Test pneus Specialized S-Works Turbo RapidAir 2Bliss Ready T2/T5 et Turbo 2Bliss Ready T2/T5 2022

News: aéro cadres/roues et friction de chaines
22 novembre 2022
Test SRM PM9
6 janvier 2023

Bonjour à tous,

J’ai pu tester le roulement de 2 nouveaux tubeless de chez Specialized: Le Swork-s Turbo Rapidair 2bliss T2/T5 en version 26 mm et le Swork-s Turbo  2bliss T2/T5 en 28 mm.

Pour les caractéristiques et nouveautés annoncées je vous laisse, comme d’habitude, aller voir l’article de Matosvélo à ce sujet.

La version Rapid air est annoncée à 230 g en 26 mm, je mesure mes 2 exemplaires à 225g et 235 g, je prendrai le 225 g pour le test de roulement.

La version Turbo en 28 mm est mesurée à 278/275 g pour 280 g annoncée.

Concernant les largeurs une fois gonflés à 6 bars, on est sur un standard ETRTO 2022, il faudra des roues d’au moins  C19 mm interne pour obtenir la largeur annoncée. Sur mes Bikebeat( C17.7) , je mesure 25 mm pour le rapid Air 26  et 27 mm pour le Turbo 28.

 

Ils prennent les 2,  environs + 1 mm sur ma jante disque Gravel de C19mm.

Mon protocole que je redonne à chaque fois: La vitesse est de 43 kmh sur roller ( 52×11) à 75 trmin de cadence et la consommation en watts pour maintenir cette vitesse est mesurée par capteur SRM calibré. Le protocole est toujours le même et le suivant : échauffement  du pneu de test ( toujours sur la roue avant)  puis mesure sur 1 minute du roulement. La différence de mesure d’un pneu à l’autre permet d’extraire son roulement. Les écarts importants sur roller entre 2 pneus sont du au point de mesure des rouleaux. Sur un macadam plat il faut diviser les écarts par 4.5 puis encore appliquer une division de 43/30 pour avoir un comparatif à 30 kmh ou 45/43 pour du 45 kmh. Pression de test 6 bars.

Mon pneu référence GP5000 + caa Latex est utilisé en premier puis est mesuré le Rapid Air 26 mm puis le Turbo de 28 mm. L’étanchéité étant très bonne du premier coup, je n’ai pas mis de liquide pour le test. Il faudra rajouter + 0.5 w à 30 kmh,+  0.7 w à 45 km avec 20 ml de liquide / pneu comme déja rappelé grâce au test  Aéro coach réalisé pour une paire de roue à 45 km/h:

Ci dessous le graphique et le tableau récapitulatif après mesure sur roller, j’ai rajouté l’option + 20 ml qu’il vaut mieux retenir pour plus de sécurité en cas de crevaison et une meilleure étanchéité:

La version Rapid air est donc 0.7 w moins rapide à 30 kmh que le GP5000. C’est exactement le même résultat que lors de mon test de la version 2020

Je redonne le graphique 2020, test réalisé avec GP5000 23 mm, mais le roulement 23 est 25 mm est identique donc cela reste valide comme comparatif:

Bicyclerollingresistance a lui aussi constaté très peu d’amélioration de roulement sur son test.

Cela dit cette nouvelle version s’annonce plus light, plus résistante sur les flancs que la version 2020 et avec un meilleur grip que le GP5000 aussi.

Le confort sera supérieure à ‘un GP5000 pneu ou TL et on connait la capacité des pneus Spécialized a performer sur du macadam moyen comme rappelé ci dessous, un Turbo Cotton permet d’être gonflé plus fort avant décrochage de son roulement:

Pour ceux qui veulent rouler vite et dans le confort sur du macadam rugueux, ces Turbo Rapid air sont donc recommandables. Sur un macadam au top à la recherche du meilleur chrono possible, on préféra certainement prendre un GP5000 TT TDF par exemple.

La version 28 mm annoncé comme une version plus résistante donne bien sur de moins bons résultats en roulement. Il se rapproche du Vittoria Next , en étant un peu plus rapide, dont je redonne mes résultats si dessous:

Nous verrons si BRR fait le test et valide le même résultat de roulement en donnant en plus les mesures de résistance à la crevaison et grip pour statuer si ce nouveau TURBO Tubeless vaut le coup en Tubeless passe partout.

 

 

6 Comments

  1. ulpat dit :

    Bonsoir Alban et tout d’abord merci pour ton site/blog, c’est une mine d’informations pour celles et ceux qui s’intéressent à la performance cycliste.
    Je dois avouer que je dois parfois lire plusieurs fois tes articles pour en comprendre la teneur, étant par nature assez peu porté sur la mécanique et l’aérodynamique.
    D’ailleurs il y a une question que je me pose depuis longtemps : la référence TL semble être le Conti GP5000, cela semble faire presque l’unanimité, toutefois je me demande si le poids de ces pneus est pénalisant lorsque la route s’élève par rapport à d’autres TL plus légers même si ces derniers ont une résistance au roulement plus élevée ?
    Je dois changer mes pneus et j’hésite entre plusieurs modèles en 25mm : GP5000, SchwalbE Pro One TLE ou Veloflex Corsa Evo TLR ? Ton article m’inciterait à rajouter dans cette liste les Swork-s Turbo Rapidair.
    Je roule sur un Origine Axxome GT disc avec roues Campa Bora WTO 45, 1m74 pour 68kg, je roule essentiellement sur les routes plus que vallonnées du Vaucluse, je me définis comme un amateur assez sportif, sorties à 28/30km/h avec pas mal de D+. Autre précision, pour le changement des roues, je me facilité la vie et je laisse ça à mon vélociste.
    Quels seraient tes conseils ? Merci pour ta réponse et pour ta disponibilité, et pour tes podcasts aussi !
    Nassim

    • Alban Lorenzini dit :

      Le roulement c’est le roulement, un pneu qui roule mieux à 30 kmh , roulera mieux à 15 kmh en bosse, le poids n’est que du surplus à monter en bosse mais si la bande de roulement est bonne, la construction au top, le pneu plus lourd sera toujours plus rapide qu’un pneu plus leger mais au roulement plus faible. Bien sur quand les Rr commence a être proche, cela devient plus compliqué de choisir. Certain seront meilleurs que d’autres sur route granuleuse et inversement. La pression de décrochage, à laquelle le pneu se met à rebondir et vibrer, comme on dit pourra arriver plus tôt. C’est pour ça que dans l’article tu peux voir qu’un Turbo Cotton roule moins vite qu’un GP5000 TL à pression identique mais celui ci peut être gonfler plus fort avant décrochage et si plus de pression tu regagne du roulement. Quand tu as moins de 1 w entre les pneus, il faut pas se braquer uniquement sur le roulement et confort, grip, résistance doivent être étudiés pour choisir. Tu peux sans hésiter essayer ses Turbo Rapid air pour te faire un avis. Ils sont bons partout et très confort.

  2. Jeremy dit :

    Salut,
    C’est dommage de ne pas avoir pu tester les Turbo « classiques » T2/T5 en 26mm pour avoir une base de comparaison avec les autres!
    Tu penses faire le test à l’avenir ou tu as déjà suffisamment de quoi faire?

    • Alban Lorenzini dit :

      Non je pense pas, j’ai testé la version 28 mm, dans tous les tests que tu pourras trouver, 25/26mm vs 28 mm, c’est généralement 0.5 w de gain pour le 28 mm à 30km et iso pression, donc on a de quoi en déduire la performance des Turbo 26 mm.

  3. Nicolas dit :

    Bonjour Alban,

    Merci beaucoup pour tout tes retours d’expérience ! Cela fait des années que je roule en pneu-chambre à air et je souhaite passer en tubeless. Ca semble assez évident que le GP5000 est la référence en terme de performance pure et je comptais partir sur ces pneus là … jusqu’à voir ton poste ici. En effet, tout mentionne que le Swork-s Turbo Rapidair est finalement particulièrement bon sur les routes granuleuses … et il s’avère que je participe au Strade Bianche GF début mars. Ton article me fait remettre un peu en question. Quel est ton avis sur la question ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Je suis d’accord que pour un macadam rugueux ou sentier, les nouveaux Spe, comme les Turbo Cotton , peuvent mieux amortir et passer plus vite que des Conti avec même un peu plus de pression. Selon moi ça se tente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *