Performances vélos 2023: transfert de puissance et valeur aérodynamique.
4 octobre 2023
Test de roulement Corsa Speed PRO TLR 28 mm
14 février 2024

Bonjour à tous,

Je n’avais pas refait de point complet sur le roulement des derniers pneus/tubeless depuis 2021 et ce dernier article. A cette époque,  j’avais fait la synthèse des résultats obtenus sur différents moyens de mesures: le site Bicyclerollingresistance et son banc maison ( 28 kmh, 42.5 kg de charge sur roue),  le banc Schwalbe ( 30 kmh, 50 kg de charge, 7 bars) utilisé notamment par le Magasine Rennrad, le système de mesure par pendule oscillatoire de TOUR magazine ( 35 kmh simulé et résultat pour 85 kg de charge, 5 bars, 2 pneus) et les données faites sur roller par Aérocoah à 45 kmh/paire, 7 bars, poids inconnu pour Aerocoach, et moi même 30 ou 45 kmh , 6 bars, 61 kg pour moi.

De cette revue, quelques soit les bancs, les pneus GP5000 tubetype / tubeless TL ou Schwalbe TLE ressortaient comme d’excellents polyvalents. En vitesse pure, on pouvait retenir le Michelin Time Trial, le Vittoria Corsa speed, Schwalbe TT et pour les plus joueurs ( résistance très faible) le véloflex record .

Depuis nous avons eu des évolutions avec l’apparition des modèles STR, TT chez Conti, Corsa PRO chez Vittoria, Rapid air 2 chez SPE, de nouveaux arrivants comme Good year et des évolutions chez Pirelli en TLR et Michelin ( Power cup). Les pneus sont maintenant en standard 28 mm. Le freinage disque étant bien plus efficace sur un pneu large avec pression moindre, il fallait de toute façon imposer des jantes plus larges pour les recevoir. Maintenant on peut même trouver du 30 ou 32 mm montés d’origine pour des vélos d’endurances comme le dernier Canyon Endurace où le confort est la priorité.

TOUR MAGAZINE vient de sortir une étude aéro prouvant finalement que même sur une jante pas très large mais bien conçu comme la DT Swiss/swiss side  50 ( C20/C27) l’impact aero d’un pneu large était très limité. Par exemple seulement 2 watts de perte à 45 kmh 32 mm vs 28 mm. Donc le 28 mm va définitivement finir de s’imposer comme nouveau standart sauf peut être pour les CLM où l’aéro à 50 kmh donnera toujours l’avantage aux pneus de 25 mm. Comme nous le verrons plus bas, ce qui est vrai avec un pneu  ne l’est pas forcement avec un autre mais c’est une tendance !

2 nouveaux entrant sur les mesures de roulement sont apparus. Un labo à Silverstone qui permet de mesurer l’aero, la rigidité des cadres, le rendement des lubrifiants en mode full tension:

 

et le roulement des pneus en possédant une bande à plat ( une grande première).

Nous avons également la sonde Aeroscale dont j’ai fait les premières mesures terrain sur un prototype en Septembre 2021 et qui s’est bien améliorée depuis. Aeroscale a pu me fournir des données terrains intéressantes avec leur mode friction puisque je rappelle que leur process permet de mesurer soit l’aéro soit le roulement par mesure de la décélération. Dans un cas vous entrez dans une zone de test à 45 kmh, dans un autre cas vous restez à faible allure ( pas d’effet aero parasite de la position par exemple)

Commençons par le dernier test tubetype et tubeless de chez Rennrad dans le labo Schwalbe (08/2023 , les tubetypes sont testés avec une caa butyl de 100g. Si votre vélo est équipé d’origine de ce genre de caa, passez rapidement sur des caa latex ou TPU de type Aerothan ( seule TPU qui se rapproche du latex dans son confort), vous pouvez économiser  2.5 à 3 w / pneu vers 6 bars.

Avant de rentrer dans les détails, on rappellera tout l’intérêt de bien choisir ses pneus. Rouler en Corsa Next vs GP5000 vous coutera donc 14 w / paire à 30 kmh, soit 1.5 kmh de perte…Avant d’acheter des roues à 2000 euros pour gagner 200 g ou 3 w aéro, savoir choisir ses pneus est donc la base. Idem quand vous recevez un nouveau vélo, vérifiez la monte pneu et les caa qui sont mises. Quand je vois Giant équiper des vélos à 12000 euros de pneu cadex Race consommant 14 w de plus qu’une paire de GP5000… Vous aurez dépensé des milliers d’euros pour finalement vous faire dépasser par un décathlon à 2000 euros avec Mavic aksium mais dont le cycliste aura mis des GP5000 + caa latex !

Alors sans parler de tous les pneus, je vais m’attarder sur les résultats des GP5000 STR, Corsa PRO TLR et Schwalbe TLE avec respectivement 10.2 w, 10.4 w et 12.7 w mesurés.

Les mêmes pneus chez BRR ne donnent absolument pas les mêmes écarts vers 7 bars:

Cette fois le Corsa pro n’est pas trop loin du GP5000 et c’est le Schwalbe qui est dernier avec +2.1 w. Alors un Schwalbe bon chez Schwalbe mais pas top ailleurs?

Si on compare avec les résultats de Silverstone, on a encore des résultats différents:

Le Pro one TLE est cette fois 2 watts plus rapide alors qu’ils trouvent des écarts de+ 2.7 w à 40 kmh pour le Corsa Pro vs GP5000 STR. Qui dit vrai, quel est le pneu le plus rapide? Ce test a été réalisé avec une caa latex Michelin pour des raisons pratiques et de rapidité ( ce que je fais aussi régulièrement) mais ça ne change pas le comportement d’un tubeless vs un autre.

Brr a démontré que c’était identique ou que les variations ne dépassaient pas 0.2 à 0.3 w / pneus vs liquide pour un corsa speed, GP5000 STR et Schwalbe tubeless.

Petit tips pour ceux qui souhaitent rouler avec le Corsa Speed sur un CLM et bon bitume à 7 bars, monter les caa Vittoria latex 19/24mm, plus light de 20 g et rapide que les 25/28 mm, vous irez plus vite et serez moins sensible aux crevaisons qu’en version tubeless.

Pour revenir au test de Silverstone, tout le monde aura aussi remarqué le rendement du Pirelli: 2.2 w plus rapide qu’un GP5000 Str…

Problème,  le meme Pirelli est testé 2.2 w moins rapide que le GP5000 STR chez TOUR( 08/2023) …alors que l’écart entre un Michelin Powercup et GP5000 est bien le même  entre le test Silverstone et TOUR…

Le Schwalbe TLE est peu rapide également chez Tour…de quoi se perdre…

 

Si on cherche du coté d’aéro-coach, le Pirelli est clairement à la traine à 45 kmh. Le corsa pro est très bon alors qu’il était le moins rapide à Silverstone , il est cette fois un peu meilleur qu’un GP5000. Les Powercup sont également devant les GP5000:

 

La plus grosse anomalie vient du Pirelli sur tous ces tests. Il est possible que la bande de roulement choisie par Silverstone avantage ce pneu avec un caoutchouc qui le rend plus efficace et désavantage clairement les Corsa Pro (ou confusion avec la version pro control qui lui ressemble beaucoup?). Dernière possibilité se sont eux qui sont dans le vrai car les seuls à mesurer à plat et avec rotation. TOUR mesure à plat mais sans vitesse avec le système pendulaire…Aerocoach comme moi avec le roller engendrent de très grosses contraintes sur l’appui du pneu et les petits rouleaux du roller. Selon la construction du pneu( carcasse, tpi..) cela  peut avantager certain?

La réponse et la vérité peuvent certainement venir d’Aeroscale puisqu’ on peut enfin mesurer le roulement d’un pneu sur son vélo et le macadam que l’on souhaite.

CI dessous on retrouve les valeurs pour certaine paires testées sur la même roue/jante ( Corima version boyau ou pneu) , même vélo et même jour sans vent avec température stable, macadam moyen/bon. Pression 7 bars.

Pour comprendre les valeurs , je conseille de relire mon premier article avec Aeroscale. Avec un coureur de 80kg, on peut simplifier l’écart en affirmant que 0.03 % de différence est égale à 3 w/ paire à 45 kmh. La paire de Michelin power TT 23 mm est donc 3 watts plus rapide que celle en  GP5000 TL ( caa latex pour les 2) . Aerocoach a trouvé le même écart.

On peut donc penser que le test sur roller reste valide si on roule sur un bon macadam. Sur le même principe,  le pneu Record est aussi testé plus rapide que le Power TT. Il y a ici un petit écart entre les 2.7 w trouvés par Aeroscale et les 4.3 w d’Aero-coach mais attention car il y a eu des évolutions entre le Record 2020 et le 2022.

Une nouvelle serie de mesures sur des jantes modernes et des pneus de 28 mm avec Aeroscale pourrait être très intéressant.

D’autres infos nous ont été fournis. Avec un pneu GP5000 25 mm et sur du macadam moyen, l’augmentation de pression jusqu’à 7 bars n’a pas donné de décrochage du roulement.

Ces résultats vont aussi dans le sens des données Silca de l’époque qui avait testé le décrochage du GP4000 25 mm avec coureur de 85 kilos sur macadam complètement pourrie. Jusqu’à 7 bars, on observait pas de dégradation.

Je continue donc à me poser des questions sur les préconisations de certain fabricants ( de roues hookless notamment ) qui encouragent de gonfler sous 5 bars même pour des pneus de 28 mm. Pour de l’entrainement oui, pour les courses pavés oui et même à 4 bars sur du 32 mm . Mais pour les courses des grands Tours, cela reste à démontrer pour trouver le juste milieu entre roulement / pression et fatigue. Sur les routes du Tour de France, on a vu énormément de coureurs ne pas dépasser 5 bars sur des pneus de 28 mm alors que beaucoup de route sont refaites à neuf. La aussi je pense que faire des essais terrains avec ce genre de sonde pourrait permettre d’affiner tout cela.

L’autre avantage d’une sonde aéro est de pouvoir tester l’interface roue / pneu et voir comment le pneu se comporte en aérodynamisme car c’est bien le couple aero/roulement qu’il faut prendre en compte quand on veut rouler vite. Par exemple ci dessous on trouvera les résultats de différents de pneus de 2019 réalisés sur une roues chrono de 77 mm de haut, C19/C29 à 48 km/h.

Sans surprise le Turbo Cotton et sa chape collée est excessivement mauvais. Ce résultat confirme les données trouvées par Swiisside sur cet essai dont j’ai souvent parlé.  Le corsa speed, qui est de construction identique, se comporte plutôt bien sur cette jante.

Le tableau récapitulatif ci dessous ne retient que les résultats trouvé entre 0 et 6 degrés de yaw angle, l’étude rappelant qu’à ces vitesses , il est très rare d’avoir des yaw angles supérieurs.

L’etude valide le bon comportement des Vittoria, Conti et Schwalbe. Si on avait un doute sur le roulement des Pirelli, il devient encore plus compliqué d’envisager leur choix quand on voit le résultat aero et le total de consommation au final.

Aeroscale m’a aussi confirmé l’aéro plutôt bon du Corsa Speed lors d’un test de pneus récents et comparatif avec le Corsa pro sur des vélos de CLM. Sans pouvoir donner de  résultats précis ( confidentialité), ils me confirment que le combo aero/roulement est aussi en faveur du Corsa speed.

Un site comme Brr annonce 2.7 w à 28 kmh soit 4 w à 45 kmh ou 8 w par paire pour la partie roulement.

Même si le Speed et sa chape collée est un peu moins aero, la différence sur le roulement l’emporte sur le petit gain aéro du Pro ( pourtant annoncé important). Sans le tester sur le terrain il aurait pu être difficile de trancher entre les 2 sur le compromis roulement/ aero et qui l’emporterait.

Aeroscale se rend compte qu’il y a d’autres paramètres qui influencent le rendement des pneus.  Il y a par exemple une valeur maxi de température à ne pas dépasser selon certaine gommes de pneus. Certaine baissent plus que d’autre en rendement selon la chaleur et c’est important de le mesurer vu les coup de chaud possibles l’été. Ils sont en train de préparer une étude afin de mieux discriminer les facteurs d’influences (charge, macadam, température pneu, température macadam, usure pneu, montage, pression, etc.)

Le dernier grand test de Tour de pneus / tubeless 28 mm ( 08/2023) même s’il est imparfait sur le principe de mesure sans rotation  permet de voir réellement le comportement sur un vrai bitume et les différences entre asphalte lisse vs rugueux. Mesure avec caa TPU aerothan ( donc proche latex) pour tubetype.  Il permet également de retrouver globalement une assez bonne hiérarchie dans les pneus par rapport à tous ce que nous venons de comparer. Pour rouler vite sur sol rugueux ou bon, le GP TT semble l’arme absolue surtout qu’il est excellent en valeur aéro. Notons l’arrivée de Goodyear qui semble proposer une version super sport très rapide mais qui reste à déconseiller car la crevaison ( pannenschutz) est assurée.

 

 

Pour conclure, GP5000 tubetype, STR ou TT restent toujours une valeur sure dans tous  les tests. Leurs compromis roulement, résistance, grip et valeurs aero sont imbattables. Des doutes subsistent sur la performance des schwalbe TLE et des Pirelli TLR. Le Powercup TLR est plutôt bien placé également sur pas mal de test. Très bon confort mais on a eu quelques retours négatif sur la durée de vie assez faible de la bande de roulement de certaine production. Le Corsa pro, même s’il ne ressort pas toujours en pole position des tests, procure un super touché de route et les retours sur le plaisir de roulage sont très bons. Le turbo Cotton est aussi très bon en touché de route et capacité pour gommer les aspérités, il reste cependant trop fragile dans les retours. Pour rouler vite, la grosse nouveauté a été le GP5000 TT. Les autres fabricants n’arrivent pas à faire aussi rapide, ni aussi résistants. A priori un Corsa PRO Speed pourrait arriver, à suivre !

 

 

 

61 Comments

  1. thierry AGUD dit :

    En effet la sonde aéroscale est a mon avis la meilleure solution pour tester un pneu sur le bitume
    J’ai eu l’occasion de tester à ses tout début la sonde et les résultats m’ont semblé corrects
    Maintenant le produit a encore plus évolué, je pense que ça doit être fiable

    En ce qui concerne les mesures sur banc, c’est bien gentil, mais quand je vois par exemple BRR utiliser un rouleau metal j’ai quand même des doutes sur la valeur absolue des résultats , mais bon c’est mieux que rien

    • Alban Lorenzini dit :

      C’est la limite des bancs et comment ils sont construit…en fonction du pneu, ça peut réagir différemment en fonction de la gomme et donc donner un roulement différent d’un banc à l’autre, d’un pneu à l’autre. Je le vois sur mes tests, parfois je suis raccord avec Brr, parfois non….

  2. Lionel dit :

    Cycling Plus mettent eux le Pirelli P Zero Race TLR en tête avec 11,86W, un poil devant le Schwalbe, devant le Conti avec 14,02W, le Vittoria Corsa Pro TLR 16,68W !

  3. Ben dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour tous tes précieux articles.
    Ma question n’est pas en lien direct avec cet article mais en parcourant ton blog je n’ai pas vu beaucoup d’analyses sur les gains à tirer en changeant de casque (ventilé, aéro ou CLM), de pédales, de chaussures et même de tenue.
    Certains de tes articles d’il y a 4-5 ans abordent ces questions mais je me demandais où on en était aujourd’hui.
    Est ce que ces gains sont très marginaux ou bien est ce qu’il y a matière à significativement améliorer les performances ?
    Pour une pratique sur route (pas de CLM), as-tu des modèles de casques / pédales / chaussures / tenue à conseiller ?
    Merci encore pour ton travail !

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, merci pour le blog, en effet il y a moins d’articles sur les casques ou tenues parce qu’il n’en a pas de réaliser sur les revues et tests dont je dispose. J’ai des résultats d’aeroscoale pour des clients et des essais perso sur quel casque et quelle tenue prendre mais ça reste confidentiel. On s’aperçoit que d’un coureur à un autre les résultats divergent beaucoup. Donc peu de conclusion à tirer à part faire ses essais. Les chaussures sont toutes assez rigide , c’est avant tout prendre celle qui convient le mieux à son pied.

  4. Hugo PASCAL dit :

    Top article!

    Finalement une paire de gp5000 TT est le meilleur compromis avec ça latex

    • Alban Lorenzini dit :

      pour rouler vite et minimiser le risque de crevaison, oui ! 😉

      • Benjamin dit :

        Bonjour Alban, bravo et merci pour toutes ces infos. Tu penses qu’une caa latex offre une meilleure protection à la crevaison que 30 mL de preventif?

        • Alban Lorenzini dit :

          Si ton liquide est neuf, ça peut reboucher mais s’il a un peu séché le moindre petit trou sera fatal. La caa latex a une tolérance à la perforation à ne pas dépasser, je n’ai pas de réponse à ta question.

      • Benguetta dit :

        Très bonne année Alban et merci pour toutes ces informations . Pour un Ironman rouler avec des Gp5000 TT TR avec des chambres Pirelli Smartube semble être un bon compromis. Cependant, aurais-tu une autre recommandation à formuler pour un combo chambre/pneu non TR ? Merci beaucoup.

        • Alban Lorenzini dit :

          Merci , bonne année ! Je ne trouve pas que la Smart tube est une bonne option, tu pourras voir à cet article que l’aerothan est plus rapide, plus résistance et surtout beaucoup plus confort au roulage: https://www.cyclesetforme.fr/test-de-roulement-vibratoire-chambre-a-air-aerothan/
          Pour faire un Ironman en TT TR, il faut que ces derniers soient neufs. Après 500 km, le risque de crevaison augmente, ce n’est pas un pneu d’endurance mais un pneu de TT donc destiner à des parcours courts. On peut eventuellement mettre un TT TR devant et un GP5000 derrière pour assurer car on creve plus de l’AR que de l’avant généralement.

          • Benguetta dit :

            Super merci beaucoup pour ces conseils

          • Benguetta dit :

            Désolé dernière petite question. Existe-t-il un intérêt à mettre du 25mm à l’avant et du 28mm à l’arrière ? On voit souvent cette monte sur les vélos canyon. Merci et excellente journée.

          • Alban Lorenzini dit :

            Relisez mes articles sur les pneus et largeurs, l’intérêt est propre à chacun entre vitesse de déplacement, roulement, pression et confort souhaité…28/25 est compromis confort / aero.

  5. Vincent dit :

    Manuel sellier écrivait sur Twitter que ses tests du turbo Cotton étaient très mauvais.

    Encore un résultat bizarre.

    Tu en sais plus ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Il confirme ce que dise les tests, pas bon en aéro sur beaucoup de roues et un roulement pas exceptionnelle non plus. Le touché et confort sont bons.

      • Vincent dit :

        Pourtant très bon en roulement chez aerocoach et chez TOUR.

        • Alban Lorenzini dit :

          J’ai consacré un article complet à ce pneu et ses contradictions. C’est quoi qu’il en soit un pneu exclusif, confort certe mais ultra fragile, avec un aero correct uniquement sur les roval développées pour.

          • Corentin dit :

            Bonjour Alban
            Si on possède des roues Roval, doit on garder des pneus turbo coton, ou peut on s’orienter vers des pneus Vitoria corsa pro, ou même GP5000 ?
            (pour avoir le meilleur compromis performance, durabilité, confort)

            Sportivement

            Corentin

          • Alban Lorenzini dit :

            Bonjour , Oui avec GP5000 testé ici: https://www.radsport-rennrad.de/test-teile/aero-laufraeder-test-2023/ La largeur externe à 35 mm ( démesuré pour contrer l’effet des turbo Cotton) , impose plutôt de mettre des 28 mm si on veut un pneu qui se rapproche de la largeur externe.

          • Corentin dit :

            Pour faire suite à ta réponse sur min message juste en dessous.
            Il s’agit de roue Alpinist clx 2,qui font 27mm de largeur externe.

            Il vaut mieux un GP5000 en 25mm ou en 28mm (un peu moins large ou un peu plus large que la jante)?

            Merci pour tout ce que tu fais avec ton blog !

          • Alban Lorenzini dit :

            ah je pensais que tu avais les rapides…Peu importe pour des roues plates, la règle d’avoir un pneu à la largeur de jante ou juste en dessous, c’est avant tout pour gagner en aero pour un écoulement d’air fluide afin qu’il soit accélérer sur le haut profil de jante. Ici peu de profil donc pas d’effet voile. Donc tu peux garder les turbo Cotton. Selon moi ça reste trop fragile pour être serein en montagne. Corsa pro pour le touché/confort, GP5000 pour la polyvalence. SI Corsa pro, 28 mm AR AV car cela taille petit. SI GP5000, 28 MM AR certain, 25 ou 28 mm devant, c’est une affaire de ressenti de confort et de macadam. SI neuf, le 25 mm peut aller, si rugueux 28 mm aussi.

  6. fred'O dit :

    Une excellente synthèse comme d’hab. Parfois trop d’info tue l’info. Mais dans ce domaine il est primordial d’avoir le maximum d’info et d’en faire ensuite la synthèse. Car comme tu le dis très bien les conclusions des tests ne sont pas toutes les mêmes (à une époque où on voudrait toujours un résultat à 100% fiable en toutes circonstances). Et ce qui compte à la fin c’est de dégager une tendance pour s’aider à choisir le bon matériel. Sans se dire que c’est forcément le meilleur en toutes circonstances…

  7. Steve dit :

    Bonjour Alban tout d’abord félicitation pour ton site, les tests ici sont fait j’imagine le roue bien verticale mais pourrais t’on avoir des différences quand nous roulons et donc que non seulement le roues ne se trouve plus exactement a la verticale mais que le pneus en lui même en se déformant donnent des résultats diffèrent de par sa fabrication voir la nature différentes sur la bande de roulement  » dur au centre et plus tendre sur les coter « 

    • Alban Lorenzini dit :

      Absolument, le décrochage vibratoire d’un pneu et donc le roulement une fois le coureur sur le vélo, n’est absolument pas le même entre un macadam lisse et rugueux et il faudrait de petites oscillation latérale pour tout englober. Comme on peut le voir sur le dernier Graph de TOUR, rien que sur leur pendule, pourtant sans rotation rapide, on a des pneus excellents sur le rugueux et moyen sur le lisse. C’est donc amplifier dans le réel. Tu as d’autres exemples de déformation, notamment sur l’article 25 vs 28 mm que j’ai écris avec simulation de pavés. Il y a d’énormes écarts. Là encore je pense que rien ne vaudrait un méga test de pneus d’aéoscale sur le terrain.

  8. Alban dit :

    Bonjour Alban.
    Merci pour tes articles , toujours passionnant à lire et qui nous aides beaucoup à s’y retrouver parmi toutes les offres du marché!
    Ma configuration est la suivante: leeze C35 avec Gp5000 en 28 et chambre à air TPU. C’est un pur régal ! Plus de grip en descente notamment avec ces pneus en 28 versus mes GP5000 Str en 25 précédent. Et pas ou peu perte de rendement pour mon niveau.
    J’ai juste un doute sur la pression à mettre dans ces CAA TPU. Que conseilles tu en général ? 1m74 et 71kg pour moi.
    Merci beaucoup et bonne continuation☺

  9. BF dit :

    BRR reports that it was difficult to get the GP5k TT to seal without an inner tube. What was your experience with that tire?

    • Alban Lorenzini dit :

      Right, I reviews tubeless with latex inner tube. Rolling résistance is the same without bad experience with seal. I reviews tubeless for my blog but I ride with tube type + latex inner tube. My break pad wheels are too old to have really good seal with all tubeless.

  10. Kevin dit :

    Sur le sujet du SILCA (Josh P) et de la pression du point de rupture. Le calculateur de pression des pneus SILCA résout en fait la pression de rupture de pair. À titre d’exemple, un pro (poids du système de 80 kg) sur les routes (chaussée usée) avec un pneu de 26 mm (largeur mesurée) donnerait 88 PSI comme pression du point de rupture. Une configuration professionnelle de Tadej d’enve 4.5 et STR 28 donnerait un seuil de rentabilité de 63,5 à 66,5. SILCA est toujours un peu plus élevé que les calculatrices enve et zipp, mais la différence n’est pas trop élevée. Si vous supposez qu’une « route moyenne » ressemble davantage à une route du Royaume-Uni ou du nord des États-Unis, la différence disparaît fondamentalement. Et c’est tout cela avant que vous ne considériez le confort. Ou toute considération technique autour de la rigidité de la paroi latérale, comme un autre facteur important déterminant le taux de ressort des pneus, avec de larges jantes sans crochet et des pneus de route étroits.

    • Alban Lorenzini dit :

      Silca a basé ses travaux sur des points de ruptures d’une route striée ( genre macamam enlevé). Qu’on s’entraine aux pressions que tu recommandes sur des routes dégradés , je dis que c’est très bien dans l’article. Je me pose la question du juste équilibre entre pression rendement et confort sur des routes en parfait état comme le TDF.

  11. Pierre dit :

    Salut Alban, en terme de roulement nous dit partout que pneus plus large= resistance au roulement plus faible, hors sur BRR on voit que c’est ISO entre du 25 et 28mm…

    As t’on vraiment une meilleure resistance au roulement en etant plus large? Idem chez aero coach tout les 1er sont en 25mm….

    On devrait avoir des 30mm en haut de la fiche ????

    Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Reprends cet article: https://www.cyclesetforme.fr/pneus-25-vs-28-mm-rendement-vs-pression/ Un pneu de 32 mm est plus rapide à isoler pression que le 25 mm. Mais l’écart reste faible, 1.5 à 2 w max selon les pressions. L’intérêt des pneus large n’est pas le gain de roulement mais de pouvoir rouler à plus basse pression donc en gagnant en confort en ayant perdu en roulement mais en ayant un niveau proche d’un 25 mm à plus forte pression. Si tous les macadams étaient aussi lisse qu’un vélodrome, un pneu large n’aurait moins d’intérêt. Le record de l’heure de Daniel Bigham est fait sur des pneus de GP TT 25 mm gonflés à bloc car à partir de 35 kmh, le frein aero devient plus important que le gain de roulement.

      • Lionel dit :

        Une question que je me posais sur le principe : avec des jantes hookless on ne peut dépasser 5 bars dans la plupart des cas. Pour un poids de 73kg, la pression optimale en 28mm est de 5,5 bars, en 30mm de 4,8 bars (données Pirelli). Alors, pour le rendement, vaut-il mieux rouler sur du 28mm à 5 bars ou du 30mm à 4,8 bars ?
        Merci

        • Alban Lorenzini dit :

          Je choisirai 30 MM à 4.8 bars AR et 28 M AV à 5 voir 5.2 b, il y a au moins 10 % de marge sur le hookless sans risque. Sauf pour les pavés où même à 4 bars ça déjante.

          • Lionel dit :

            Merci, bonne idée. D’autant que sur les jantes SLR2 de Giant la pmax indiquée est de 8,6 bars. Donc peut-être que la limite de 5 bars donnée par Pirelli est pour le pire cas de jante (?)

          • Alban Lorenzini dit :

            Avec les pneus cadex on peut gonfler fort meme sur leur hookless oui. Mais bon même à 8 bars ça reste mauvais comme pneu. Pirelli n’est pas trop homologué chez eux à part le centuro donc méfiance peut être. faut leur poser la question en direct.

          • Lionel dit :

            Ce qui est curieux c’est que dans le pdf ils ne mentionnent pas le P Zero Race dans les pneus ayant échoué au test
            https://dk8nafk1kle6o.cloudfront.net/Images/PageBuilder/PageElements/Giant_Hookless_FR_1603112109_1605782598.pdf

            Et ils écrivent aussi :
            « REMARQUE : Si la pression maximale indiquée sur le flanc du pneu est inférieure à 5 bars et que le pneu est compatible avec la technologie sans crochet selon le fabricant du pneu, le pneu peut être utilisé avec les roues sans crochet Giant et ne figure pas dans le tableau des pneus compatibles »

      • Samuel Black Metal Rider dit :

        Il a fait gagner l’équipe de piste d’angletterre sur des 27,5 tout récemment !! Une révolution pour la piste!

  12. Romain dit :

    Merci encore pour ton taf, Mr bible du vélo!
    J’aurai bien aimé voir TOUR inclure les TT michelin dans leur dernier comparatif pour voir si ils sont tjs capable de matché les meilleurs pneus actuel. Car moi qui possede des roues de CLM non compatible tubeless je ne sais pas si j’ai meilleur option!

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, LE Michelin TT va toujours bien. Même si le GP5000 TT ne va pas beaucoup plus vite en roulement , il est plus aero. Comme son roulement est identique entre tubeless et caa latex, rien ne t’empeche de le monter ainsi dans ta jante. Les tubeless ready ou roues tubeless sont juste prévu pour avoir une gorge marqué pour que le pneu reste bien au centre avant mise en pression. Puis la forme des tringles légèrement travaillés pour bien accueillir le tubeless pour l’étanchéité, mais avec une caa on se fiche de tout cela. Il est par contre pas impossible que ça soit un peu galère à monter ainsi. Les tubeless sont assez tendu et donc on force pas mal pour le rentrer. Sans caa, on peut y aller, avec une caa il faut prendre ses précautions pour pas pincer.

  13. philippe dit :

    bonjour alban
    quelle pression avant et arriére préconiserez vous pour:
    cycliste de 64/65 kg
    pneu conti 5000 ou michelin power cup en 28mm; CAA aerothan
    jantes largeur 23 int et 30 ext
    merci et bonnes fetes de fin d’année et que dure longtemps ce blog !!

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, avec du 23 mm externes en jantes les pneus vont être super large ( surtout le Michelin) , à mon avis 5 bars est le max.

  14. Blees Maxime dit :

    Bonjour Alban ,

    J’ai une question concernant les Roval Alpinist clx et clx 2.

    Pour une utilisation en chambre à air faut il privilégier les clx avec des gp5000 et chambre latex ou les clx2 qui sont tu blessé avec des gp5000TR et chambre à air latex ?

    Merci pour le blog c’est un plaisir de lire tes articles.

    • Alban Lorenzini dit :

      les deux conviennent très bien pour des tubetype + latex, les CLX 2 acceptent les tubeless. Par contre aucun intérêt de monter un STR avec du latex, autant mettre un tubetype + latex qui sera plus leger et dont le roulement est aussi légèrement meilleur.

      • Guilaume Dujardin dit :

        Bonjour Alban
        Je ne suis pas sure de comprendre mais tu dis qu’il est possible de mettre un pneu tubetype avec chambre latex sur des CLX2

        Interessant car j’ai l’impression que c’est ce setup qui est utilise chez la soudal quick step

        • Alban Lorenzini dit :

          Oui rien d’anormal pour une jante tubeless qui est de toute façon compatible tubetype, c’est l’inverse qui n’est pas forcement vrai.Le montage turbo Cotton donc pneu tubetype + caa latex est un grand classique, que je préconise depuis toujours plus de 10 ans.

  15. Patrick dit :

    Bonjour, je viens de monter des tubeless Vittoria Corsa Pro Control en 26. Je pèse 76kg. Quelle pression me conseillez vous ? J’ai toujours roulé en chambre à air et j’ai peur de mettre trop de pression.

  16. RD58 dit :

    Bonjour Alban,

    A tout hasard, y aurait-il un retour sur le Megamo Pulse Elite ?
    Notamment en terme de confort ou d’expérience car je ne pense pas qu’il soit testé un jour en aéro ?!

    Merci beaucoup et bonne journée !

  17. Pascal dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour tout le travail de recherche, compilation et analyse qui alimente le Blog.
    C’est aussi un réel plaisir de relire les anciens post.
    Pour le coup, je suis bien motivé pour acquérir une paire de Leeze 35 (avec les roulements céramique pour le plaisir ).
    Penses-tu que cela apporte un plus par rapport mes DTSWISS PRC 1400 en 35 ?
    Sportivement
    Pascal

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, merci pour le blog. Il faut chercher un argument plaisir et non chiffré pour le gain. L’article du test des leeze le rappel. On peut difficilement aller chercher plus de 30s sur 100 km parcouru à 35 kmh entre la meilleur et moins bonne roues sur la hauteur 35/40. Si les leeze te permettent de gagner un peu de temps , un peu de poids vs PRC 35 et aussi de monter des pneus de 28 mm plus facilement, ça sera un tout qui rendra l’expérience de roulage plus agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *