Reprise, SRM clavicula, Ronds/Rotor…TDF…

Morzine Haut Chablais 2014
23 juin 2014
Marmotte 2014: analyse de course et Profil de puissance du 1er et 2 ème.
11 août 2014
Salut à tous,
Pause estivale pour le blog ainsi que pour le vélo pendant
juillet, le mois d’août revient avec quelques idées de tests et aussi de
séances entraînements.
Avant de partir en congés j’ai reçu mon nouvel outil :
un SRM Clavicula. 
Celui-ci certifié < 1% de précision (comme tous ceux de la
gamme actuelle) doit permettre d’être encore plus précis dans mes tests de
rendements par rapport au SRM Rotor qui datait de 2012. Il ne possédait pas la
certification <1% même si l’électronique n’a pas beaucoup changé  depuis. Pesé à 587g , c’est une bonne surprise par rapport au poids annoncé de 665g! 
Ce dernier a été choisi en plateau 50×34 pour ma pratique
montagneuse toujours en manivelle 170 mm.   J’aime pouvoir rester souple en toute
circonstance et s’il faut mettre le 28 à l’arrière, je n’hésite jamais !
Le braquet de réserve et tirer gros pour épater les copains, c’est vraiment
dépassé… Quand on voit les développements utilisés sur le tour de France de
36×28 voir même 36×29 pour certain  dans
la Planche des Belles filles, on comprend tout l’intérêt de savoir rester
souple en toutes circonstances afin de préserver ses fibres musculaires et retarder
la fatigue…
Le Clavicula a été livré en plateaux ronds et ça été l’occasion
pour moi de refaire un test de puissance rond/Rotor. J’avais réalisé un bon
test post Time Mégève avec un beau  322
watts sur 20 min sur les Rotor. 
Rotor Qring: 322 watts
Après une sortie de réadaptation, j’ai donc
essayé dans les mêmes  conditions (terrain
et protocole) un cp20 min sur des plateaux classique. J’ai obtenu 320 watts. Soit
vraiment une différence infime surtout si on tient compte que c’est issu de 2
capteurs différents et que la forme fluctue toujours un peu…. Je tiens à
préciser tout de même que j’ai contrôlé la pente du nouveau avec le même  protocole de calibration des poids puis
contrôlé avec un powertap que j’avais bien les mêmes mesures/ écart entre SRM Rotor
et SRM Clavicula! Donc voilà sans aller plus loin dans les recherches, ce test
rejoint beaucoup d’autres sur le sujet, avec des plateaux ovales, on ne tire
pas plus de puissance !
Plateaux classiques: 320 watts.
   Ceci dit
après un mois d’utilisation de plateaux Ronds, je suis revenu sur les Rotor. Je
ne sais pas si mon jugement est faussé après plus de 5 ans la dessus, mais la
fatigue musculaire est tout de même moindre que sur des ronds après plusieurs
heures de sorties !
Pour en revenir à la forme, j’ai bien coupé en partant en
vacances, 8 jours complètement off, puis reprise plaisir par des sorties
courtes dans les Pyrénées puis de plus en plus longues  avec mon retour dans les Vosges. Comme on peut
le voir sur le graphique, la charge s’envole ces derniers jours avec même un
record pour moi de 1200 TSS, 18h de vélo semaine dernière !! 
Charge du dernier mois: coupure, reprise light, progressive et plus ensuite !
 Les watts avaient  bien chutés après la coupure, pratiquement 50
watts de perdu à la reprise,  j’avais l’impression
qu’on m’avait changé de vélo en étant vraiment pas bien dessus, aucune sensation,  fait pas bon vieillir…. Mais
je dois dire que depuis j’ai retrouvé une grosse envie de roulé depuis…J’en ai
profité pour changer mon approche. Quelques rappels  intensifs mais beaucoup de base entre I1, I2
et un peu d’I3. On verra bien si avec un bon socle foncier les progrès peuvent
être différent qu’avec la périodisation inversée…
I1,I2 et I2 début I3 compté dans I3 pour la répartition.
Prochain cycle la PMA en 30/15
comme expliqué ici : cela reste basé sur le principe de V.Billat :
beaucoup d’accélérations vers PMA et maintient d’un temps de soutient proche VO2 max
important sur la durée de l’exo. Ce protocole semble donner de bien meilleurs
résultats sur la PMA et le seuil 40 min que des exos plus longs. A suivre.
..Prochains objectifs, le critérium du Ballon d’Alsace sans aucun objectifs,
puis la Vosgienne 160 km ( -5h) et enfin les grimpées FSGT d’Alsace ( Top 3 et 1er de cat serait bien).

Je ne pouvais terminer ce post sans parler du Tour de France
et  féliciter toute l’équipe FDJ pour
avoir permis à Thibault PINOT d’exprimer tout son potentiel jusqu’au bout. Une
pensée particulière pour Julien Pinot mais aussi tous les entraîneurs /staffs
techniques  qui ont collaborés et qui
croit que l’on peut gagner un tour à ‘eau clair ‘. 
Il ne faut pas aussi oublier tout le travail réalisé
par Julien et les étudiants de Fred Grappe pour tester et sélectionner les
meilleures méthodes d’entrainement mais aussi le meilleur matériel….des années
de travail qui ont enfin abouties, bravo !  
L’arrivée de la Planche avec sa nouvelle inscription!

4 Comments

  1. Rodolphe dit :

    Joli Clavicula… que je vais bientôt avoir l'occasion de voir de près 😉
    Du coup tu vas faire quoi de ton SRM Rotor ?

  2. Oui à bientôt! Le SRM Rotor est installé sur le canyon de ma femme. Une belle fin de vie et toujours prêt à reprendre du service sur le mien s'il y avait un souci avec le clavicula.

  3. Balb' dit :

    Salut Alban,
    Dommage que je n'ai pas su que tu étais dans les Pyrénées, on aurait pu rouler ensemble peut-être. T'étais où et t'as fait quoi ?
    Bien cordialement, FB.

  4. Salut François,

    Oui une semaine du 12 au 19 juillet à Saint Lary. Du coup j'ai ratissé un peu tous les cols à proximité ( Peyresourde, Azet, Aspin, Plat d'adet…). Quel coin magnifique! On reviendra, c'est sur, on est tombé sous le charme! A bientôt! Alban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *