Endurance critique sur bosses courtes
27 février 2011
Volume SV1
13 mars 2011
Salut  à tous,
Aujourd’hui j’ai donc passé un nouveau test d’effort au Centre Sportif  Régional d’Alsace à Mulhouse. Mon précédent test d’effort m’avait laissé un goût d’inachevé de par sa rapidité mais également par la manque d’écoute du médecin par rapport à mes ressentis et mes courbes. Cette fois je suis accueilli par le Docteur François Matter qui s’occupe de faire passer tous les tests aux grands sportifs de la région. Dans son bureau, on peut voir afficher beaucoup de dédicaces de noms connus comme Christophe Moreau, Alain Bernard, Laure Manaudou. L’examen + test d’effort va durer 3 heures. On commence par un entretien sur mon passé médical et sportif. Ayant amené mon ordinateur je lui montre mes courbes SRM et Polar. On tombe d’accord qu’il est nécessaire dans mon cas et avec l’apparition de ces troubles de faire deux tests. Le premier sera classique avec des paliers de 2 min/40w puis après une récup de 5 min on repartira sur 6 min@300w puis 2’@350w. Avant tout cela on commence par un check up complet : poids, taille, masse grasse ( 7%), capacité pulmonaire ( 5,5l +128%), électrocardiogramme de repos(ok). Ensuite on installe mes pédales sur une bicyclette ergonomique où tout est réglable afin d’être le mieux possible. On m’installe les électrodes et  le masque afin d’avoir également mes seuils ventilatoires puis ma VO2 max. Bref on peut difficilement faire  mieux. Le protocole commence par 6 min à 60 watts pour l’échauffement. Le rendu de pédalage est plutôt bon, assez proche de mon HT. Dire ensuite qu’il est calibré comme mon SRM est impossible ! Par contre 5 min ont été nécessaire au doc pour le calibrer. Cela permet en tout cas de ce comparer sereinement avec les autres sportifs. Et c’est parti ensuite. J’avais estimé atteindre le palier 380 watts. Chose faite en m’écroulant après 1’45 sur celui-ci démontrant une certaine correspondance entre nos appareils de mesure.  Le Docteur Matter m’annonce que mon test est parfait et qu’il n’a rien remarqué de spécial. Pas surpris par contre il m’annonce une PMA à 345watts. Je vais comprendre ensuite au débriefing pourquoi. Grâce à l’analyse des consommations de O2 et CO2 on voit clairement sur le graph que la consommation d’oxygène( en rose) n’augmente plus après 15 s sur le palier 380w et se désorganise complément jusqu’à l’abandon alors que le volume expiré ( VE en vert )continue de monter. Cette partie  ne compte pas en fait. Il appelle cela la PMT ( puissance maxi tolérable ou atteinte) mais n’indique donc pas la  vraie PMA !!
Le deuxième test démarre par 3 min @100 w puis attaque le protocole cité plus haut. Je m’arrache littéralement pour finir le palier à 350 watts. Cette fois même si je n’ai rien ressenti de spécial mes artéfacts sont détectés dans la phase de récup 15 s après avoir coupé l’effort. Mais rien pendant les 8 minutes de souffrance ! Il y a donc bien un restant de quelques choses. Pour le Docteur Matter mon épisode infectieux de mi-décembre est la cause de cette sensibilité cardiaque. Pour lui tout est en train de rentrer dans l’ordre et je dois bien reconnaître que mes sensations vont dans ce sens aussi. Sans enregistrements cardiaques qui les détectes tout de mêmes, je ne ressens plus ces fameux ‘ratés’ qui me gênaient tant. Il va quand même transférer mes résultats à un cardiologue spécialiste de l’effort sur Strasbourg pour valider ses conclusions. En attendant il me conseille tout de même d’éviter  les compétitions pendant les 2 prochains mois et de prioriser encore le volume sans grosses intensités pendant un mois.
En tout cas j’ai un super descriptif de mes capacités du moment. Mon seuil SV2 est à 295 watts soit une bonne indication de FTP puisqu’il est maintenable entre 45 et 60 min d’après le doc. Mon SV1, zone où l’endurance doit commencée à être travaillée est à 180 watts. La VO2max est à 65 ML/KG/Min soit un niveau régional pour lui et j’ai un rendement de 94 % entre ma PMA théorique (connait pas le calcul) et PMA mesurée. Il explique ce bon chiffre par une bonne gestuelle de pédalage et une respiration efficace à l’effort.
Vraiment intéressant en tout cas comme check up à l’approche de la saison et après un arrêt forcé, à refaire pour comparer en septembre la progression ! 

7 Comments

  1. Rodolphe dit :

    Pas mal, pas mal…
    Faut vraiment que je m'en fasse un aussi, histoire de voir où j'en suis après 15 ans de vélo !
    Et détecter un souci "dormant" éventuel… on ne sait jamais.

  2. Alban dit :

    Salut Rodolphe,

    Oui vraiment intéressant comme test. Je t'encourage vivement à en faire un en début de saison même si cela a un coût.Mais la santé n'a pas de prix!
    Quel est ton premier objectif d'ailleurs?
    A bientôt.
    Alban

  3. Anonymous dit :

    Salut,

    Peux tu nous confier qques valeurs concernant les sportifs de haut niveau passés dans ce labo?

    Sinon, je ne sais pas si tu connais cette formule:
    Il existe même une relation linéaire entre la VO2 max et la PMA (formule de HAW-LEY) :
    VO2 max = 0,01141 x PMA + 0,435

    VO2 max en i/min
    PMA en w

    Ca semble concorder 🙂

    Un lecteur de ton Blog.

  4. Alban dit :

    Salut!

    Hélas non je n'ai pas de valeurs à te communiquer mais promis je ne manquerai pas de poser la question au Docteur Matter.On doit reprendre contact d'ici un mois concernant l'évolution de mes courbes.
    Je connais la formule, d'après mes données: VO2=0.01141*345 + 0.485=4.37 l/min. Mon test ventilatoire m'a donné 3.99 l/min pour 345 watts. Cela fait 10 % de plus pour la théorie… Cela donne déjà une bonne indication en tout cas. A bientôt.
    Alban

  5. Rodolphe dit :

    Oui, le coût est dérisoire comparé aux sommes folles dépensées en matos et habillement divers 😉
    J'attaque ma première course dans 10 jours : une FFC 2/3/J avec du vent et un peu de bosse… ça me permettra de voir où j'en suis. Sinon le premier objectif cyclo sera la Corima à la fin du mois.

  6. Salut Alban,

    Interessant comme retour car cela permet de confirmer le résultat d'un test PMA triangulaire soit 30w d'écart (10% env.) entre PMT et PMA.

    Et ca ne te fait pas une grosse chute de FTP finalement apres cette periode de repos.

    Encourageant pour la reprise !
    A suivre.
    Olivier.

  7. Alban dit :

    oui plus les paliers sont important plus c'est surestimé! 40w/2min: +30w.30w/2min: +20w. La verité est peut être le 20w/2 min ou le 30w/3min ou encore le cp5, il faudrait faire tous ces tests avec un masque ventilatoire pour être plus juste!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *