Pneus 25 vs 28 mm: rendement vs pression
29 octobre 2021
Tempo / Sweet Spot oui ou non ?
9 décembre 2021

Bonjour à tous,

Après quelques mois à feuilleter la presse étrangère depuis mon dernier article aéro, voici ce que j’ai trouvé dans les tests en soufflerie qui pourraient être intéressants dans le choix matériel 2022. Rennrad a sorti un gros dossier sur son numéro de Septembre 2021.

Le dernier Simplon Pride 2 y figure et semble fantastique pour rouler vite.

Les premiers communiqués de Simplon étaient prometteurs avec un vélo 30 watts plus rapide à 45 km/h vs le Pride I ( pour les mêmes roues DT Swiss 62) !

Bien sur le protocole de test d’ un vélo sans mannequin pédalant amplifie les résultats vs le monde réel et bien sur l’ancien Pride 1 n’était pas spécialement rapide. A la base il était mesuré à 219 w à 45 kmh sur le Protocole TOUR ( ci dessous) . Pour rappel la référence Canyon New Aeroad = 202 w, le Spécialized SL7 = 209w  , mais le Pride 2 semble supersonic quand même.

Rennrad l’a confirmé avec un vélo 20 % plus rapide que les meilleurs concurrents. On pourra retrouver sur la colonne de gauche les résultats de watts consommés à 45 kmh ( +/- 20 degrés de vent simulés au Tunnel GST ) et sans vent sur la colonne de droite.

Il faut cependant pondérer les résultats car les vélos sont testés en configuration série, donc avec des pneus et roues bien différents d’un vélo à l’autre. Cela peut fausser certain écart. Cela dit un Canyon Aeroad est aussi équipé de Dt Swiss 62mm, un Cannondale des roues du même nom en 64 mm, le SL7 en Roval Rapid  60/50. Des roues références en performance et très proches l’une de l’autre.

Le test de ce Simplon semble très bon sauf sur le confort jugé moyen, mais pas pire qu’un Systemsix ou Propel ( heureusement…). Encore une fois l’aéro ne fait pas tout et être tabassé pendant des heures finira par ruiner la performance musculaire…mais cela reste un missile, impressionnant ! On attendra confirmation des mesures de TOUR mais on peut imaginer que celui-ci passera sous les 200w avec leur protocole.

Ce test de vélos vient aussi confirmer une nouvelle fois, le résultat moyen du Lapierre Aircode. C’était une déception sur mon dernier article car on l’espérait vraiment proche d’un Aéroad vu la performance plutôt bonne du précédent Aircode. Les 5 % d’amélioration annoncée par Lapierre, ne sont pas là et c’est malheureusement tout l’inverse lors de ce nouveau test indépendant. Autre point intéressant de ce comparatif: avoir les résultats sans vent car n’oublions pas que plus on roule vite et plus on contre le vent latéral et qu’il devient alors difficile d’avoir un fort effet voile pour accélérer le vélo ( idem pour les roues) ! Sur le graphique ci desous, on voit bien l’avance du Pride 2 sur les autres vélo, avance qui s’amplifie avec le vent latéral, il deviendrait une fusée passé les 5 degrés de Yaw angle.

Des roues de 35 à 50 mm ont aussi été testé. Je ne rentre pas dans le détail car les écarts sont si faibles… Pour gagner une trentaine de secondes sur un parcours de 100 km plat avalé en 2H10, il faut donc pouvoir rouler à 45 kmh…Mais bonne nouvelle, les écarts sont identiques en roulant à 35 kmh, on économise moins de watts mais l’amélioration de chrono est quasi similaire.  On notera qu’une des meilleure note est obtenue par une des roues les moins hautes, les LEEZE 35 mm . Leur dimensionnement est parfait pour un pneu de 25 mm avec 19 mm interne et 27/28 mm externe. Ne cédez pas aux dernières propositions marketing Hookless de ZIPP ou autres fournisseurs à vendre des roues approchant les 35 mm de large sur des pneus de 30 mm gonflé à 5 bars ! Parfait pour l’entrainement ou très bon pour le gravel, mais pas dans une optique de performance par contre ! Petit point d’interrogation sur le résultat de la Swiss side 50 qui est la copie de la DT Swiss  50, pourquoi elles ne se comportent pas pareil??

DT Swiss et Swiss Side ( même collaboration) tentent de proposer un mixte de forme V et U pour leur nouvelle roue pour monter du pneu de 28 mm sans trop dégrader la performance aéro ( 22 mm interne, 28 .5 mm externe..) .  L’article + ITW de Jean Paul Ballard est dispo ici.

D’après leur mesure, ces nouvelles ERC 1100 45 mm seraient 2 watts moins rapides que les DT 50 mm avec un GP 5000 28 mm TL et à 45 kmh quand il y a pas de vent ( 0 yaw angle).

C’est les mêmes ordres de grandeur que l’on observe sur le test Rennrad plus haut et leur graphique: Par 0 degré de yaw angle, on retrouve 2 watts de plus pour les concurrentes à la DT 50mm et qui mesurent entre 35 et 45 mm de hauteur de profil. Nous verrons lors de tests indépendants si ces DT 35 et 45 mm sortent du lot mais pour le moment, cela semble demander encore confirmation.

Le dernier numéro de TOUR,  que j’encourage une nouvelle fois d’acheter en version numérique , test les vélos haut de gamme polyvalent. On retrouve les dernières nouveautés comme le Cervelo R5, Pina Dogma F, Bianchi Spécialissima. Le confort est redevenu une priorité comme sur le nouveau R5 avec le retour à des tubes très fin ( idem Specialized Aéthos) mais au prix d’une performance aéro vraiment faible avec 231 watts mesurés pour des roues de 37 mm de hauteur. Le passage sur ZIPP 404 permet de descendre à 225 w consommées à 45 kmh ce qui est loin d’être bon pour un vélo polyvalent. Et avec 7.3 kilos et 12.000 euros demandé, la pilule a du mal à passer vs un Canyon Ultimate CF SL par exemple.

Ce dernier Canyon est  proposé à 2600 euros pour 7.5 kg et 231 w avec ses roues plates et 223 w sur ZIPP 404 dans un niveau de confort et rigidité tout aussi bon. Il a de plus une transmission Shimano qui ne mangera pas 6 w à 250 w en évitant le pignon de 10 catastrophique sur le rendement des groupes SRAM AXS.

Une nouvelle fois on comprends tout l’intérêt de pouvoir se reposer sur ce genre de test avant de se décider et gaspiller inutilement des sommes folles.

Dans les budgets qui sont moins raisonnables, WIllier propose 2 très bons polyvalents avec le Filante pour les parcours roulant et SLR 0 pour les parcours montagneux.

Les deux sont équipés des très bonnes roues Corima WS47, parmi les meilleures dans les tests TOUR en hauteur 45/50 mm,  ainsi qu’une transmission Shimano, aucune fausse notes de rendement! L’un sera un peu plus tolérant que l’autre mais le Filante avec 211w sera à privilégier si on souhaite rouler vite régulièrement.

Notons également le dernier Dogma F, mesuré à 205 w avec ZIPP 404 et seulement 7kg. Bien sur on oubliera le prix délirant de 14000 euros et le groupe SRAM dans cette version !

CI dessous on pourra retrouver le récapitulatif des meilleurs polyvalents des derniers tests Tours ( avec ZIPP 404 vs roues d’origine) , je ne mets pas tous les vélos dispos dans ce numéro, les curieux iront l’acheter pour une nouvelle fois récompenser leur travail colossal d’analyse.

 

 

 

 

 

173 Comments

  1. frédéric dit :

    Bonjour Alban,

    Que conseilles tu pour un ultimate disc entre les bikebeat premium disc 45mm et les 2.0 exclusive disc en 47mm ?
    Je roule en ile de france, vallée de chevreuse et un ou 2 cols pdt l’année, 82kg

    Peut-on mettre du 25 ou 28mm sur les 2 ?

    les moyeux tune et dt sont ils vraiment différents ?

    Merci pour ton aide.

    • Alban Lorenzini dit :

      Je recommande sans hésiter les nouvelles Bikebeat 2.0. Vraiment conçu pour le disque, en pneu 25 ou 28 mm tubetype ou tubeless, ça passe super. DT 240S sera le plus fiable dans le temps, TUNE 170 compromis poids / longévité, TUNE 150 poids light mais reservé au poids plume pour la durée dans le temps

      • frédéric dit :

        Merci Alban pour cette réponse

        Les nouvelles Bikebeat 2.0 sont en TUNE KillHill/ClimbHill DISC, est ce que cela convient à mon poids lourd ?
        Penses tu que l’on puisse demander a les passer en dt 240 ?

        Merci

        • Alban Lorenzini dit :

          oui mais il faut attendre un peu, il faut les contacter et il te répondront, tout est possible , cela reste une petite boite qui peut te faire du montage perso si tu souhaites.

          • Gabi dit :

            Bonsoir Alban, que penses tu du dernier Focus Izalco Max ? Il a l’air plus Aero en gardant de la légèreté !
            Merci d’avance

          • Alban Lorenzini dit :

            Il est testé dans le numero 2 2020 de TOur. Plutôt pas mal d’infos dessus à mon article : https://www.cyclesetforme.fr/actus-fevrier-2020-disques-vs-patins-chaines-11v-vs-12-v-casques-aeros/ sans avoir le détail du vélo que j’avais pas selectionné mais il reste rapide avec les 404 référénce ( 212 w) et bien de partout sur le ratio confort/rigidité/maniabilité. Desfois c’est bien d’avoir des demandes comme la tienne, ça permet de relire et s’apercevoir que j’aurai peut être du en parler un peu plus 🙂 il reste un poil plus lourd que les meilleurs polyvalent mais si tu le montes en dura ace et mets des roues assez performantes / light comme les nouvelles Bikebeat en 47 mm et 1400g, tu devrais approcher les 7 kg en montage perso kit cadre.

          • Gabi dit :

            D’accord super je te remercie pour ta réponse. Je le prends équipé en dura ace di2 et roues dans les 1300gr en profil de 45 donc je pense que ça peut faire un beau montage ! ☺️

  2. alexandre dit :

    Bonjour Alban,
    Je me pose la question de changer mon Synapse à patins de 2017. Je voudrais retrouver le côté confort et plutôt facile de ce vélo. Quel modèle pourrais tu me conseiller Endurace? Rose Reveal? Est ce qu’un vélo type Ultimate ou Xlite dans les mêmes marques auront une position beaucoup plus allongé et donc un peu moins confortable ou la différence est minime? Sur la distance est ce qu’ils seront plus exigeants?
    Beaucoup de questions en un seul message…
    Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      ENdurace ou Ultimate portent bien leur noms. L’un pour rouler longtemps dans le confort avec une géométrie qui releve plus le coureur que l’ultimate plus agressif. Je pense remarque identique pour reveal vs x lite marque que je connais moins cependant. Cela dit il est aussi possible d’avoir un ultimate typé confort. TU as la possibilité de relevé le cokpit avec les antretoise fourni pour avoir un drop selle / cintre pas trop marqué. Si plus tard tu souhaites le tranformer en version plus rapide car le confort est tout de même top sur cet ultimate, tu pourras ! Mais le plus tolérant reste l’endurance bien sur.

      • alexandre dit :

        Un endurace serait donc peut-être mieux pour un cyclo plutôt tranquille. Après la différence avec mon synapse est elle significative pour toi?

        • Alban Lorenzini dit :

          L’endurace n’apportera rien de plus ou moins selon moi, le Synapse étant très bon. Tu passeras sur du disque à voir si tu as un interet ou pas…et prendre du poids bien sur mais tu pourras mettre des pneus de 32 à 35 mm apportant beaucoup de confort et roulement. SI tu veux passer un cap en vitesse c’est ultimate.

          • alexandre dit :

            Pas de gros intérêt pour le disque je ne sors pas trop quand il pleut et j’ai vu sur l’EDT que ça allait très bien en patins dans les descentes de grand cols. Si je change je voudrais quelque chose qui apporte un plus mais sans être pénalisé par quelque chose de trop fatiguant (j’en entends parler mais je ne sais pas le mesurer ni me rendre compte à quel point un Ultimate, par exemple, sera plus contraignant que mon synapse).

          • alexandre dit :

            En poursuivant un peu mes recherches j’ai vu qu’un nouvel Ultimate était en approche? As tu des infos dessus? J’ai peur qu’on fasse comme le SL7 avec plus d’aéro mais moins de confort…sinon pour équiper l’ultimate tu mettrais quoi comme roue avec un profil de 30-35?

          • Alban Lorenzini dit :

            IL faut patienter et attendre les retours de tests pour le nouveau l’ultimate, ça sera peut un bon polyvalent à disque s’il est pas plus exigeant comme un SL7 vs SL6 oui …

  3. hugo dit :

    bonjour Alban,

    je vais recevoir ces prochains jours une paire de roues Leeze c35 Evo Waso. Pour une utilisation sur le Tour des Stations (252 km, 8848m d+), quel montage pneus + chambres me conseilles-tu? Cadre Ultimate CFR à disque.De plus, par quelle marque et modèle faut-il remplacer le fond de jante (largeur)?
    En te remerciant.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, perso je mets 2 tours de scotch tubeless à la place du fond de jante, on gagne beaucoup de poids et la jante est ready pour tout type de pneus. GP5000 28 MM AR avec caa vittoria latex 25/28 mm et GP5000 25 MM AV avec caa vittoria latex 19/24MM sera parfait en compromis roulement, résistance, confort.

  4. hugo dit :

    Merci Alban,

    une marque en particulier pour la bande tubeless ? Largeur de celle-ci?

  5. Barale Pierre-Alexandre dit :

    Bonjour Alban,
    Actuellement processeur d’un factor O2 Vam équipé en ultegra Di2 12v disc, roues Venn 507 avec GP5000 et chambre aerothan, pédalier rotor aldu Carbon avec étoiles inspider et pédales speedplay nano, je souhaites acquérir une 2nde paire de roues. Les Venn sont pesés à 1480gr nu.
    Je roule sur Nice et fait principalement des cyclos et courses FFC/ FSGT.
    J’ai retenu plusieurs paires comme les RAR Exalt 40 à 1210gr, les Princeton Peak 4550 1303gr et les bikebeat Uberflieger BTO disc qui sont en plus en réduction à 1999€ même si le prix n’est pas un critère dans mes recherches.
    J’ai bien lu ton test sur Bikebeat et tes différents tweets que tu peux faire, par contre je ne trouve rien sur le net d’assez complet sur les RAR et les Princeton. Aurais tu des références d’article ou analyses stp ? Ou un avis mais je ne veux pas forcément te demander de décider à ma place
    Bon après je me rappel bien dans tes articles ou podcast avec Loïc Ruffaut que tu précisais que les roues ne sont pas l’élément le plus important en gain. Voulant améliorer le vélo je ne vois pas d’autres éléments à améliorer actuellement à part les roues ou peut-être passer en latex. (Tu vas peut-être me répondre le cadre pour plus de gain aéro )

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Je pense qu’il ne faut pas raisonner poids mais dimensionnement et norme ETRTO pour pouvoir profiter des prochains super tubeless ou pneus qui seront parfaitement adapté. C’est le roulement/grip/aero pneus qui compte pas le poids de 100 g gagné pour choisir une roue. Actuellement la norme ETRTO c’est du 19 mm interne pour des pneus de 25/28 mm. Il faut choisir se dimensionnement là si vous souhaitez évoluer avec des pneus de cette section. Les dimensions externes doivent se rapprocher de 27/28 mm pour parfaitement accompagner le pneu en aéro et en grip/maniabilité. Les corsa next de 28 mm font 28 mm sur du 19 mm, ils sont donc parfaitement accompagné. Un michelin powercup de 25 mm fera 27 mm sur une jante de 19 mm, il sera bon aussi et ne dépassera pas de la largeur de jante. Je sais que les Biekebeat 2.0 47 mm qui sortent actuellement sont ETRTO et 19mm int/27 m externe. Ce dimensionnement permet aussi de pas prendre trop de masse et rester proche des 1400 g avec DT 240s. Mais j’éviterai maintenant les versions 1.0 que vous avez vu en promo.

      • Pierre-Alexandre Barale dit :

        Merci pour la réponse Alban.
        Pour l’instant je préfère rester en section 25mm, ayant déjà roulé en 28mm je n’aime pas forcément les sensations. Puis j’ai en souvenir dans un précédent article que niveau performance il faut préférer les 25mm plutôt que les pneus de vtt 28mm si je caricature aha
        Je me rappelle de l’article où trouver le bon compromis poids, roulements, pression et aéro avec la bonne largeur de jantes est très complexe et je m’en aperçois.
        Savez vous quand serons disponibles les Bikebeat à 2.0 svp ?
        Les Princeton font 18,5mm interne/ 26mm externe et les RAR 21mm interne/ 28mm externe tout comme les Venn.
        Tout cela est bien compliqué et porte une vraie réflexion sur l’optimisation du matériel

        • Alban Lorenzini dit :

          Disons que le combo 25 mm AV pour l’aero et 28 mm pour le confort et roulement, s’impose de plus en plus. 80 % de la valeur aéro d’une paire de roue vient de l’avant. A l’arrière avec les perturbations aéro du flux d’air à travers le pédalage et les profils des tubes du cadres, c’est très complexe. Bikebeat 2.0 sont dispo, j’en reçois une paire d’ici fin de semaine et des clients ont déja commandé. Cela reste limité en dispos premiers modèles et uniquement commandable via un lien que j’ai sur mon fil tweeter. Cela va s’arranger concernant les choix de dimension. Vittoria en est l’exemple parfait, leur NExt sont vraiment à monter sur du 19 mm pour atteindre la dimension annoncée. Quelquesoit le roue choisie, il faut qu’elle réponde aux nouvelles normes ETRTO.

  6. Olivier dit :

    Bonjour Alban,

    A aujourd’hui tu conseillerais quelles roues pour un freinage patin qui soient polyvalentes avec un montage tubeless ?
    En te remerciant.

    • Alban Lorenzini dit :

      Toujours compliqué de répondre à ce genre de demande sans avoir plus d’information: poids du cycliste, budget, usage compétition, usage par temps sec ou freinage puissant demandé sous la pluie…etc..vous avez lu tous les articles de roues sur mon blog sans trouver votre bonheur?

  7. Laurent dit :

    Bonjour Alban,
    Tout d’abord merci pour toutes les précieuses informations que tu nous partages.
    J’envisage d’acquérir un nouveau vélo, je me suis mis au vélo il y a 6 ans et je pratique le triathlon depuis 3 ans ( à la base je fais de la course à pieds), je roule avec un velo Decathlon Mach 72O CF en carbone qui est bien équilibré et dont je suis satisfait.
    Je recherche désormais à monté en gamme et j’espère rouler un peu plus vite avec un vélo plus orienté Aero sans pour autant me privé d’un peu de confort.
    J’envisageai de m’orienter vers le LAPIERRE AIR CODE DRS 7 mais il semblerait que se ne soit pas le meilleur choix , à la lecture des differents test et par rapport à mon budget le Canyon Aeroroad SLX 8 semble cohérent, néanmoins d’autres vélos s’avèrent également attractif notamment l’Orbea ORCA Aero, ainsi que le Scott FOIL 2022, enfin pour complexifié l’équation mon vélociste me propose son Parlee RZ7 d’occasion ( marque Américaine que je ne connaissais pas)
    Bref que me conseillerais – tu comme monture en Aero avec un peu de confort pour rouler principalement dans les Yvelines et le Vexin sur des distances de 50 à 120 KM .
    Merci d’avance pour ton avis.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour Laurent, Aeroad ou nouveau scott foil ou nouveau Giant propel, du très haut niveau de confort et tolérance pour ce programme typé vitesse. Faut oublier les marques Française malheureusement, larguée tout simplement dans se secteur aero.polyvalent. Orca ou Parlee, aucun test dispo

  8. Thom DLL dit :

    Bonjour Alban,

    Avant toute chose bravo pour le contenu de ton blog, hyper instructif et relativement vulgarisé! Je sens que je vais y passer quelques heures pour approfondir mes connaissances.
    Bientôt proprio du nouvel Aeroad SLX, je m’interroge. Celui-ci est monté d’origine avec du DT ARC1400 en 62mm (ar) et 50mm (av). Une excellente paire de roues. En complément et pour les sessions montagneuses qui me plaisent, je pensais acquérir une paire de PRC 35mm. En parallèle, je peux accéder à un tarif préférentiel chez ZIPP.
    Aujourd’hui, si je mets donc l’aspect prix de côté, je m’interroge entre 2 combos:
    – #1: DT Swiss ARC 1400 et PRC 1400
    – #2: Zipp 454 NSW et 353 NSW

    Les 2 combos seront montés en Tubeless 28mm (pas le choix chez Zipp avec la technologie Hookless). Pour ce qui est du profil du bonhomme, je fais 178cms, 68kgs, triathlète amateur. Niveau moyen+ (en général top10% sur mes compet, pas trop d’idée des Watts car pas de capteur en dehors du HT et pas un « rouleur » mais je maintiens des allures à 35-40km/h sur compet selon le profil).Je m’entraine sur HT l’hiver et sors quand les routes sont sèches. Pour l’instant parcours roulant avec bosses (souvent) et montagneux (plusieurs fois par an).
    En complément, j’ai un vélo de chrono (pour certains entrainements et compétitions si peu de dénivelé). Il n’est pas en disque et trop parfait pour être changé dans un futur proche 🙂
    Mon Ultimate devrait être vendu prochainement (j’hésite encore!!!).

    Voilà pour le tableau. Avec ces éléments, je suis curieux de connaître ton choix de prédilection – en faisant abstraction du prix – et les raisons qui te pousseraient à recommander l’un plus que l’autre. Merci d’avance pour ton retour et au plaisir de lire d’autres articles et d’échanger sur divers sujets

    • Alban Lorenzini dit :

      Merci pour le message et le blog. COncernant l’aeroad CF SLX, tu a un ultimate CF SLX patins aussi? Pour en revenir aux roues et la montagne, tu as aussi les leeze C35 qui gagnent le ratio poids /aero/ tarif à 1250 g et 1250 euros. si tu fouilles dans mes articles aero de roues, tu les trouveras. ALors sinon ZIPP HOokless je dis non directement. ALors que d’autres fabricant comme Giant propose leur 50 SL Hookless sans limitation de pression, devoir rester à 5 bars est un non sens si tu veux un jour taper un beau chrono sur un bon bitume. Je te conseille tout de même de bien comparer le confort de l’aeroad et son exigence vs Ultimate après 3 h dessus avant de le vendre. Moi j’ai revendu l’aeroad et garder l’ultimate. Pourtant j’ai eu un aeroad patin CF SLX plus confortable que la nouvelle version à disque. Trop exigeant et tape cul vs l’ultimate .

  9. François CTT dit :

    Bonjour Alban,
    Je suis en grande réflexion ces jours derniers pour le choix des roues de mon futur vélo qui sera un Fraxion de chez Origine.
    Je suis triathlète, 1,80m et 69kg mais fini plutôt dans le Top 20% de mes courses. Ma FTP max bien préparé est de 245W.
    Je suis très DT Swiss (VTT ainsi que vélo actuel) et aimerais rester dans cette marque. Je roule dans l’arrière pays niçois donc 1500-2000 D+ pour 100Kms.
    A la base, j’étais parti pour des PRC1400 en 35mm (18/25 de largeur de jante) mais je regarde maintenant de plus en plus les ERC1100 toujours en 35mm (22/28.5). Le poids est équivalent même si je pense que la jante des PRC est plus légère que la jante des ERC.
    Je les monterai avec un pneu Schwalbe Pro One Evo de 25mm en Tubeless.
    Mon hésitation est liée au fait que les ERC sont markétées plus pour une utilisation confort que compétition qui semble être l’ADN des PRC. Mais les PRC ont une conception bien plus vieille et donc n’ont certainement pas les dernières innovations. De plus il n’est pas possible de les avoir avec le moyeu 180.
    Perso, je ne pense pas la différence entre ces 2 roues influencera beaucoup mes chronos, et du coup je me dit que l’ERC permettra d’avoir un meilleur compromis d’autant plus qu’elles seront montées avec le moyeu 180, mais vu leur classification, n’est-ce pas une roue typée confort au détriment de la performance ( en tout cas en ressenti) ?

    Et au niveau hauteur de jante, est-ce que le 45mm de haut à la place du 35mm me pénaliserait beaucoup dans les côtes sachant que je fais 90% de mes sorties dans l’arrière pays et seulement 10% en bord de mer (profil vallonné) ? Je te pose cette question car actuellement je roule sur un TCR Advanced équipé de DT Swiss RR21 alu et pour aller au delà de 35km/h de moyenne sur un anneau ou en bord de mer, je dois décupler les watts ce qui n’est pas du tout rentable. Donc est-ce qu’un profil de 45mm plutôt que 35mm me permettrait un gain sur un profil vallonné?

    Merci d’avance pour tes réponses 🙂

    • Alban Lorenzini dit :

      Les roues modernes de 45/50 mm permettent d’allier aéro et maniabilité dans le vent. Selon moi il est impossible de ressentir le moindre gain aero sur du 35 mm, vous pouvez aller voir l’article suivant pour vous convaincre: https://www.cyclesetforme.fr/actu-aero-mi-2020/ une seule roue se détache du lot: Leeze C35 à 1250 g c’est peut être ce qu’il vous faut. Si on reste sur du 45/50 DT swiss, le gain est faible pour plus de poids et de maniabilité en moins. Mais bon pas de miracle à attendre non plus, comme vous pouvez le voir sur les simulation à 35 kmh sur un parcours plat avec 250 w à fournir, sur 3 h, vous aurez gagné 60 s vs une roue plate de 23 mm donc 20 s si vous pouvez tenir qu’une heure. Comme je le dis souvent, les roues sont vraiment le dernier maillon du carrosse. Cela dit cela habile bien un vélo et un Fraxxion se doit ( selon moi) d’être roulé avec des roues de 45/50 mm. Les DT ERC ont des rayons 100 % aerolite vs aerocomp en PRC se qui rends la roue en effet plus rigide moins confort et moins aéro. Par contre en version 35 mm, je trouve aucun dimensionnant interessant..La version 50 mm de 20 mm interne et 28 mm externe est mieux dimensionné. Les leeze 19/28 mm sont parfaite pour cela.

      • Francois CTT dit :

        Merci Alban pour ces recommendations. Je suis d’accord que pour le look, un montage 45 à 50mm c’est bien mieux. Mais comme vous le dites le gain est très faible pour un inconfort certain concernant la sensibilité au vent.
        Donc si j’oublie les quelques secondes possible à grappiller ou non sur du plat mais que je veux plutôt me baser sur un ressenti dans les cols (le plaisir de rouler, la réactivité lorsqu’on se met en danseuse), et les conseils de mes vélocistes de la régions (utilisez du 35mm), j’ai l’impression que ce à quoi je dois faire attention c’est donc le poids de la roue ?
        Et si l’aero sur du 35mm est insignifiant, est-ce que les roulements céramiques vs traditionnels peuvent représenter un gain ?
        Et pour finir, je vois que Canyon a équipé son dernier Ultimate avec des DT Swiss ARC de 50mm. Je trouve cela bizarre pour un vélo qui ne se veux pas aéro à la base mais plutôt montagne, non ? Avez-vous une explication pour cela? Est-ce qu’au final des ARC 50mm grimpe bien? Je vois que leurs largeurs sont 20 (int) et 26.5 (ext) donc idéales pour un pneu de 25, non ? Est-ce par manque de produits mieux adaptés dans la catalogue DT Swiss (par exemple une hauteur de 35mm plus moderne…) ?
        Merci encore pour votre temps à nous répondre.

        • Alban Lorenzini dit :

          Le ceramique ça roule mieux à vide et peut durer dans le temps si les billes sont de bonnes qualités, mais on ne gagne rien sur le terrain vs de bon acier comme ceux des DT240S, le 180S est juste plus leger.
          Perso j’ai un ultimate patin où j’ai mis des bikebeat 45 mm prototype à 1200 g. J’ai ainsi tout, le poids light, l’aero si besoin, le look. Les ultimates sont proposés en version basse pour la montagne ou aero avec des roues de 50 mm pour parcours vallonés. Canyon a raison, commme discuté avec vous, en dessous de 50 mm le gain est faible et question look pour vendre ça rends bien mieux ainsi. Choisir un ultimate vs aeroad, c’est surtout avoir un vélo plus tolérant , plus confortable, on peut ainsi mettre des roues de 50 mm sans avoir un effet trop tapecul.

          • William dit :

            Bonjour.

            Je me permets juste d’intervenir dans cet échange pour la hauteur de roue. J’ai depuis mai un Fraxxion équipé des roues maison Prymahl C50 Pro, en 50mm donc.
            Je n’avais jusqu’à ce jour jamais roulé de jantes hautes. J’étais ces dernières années sur un Supersix de 2013 équipé de Fulcrum Racing Zero Competizione (alu en 27/30 de hauteur il me semble) et étais pour tout dire un peu inquiet d’une part par le confort, mais surtout de la sensibilité au vent latéral. Et bien honnêtement, c’est une très bonne surprise, le confort est quasi identique entre les deux vélos (avec la même monte GP 5000 Tubeless) et la différence de sensibilité au vent latéral est très faible.
            N’ayant pas testé d’autres jantes hautes je ne sais pas dans quelle mesure ce ressenti est généralisable. Mais le récent test des Prymahl chez MatosVelo concluant sur le fait qu’elles seraient dans la bonne moyenne, sans plus, concernant la sensibilité au vent, m’incite à penser que jusqu’à ces hauteurs de 45/50mm, les roues modernes sont parfaitement gérables dans le vent. Ce qui était beaucoup moins vrai avec les jantes en V d’il y a quelques années. Un copain a acheté des anciennes Lightweight 50mm avec jantes en V, et malgré ses + de 90kg il se fait de très grosses frayeurs à la moindre bourrasque.

            Bref tout ça pour dire que la sensibilité au vent latéral n’est plus aujourd’hui un point critique des roues de 45/50mm. Par contre à environ 1550g la paire, les Prymahl ne sont probablement pas le meilleur choix pour vous, il y a moyen de trouver à moins de 1300g pour optimiser les montées.
            Enfin je rejoins Alban sur le côté esthétique des jantes hautes (sur un Fraxxion des roues basses dénoteraient), et sur la facilité de revente après, les jantes hautes sont un vrai plus sur le marché de l’occasion. Et je le rejoins également sur le gain de performance extrêmement faible à attendre de roues « aéro » quand on n’est pas une machine qui roule à 45km/h.

          • Alban Lorenzini dit :

            Merci pour le retour 😉

          • Francois CTT dit :

            Super, Merci William pour le post.

  10. Xavier dit :

    Bonjour,
    J’ai decouvert votre site depuis peu, tres interessant.
    Que pensez-vous des swiss side hardon 500 en general et pour des cols ?
    Je souhaite une paire un peu plus aero mais passe partout avec un profil plus haut que mes actuelles (fulcrum speed 40 db, montées sur bmc slr 01 2019).
    Merci
    Xavier

    • Alban Lorenzini dit :

      40 vs 50 mm, ça sera plutôt pour le look du vélo car il sera très difficile de détecter un gain aéro. Si vous avez lu les articles sur les roues, le faible gain est mesurable en tunnel mais certainement pas assez important pour le sentir que vos moyennes. Je trouverai plutôt un argument pneu/tubeless en passant sur des jantes un peu plus large que vos Fulcrum. Vous pourrez mettre un combo 25/28 mm ou 28/28 mm en tubeless ou tubetype qui vous donnera plus de confort, de roulement et aussi une meilleur maniabilité/grip en descente grâce à un dimensionnement plus adapté pour les pneus actuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *