Test de roulement vibratoire chambre à Air Aerothan
11 juin 2021
Positionnement Cycling 3DMA + Semelles / selle personnalisées
1 juillet 2021

Bonjour à tous,

La tendance 2021/2022 des vélos de route est de proposer des ensembles passe partout et aéro à l’image d’un Spécialized SL7. Seul problème avec l’arrivée des disques, si on est veut en plus un vélo inférieur à 7 kg, il faut maintenant débourser 8000 à 10000 euros…Est ce justifié et peut on trouver des vélos entre 3000 et 4000 euros, combinant aussi des qualités aéro, de confort et avec un poids contenu?  Une nouvelle fois,  je m’appuis sur les études des magasines Allemands qui ont mesuré les performance aéro, les rigidités et le confort des modèles entrées/milieux de gammes.

J’en profite pour rajouter et remercier une traduction d’un lecteur Twitter ( #BradoxP) permettant de bien comprendre les graphiques de notations TOUR.

 

Je commence avec le numéro d’Avril 2021 de Tour ( édition numérique ici) qui teste plutôt des vélos passe partout jusqu’à 3500 euros .

A 3000 euros  on retrouve un Tarmac SL6 sport , l’ensemble kit cadre pèse seulement 300 g de plus que le SL7. Avec 71 N.m de rigidité de boitier de pédalier ( 63 N.m moyenne des tests)  on a un vélo rigide et confort selon les mesures de TOUR . Le bas blesse au niveau des roues, avec les basiques DT SWISS 470 de 23 mm de hauteur , l’ensemble est très mauvais en aéro ( pneus SPE TURBO 26 mm) . Mesuré à 239 watts à 45 kmh avec le demi mannequin pédalant, on tombe bien bas même pour un vélo passe partout. Le switch avec les références ZIPP 404 + GP5000 25 mm  lui permettrait de gagner 14 watts pour atteindre 224 w . Pour rappel l’ancien Swork’s SL6 était mesuré à 216 watts + ZIPP 404. Cette différence vient essentiellement du tube arrière plus travaillé sur le Swork’s.  C’est donc une demi affaire dans cette gamme de prix car il faudra changer les roues d’origine.

Autre bon vélo confortable, le Supersix EVO de Cannondale. Jugé aussi confort que le SPE, pour un boitier encore plus rigide ( 76 N.m) il sera un peu plus aéro avec ses roues Cannondale RD 30mm ( + pneu de 25 mm) .  Mesuré à 233 w et 222 w avec ZIPP 404, le passage sur les ZIPP lui fait donc gagner un peu moins que le SPE ( 11 watts ). Il part de moins loin aussi avec un profil de roue de 30 mm vs 23 mm, pneu de 25 mm vs 26 mm , c’est plus pénalisant pour le SPE. C’est pour cela que la mesure sur ZIPP 404 prends toute son importance pour isoler la performance aéro du cadre .

 

Si ces 2 modèles proposent des tarifs contenus pour le prestige des marques, on peut malheureusement constater que le poids de base n’est pas bon. 8.3 ou 8.6 kg…

Rose propose avec sa version Xlite une alternative interessante:

Pour 3000 euros, voici un ensemble à 7.6 kg équipé d’une groupe Ultegra ( vs 105 pour SPE et Cannondale). La dotation en roue de 30mm de la marque Rose se démarque par la monte haut de gamme GP5000 25 mm. De quoi certainement expliquer le bon score aéro à 231 watts. Le passage sur ZIPP 404 est mesuré à 223 w. Le confort est jugé un peu moins bon que les 2 précédents vélos mais reste acceptable, le boitier de pédalier à 60 N.m ne pénalisera pas les relances mais une utilisation de braquets plutôt souples lui sera préférable.

Dernier vélo du test qui retient mon attention , le Canyon Ultimate CF SL:

Pour seulement 2700 euros, on a cette fois un vélo à 7.5 kg, toujours équipé en Ultégra. Le confort est encore supérieur au ROSE avec de plus un boitier de pédalier à 64 N/m, permettant un pédalage souple et des relances puissantes sans pertes. La partie aéro est mesurée à 231 watts avec les DT SWISS 1800 de 23 mm de hauteur (  223 w en ZIPP 404) et la monte pneu est aussi des GP5000 25 mm. Malgré une hauteur de jante plus basse, le Canyon ne perds rien en aéro vs le ROSE  et toujours plus rapide qu’un S. SIX ou SL6 d’origine du test pour presque 1 kilo de moins ! Je ne parle que de l’aéro mais si on parle roulement de série , une paire de  GP5000 permettront d’économiser 7 watts à 30 km/h vs des SPE TURBO d’origine par exemple !

 

Autre comparatif disponible sur le TOUR de Mai 2021, les cadres aéro abordables. Une nouvelle fois j’encourage les lecteurs a acheter de temps en temps les éditions. Même si la langue peut rebuter, les tableaux et visuels suffisent pour comprendre et apprécier les mesures. Des mesures très couteuses en soufflerie qui finiront par disparaître si on ne les rémunère pas de temps en temps….

Numéro interessant car des vélos Français sont testés! Le look 795 Blade est proposé en version Shimano 105 à 8.9 kg pour 3500 euros. Soyons franc, à ce tarif ce n’est pas l’affaire du siècle: peu confortable et absolument pas aéro puisque équipé d’origine en roues  Shimano RA 171 de 19 mm de hauteur ( quasi 2Kg ) , c’est un gros point faible et il est mesuré ainsi à 234 watts .

Heureusement le passage sur ZIPP 404 + GP5000 lui permet d’atteindre 217W . Avec 66 N.m de boitier de pédalier, il est bien placé en compromis relance , pédalage souple mais nul doute que les fibres de carbones utilisées et /ou les formes de tubes choisies + les roues trop basiques le pénalise dans le ratio confort, renvoie d’énergie très mal noté ici. Un changement de roues est absolument nécessaire pour en profiter car la valeur aéro avec zipp 404 n’est pas catastrophique. Certainement qu’ajouter un pneu de 28 mm à l’arrière pour gagner en confort sans trop dégrader l’aéro sera aussi le bienvenue.

Pour le deuxième vélo français du test, c’est  l’Aircode DRS 6.0 qui a été choisi , équipé en Ultegra pour 8.2 kg et 4100 euros. Le confort est plutôt bon et la rigidité du boitier de pédalier à 71 N.m permet d’être serein sur les relances. Les roues proposées sont des Lapierre 38 mm équipées de pneus Schwalbe ONE 25 mm. La mesure aéro donne 227 watts ainsi et à peine mieux , soit  seulement 224 watts , en ZIPP 404 !! Contacté TOUR affirme que les mesures sont bonnes et recommencées 3 fois pour chaque vélo.

Là aussi c’est un peu la douche froide, l’ancien Aircode était mesuré à 215 watts avec les ZIPP 404 ou 219 watts avec les Mavic de 40 mm.  Alors que j’envisageais la performance aéro de ce nouveau DRS entre 208 et 210 w sur mon dernier article , j’avoue être bien déçu par ce résultat de 224 watts. Il faudrait peut être le mesurer avec une autre paire de roue de 60 mm pour confirmer. On a déja vu des cadres fonctionner très mal avec certain type de roue…Cela dit la ZIPP 404  a toujours prouvé sa grande capacité à convenir à presque tous les cadres sur les tests TOUR depuis des années…Le résultat aéro reste moyen même pour des roues de 38 mm. Le cintre + potence sont traditionnelles et non aéro , comme l’ancien Aircode . On pourrait gagner 4 à 5 watts en remplaçant par un combo potence/cintre aéro et intégré comme sont équipés de plus en plus de vélo dans cette gamme de prix .

Dans le haut du classement, on retrouve le Cube Litening 68X PRO: 4000 euros en ultegra et 7.9 kg. Avec des roues de seulement 32 mm et des pneus de 28 mm Schwalbe TT il obtient la valeur de 215 watts!

 

Pour ne rien gâcher, le confort est bon et le boitier de pédalier est un des plus rigide du marché avec 75 N.m. De quoi sprinter fort mais bien sur pas avec des roues de 32 mm.  Pour un final roulant et avec les ZIPP 404, sa performance aéro sera de 207 watts. Un des plus rapide et polyvalent du marché pour ce tarif. Le meilleur dans cette proposition sans avoir à faire de changement ? Pas impossible ! , équipé de Schwalbe TT , il serait 5 watts / paire plus rapide en roulement à 30kmh ou 7.5 w à 45kmh  que les concurrents équipés GP 5000.

Si on fait sa combinaison aéro + roulement de série avec roues de 32 mm + Schwalbe TT vs référence ZIPP 404 GP5000  on obtient:  215 watts – 7.5 w = 207.5 w de série en 32 mm  !!

Seul le Canyon new Aeroad CF SL fait encore mieux. Pour 3800 euros et 7.8 kg en Ultegra, il propose directement un combo de roues 58 mm / 62 mm Reynolds + GP 5000 25/28 mm.  Un assemblage qui lui permet d’atteindre directement 208 watts. Le confort, les relances sont jugés très bons et le boitier de pédalier à 63 N.m le rendra plutôt passe partout.

Equipé ZIPP 404, il descends à 206 watts mesurés. La note finale n’est pas attribuée puisque des soucis de tiges de selles se dévissant et cokpit ajustable se cassant ( version CF CFR) ont engendré une suspension des ventes de new Aeroad. Ci dessous les résultats des tests vélos series ou ZIPP 404. Je n’ai pas retenu le GIant Propel car véritable bout de bois malgré ses bonnes prestations aéro, comme le  Storck livré avec des roues de DT ARC 60 mm mais là aussi pas assez confortable.

 

Au final, on s’aperçoit que l’on est pas obligé de se ruiner pour avoir un vélo polyvalent et performant comme le Canyon ultimate ou  Aeroad CF SL. Les versions haut de gamme comme  CF SLX ou CFR ne sont pas plus rapides. C’est uniquement la monte groupe transmission et des grammes en moins sur les cadres haut de gamme qui permettent de baisser un peu le poids au prix d’une envolée des prix. Une autre étude du magasine Rennrad ( Mai 2021) a comparé le ratio rigidité, poids, confort des différentes fibres employés par les fabricants. On peut retrouver ci dessous la synthèse de plusieurs marques comme Canyon, Rose, GIant, Scott…

Le kit cadre ULTIMATE est comparé en version CF SL ou SLX ou CFR  . On peut constater qu’il a une centaine de gramme entre chaque pour 1000 euros de plus à chaque fois. La rigidité de la direction est aussi assez proche entre les 3.  La version CFR est moins rigide de 20 % que les version CF SLX pour les boitier. Le confort arrière sera par contre supérieure sur le SLX et CFR. Le SLX apparait comme le meilleur compromis poids/prix/confort et rigidité générale. On peut constater aussi pourquoi les Canyon sont si bien noté dans les tests. Aucun autres cadres arrivent à proposer autant de rigidité sans dégrader le confort. Un Giant Propel est rigide sur le pédalier mais avec 480 N.mm pour déformer les bases arrières, c’est 2.5 fois plus rigide qu’un Ultimate ! Cela confirme son inconfort qui ressort souvent dans les tests

 

Dernier point vaut ‘il mieux acheter un Canyon Aeroad CF SL vs Ultimate CF SL + roues Aéro? Je ne vais pas prendre les ZIPP 404 pour l’ultimate car c’est bien trop haut pour un cadre aussi polyvalent. Je pense que des roues de 45 à 50 mm seront toutes indiquées et cela permettra de gagner un peu de poids.  Le test TOUR d’Avril a aussi de quoi nous aider dans ce choix. 8 paires de roues sont testées à 45 kmh ( + GP5000 25 mm) avec des angles de vents ( yaw angles) simulés entre -20 et 20 degrés. Quelques différences notables et appréciables: entre la moins bonne et la meilleure, nous avons 5 watts de différences à 45 kmh pour le même profil de roues de 45 mm et qu’une paire de roue de 55 mm peut être moins rapide qu’une paire de 45 mm !  Type de rayons, nombres, type de moyeux, forme du profil et ajustement avec le pneu font la différence. Sans des tests aéros de ce type, impossible de savoir ce que vaut vraiment une roue…. Pour information la ZIPP 404 obtient 216.8 w sur ce test et on peut retrouver d’autres roues de 50 mm à mon article ici avec le même référentiel de mesure.

 

 

 

Ce test est aussi très interessant car il prouve qu’une roue de construction modeste peut être très performante: La Veltec propose 19mm interne entre crochet et 27.4 mm externe. C’est parfait et c’est la limite recommandé pour un pneu de 25 mm, inutile de proposer plus. Avec 218.3 w elle fait bien mieux qu’une ENVE 45 mesurée à 219.6 w de 21 mm interne et 28 mm externe et surtout pour 700 euros de moins et 100 g de moins .

 

Prenons donc l’exemple d’un Ultimate équipé des Veltec 45 mm + GP5000. Sa valeur Aéro sera proche de 224 /225 w en remplacement des ZIPP 404. Le surcout sera de + 1000 euros et un gain de poids de 150 g vs les DT Swiss 1800.  Par rapport au Canyon Aéroad cela fait donc le même prix, une pénalité aéro de 18 w à 45 kmh mais un gain de poids de 500 g. Sur une route plate, le gain aéro sera appréciable. Pour se donner une idée, 18 w à 45 kmh représente un gain de 5.2 w à 30 kmh, 8.2 w à 35 kmh, 12 ,4 w à 40 kmh. On peut utiliser le calculateur suivant: http://sportech.online.fr/spfr_idx.html

Un cycliste de 65 kg avec 10 kilos de vélo + matériel qui roule à 30 kmh avec un SCX de 0.35 doit produire 172.6 watts. Avec 5.2 watts d’économie sa vitesse montera à 30.4 kmh.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A 35 vs 35.4 kmh, il aura besoin de 7.4w etc, idem pour passer de 40 à 40.5 kmh, ça sera + 12 w s’il peut tenir 360w !

 

 

 

 

 

 

 

 

L’amélioration aéro se ressent donc bien dès 30 kmh, quand il y a ce genre d’écarts!

A 20 kmh dans une bosse à 4.5%, le gain aéro entre les 2 vélos ne sera plus que de 1.5 w…Et à 4 %  500 g de moins ( soit  l’ultimate vs aéroad) représente aussi  un gain de 1.5 w soit l’équilibre entre ces 2 vélos.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le calculateur et en fonction de la puissance, du poids et des parcours favoris, chacun pourra se faire une idée du gain ou non de passer sur un modèle très aéro. Il reste un autre paramètre important, longtemps débattu sur les article et commentaires du blog que je rappel encore une fois ici:  le confort et la position du cycliste dans le temps! Le vélo polyvalent fatiguera moins, nul doute. Il faut donc se poser la question de savoir combien il restera de watts à la fin de 3 à 4  h de sortie à et dans ce cas combien de fois on va se relever pour se soulager et mettre à mal l’aéro du cycliste.

Mais pour en revenir à la question initiale, oui on peut avoir des montages performant et confortable pour 3000 à 4000 euros sans avoir une enclume de 9 kg en choisissant bien son vélo. Idem pour les  ratios rigidité/confort , dés vélos sont déja excellents dans cette gamme de prix. Les Vélos à 10000 euros ne feront gagner que quelques grammes ou watts aéro vendu à prix d’or.

 

49 Comments

  1. philippe dit :

    bonjour alban
    merci pour cet article trés interressant,
    que pensez des cadre origine axxome rs evo ( à patins) ou gtr evo ( à disque)?
    il y a de bon retour des utilisateurs ou dans les tests, mais bien sur rien de chiffré

    • Alban Lorenzini dit :

      Disques ou patins, j’éviterai toutes les propositions avec du SRAM pour les pertes par friction largement abordées dans mes articles. ENsuite les formes de tubes me paraissent très traditionnelles, cela permet de faire des vélos très confortable à l’image d’un Canyon ULtimate mais sans atteindre leur aéro car là c’est vraiment tres tres classique. Pas de cintre aéro non plus donc là aussi il faut s’attendre à une pénalité si on devait les mesurer. Certainement 230 à 235 w avec ZIPP 404. Mais comme je disais à la fin de l’article , l’aéro ne fait pas tout, je pense que c’est pas le créneau d’Origin qui souhaite proposer des vélos avec un bon ratio confort / rigidité où on peut sortir des watts longtemps. D’après les retours d’essais, cela semble le cas. Et bravo à eux de proposer des montage patins encore aussi fournis en choix.

  2. Hollander dit :

    Merci Alban pour cette analyse.
    Tu n’évoques pas l’incidence des groupes sur les gains en watt.

    Que penses-tu des nouveaux groupe sram étape rival ou force ?

    Canyon propose encore du patin sur le SL7. Est-ce préférable à du disque ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Question friction , on a quelques gains possibles et on peut en tenir compte en évitant tous les groupes Sram 12 v, ce que j’ai fait dans ma selection. J’ai abordé leur rendement catastrophique à la fin de cet article: http://www.cyclesetforme.fr/point-materiel-2019-2020-quelques-nouvelles-propositions/ IL faudra surtout eviter d’être sur le 10v et utiliser une chaine RED, la force est mieux, je sais pas pour la rival

      • Serge dit :

        Bonjour Alban
        Je suis étonné de voir que le Canyon ultimate cfr est moins rigide de 20% au niveau du boîtier de pédalier
        Par rapport à un Ultimate cf sl8 aéro que je possède
        Serait-il plus facile à emmener ce qui pourrait m’arranger dans le cadre de cyclo ultra

        • Alban Lorenzini dit :

          Bonjour, IL faudrait essayer pour en être certain. L’ancien CF EVO etait déja assez faible en rigidité de boitier ( 55 N.m) et jugé très facile à relancer d’après TOUR à cet article: http://www.cyclesetforme.fr/point-materiel-2019-2020-quelques-nouvelles-propositions/ . Est ce vraiment perceptible? moi je pense que sur une cyclo ultra et vue le niveau de confort et facilité du CF SL, le choix pneus/roues et surtout pression sera primordiale. Mieux vaut mettre un oneu de 28 mm et 5 bars de pression, ça coutera beaucoup moins chere et sera bien plus efficace que 20 % de rigidité en moins.

  3. Gabich dit :

    Bonjour Alban,

    Pour se rendre compte des gains potentiels est-il possible de chiffrer les performances Aero des vélos anciennes générations ? (Personnellement un Cannondale Supersix Evo de 2015 avec roues Corima 47mm à boyaux, 7,2kg tout équipé).

    Je vous remercie par avance et vous félicite de votre travail de titan.

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, je n’ai pas les données du Cannondale de 2015 mais ses formes ultra basique doivent être ce qu’il se fait de moins bons en aéro. Certainement qu’on se rapproche du Treck emonda de cette article pour se donner une idée: http://www.cyclesetforme.fr/tendances-aero-2018-roues-et-cadres/ Moi je pense qu’il vaut pas mieux que 240 w avec les Corima 47. Peut être 235 w avec les ZIPP 404.

      • Brent dit :

        227W pour le SS evo2 (apres 2015, donc pas clair si Gabich parle d’un Evo1 ou Evo2) avec une paire de Enve SES de l’epoque, en transmission mecanique et cables exterieurs (Cannondale annoncait que cela coutait 2 ou 3W mais etait plus simple a entretenir).

  4. estelle-marie kieffer dit :

    Bonjour Alban
    Merci pour cette analyse très complète encore une fois.
    Je suis passée d’un Factor O2 première génération ultra inconfortable à mes yeux (enfin yeux..;) pour un Sworks SL7 qui me comble en termes de confort et de rendement.
    Je fais des cyclos montagneuses (GFNY Vaujany, Col de la Loze etc…) j’avais rapatrié mes Black Inc thirty du Factor au Tarmac. J’en suis contente mais pas ravie comparativement à mes anciennes 303 nsw malheureusement à patins.
    Quelles roues me conseillerais tu pour améliorer à la fois l’aéro mais aussi le poids sans perdre en contrôle en descente (je pèse 55kg) ? Je lorgne sur les 353 (introuvables ou presque) mais quid du contrôle en descente ? D’autres idées ? Elles ont l’inconvénient de ne pouvoir être montées qu’en tubeless en outre…
    (Le budget ne rentre que peu en ligne de compte)
    Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      LE SL7 est une référence , c’est certain, si tu cherches un peu de gain de poids, tu as regardé la prototype disc bikebeat? une roue qui fait référence avec de nombreux retour, tu peux aller voir mon article bikebeat et les commentaires ++ , avec mon code promo sur l’article ça te ferait 1340 g ou 1390 g en version TUNE pour pas trop chere de plus.

      • estelle-marie kieffer dit :

        Merci pour ton retour

        Deux petits écueils à mon sens pour les Bike beat:
        – le poids certes un peu meilleur que les Black Inc à 1340g annoncés versus 1420g mais loin des 1255g annoncés de la 353
        – l’éventuelle revente, des Zipp partant rapidement et avec peu de décote généralement au contraire des marques moins connues

        Un point négatif pr les 353 le tubeless only.

        Je vais réfléchir à tout cela

        Merci en tous les cas pour la réponse et pour le blog toujours exhaustif et bien documenté.

        • Alban Lorenzini dit :

          Bonne reflexion 😉

          • Topwheels dit :

            Il y a aussi les jantes Venn Var 507, qu’Alban a eu l »occasion de tester. Pour les gabarits légers c’est un excellent choix : ce sont des jantes faciles à vivre, au comportement très prévenant. Pour moi c’est un des meilleur produit du marché de ce point de vue là. On arrive à une monte en dessous des 1400g avec ces jantes, en version disque.

          • Alban Lorenzini dit :

            MErci pour le rappel, je les avais déja recommandé sur quelques commentaires d’autres articles mais oui si elles font 1400 g en version disque, c’est très bon!

  5. Olivier De Saint Fuscien dit :

    Hello Alban,
    Très intéressant ton nouvel article! (je sais, c’est pas très original…). Assez surpris des résultats du nouvel Aircode (et forcement déçu!). Pourtant Lapierre annonçait qu’il avait été développé avec B. Blocken, un top gun de l’aéro… Annonce marketing? En tout cas je m’attendais à des valeurs entre 205-210w 🙁

    Olivier DSF

    • Alban Lorenzini dit :

      Oui je pense que même la FDJ est surpris !

      • Olivier De Saint Fuscien dit :

        J’imagine que le nouvel Aircode a été confronté à l’ancienne version (donnée plus rapide par Tour) lors des phases de développement interne Lapierre. Utilisent ils des protocoles de tests (très) différents?

        • Alban Lorenzini dit :

          Perso je suspect que le mannequin pédalant vient mettre le bazar. Canyon développe avec celui ci, donc pas étonnant d’avoir d’aussi bon résultat avec le protocole TOUR. Possible que l’aircode est plus rapide avec un mannequin statique mais pas pédalant,…je ne sais pas.

          • Ghislain dit :

            Bonjour Alban,
            Du coup, quelle devrait être la bonne approche/le bon protocole pour la conception aero d’un vélo ?
            Celle de Canyon avec un mannequin qui pédale semble être la plus proche de la réalité, n’est-ce pas ?

          • Alban Lorenzini dit :

            oui bien sur un mannequin pédalant

  6. steve dit :

    salut tu a un lien , pour le tableau de comparaison pour calculez les changement

  7. steve dit :

    an fait sur la publication tu fait un comparatif sur ça

    L’amélioration aéro se ressent donc bien dès 30 kmh, quand il y a ce genre d’écarts!

    A 20 kmh dans une bosse à 4.5%, le gain aéro entre les 2 vélos ne sera plus que de 1.5 w…Et à 4 % 500 g de moins ( soit l’ultimate vs aéroad) représente aussi un gain de 1.5 w soit l’équilibre entre ces 2 vélos.

    tu utilise un logiciel ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Le calculateur est en lien dans l’article, à toi de faire varier les parametres en fonction de ton poids, allure , pente favorite ..etc et voir le point d’équilibre…plus tu as de W/Kg et plus l’aéro a de l’importance même en bosses.

  8. Steve T'hooft dit :

    Bonjour Alban,

    Aurais tu par hasard les test aéro du nouveaux VanRysel je serais curieux de voir ce que ce vélo compte tenu du rapport qualité prix pourrais donner en comparaison avec des vélos précédemment tester.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour , Peux de chance d’avoir un Décathlon chez TOUR. Le Van Rysel EDR n’a pas vocation d’être aéro. SEs formes de tubes, notamment diagonale et verticale du tube de selle semblent bien plats sur la face avant. ça pourrait faire plutôt 230 w avec ZIPP 404 si test aéro. Mais cela reste une supposition.

      • Steve T'hooft dit :

        C’est vrai qu’il n’est pas a classé dans les vélos aéro mais quand je vois certains vélo aéro Look et Lapierre je me disais qu’on serais peux être étonné des résultats

  9. delavega dit :

    bonjour Alban

    le sujet confort /performance est de nouveau magnifiquement traité , Bravo
    le combo idéal serait il donc ? avec cahier des charges : compromis poids/prix/confort/ rigidité générale/performance

    Canyon ULtimate CFSL8 à patins + bikebeat 50 mm ou Veltec 45 mm ….

    et on garde les DT Swiss P 1800 Spline fournies d’origine pour les sorties hivernales ..

    Qu’en penses tu ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Oui parfait , c’est ce que j’ai depuis des années avec mon ultimate + Bikebeat, elles sont en 45 mm. Veltec je ne connais pas leur capacité de freinage sous la pluie. Donc je prendrai les bikebeat qui sont top pour ça.

      • Romain dit :

        Bonjour Alban, qu’est ce que tu penses d’un achat de ce combo lorsque Canyon aura à nouveau du stock ? Par rapport à attendre le nouvel ultegra / dura ace, ou une nouvelle version de l’ultimate.

        • Alban Lorenzini dit :

          Difficile de répondre, on peut supposer que le nouveau ultimate sera plus aero et plus light. Je pense pas que le confort sera mieux. Il faudrait surtout pas qu’il soit en baisse, c’est pourtant ce qui sait passé avec le New aéroad. Le tarif sera par contre en hausse. Donc L’ultimate et l’aéroad de 2016 avaient des années d’avance sur les concurrents et ça reste des supers vélos.

  10. Agud dit :

    Salut à tous effectivement un vélo aéro c’est la solution pour rouler vite partout
    Mais avec les Vélos à disques actuels à 8 ou 9 kg c’est retour vers le futur côté poids , ok si on habite en plaine et qu’on pèse 85 kg
    sinon il faut payer très cher pour être à 7 kg et là ok

    Dépêchez vous d’acheter les derniers aéro à patins

  11. Guillaume LACLERGUE dit :

    Bonjour alban, as tu remarque que cette annee movistar a tout le temps roule sur le tour de france en aeroad meme dans les etapes de montagne. La ou les annees precedentes les courreurs prenaient l ultimate.
    Doit on penser que le nouvel aeroad est plus polyvalent et confortable que l ancien ou est ce juste lie a des contraintes commerciales ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Le nouveau est moins confortable que l’ancien mais la position est moins exigeante aussi, couplé à un meilleur aéro il et possible qu’il etait suffisament polyvalent en montagne. Pour leur vitesse de déplacement en tout cas !

  12. Julien dit :

    hello Alban, j’ai parcours ces nouvelles données et j’ai quelques questions:
    1/ je comprends mal le tableau récapitulatif des rigidités, au cas par cas on parle plutôt d’environ 60nM de rigidité de boite de pédalier et là on se retrouve avec des valeurs à 100nM
    2/ globalement la rigidité de boite de pédalier d’un cadre aéro est-elle plus élevée ou moins élevée qu’un cadre « standard » ? Il m’avait semblé lire un jour que vu les formes du cadre aéro la rigidité latérale était moins bonne
    3/ que serait l’avantage d’un vélo aéro (cadre et/ou roues) en cas de vent dans un col ? Si j’ai bien compris la littérature sur le yaw angle, en col à faible vitesse on pourrait presque assimiler le yaw à celui du vent, du coup un vent plutôt latéral serait pénalisant et un vent plutôt dans la trajectoire serait favorisant ?

    A te lire et merci

    Note: l’obea orca aero fait un bon taff aussi dans sa catégorie je pense

    • Alban Lorenzini dit :

      Ce n’est pas le même banc de mesure entre TOUR et Rennard, d’où les différences. Difficile d’avancer d’un cadre aéro est plus rigide qu’un standard. Les vélos aéros doivent supporter des puncheurs rouleurs qui devront relancer et finir fort aux sprints. MAis trop de rigidité = des vibrations = de la fatigue et moins de watts sur la fin…donc je pense qu’il faut prendre l’ensemble des données pour évaluer la qualité d’un cadre. Amortissement de la fourche, base arrière , qualité des fibres de carbones et tressages…Difficile de savoir ce qui va réellement se passer avec un vent latéral en montagne + vélo aéro avec très peu de vitesse de déplacement. Mais on peut imaginer qu’avec un vent totalement de coté, celui ci percutera les formes travaillées du cadre et la prise au vent sera donc supérieure à un cadre standard oui!

  13. Guillaume dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord merci pour vos articles très détaillés.
    Je possède un Canyon Endurace CF 8.0 avec roues d’origine DT Swiss P1800 Spline 23 (patins) et souhaite changer de roues pour me faire plaisir et améliorer mon vélo.
    Parcours très vallonnés, 78kg, 1.81m.
    Quels gains sont à attendre avec des Bikebeat Überflieger Pro 45mm?
    Trouvez vous ce choix cohérent avec ce cadre (confort)?
    Si je suis tous vos articles, vous conseillerez d’installer des GP5000 en 25mm sur ces roues. Sachant que mes roues d’origine sont en GP4000 II 28mm, serait-il vraiment incohérent d’installer des GP5000 en 28mm sur les Bikebeat ?
    Merci d’avance pour votre retour et informations.
    Sportivement,
    Guillaume.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Si vous avez suivi mes articles, changer de roues est ce qui coute le plus cher et qui rapporte le moins. On le fait avant tout pour le look du vélo et se faire plaisir comme vous dites. LE gain sera sensible vers 35 kmh et au dela, et les jours de vent latéral où les profil haut en U accèlere un peu le vélo par effet voile. Cela reste très faible, vous avez des exemples de gains à cet article entre profil plat et haut: http://www.cyclesetforme.fr/actu-aero-mi-2020/ Si vous êtes habitué aux GP4000 28 ( qui taille 31 mm en fait) je vous conseille en effet de pas mettre moins que GP5000 28 mm sur les BB pour garder du confort vs votre montage.

  14. Bastien dit :

    Bonjour Alban, avez-vous des données sur des vélos en aluminium comme le Specialized Allez Sprint dans cette tranche de prix ? Il a une philosophie aéro avec la tige de selle et la fourche du Venge notamment, et certainement un niveau de rigidité correct vu sa conception pensée pour les critériums. Probablement aussi un poids élevé, surtout avec des disques, mais un tarif intéressant et la possibilité de faire des montages sympas.
    Merci pour ce très bon article !

  15. CLARET dit :

    Bonjour Alban, je suis impatient d’avoir votre avis sur les nouvelles ZIPP 404 qui ont beaucoup changé de points de vue, ils ont ciblé la performance « route » et non pas en soufflerie, donc moins de rigidité verticale pour s’adapter au terrain et donc contact permanent avec l’asphalte. Et surtout le hookless ( sans crochet) , que j’ai testé en VTT sur les nouvelles MAVIC et j’ai été bluffé, un pneu plus confortable, des pressions plus basses, et je pense plus performant car un « ballon » de pneus moins rond et certainement plus aéro.
    Bref je pense que les nouvelles ZIPP vont relancer le match tubeless vs pneus + chambre. Sinon merci pour votre article toujours bien fourni, chiffré et sympathique.
    Pour info je suis entrain de tester SCHAWLBE PRO ONE TLE vs GP5000TL (trop de crevaisons), sur les premiers kms cela semble plus confortable….
    Vivement le test et votre avis sur des jantes sans crochet …

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, si un test et dispo, j’en parlerai. Rouler confort et longtemps avec un pneu large basse pression qui peut mieux passer les puissance de freinage, c’est leurs creneaux en effet.

  16. Julien Michel dit :

    Bonjour Alban,
    Je sais que je vous le dis a chaque fois mais felicitations pour votre travail tres professionnel.
    On dirait que Pinarello Dogma est la marque qui joue le plus le jeu avec les freins a patins.
    Sauf erreur de ma part, je n ai pas vu d études.
    Avez vous des données ?
    Quel est votre point de vue sur dogma ?
    J ai l impression que l equipe Ineos utilise ce cadre aussi bien sur un Paris Roubaix qu’une etape de col sur le Tdf ?
    Ce serait le cadre le plus polyvalent ?
    Merci pour votre réponse.
    Bonne journée, Julien

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Je n’ai pas encore vu passer de tests indépendant du nouveau Dogma. Les derniers F10 et F12 n’étaient pas des plus confortables, si le F14 n’est pas trop bout de bois, la version Patin peut être intéressante en cadre moderne passe partout en effet.

  17. Agud dit :

    Salut Alban concernant les vélos de clm uci patins tu as déjà vu passer des tests sur ce sujet, pour avoir petite idée ?
    Le cAnyon Movistar speedmax 2020 patins existe encore
    Le Bianchi aquila patin aussi. Mais je me demande si c’est performant ?

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *