Test Roulement Michelin Power cup 25 mm
2 avril 2022
Performances cadres et roues des équipes World Tour
6 mai 2022

Bonjour à tous,

Suite du test de la gamme Michelin Powercup avec l’arrivée du tubeless ready 25 mm grâce à Matosvélo qui m’a envoyé un de ses exemplaires.

Le pneu est pesé à 255 g en version 25 mm soit exactement le poids officiel annoncé:

Je l’ai monté sur ma jante Notube qui m’avait servi de référence pour le test du GP 5000 STR.

Contrairement au STR qui a été une horreur à monter, celui est passé comme une lettre à la poste. Un peu plus raide qu’un Corsa Speed tout de même mais les flancs se resserrent avec efficacité en fond de jantes et il est facile de les faire plaquer du premier coup . Avec ma bombe Airshot, ça monte directement sur les bords de jante alors qu’il faut une cartouche de CO2 bien plus violente pour le Corsa speed par exemple. Un très bon point pour le Michelin avec ce compromis facilité de montage / gonflage.

La largeur mesurée est de 27.35 mm, c’est 1,3 mm de plus que la version pneu.

La mesure de roulement sur Roller s’est déroulée dans les mêmes conditions de tests que le pneu, à relire si besoin à l’article du Powercup.

La pression de gonflage est également la même que le pneu avec 6.5 b, j’ai mis 20 ml de liquide sealant. Le pneu powercup a conservé  la même chambre à air latex Vittoria pour le comparatif. il faudra rajouter 1.6 w à 30 kmh si vous avez une chambre à air butyl standart et 1 w vs une chambre à air light selon les tests BRR

 

Ma mesure de roulement  semble indiquer que la version TLR serait un peu plus rapide que la version pneu + ch latex. Après conversion des mesures Roller vers terrain, le TLR est 0.5 watts plus rapide à 30 kmh:

 

C’est une grosse performance à l’échelle des pneumatiques Tubeless TLR haut de gamme. Il serait plus rapide que le GP5000 TL ou STR , de pratiquement 1 watt et se rapprocherait donc du Corsa speed TLR tout en proposant plus de grip et de résistance. Pour ceux qui ont l’oeil, la mesure du vélo avec le  pneu Powercup à l’avant est de 163,6 w alors qu’elle était de 167,6 w pour le précèdent test. Malgré le gonflage et le protocole identique, la température dans la pièce n’était pas la même. Celle-ci était pratiquement 2 degrés plus fraiche sur le premier test, engendrant plus de friction des pneus au contact du roller. J’ai toujours observé ce phénomène: -1 degré = 2 watts sur roller de friction en plus. D’où l’importance de toujours refaire une mesure étalon le jour J et ne pas se contenter d’un seul test.

Je n’ai plus de GP5000 STR ou TL ou corsa speed TLR pour confirmer mes dires, nous verrons chez BRR, Aerocoach le verdict final, mais par déduction de mes anciens tests, je suis  assez confiant pour avancer que ce Michelin devrait être mesuré  entre 7.5 et 7.8 w chez BRR ( rappel : un Corsa Speed TLR 2.0 = 7 w chez BRR et un GP5000 STR= 8.4 w BRR). Un futur best seller selon moi, ce nouveau Tubeless semble tout combiner: poids, rendement, grip, résistance. A suivre prochainement chez Matosvelo pour les tests complets de comportement sur le terrain. 

 

 

 

 

24 Comments

  1. Christophe dit :

    Bonjour Alban,
    très interessant ce Michelin, notamment par sa facilité de montage apparemment.
    Tu n’as pas tenté le montage sur tes Bikebeat ? (j’ai abandonné le tubeless sur ces roues, désormais je roule en pneus GP5000+michelin latex)

    • Alban Lorenzini dit :

      J’ai pas cherché, un peu pris par le temps et j’ai d’avantage monté de tubeless sur cette jante Notube pour comparer. Les Bikebeat sont en effet plus adaptée à un montage pneus + caa.

      • Pascal dit :

        Merci Alban pour ce premier test.
        Restera à voir si le combo prix de commercialisation/ longévité détrônera le GP5000…
        Après les 6 mois habituels

  2. Nathan Ruault dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour ce test, est ce que les power cup sont annoncés compatibles jantes sans crochet?
    Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, bonne remarque, j’ai été voir sur le flanc, 5 bars mini et 8 bars max, 19c rim max pour la largeur interne, donc pas hookless et pas comptatible avec les roues tank du moment. Un pneu de compétition quoi ! 😉

      • Anthony Gef. dit :

        Dommage qu’il taille un peu large… Il va approcher les 28mm une fois détendu, il mesure déjà plus de 27 sur ta jante notube de 17mm interne si je ne me trompe pas. Ça fait un poil gros sur les jantes avant route de 26-27mm max comme les bora wto, tune, bikebeat, mais parfait à l’arrière en revanche.

        • Alban Lorenzini dit :

          oui …il fera un bon 28 mm sur une 19c, la Notube faisant 17.7 mm il me semble. La prochaine Bikebeat fera 19/28 mm parfait pour le pneu de 25 mm en tout cas. LE tubeless sera un poil large, bon cela reste acceptable 😉

          • Anthony Gef. dit :

            Oui bien sûr, largement acceptable, et ça fait vraiment plaisir de voir un manufacturier comme Michelin revenir dans le match au top niveau du all around !
            Et encore merci pour ton investissement sur ces tests, vive la France, tu es en avance sur brr et aerocoach

          • Alban Lorenzini dit :

            Merci ! 😉

    • Hugo Lerousseau dit :

      Si si compatible hookless.

  3. AGUD dit :

    Cool enfin Michelin revient dans le jeu
    Dès que c’est dispo j’en monte un a l’arrière
    Merci pour ce test

  4. Renaud dit :

    Merci pour ce beau test, reste maintenant à le trouver car actuellement il n’est pas disponibles dans les shops.

  5. Topwheels dit :

    Pour moi le (gros) bémol est que ce pneu taille à priori trop large : Michelin le donne pour 25mm mais il arrive à presque 27.5mm en réalité sur une jante en 17mm interne, avec cette taille il est déjà trop large pour ta jante profilée Munich Composite / Bikebeat, et la section « 23mm » n »existe pas en tubeless. Le Conti GP5000 S TR a pour lui des dimensions plus réalistes, avec un bon 1.5mm de moins en largeur réelle à taille annoncée identique.

    • Alban Lorenzini dit :

      oui il se déforme pas mal …pour une parfaite adéquation pneu/jante exterieur, il sera pas simple de trouver la roue parfaite pour lui.

  6. Bonsoir, merci et respect pour votre travail hautement professionnel. J’ai une question : Quel est la différence de rendement entre un pneu vélo neuf et un pneu usé ?

  7. Ibani64 dit :

    En tout cas il semble que les tubeless pour la route fassent des émules, il est très compliqué de trouver de la dispo chez les Gp5000 TL ou STR. Vivement l arrivée des power cup. Une idée sur la date de sortie?

    • Alban Lorenzini dit :

      Aucune idée non désolé.

    • Agud dit :

      le tubeless sur route j’utilise depuis 30000 km entre gp 5000TL corsa speed2 veloflex TR et récemment 5000S TR…. depuis 0 arrêt sur la route pour réparer, 3 crevaisons passé inaperçues sur conti et 2 sur corsa speed2 mais quand même pu finir la sortie avec 4 bars. (avec préventif utchinson)

      Dernière expérience en course le lundi de pâques ou des cons avaient cassé du verre la veille sur le circuit, crevaison à l’arrière sur un 5000tl , je m’en suis aperçu le lendemain pneu à 3 bars
      si j’avais été en chambre a air c’était fini.
      Bref bien le tubeless, seul inconvénient plus difficile parfois à monter, et on peut aussi foutre du liquide de partout, et il faut aussi une bombons d’air pour faire claquer, mais pas toujours

      • Alban Lorenzini dit :

        LA technologie s’améliore et je suis persuadé que c’est l’avenir sur route. On a tatonné ces dernieres années mais ça commence à s’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *