Test selle Specialized S-Works Romin EVO Mirror
4 mars 2022
Test roulement Michelin Tubeless Powercup 25 mm
7 avril 2022

Bonjour,

J’ai reçu les derniers Michelin Power cup 25 mm. deux exemplaires à tester. Concernant tous les détails techniques et évolution de la gamme , je laisse aller voir le site Michelin pour les explications et le reportage de Matos vélo sur Paris Nice.

Plus de grip, de résistance à la crevaison et un meilleur roulement annoncés, rien que ça ! Mais je suis prêt à les croire car j’avais testé des boyaux protos en 2021 possédant déja cette nouvelle gomme et c’était déja des vraies fusées,  plus rapide par exemple que les Boyaux Continental GP TLD utilisés par les équipes pro !

Le poids des Power cup se situe autour des 220g, 216 et 222 g plus précisément pour les miens:

J’ai choisi de tester la version 216 g bien sur et lui opposer mon GP5000 que je réserve qu’aux tests. Au montage, le pneu est plutôt souple et plus facile à mettre que son concurrent sur mes roues Bikebeat. Ces dernières ne sont pas réputées pour être les plus simples pour la mise en place des pneus ( cf ma galère sur le test du GP STR)

Une fois monté, le pneu est mesuré à 26 mm à 6.5 bars ( 26.5 mm après 24 h en place) , soit dans les normes actuel des 25 mm. Le GP5000 est identique en mesure.

Le pneu est toujours à roder sur les premiers instants, une petite couche de cire de protection est présente en surface. Celle-ci part vite, d’autant plus vite que j’ai conservé ma bande abrasive sur le roller suite à mon test de vibrations.

Une fois rodé, je l’ai démonté pour installer le GP5000. Celui a bien 500 km de test et son rendement est certainement un poil diminué vs une version neuve. BBR indique 0.9  watt de perte à 30 kmh et 6.9 bars après 100O km, peut être qu’il faut compter 0.5 w de perte à 500 km pour le mien mais sans certitudes.

 

La vitesse est de 43 kmh sur roller et la consommation en watts pour maintenir cette vitesse est mesurée par capteur SRM calibré. Le protocole est toujours le même et le suivant : échauffement puis mesure sur 1 minute du roulement. La différence de mesure d’un pneu à l’autre permet d’extraire son roulement. Les écarts importants sur roller entre 2 pneus sont du au point de mesure des rouleaux. Sur un macadam plat il faut diviser les écarts par 4.5 puis encore appliquer une division de 43/30 pour avoir un comparatif à 30 kmh ou 45/43 pour du 45 kmh. Dans l’exemple ci dessous, le Michelin Power cup consomme 1.9 w moy de moins sur Roller que le  GP 5000. Une fois les conversions Roller/terrain et de vitesse appliqués,  on peut donc estimer à 0.29 watts à 30 kmh, ou 0,44 w à 45kmh avec 6.5 bars, le gain de roulement du Michelin Powercup vs GP5000.

C’est infime mais cela semble confirmer les dires de Michelin qui a fait tester leurs pneus à 30 km/h chez Wheel Energy et annonçaient 0.1 à 0.2 watts de mieux que le GP5000.

Mon GP5000 étant usé, il est donc normal d’avoir un peu plus de gain pour le Michelin de mon coté. L’ancien Power Competition était 1 w moins rapide que le GP5000:

C’est donc une belle évolution surtout si le grip et la résistance sont aussi vérifiés en hausse  comme semble l’indiquer les mesures Wheel Energy.

Si l’évolution est belle, pas question de remplacer la version TT pour les chronos , toujours 1 à 1,5 watts plus rapide à 30 kmh que le Powercup par déduction des mesures BRR vs GP5000.

 

 

On surveillera également le test de ces Michelin chez TOUR qui peuvent mesurer le roulement sur un bitume granuleux. Pour rappel les Michelin Power competition ont toujours fait partie des meilleurs pneus pour rouler sur du bitume irrégulier sans être les plus rapide sur bitume lisse que se soit à l’époque  des GP4000S 2 ou actuellement vs des GP5000 .

Maintenant que l’on connait le roulement déja supérieur des Powercup sur sol lisse, Il serait donc pas impossible que le nouveau Pneu puisse être le meilleur des pneus passe partout tout bitume confondu.

On surveillera aussi la sortie de la version  tubeless du Powercup, s’il est aussi rapide que son homologue pneu, cela pourrait devenir un best seller.

A suivre…

 

 

 

36 Comments

  1. Romain dit :

    Ah je l attendais! Intéressant d’avoir un peu de concurrence au gp5000, hâte de voir ce que donne le tubeless

  2. Julien Michel dit :

    Bonjour Alban,
    J espere que vous allez bien.
    Sauf erreur de ma part, avec quelle chambre a air avez vous fait vos tests ?
    Et avec quelle chambre a air conseillez vous de monter ce pneu afin d augmenter son confort ?
    Bonne journée,
    Julien

    • Alban Lorenzini dit :

      J’utilise toujours les meilleures pour le rendement et le confort : vittoria latex 19/24. L’écart de roulement sur un test doit se faire avec la meme chambre et pression bien sur entre 2 pneus.

  3. Wanair dit :

    Merci pour ce test encore une fois super complet!!
    Reste à vérifier la résistance à la crevaison de ces nouveaux venus! Le gros talon d’Achille de Michelin en règle générale (pour ma part, que de soucis que ce soit en route ou VTT et pourtant je suis pro Michelin sur voiture / moto…). Ce qui reste un énorme avantage pour Continental… Je préfère « perdre » en théorie 0.2W/ pneu à 30kmh plutôt que quelques minutes pour réparer une crevaison sur le bord de la route! 🙂

    • Alban Lorenzini dit :

      Je pense que les progrès seront notables aussi sur la crevaison, à suivre notamment quand le test de Brr sortira ou celui de chez TOUR 😉

  4. Anthony Gef. dit :

    Merci pour le test Alban, au top ! Ce pneu va devenir ma nouvelle monte pour les TT. Je préfère jouer la sécurité niveau crevaison et perdre 3-4 watts sur les power TT (on a déjà pas bcp de TT en France sur la saison donc autant rallier la ligne d’arrivée 😉 et pouvoir m’entrainer en conditions réelles lenti + roue avant 80 pour être habitué le jour des courses quand il y a un peu de vent. Je vois bcp de coureurs garder leurs Corsa speed pour les jours de courses, s’entrainer avec des roues plus basses, et perdre 3 fois les watts de CRR parce qu’ils guidonent et se redressent de leurs prolongateurs avec le vent par manque d’habitude… Ce sera un 25 arrière et un 23 avant avec chambres latex. Un petit conseil pression peut-être ? 7 bars avant et arrière pour 88kg système complet avec jante de 19mm interne ça pourrait le faire ? Aucune importance le confort…

    Merci !!!

    • Alban Lorenzini dit :

      il manque la largeur externe de vos roues pour savoir si un 23 mm est pertinent ou pas à l’avant.

      • Anthony Gef. dit :

        Largeur max de 29.5 en milieu de jante mais 25mm à la piste de freinage, donc un 23 qui mesurera 24 voir 25 avec les 19mm internes devrait être super bien intégré.

        • Alban Lorenzini dit :

          étrange comme forme aussi marquée mais oui 23 mm sera adapté, si vous faite 88 kg avec le vélo vous pouvez mettre 7.5 bars sur le 23 mm surtout en latex aucun risque de d’inconfort.

          • Anthony Gef. dit :

            Merci pour la réponse ! En l’occurrence c’est une roue Reynolds. Par exemple une Swissside Hadron (juste avant l’Hadron2 qui vient de sortir), c’est 28mm au plus large et 23mm à la piste de freinage, une Hed jet 9+, référence roue avant TT avec la Titan de chez aerocoach c’est 32mm max pour 25mm à la bande de freinage. C’est ce que l’on constate dans les roues de 80mm et +, une différence assez marquée entre largeur max et bande, le fameux profil toroïdal. Et du coup je laisse 7 derrière en 25 ou je tente aussi 7.5 ? Merci

      • Anthony Gef. dit :

        La largeur est de 29.5 max en milieu de jante mais 25mm à la piste de freinage, le pneu de 23 fera 24 voir 25mm avec les 29mm internes, ce qui laisse supposer une belle intégration

  5. Hugo Lerousseau dit :

    Roulé en boyau est t’il judicieux alors, si celui si est aussi rapide ?
    Encore merci pour ces testes

    • Alban Lorenzini dit :

      A roulement égale, le couple roue / pneu aura un bien meilleur résultat aero que le boyaux. La quasi totalité des développements et essai en souffleries sont étudiées pour fonctionner parfaitement avec des pneus/tubeless.

  6. Marc dit :

    Bonjour Alban,
    Tu indiques utiliser des chambres latex vittoria 19/24.
    Ne serait-il pas judicieux d’utiliser des vittoria latex 25/28, en sachant que la majorité des pneus sont dans cette dimension?

    • Alban Lorenzini dit :

      Le latex est très extensible. Les Michelin 22/23 peuvent convenir même dans un pneu de 28 mm. Prendre une version Vittoria 25/28mm, c’est bien sur avoir un peu plus de matiere pour une meilleure résistance à la crevaison et un meilleure amorti mais un peu plus lourde et poil moins rapide. POur des pneus de 28 à 30 mm montés sur de jantes larges, il faudra tout de même privilégier 25/26mm

  7. Quentin RUSCH dit :

    Bonjour Alban,
    La question n’est pas directement sur le sujet, mais plus de manière générale sur les pneus tubless ready.
    Un pneu montage tubless est plus performant qu’un pneu tube type enfin du moins l’ensemble.
    Ma question est : Un ensemble pneu tubless avec une chambre à air est-il plus performant qu’un ensemble tube type .
    Cet ensemble chambre + pneu TR sera t-il plus résistant à la crevaison ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Concernant la performance, cela dépends des tubeless …il suffit de lire mon test du GP 5000 STR pour voir qu’il est très mauvais avec une caa butyl, mieux avec une latex mais vraiment préférable de l’utiliser avec très peu liquide si on veut avoir un petit gap de roulement et de masse vs combo pneu + caa latex. Le roulement d’un pneu est avant tout donné par son type de gomme. Ensuite tubetype ou tubeless, on voit que c’est souvent pareil. Le GP5000 pneu + latex ou GP 5000 TL + 30 ml de liquide ont le même roulement. Sauf que dans ce cas, le couple pneu + latex permettait de gagner 150 g sur une paire de roue. Toujours bon à prendre. Certain tubeless sont très fragile comme le corsa speed TLR mais très rapide. Celui-ci monté avec caa latex ou liquide a la même performance.Après l’avoir essayé en version tubeless + liquide et rapidement percé sur la bande de roulement, je suis revenu en arrière en le roulant avec une caa latex qui permettait de mieux encaissé les petits impact sur la bande de roulement sans perte de performance.

  8. Olivier dit :

    Merci Alban pour ce nouvel article complet, peut on espérer avoir le test du boyau ?
    Conscient qu’il n’est plus d’actualité question aero, je continu à l’utiliser dans ma région montagneuse.

  9. Julien dit :

    Bonjour Alban,
    (félicitations pour ton travail au passage)
    Pour un triathlète que je suis, une config michelin time trial 23 MM à l’avant et un power cup 25 MM sur un combo swissside 625 av, 800 ar, ça peut être pertinent pour avoir un compromis sympa entre résistance roulement/crevaison/usure. (compromis dont tout le monde rêve mais ça reste un véritable plaisir que de pouvoir sortir sa bête de course sur certains entraînements et pas seulement sur les compétitions)

  10. Florent dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour tous tes tests.
    je suis assez déçu par la longévité des GP5000 vs les GP4000S.
    De plus, sur mes roues Makadam, les GP5000 sont très difficiles à monter.
    2 questions : la longévité des Michelin sera-t-elle équivalente au GP5000 ?
    confirmes tu que les Michelin sont plus simples à monter ?

  11. Eric dit :

    Hello Alban,

    I have also tubular wheels in addition to my tubeless clinchers. Currently running Time Trials Michelin with Aerothans on my clinchers…and Conti Competition TT pro Ltd on tubulars.

    I tried other tubulars but nothing as fast

    You write you tested the new Tubular Power cup and they are ‘faster’ than Continental Pro Ltd.

    Do you ha e any test date of approx watts or crr of the tubular power cup’s?

    Thank you so much for very informative articles, well presented and very impressive comparisons and context with other websites similar testing

    Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Hello Eric, no crr data for last michelin tubular. I think it could be very fast ( faster GP LTD) if it’s the same crr than Michelin Tubular for cofidis 😉

  12. Romain dit :

    Petite idée d’article.. as tu déjà penser a tester le roulement d’un pneu avec une bande anti crevaison type zefal placée entre la chambre et le pneu? J’utilise ça sur mes roues d’entrainement ce qui me permet de ne jamais crever malgré quelques silex retirés des pneus.. ça pourrait etre intéressant de savoir si le roulement en prend un coup ou si il peut etre utilisé d utiliser ca aussi en course!

  13. Michael dit :

    Bonjour,

    je dois racheter deux boyaux pour mes roues pleine. Est ce que tu penses que le Michelin POWER CUP TUBULAR RACING LINE est plus rapide que le podium TT de Conti ??

    @+

    • Alban Lorenzini dit :

      Si ce boyau powercup roule aussi bien que les proto que j’ai testé en 2021, tu peux y aller les yeux fermés, ils seront bien plus rapide que les conti Podium TT. Il faudrait cependant que je puisse en testé un pour être certain du produit commercialisé.
      Alban

  14. chardigny dit :

    Bonjour Alban, c’est toujours un plaisir de revenir sur ton site qui est une mine d’or pour moi.
    J’ai l’intension d’équiper mes anciennes roue Shimano C24 dont la bande de freinage à patin est en aluminium mais le reste en carbone, de ces nouveaux Michelin Power Cup pour participer à l’étape du Tour.
    La question pour moi de savoir si je peux utiliser des chambres à air en latex sans prendre de risque de crevaison en descendant un col.
    Merci à toi pour ton éclairage.
    Sébastien.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour Seb, pour le freinage avant et en sécurité tu as maintenant les chambres à air TPU Aerothan dont tu trouveras le test sur mes articles. Un combo interessant serait Aerothan à l’avant car ultra résistance à la chaleur et déja un bon rendement + confort et latex AR car encore meilleure en rendement. La répartition des forces de freinage en descente est souvent 70 % Avant et 30 % AR, c’est donc peu risqué de mettre une latex AR.

      • sebastien dit :

        Merci Alban pour ce retour. Je suis passé à côté du test des TPU Aerothan. Je vais voir ça de suite 😉
        Sportivement. Sébastien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *