Test terrain du Squirt Lube.

Salut à tous,
Nouveau  post sur les tests de lubrifiants de chaîne de
vélo. Cette fois J’ai pu tester sur le terrain différentes combinaisons de
traitement. Pour rappel mes derniers tests sur rouleaux avaient mis en évidence
le Squirt Lube comme étant le lubrifiant le plus performant du marché. 
The best.
J’ai pu
profiter d’une très belle fenêtre météo avec enfin très peu de vent et très
rapidement 20 degrés sur ma montée référence du Salbert. Pour ce test j’ai donc
utilisé un double enregistrement Powertap/SRM au niveau capteur de puissance et
je n’ai  fait varier que les chaines traitées pour valider si une
faisait aller plus vite que l’autre pour une puissance donnée. Je me suis pesé
comme d’habitude à chaque montée et corrigé le bidon d’eau pour toujours  avoir 70 kg
montant. La station
météo de Belfort/Chaux a relevé des variations de vent de 3 km/H pendant la
durée du test, insignifiant !
Condition de vent optimale!
 La montée du  Salbert est ombragée et protégée par la forêt,  le calcul théorique des watts avec ce vent très
faible sera donc valide pour comparer avec les mesures des capteurs.
4 chaines comme pour le précédent test ont été utilisées,
toutes dégraissées aux ultrasons puis traitées avec du WD40, Finish line
Téflon, Squirt lube, et une prépa maison sur base de Téflon + Squirt lube.
Montées réalisées vers 250 watts. Les résultats ci-dessous montrent un petit resserrement
des valeurs par rapport à celles trouvées sur rouleaux. La hiérarchie est
respectée avec toujours le Squirt lube devant pour un watt de mieux que le
finish line et 2.5 watts pour le WD 40. 
2.5 à 3 w à gagner…
J’étais arrivé à 4 watts sur rouleaux !
En comparant le calcul théorique de puissance et les relevés SRM avec chaque changement de
chaîne, on obtient le même écart ou presque que la différence Powertap / SRM. Cela
valide le protocole ! Il était donc important de faire un test terrain
pour valider les premiers tests. Les résultats sont du coup plus faible que sur
rouleaux mais plus réaliste par rapport aux résultats Friction Fact où cette
fois ci je trouve comme eux !  J’en
ai déjà parlé, le powertap réagit pas toujours de la même façon entre une
puissance calculée d’une inertie sur Home Trainer  et la route. Voilà
certainement pourquoi  j’ai des écarts entre terrain et rouleaux.…Concernant mon
dernier traitement, j’ai cru au miracle pendant les 2 premières minutes du
test. Ma chaîne saturée en téflon et cire a donnée des valeurs de puissance
supérieure de 2 watts sur powertap par rapport au SRM soit 3 watts de mieux qu’avec
le squirt lube seul !  Cela veut
dire que les pertes par friction étaient encore réduites. Mais malheureusement
et rapidement, l’écart s’est resserré puis revenu à la norme avec la même différence
qu’avec du Squirt lube seul. Je pense que le surplus de téflon n’a pas tenu… dommage
on a donc à peine mieux sur cette dernière montée mais rien de significatif…
Je monte, je descends, je monte, je descends…etc….

Je retiens et donc confirme que le Squirt lube est bien le
meilleur lubrifiant du marché. Pour l’avoir utilisé depuis les tests sur
rouleaux, la chaîne encrasse vraiment peu, gage que son rendement va rester
vraiment bon assez longtemps. Sous la pluie, je pense qu’il n’y a pas mieux. Le Squirt, une fois sec, adhère vraiment à la chaîne et restera donc en place plus
longtemps qu’un produit sec comme du Finish line ou le Rock and roll Lub. A suivre maintenant sur une saison entière!

4 Comments

  1. Anonyme dit :

    Salut Alban,

    ça aurait été interaissant de connaître le rendement d'une chaîne dite "auto-lubrifiée" type YABAN face aux différents modes de lubrifications que tu as testé

  2. J'ai eu une chaine YABAN auto lubrifiée pendant l'hiver. C'etait un modèle à 40 euros, je n'ai pas eu le temps de la testée, elle s'est très vite usée. Il faudrait savoir ce qu'il y a exactement à l’intérieur des YABAN. Les tests d'élongations et de rendements fait par les Allemands ont clairement mis en avant les chaines Dura Ace comme les meilleures du marché. Alors je ne cherche pas plus loin! De plus maintenant que je décape à l'ultrason et que j'applique le squirt sur des maillons tout propre, je ne pense pas que le lubrifiant YABAN puisse avoir un pouvoir adhérant au rendement aussi bon que la cire. Tous tes tests dispos actuellement font dans le sens des cires pour le top du rendement.Ceci dit comme tu dis il faudrait au moins tester une fois pour être sur! SI YABAN m'envoit une chaine, je test! :-)

  3. MONTMEAT dit :

    Hello Alban
    J’utilise maintenant le squirt mais je trouve étrange d’avoir au toucher une chaine qui apres traitement est comme enduite d’un corps gras qui ne semble pas tres fluide et dont j’ai du mal à croire qu’il va permettre de fluidifier les mouvements des maillons. Est ce normal d’avoir cet aspect sur la chaine?
    A quelle moment remettre du squirt? (tous les 200km par temps sec)?
    Il conseil de ne pas degraisser entre chaque application mais de rajouter…. est ce la bonne pratique?
    Il n’y a t’il pas un moment ou il faut netoyer/degraisser la chaine
    merci de ton retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *