Comparatif Power2max NG vs Powertap P1

Salut à tous,
J’ai pu avoir des tests sur le dernier capteur de puissance Power2max  NG grâce à l’aide d’un fidèle lecteur du blog. Merci à Sylvain Leroy de m’avoir permis ces analyses. Sylvain est un passionné de vélo et des capteurs de
puissance depuis des années. Il possédait déjà un SRM et Power2max type S puis a commandé le nouveau NG. Il était donc
intéressant de pouvoir lui envoyer  des
pédales Powertap P1 pour une étude comparative poussée du NG ( séances spécifiques de tests) et avoir ses
ressentis par rapport à l’ancien modèle mais également par rapport à son SRM. 
Power2max NG vs Powertap P1
Son Power2max NG est la version Cannondale.  Power2max annonce une précision de mesure
poussée à +/- 1 % au lieu de 2 % , une batterie rechargeable, un petit gain de
poids, une connexion ANT + et bluetooth ( mise à jour firmware).
Pile rechargeable.
Fabrication du NG: source https://bikeboard.at/
Les pédales P1 sont les derniers modèles produits avec
quelques correctifs sur la danseuse et la cadence.  En effet certains modèles fabriqués entre fin
2015 et mai 2016 présentaient une surestimation  de la mesure en position danseuse et à haute
cadence ( > 100 tr/Min). Me concernant et par rapport à mes premiers tests,  mes P1 d’origine, mainte fois contrôlées
n’ont jamais eu ces ennuis. On pourra retrouver une étude des P1 vs SRM
réalisée par Maxim FREMEAUX , sous la responsabilité de Fred Grappe ici. On
constatera qu’il y avait des sessions ( températures froides et fiablité ?) qui surestimaient beaucoup plus la puissance que d’autres.
 Mes dernières P1 ont
été comparée à la référence actuelle SRM. Le SRM a été vérifié à 100 % en usine en Aout 2016 et j’ai encore contrôlé sa pente juste avant le test.
SRM vs P1
On retrouve ci-dessous le graphique comparatif de différents efforts entre 200 à 1300 watts en variant positions et cadences.
200 à 1300 w en variant position et cadence
Les P1 semblent toujours généreuses pour le calcul des
sprints et très proches pour le restant des intensités. Je n’ai pas noté
d’effet cadence ou danseuse engendrant une surestimation des watts. Les P1
sont donc dans la tolérance
annoncée de +/- 1.5 % sur la plage 200 à 700 w mais hors tolérance sur les sprints ( + 6 % moy) . Les sprints restent
cependant stables dans la surestimation, on pourra donc constater des progrès
dans ce domaine pour un coureur.  
Le power2max NG a aussi été testé selon les mêmes
protocoles assis / danseuse / cadence de 200 à 1100 watts dont les résultats sont
dans le tableau comparatif ci dessous et représente les résultats de 3 sorties .
Comparatif NG vs P1
 On note une sous estimation sur les sprints de l’ordre de 7
à 8 % mais sachant que les P1 ont tendance à surestimer de 6 %, on peut donc penser
qu’il serait assez proche d’un SRM. J’ai récupéré une info où le NG semble
capable de mesurer très précisément 1000 watts sur un banc de mesure. 
https://bikeboard.at/
1000 watts NG: https://bikeboard.at/
On voit
sur le graphique un léger décalage dans l’acquisition du pic de puissance. Il
est possible que les P1 soit plus rapide dans ce domaine, permettant de mieux
saisir le pic de force x vélocité mais ce n’est qu’une hypothèse.
Pour le restant des données le NG se comporte bien et suis
assez  fidèlement les P1 sauf sur un
domaine : la cadence. Il semblerait en effet que celui ci sous estime les
efforts  de 5 à 6 % dès que la vélocité
dépasse 100 tr/Min. Nous n’avons pas pu vérifier sur des puissances très hautes mais remarqué ce souci sur les 3 sorties de test….Une autre étude est en cours
avec denouveau Maxim FREMEAUX aux commandes :  il compare power2max NG vs powertap G3 ( les 2 capteurs
sont neufs)et il n’a pas eu de soucis concernant la cadence d’après ses premiers retours, merci à lui
pour le partage !  Il va refaire des
tests avec des P1, il faudra donc peut être encore patienter pour se prononcer
définitivement. La pente du NG se rapproche de celle des autres capteurs même si
on peut voir sur le comparatif ou bien le PPR de la sortie ci dessous qu’il y a toujours une légère tendance à la sous estimation mais celle-ci est assez constante pour entrainement de qualité.
PPR 0 à 700w d’une sortie.
Sylvain n’a par contre pas apprécié la relative lenteur de l’affichage lors
des changements de puissance pendant les accélérations. On retrouve clairement
le fonctionnement des Power2max avec toujours ce petit manque de pêche à
l’affichage. 

Comme souvent il faut rester prudent avec les premiers
modèles qui sortent ( tous constructeurs confondus) et un test 6 mois après une
sortie peut s’avérer plus pertinent si des améliorations ont été apporté.  L’article sera mis à jour dès que nous aurons
plus de certitudes sur le calcul des watts et la cadence.

21 Comments

  1. Claude Benoit dit :

    Salut
    Pour le problème de cadence il n'est pas possible d'ajouter un aimant pour la mesure de cadence comme on peut le voir sur le SRM ?
    @+

  2. C'est un problème de puissance à une certaine cadence. La cadence est bonne et identique entre les 2 capteurs, 100 trmin NG = 100 tr/min P1.

  3. Salut Alban
    au vu de ces récents test assez poussés que me conseillerais-tu entre :

    – ce capteur power2max NG que je prendrais en version étoile SRAM S900 en compact bien sur qui me reviendrait à 1010 € livré

    – une étoile sram compact SRM PC7 en bon état , piles changées il y a 2 3 mois que je prendrais sur un forum de vélo ou j'ai deja acheté sans surprise (time trial forum ) . Qui me reviendrait à 650 700 €

    Tu prendrais quoi entre ces deux là ?
    Sachant que les SRM j'ai rarement vu de gros soucis mais est ce que ca vaut la peine de mettre plus pour avoir la garantie chez p2Max ?

    merci

  4. Anonyme dit :

    bonjour Alban
    Traithlète en LD pltutot plat/valloné , vélo équipé en Shimano durace c24 je souhaiterai optimiser mon rendement et passer en 40 ou 500 mm
    Après quelques recherches les Vision Metron ressortent dans pas mal de discussions
    Quel est votre avis et vos conseils sur d'autres modèles
    merci pour le blog
    sportivement

  5. Bonjour, les nouvelles Metron à pneus 40 mm présentent un bon compromis legereté, largeur interne ( 17) . et externe, tout cela en profil goutte d'eau. Vous allez gagner de la vitesse vs des C24, c'est évident. Ensuite selon votre puissance et capacité à rouler au dela de 40 kmh assez longtemps, un profil 50/55 mm peut apporter encore un peu plus de vitesse mais aussi de prise au vent…. IL peut être interessant de cumuler un profil haut à l'arrière ( 55/60) et semi haut ( 40 mm) à l'avant dans ce cas. Il faut passer par du montage artisanale.

  6. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,

    Si j'ai bien compris le Power2Max semble valide jusqu'à une cadence de 100t/min, au delà c'est plus aléatoire. Donc, Entre un power2Max et une roue équipé d'un moyeu Powertap tu me conseillerais quoi ??? D'avance je te remercie

    • Le power2 max NG de test semblait présenter ce soucis oui mais d'autres tests spécialisés depuis ne semblent pas avoir soulevé ce problème. JE referai un point prochainement sur les capteurs. La version ECO du NG semble un super compromis également, pour moi tu peux aller vers cette marque si tu veux une mesure de la puissance sur pédalier.

  7. Vincent dit :

    Bonjour Alban,

    Je reçois un NGECO aujourd'hui. J'ai pas résisté à tester la chose, à ce prix…
    Je ferai éventuellement un retour, mais il faudra attendre le terrain dans quelques semaines pour le comparer à un G3 (j'ai la clavicule en miettes). Le G3 sur home trainer, c'est la cata, tu avais raison. J'ai toute ma saison de home trainer de l'an dernier que je remet en cause (pour les mesures, pas l'entrainement en lui même). Ca explique les séances SST avec des sensations radicalement différentes entre l'intervalle 1 et le 2.

    Sous tes conseils, j'ai acquis un SRM en début 2017. très content bien sur mais je ne l'avais pas monté sur HT depuis.

    Depuis ma chute (20 octobre) je m'entretiens sur HT, avec beaucoup d’intervalles SST. J'ai fait une quantité gastronomique de mesures PTG3 vs SRM. Constat sans appel, le G3 ne vaut pas gd chose sur home trainer (j'ai 2 moyeux différents, les 2 font pareil) : dérive au sein d'un même intervalle (à température stable, le matos reste toujours au même endroit…) souvent, mais pas toujours. Dérive brusque après changement de braquet (pas systématique, mais parfois +/-10W!)…

    Je valide tout ça sur des séances 2x20min en faisant un suivit du ratio P/V. Ce que je vois, c'est que le CRR a tendance à évoluer de façon équivalente sur les 2 intervalles (il diminue de façon asymptotique au cours de l'intervalle … normal quoi). Avec le SRM, aucune dérive P/V, jamais… les 2 courbes se superposent. Avec les PTG3, c'est très variable d'une séance à l'autre. Ca peut suivre le SRM, comme dériver au cours d'un intervalle, ou carrément avoir un saut en passant d'un intervalle à un autre (changements de braquet). Même si le braquet utilisé en IT1 est identique à l'IT2, le saut de Watt peut avoir lieu, comme si la contrainte sur le moyeu changeait.

    Il faudrait valider ça sur roller, mais je n'en ai pas. Tu semblais dire que c'était OK. A savoir que je ne remet pas en doute mes PT qui une fois sur la route sont à 2-3W du SRM.

    Ce que je trouve dingue c'est que DCRain qui fait quand même pas mal de test continue de faire ses tests avec le G3 sur home trainer et ne trouve rien à redire.
    A moins que cela dépende aussi beaucoup du trainer (TACX 2200 pour moi, intervalles fait sur faible résistance, grooosssse vitesse de la roue pour augmenter l'inertie)

    Bref, je vais tester le NGECO pour voir tout ça et voir l'utilisation qu'on peut en faire.
    J'ai toujours un vieux P2M première génération avec compensation de T°. Sur home trainer, je ne l'ai pas assez validé, mais il semblait dériver un peu, mais pas de façon aussi érratique que le G3

    Voilà, un peu long, mais j'amène ma petite pierre à l'édifice.

    • Merci Vincent pour ce retour très complet ! Les mesures sur HT + PT sont en effet très délicate…Suivant l'inertie du ht, le traitement de l'information est plus ou moins fiable avec un PT. Mais de toute façon je te rejoints totalement sur le fait que le PT est bien plus fiable sur route, un peu moins sur Roller mais acceptable +/- 2 à 3 % et nul sur un ht fixe. J'avais l'ancienne version tacx flow… mais c'est pareil quel le tien. Pour DCrainmaker, lil n'est pas exigeant, du moment qu'il est dans une fourchette de 2 à 3 %, il est content…. A ce demander s'il a compris qu'un capteur de puissance doit aussi s'utiliser pour jouer avec ses limites personnel ..et donc oui là le SRM s'impose, dommage d'ailleurs qu'il ne s'en sert pas non plus dans ses tests..J'attends tes retours du NG !

  8. Anonyme dit :

    Bonsoir Alban,

    J'ai une interrogation concernant une mesure de puissance.

    Si je développe par exemple 300w au seuil sur HT, sur la route cette puissance seras de 300w+10%=330w avec un srm et probablement 320w avec un PT. Et en bosse ? Comment peut-on le calculer ? Rajouter 30w, donc 360w ça peut-être cohérent ? De plus les différents % de pente, 5%, 7% ou 10% risques d'influencer les données. Comment tu le calcule avec tes coureurs ? D'avance je te remercie de la réponse.

    • Bonjour, il n'y a aucune regles la dessus. tu dois te tester avec ton vélo, ton capteur, ton terrain , ta façon de pédaler et mesurer l'écart avec ton ht en faisant le même test. Si test 5 min en bosse alors test 5 min sur ht.

    • Unknown dit :

      Bonjour Alban je suis régulièrement test et je trouve ca génial d'avoir quelqu'un d'aussi présent et qui ai pu tester autant de référence,
      j'aimerais acquérir un premier capteur de puissance, en tant que triathlète je possède un vélo de route et un CLM, mon choix se porterai actuellement entre les P1s et NG eco, les P1s ont l'avantage d'être transférable d'un vélo à l'autre et le NGeco d'être moins cher et upgradable par la suite. Pourrais-tu m'aiguiller pour la décision final sachant que je serais de plus en plus sur le CLM au fil des mois.
      Merci d'avance

    • Aiguiller entre une solution une jambe ( P1S) que je ne préconise pas et un modèle NG eco jamais testé de mon coté ; c'est donc bien difficile de trancher! Si le NG eco marche comme les autres, je prendrai celui ci pour démarrer. L'aéro sera meilleur aussi avec le pédalier, les P1 ont des cales épaisses faisant remonter la selle de 3 à 5 mm.

    • paul loiseaux dit :

      Merci de ta réponse rapide, il est vrai que le NGeco à l'air fiable si l'on es croit les test du site DC rainmaker.
      https://www.dcrainmaker.com/2017/08/power2max-ng-eco-in-depth-review.html

  9. Vincent dit :

    Pour le NGECO, je n'ai pas encore beaucoup de recul mais voici ce que j'ai pu en tirer sur quelques séances :
    – Sur home trainer, je n'ai pas vu de dérive. Il est difficile de se prononcer sur la justesse, mais les indicateurs puissance/vitesse mis en place depuis des semaines avec le SRM indiquent que le NGECO est juste.

    – Sur route il semble juste, et en phase avec le powertap et les calculs théoriques (Vo2cycling). La compensation se fait très bien et je n'ai pas vu de problème à ce niveau sachant que la première sortie a été faite à 1°C sortie garage 8°C sans prendre de précautions particulières. Les calculs sur les cotes tout au long du parcours sont en phase avec la mesure.

    La réactivité est bien meilleure que sur les premières versions et je dirai équivalente à Powertap aujourd’hui. on est pas sur du SRM à 4 points/s, mais c'est devenu très potable.

    Maintenant, comme je l'ai dit, j'ai peu de recul car peu de sorties et les intervalles de calculs sont pour le moment assez courts (1-2min) et de faible puissance (250 – 350W). Je suis en rémission de clavicule et les routes sont pourries en ce moment, imposant de rester en plaines chez nous en Rhone Alpes.

    Enfin, Power2max a mis en place via leur application un moyen de toucher la pente du capteur, comme chez SRM. Je ne me suis pas encore penché sur la question, mais on peut toucher le firmware du capteur directement via l'application. On peut désactiver le zéro automatique et différentes option du type.

    Je rejoint Alban sur le fait de ne pas aller vers une option 1 jambe. j'ai moi même eu pendant des années un très fort déséquilibre D/G (60/40) qui n'était pas linéaire avec la montée en puissance. J'étais à 65/45 à 150W et à 50/50 à 350W par exemple. La mesure aurait été très faussée avec un modèle unijambiste.

  10. Anonyme dit :

    Bonjour et merci pour ton blog et cet article.
    Je vois que tu as testé la version cannondale.
    Mon bouclard qui se chargera du montage est inquiet par rapport à la pleine compatibilité avec mon super six Evo HM de 2016.
    Peux tu me rassurer par rapport au bon fonctionnement et la fluidité de toute la transmission après montage ?
    Merci d'avance
    Morgan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *