TIME MEGEVE MONT BLANC 2014
10 juin 2014
Continental GP4000S 2 en 28 mm
19 juin 2014
Salut à tous,
J’ai profité de la venue de Rodolphe Lourd dans la région,
pour l’épreuve des 3 Ballons, pour enfin tester des pneus tubeless !
Rodolphe possède les mêmes roues que moi ( No Tube ZTR 340) qu’il a équipé en
Schwalbe ONE. 
   
SCHWALBE ONE SUR No tube ZTR!
La météo ayant été favorable aujourd’hui ( 0 km/h de vent, 20
degrés) , nous nous sommes retrouvé au pied du Salbert pour comparer ses tubeless
à ma meilleure sélection de pneus du marché. J’ai réalisé 2 montées avec ses
roues Tubeless puis 2 autres avec les miennes équipées du continental  GP 4000s II 25 mm puis pour être bien sur,  une
montée en supersonic 23 mm et une dernière en conti TT 23 mm. Les tubeless
étaient gonflés vers 6/6.5 bars et les pneus vers 6.5/7 bars. Comme nous
faisons 60 kg, nous sommes conformes à la préconisation de gonflage.
Les résultats sont regroupés dans le tableau suivant :
Comme je le supposais le tubeless ne fait pas partie des
meilleurs montages possible pour la performance en bosse. Ils sont à peine plus économiques
que la théorie mais rendent 3 watts vers 260 w sur un GP4000s 2, 4 watts sur un
supersonic et 5 watts sur un conti TT ! Ceux qui montent vers 400w feront
rapidement le calcul des gains possibles avec une  règle de 3 ! Au
niveau confort, je ne peux pas dire que j’ai trouvé un écart flagrant. J’ai
même trouvé la carcasse assez raide avec l’impression d’avoir un pneu gonflé à
8 bars ! Je rappel que je suis équipé en chambre PARACER R’Air qui est
pour moi la meilleure des chambres à mettre sous un pneu. Un mélange spécifique
permettant d’avoir le confort et le rendement du latex avec la tenue à la
pression du butyl. Alors certainement qu’avec une chambre plus classique j’aurai
trouvé un écart plus flagrant. Mais voilà il y aussi le GP4000S II 25 mm au sommet de
sa forme dans le compromis rendement/confort/crevaison, le match est pour moi
vite plié. Un rapide calcul sur la TIME dimanche dernier montre que ces
tubeless m’auraient fait perdre 2 min sur les 2000 D+ … Pourtant d’après les
ressources trouvées, le schwalb one a été testé comme un des meilleurs tubeless
du marché par le magazine Road BIKE. 
Watts dissipés à 30 km/h
Le test du modèle précédent l’UTREMO ZX l’avait
mis à égalité avec un GP4000s 23 mm par le TOUR. LeSschwalbe ONE étant plus
lourd que l’ULTREMO ZX, son rendement soit disant amélioré ne se voit pas en
bosse en tout cas ! Il en est peut être tout autre passé 40 km/H ! 
TUBELESS ZX 2013 vs CONTI TT, CONTI GP4000s
Il restera le coté sécurité du tubeless avec un meilleur
comportement en cas de crevaison/éclatement ou une plus grande résistance sur les
passages de nid de poule. Pour ceux qui ont suivi jusqu’au bout,  j’annonce que le Conti TT en 23 mm est devant
le Supersonic ! Pourtant en 2013 je l’avais bien mesuré derrière de 2 watts. Mais voilà ce matin nous avons remarqué avec Rodolphe que le Conti TT
prenait un volume assez incroyable une fois monté sur la no tube ( tringle d’accrochage large!)  En 2013
je l’avais testé sur ma carbone à pneu et mesurant 23.5 mm de large,  cette fois il est à 25.3 mm sur la No tube !

un vrai boudin le Conti TT 23 sur une No tube!

 Le Supersonic reste à volume presque égale sur la no tube de par sa construction très
étroite pour un 23 mm.. Du coup me voilà peut être avec le meilleur montage
possible pour la performance que je peux faire avec mon matériel et allant une nouvelle fois dans le sens des pneus larges: un Conti TT 23 mm passant à 25.3 mm sur no tube mais restant à 175 g ! Il faudrait que je refasse
plusieurs montées pour être bien sur mais c’est intéressant ! En attendant un supersonic en
25 mm  ? En tout cas un grand  MERCI à RODOLPHE pour avoir permis enfin d’avoir des mesures terrains et en bosses ! 

13 Comments

  1. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour tous ces très bon essais !
    J'ai adopté depuis quelques semaines le Squirt Lub, excellent, surtout sur des longues sorties ou si tu ne nettoies pas ta chaine tous les jours, ce qui est mon cas.
    Pour les pneus, j'ai un peu l'impression que la performance vient plus du constructeur que de la technologie pneus ou tubeless. Si on regarde Schwalbe, il semble que le tubeless permet de gagner quelques watts.
    L'idéal serait donc que Conti sorte un Tubeless sur la base de leurs nouvelles carcasse et gomme à la base du nouveau GP4000 S II.
    Adepte depuis deux saisons des tubeless, suite à une explosion de chambre, et de clavicule, dans la descente du Giau et fatigué des changements de boyaux, je reste acquis à cette technique : aucune crevaison me mettant à l'arrêt et que des changements après usure. Une fois le coup pris cela ce fait sans difficulté, même pour un double mains gauches comme moi !
    Petite question sur les Panaracer R'Air : Est-ce quelles passent bien dans un pneu de 25mm ? Elles sont en effet données pour 18-23c.
    Et sur ton montage en Notubes ZTR 340 : quelle origine et comment se situe-t-il par rapport à des Fulcrum Racing 3 two way fit ou l'équivalent ?
    Merci d'avance pour tes réponses.
    Félicitations pour tes beaux résultats !
    Amicalement
    Christophe Voyame

  2. Salut Christophe,

    Merci pour tes retours et documents puisque c'est tout de même toi qui m'a fait découvrir les tests et magasines Allemand ! La panaracer passe dans du 25 mm. Sa matière est beaucoup plus extensible que du butyl donc ça fonctionne. Idem avec le Conti TT 23 qui passe en 25 mm sur la no tube aussi! Pour le montage No tube, je pense que c'est pas aussi costaud que du fulcrum. C'est des jantes light il faut pas trop les brusquer…pour mon poids c'est nickel, cela m'a permis d'avoir un montage à 1150 g la paire ( rayons DT aerolite + moyeux TUNE). Par contre il semble que certain tubeless se montent moins bien dessus comme mon malheureux essai en hutchinson galatick. Bon pas grave ce dernier est donné moins bon que le schwalbe alors j'aurai pas aimé de toute façon! 🙂 A bientôt! Alban

  3. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour tes réponses.
    C'est bon à savoir pour le montage Notubes ZTR 340. Je me demande si les jantes ne sont pas similaires à celles utilisées par American Classic dans ses nouvelles productions tubeless (Argent). Des jantes bien trop fragiles : voile important pris au premier sprint et piste de freinage irrégulière au niveau du joint de collage, ce qui rend le freinage plutôt incertain. De plus, le profil est mal foutu pour accueillir les tubeless qui ont tendance à descendre dans le sillon central (seul le nouveau Schwalbe se monte sans trop de problème). Heureusement, que j'ai pu les avoir en déstockage à -40% ! A éviter pour les intéressés, elles sont très loin des Fulcrum racing 3 vendues au tiers du prix.
    Pour les pneus tubeless, il reste à attendre l'arrivée de Conti et là je pense qu'il n'y aura plus photo en termes de synthèse roulement, fiabilité et confort !
    Au plaisir de découvrir tes prochains essais
    Amicalement
    Christophe

  4. Merci à toi pour tes retours précieux. En effet le profil des no tube semblent convenir à Schwalbe et moins à d'autres. Mon Galaktik descendait bien bas au centre et donc était bien trop loin des bords pour arriver à le plaquer rapidement avec une simple pompe à pied. Seul un compresseur 8 bars d'un coup avait pu le faire, une cata…je te rejoinds si conti sort un tubeless, je prends des Fulcrum 3, 2 way fit! Alban

  5. Rodolphe dit :

    Je confirme : une paire de Fulcrum 2 way-fit (ou Shamal/Eurus, c'est pareil chez Campa !) sera plus solide, mais aussi plus lourde et chère qu'un montage à base de ZTR Alpha 340 (sans compter le prix d'un rayon en cas de casse 🙁 ).
    Des GP4000S II seraient l'arme absolue en tubeless, malheureusement ce n'est pas encore prévu chez Continental… mais restons patients, ça viendra bien un jour. Également converti au tubeless, plus sécurisant et "libérateur d'esprit"… et tant pis pour les quelques watts perdus au passage.

  6. Lo dit :

    je me permets de répondre à votre excellent ressenti.
    La ZTR340 a été revue l'année passée. Elle est désormais plus lourde que les premières versions qui étaient trop fragiles et trop souples, et fait désormais 385g au lieu de 345g. Je ne sais pas quelle est la version dont vous parlez mais cela peut avoir son importance dans la comparaison avec d'autre roues tubeless.
    Autre chose importante, il convient de ne pas chercher à alléger le nombre de rayons afin de garantir une bonne rigidité. Par exemple, une roue arrière doit comporter au minimum 28 rayons (sur la nouvelle version) pour un coureur de 70kg, là ou certains monteurs se limitent à 24 ce qui est trop peu et peut gacher le ressenti du montage.

    Etant routier par intermittence (le vtt restant ma prédilection), le tubeless est pour moi incontournable face aux roues à pneus. C'est un compromis certes (entre poids et rendement) face aux autres système, mais sur le long terme c'est imparable.

  7. Bonjour, la version montée tubeless est bien la nouvelle jante 385g en 28 rayons et ligaturée. La mienne est l'ancien modèle pesée à 355 g 24 rayons pour 60 kg. Aucun soucis pour le moment après 2 ans d''utilisation et quand on monte au train ou sur accélération de 500 watts, je ne vois aucune différence avec des roues carbones bien plus rigide normalement. La différence c'est que la carbone est moins confortable surtout! merci pour votre retour.

  8. Anonyme dit :

    Bonjour Alban, pour des grimpées comme celle du Salbert ou d'autres avec des vitesses proches des 20/22 km/h, que préconiserais-tu en montage de roues : une paire à base de ztr 340 light en dessous de 1300 g en 24/28 rayons ou une carbone pneu 30/35 mm U shape mais qui tendrait sur les 1350/1370 g ? Les2 à montage de pneus équivalents (gp tt 23 mm). Par avance, merci.

  9. A cette vitesse, l'aéro ne compte. C'est donc la paire la plus light qui sera devant, en supposant que le pneu fasse la même largeur sur les 2 jantes ( certainement 26mm sur une ZTR)

  10. Anonyme dit :

    Oui même largeur interne de 17 mm. En revanche, qu'en serait-il d'une paire de r sys de largeur interne 15 mm avec un gptt ou un attack 23 mm devant et un gptt ou un force 25 mm derrière ? Toujours dans le cas d'une grimpée.
    La r sys est certes moins large mais a un poids inférieur à 1300 g.

  11. ça devient très compliqué de répondre….sans faire de tests terrain…pour une rsys il faudra obligatoirement un 25 mm type force oui, un gp tt 23 mm fera un bon 26 mm sur une jante de 17 interne et sera donc aussi performant que le force mais un peu plus léger….

    • Anonyme dit :

      Merci pour ta réponse. Sur une grimpée, l'aéro devient intéressant au delà de 30 km/h (et encore, plus important lorsqu'on approche des 40); avant mieux vaut privilégier poids & rendement pneu ? J'ai juste non ?

    • poids et roulement jusqu'à 25 kmh oui à 100 %, à 30 kmh on a toujours autant l'importance du roulement mais l'aéro peut faire la différence, moins le poids.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *