Roulement Pneus vs Tubeless, lubrifiants chaines et assise de selle.
24 juin 2022
Test de roulement vibratoire Vittoria TPU Ultra Light Speed
5 août 2022

Bonjour à tous,

Continental m’a envoyé la nouvelle version de leur tubeless , une version  TT édition Tdf en version 25 mm. Le tubeless est pesé à 214 g, une excellente cure d’amaigrissement vs la version STR ( 255 g) . Bien sur la protection anticrevaison est diminuée et il ne faut pas se tromper d’objectif, c’est un pneu pour rouler vite sur épreuves courtes, TT  ou grimpées chrono roulante. La bande de roulement est aussi plus fine, ce qui engendra une durée de vie plus limitée mais j’y reviendrai plus bas.

 

Le montage en mode tubeless ne pose aucun soucis, cela monte du premier coup sur ma vieille jante No tube ZTR 340 ( avec l’aide de l’Airshot). J’ai testé sans liquide préventif pour voir l’étanchéité et celle-ci est excellente. D’habitude j’ai besoin de mettre un peu de préventif ( STR compris) mais là on peut s’en passer ( 3 bars de perte sur 24h pour info) . Si vous avez une jante aux dernières normes ETRTO, cela devrait être aussi le cas, voire encore mieux que moi au niveau de la tenue de la pression.  Vous pourrez choisir le mode rendement  ou sécurité avec préventif  mais 20 à 30 ml de liquide me semble le maximum pour profiter au mieux des qualités de roulement de ce pneu.

La largeur une fois gonflé à 6 bars est de 26.3 mm sur la jante ( 17.5 mm interne) . La aussi il semble qu’on puisse avoir des différences de largeur finale en fonction de la construction de la jante. Par exemple j’ai appris que les Conti GP5000 25 mm sur DT Swiss 50 ou Swiss Side 50 mm dépassaient rarement les 25.5 mm malgré la largeur interne de 20 mm !

Pour le comparatif, je l’oppose à la version tubetype + latex. Conti m’a fourni une version neuve pour que les pneus soient bien à égalité. Ma version dédiée aux  tests commençait à dater et on sait que le rendement des GP5000 baisse de 1 w à 30 kmh après 1000/1500 km puis se stabilise.

Ma nouvelle version est pesée à 227g et je rajoute en caa,  la VIttoria latex 19/24 mm à 65 g qui la plus rapide des latex pas trop fragile ( Vredenstein latex à 50 g mais trop fragile pour un roulement quasi identique)

Je n’ai pas pris le STR classique en référence car celui-ci ( + 20 ml ) ne semble pas aussi rapide que le couple GP5000 + latex  surtout vers 6/6.5 bars d’après Brr.

 

De plus Brr utilisait des Michelin Latex de 80 g alors que les VIttoria latex sont plus rapide ( aerocoach data ) , ce qui aurait permis à sa version tubetype de gagner 0.3 à 0.4 w de plus je pense vs le STR.

Nous avons donc l’option tubetype GP5000 + Caa Vittoria en mode le plus rapide possible vs GP5000 TT  TDF avec 0 ml de liquide pour le top de ce qui peut se faire pour maximiser le roulement.

Vous pourrez estimer votre perte de roulement pour une paire  du TT TDF à 45 kmh en fonction de la quantité de liquide avec le graph ci dessous:

Mon protocole que je redonne à chaque fois: La vitesse est de 43 kmh sur roller ( 52×11) à 75 trmin de cadence et la consommation en watts pour maintenir cette vitesse est mesurée par capteur SRM calibré. Le protocole est toujours le même et le suivant : échauffement  du pneu de test ( toujours sur la roue avant)  puis mesure sur 1 minute du roulement. La différence de mesure d’un pneu à l’autre permet d’extraire son roulement. Les écarts importants sur roller entre 2 pneus sont du au point de mesure des rouleaux. Sur un macadam plat il faut diviser les écarts par 4.5 puis encore appliquer une division de 43/30 pour avoir un comparatif à 30 kmh ou 45/43 pour du 45 kmh.

8,2 watts d’écart sur roller sont ainsi mesurés entre le GP5000 et le TT TDF, on a donc un nouveau champion du roulement chez Conti avec un gain réel de 1.3 w à 30 kmh ou 1,9 w à 45 kmh vs GP5000 25 mm. Gain à multiplier par 2 pour une paire bien sur.

Comme expliqué plus haut, il faudra ajouter 0,4 w de pénalité à 30 kmh avec 20/30 ml de liquide mais cela reste encore largement devant la version tubetype.

Avec cette version TT TDF, on serait donc au niveau des pneus les rapides que sont les Vittoria Corsa Speed 2 et le Michelin TT si on se base sur les mesures de BRR qui trouvait 1.4 w de différence entre GP5000 + latex vs MIchelin TT + latex et CS 2 TLR ( 20 ml) . Seul petit bémol, on peut pas le gonfler à 8.3 bars mais 7.5 bars max…cela dit c’est ridicule de vouloir gonfler un tubeless à plus de 8 bars…Il est plus réaliste de prendre des valeurs entre 6 et 7 bars pour les comparatifs.

On connait les performances aérodynamiques supérieures de la forme du GP5000 vs ses concurrents. Cela renforce donc le choix de ce pneus pour rouler vite en CLM. Je remets le graphique ci dessus pour rappel des comparatifs de pneus 25 mm sur jante Swisside 62mm à 45 kmh:

 

Il reste à savoir combien de temps il dure, je pense tabler sur 2000 km comme son prédécesseur pour l’arrière mais je me trompe peut être. Il y a tellement de variables qui font user un pneu. J’ai fait 4000 km sur Michelin TT et le pneu Ar est loin d’être usé…Poids du coureur, pression, type de macadam….L’essai sur le terrain est sans surprise. On est sur un GP STR avec peut être encore un poil plus de confort…en tout cas vs GP5000 + caa latex à 6 bars, il est bien plus confort. C’est un vrai plaisir à rouler .

Quoi qu’il en soit, pour ceux qui recherche la vitesse absolue et la possibilité de rouler sans liquide préventif  pour un gain maximum de poids et de roulement, il devient ma recommandation favorite des pneus actuels. Et c’est un Tubeless !  La révolution est là , moi qui a toujours préféré l’option tuebtype + caa latex 😉

 

 

 

11 Comments

  1. @marcrp dit :

    Salut Alban, merci pour ce test !
    Je roule en Veloflex Corsa Race avec chambre latex Vittoria depuis 2 ans, pas les meilleurs en roulement mais le confort est assez fou avec cette chape si souple. Ma question serait plutôt de l’ordre de la résistance, penses-tu que ce GP 5000 TT serait plus résistant à la crevaison ou moins que ces Veloflex ? Je n’ai pas bcp crevé avec mais un morceau de verre le traverse vraiment très facilement, ai même eu une chambre latex explosée récemment.

  2. AGUD dit :

    Encore un pneu à essayer . Les prix baissent. 60 euros chez bike components.de

    215 g c’est intéressant pour les courses de cote

  3. Pierre dit :

    Bonjour Alban,

    Merci pour ce test qui est excellent, comme d’habitude.

    J’ai sauté le pas et ai acheté ces pneus. Malheureusement, j’ai une infime perforation dans le pneu, je vais donc devoir passer par la case préventif, moi qui souhaitait m’en affranchir.

    En tout cas, j’ai hâte de tester cela après avoir lu ton article !

    À bientôt

  4. AGUD dit :

    Le liquide silica c’est marqué….Non compatible avec les injecteurs (il scelle les trous plus grands que votre vanne)

    ? Il faut un truc truc spécial pour utiliser ce liquide?

  5. AGUD dit :

    Ok donc pas remplir la valve
    J’ai essayé en remplissant par le pneu. Mais on en fou de partout
    Sinon y’a un système chez dtswiss avec une seringue avec un Long tuyau qui remonte jusqu’àu pneu en passant par la valve

    • Alban Lorenzini dit :

      Inversement j’ai toujours mis mon liquide en laissant ouvert le pneu et refermant ensuite. Pas de soucis de mon coté, ça fait bien longtemps que j’ai pas mis de liquide partout hier. J’utilise un petit contenant gradué avec bec verseur , ça aide.

  6. CAUDOUX dit :

    Bonjour, je viens de découvrir le nouveau sealant silicat. Ils préconisent 4 oz soit environ 118 ml. Or comme vu précédemment dans tes tests, il faudrait mettre entre 20 et 30 ml. Que conseillerais tu ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Leur tableau indique 4 oz pour le premier remplissage pour des pneus de gravel de 60 mm, 2 oz pour pneu 23/30 mm puis 1 oz en maintenance , ça parait beaucoup il y surement moyen d’en mettre un peu moins. ..mais j’ai toujours précisé que si on voulait être tranquille un moment il fallait mettre 50 ml dans un tubeless. 20/30 mml on est en configuration roulement optimisé mais avec une durée de vie limitée.

  7. CAUDOUX dit :

    Merci pour tes conseils ! Je pense monter des roues Basaltwheels en 50 mm avec tubeless continental et ce préventif, j’ai hâte de voir le résultat.
    PS: merci pour ce que tu fais, c’est vraiment agréable d’avoir des articles de cette qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *