Rendement Home trainer vs Route
12 juin 2020
Test roulement Veloflex Record 23 mm
6 août 2020

Bonjour à tous,

La presse étrangère ne s’est pas arrêté pendant cette période compliquée et les magasines, notamment Allemand, ont continué de tester les produits du cycle avec toujours autant de rigueur. Voici donc un résumé des derniers tests, surtout aéro, de ce qui est paru entre Fevrier et Juin 2020.

On commence pour une fois par ce qui coute le plus cher et qui rapporte souvent moins que l’on croit , c’est bien sur les roues comme le rappel ce résumé de 2018 réalisé par Roadbike après toutes une series de mesures usr le matériel.

 

3 articles et tests en soufflerie ont été réalisés par les magasines Rennrad et Roadbike ces derniers mois. Rennrad a étudié les roues à profil plat 30/35 mm puis les roues à profil 50/60 mm dans le numéro suivant. Avant tout et chose importante, l’article rappel que les gains aéro d’une roue se répartissent à 80 % pour l’avant et 20 % pour l’arrière. Ainsi si une paire de roue est annoncée plus rapide de 10 w, c’est 8 w grâce à l’avant. Les tests ont tous été réalisés avec des GP5000 25 mm et point important à 45 km/h mais surtout à 35 kmh. Et oui car tenir 35 kmh moy sur un parcours, c’est déja pas donnée à tout le monde. L’intérêt des mesures à 45 km/h sera plus utile pour les pros, les très bons coureurs spécialiste du contre la montre et  les triathlétes très puissant également.

Autre point important et souvent souligné dans mes précédents articles: l’importance du couple roue/pneu dans la résultante. Certain profil de roue auront des résultats différents et seront plus à leur avantage en trouvant la bonne forme du pneu une fois celui ci en place.  Ainsi une Mavic cosmic elite UST économisera 1 w  à 45 kmh avec son pneu UST vs le GP5000 du test d’après l’article. Comme quoi, j’aurai pas miser sur l’aéro du Mavic UST . Mais le GP5000 étant plus rapide en roulement de 2.5 w à 45 kmh et surtout beaucoup plus résistant que le pneu Mavic, on préconisera  le GP5000 tout de même !

Pour en revenir aux résultats voici le récapitulatif des profils / poids des roues ( descriptif détaillé  un peu plus loin) :

 

Puis le test aéro à 35 km/h avec toujours des angles de vents simulés à +/- 20 degrés:

Globalement l’économie de puissance augmente avec la hauteur du profil. Les roues à 35 mm de hauteurs sont les plus rapides.  Les exceptions ou les mauvais résultats sont pour les roues à gros rayons plats comme Cosmic, Shamal..Ce n’est pas nouveau, pour rouler vite surtout quand le vent souffle de travers,  il faut des rayons fins. Quoi qu’il en soit le gain sur un parcours simulé de 100 km à 35 km/h de moy et avec un panel de vent variant de 0 à 20 degrés  latéral reste faible sur ce genre de roue. 30 s à 60 s dans le meilleur des cas,  résumé dans le tableau ci dessous:

Les roues haut profils de 55 à 60 mm ( à patins pour le coup et décrit plus bas) ) ont  aussi été testé avec un GP 5000 25 mm.

On peut retrouver le tableau des yaw angle d’une sélection entre haut et bas profil ci dessous:

Premier point et même à 45 kmh entre 0 et 5 degrés de vent ( 90 % du temps quand on se déplace à 45 kmh,)  il y a à peine 4 watts entre une jante plate et une bonne roue de 60 mm de haut. Il faut aller dans les extrêmes et par vent latéral entre 10 et 20 degrés pour sentir des différences importantes. Résultat sur le tableau récapitulatif ci dessous:  entre une jante plate de 21 mm et une référence comme les Swiss side Hadron ou DT swiss, seulement 90 seconde à gagner sur un parcours de 100 km à 35 km:h. Et encore moins à 45 kmh puisque la résistance aéro l’emporte sur l’éffet voile des roues. En effet les fabricants communiquent trop souvent sur des watts économisés  à des vitesses de 45 kmh ( gros chiffres plus impressionnant ! ) et finalement c’est vers 35 kmh que les résultats en terme de chrono sont les meilleurs.  Le récapitulatif ci-dessous est aussi intéressant pour les distances de freinages patins : entre sec vs mouillés, alu vs carbone pourront être comparés.

 

Roadbike a aussi testé à panel de roues disques entre 40 et 50 mm de profil à 45 kmh et toutes équipées du GP5000 . Les roues références extrême sont des DT swiss  de 21 mm et 62 mm.

 

 

Sans surprise la roue la moins sensible au vent ( 21 mm) est bien sur la moins bonne en aéro. Si on regarde plus précisément,  les conclusions sont les mêmes qu’avec le test Rennrad à savoir que sans vent latéral, on a 4 w de différence entre la 21 et 62 mm à 45 kmh. Pour information, 4 w permet de passer de 45 à 45.15 kmh.  Par rapport à des profils de 45mm moy, la différence est d’environs 2 watts. Pour rouler vite avec peu de vent, la meilleure roue de la sélection est la BIkebeat et c’est une des moins sensible au vent latéral également. Cela confirme le précédent test dont je parlais  ici

L’article revient sur un point intéressant souvent évoqué dans mes articles avec la piètre performance des gros rayons et encore beaucoup utilisés sur les roues Lightweight. Associé  à un vieux profil de jante fin en forme de V, l’ensemble ne fait vraiment pas bon ménage avec l’aéro. Moyennant finance, les amateurs de rigidité, poids et relances seront cependant comblés ( on connait leur réputation dans ce domaine)  mais pas ceux qui veulent rouler vite. Un choix assumé par Inéos sur le TOUR 2019  et les étapes de montagne .

 

Sur le test Rennrad plus haut, les nouveaux profils en U des LW C63 permettent d’ailleurs de mieux gérer l’aéro sans pour autant s’envoler faute aux gros rayons encore présent. Et cette fois à 1620 g la paire pour 5000 euros, on est loin d’avoir une roue pour la montagne mais ce n’est pas leur domaine de prédilection en 63 mm et leur poids se trouve dans la moyenne des autres roues.

On continue avec un test de casque réalisé par Roadbike une nouvelle fois à 45 kmh et sur un mannequin avec des angles de vents simulés entre 0 et 20 degrés. L’article précise bien l’importance de la bonne position, de la   hauteur naturelle sur la tête et du réglage des lanières dans la performance.

On retrouve une sélection de casques polyvalents avec une nouvelle fois le Spécialized  Evade II qui ressort gagnant et est un très bon compromis aéro, poids, ventilation.

On a donc une dizaine de 10 w économisables entre le meilleur et le moins bon. Cela rejoints mes articles et tests antérieurs. L’article donne en exemple un parcours de 1500 MD+, 100 km, réalisé à 27 kmh moy pour 200w moy produit  par un coureur de 70kg. Même à cette faible vitesse le gain serait de 90 s avec un Evade II vs les moins bons casques de la sélection. Attention cependant à la simulation des angles de vents, mon précédent article sur les casques avait parlé que les angles de vents pouvait avoir moins d’influence à ce niveau de la mesure et potentiellement il était plus pertinent de faire des mesures entre 0 et 5 degrés. Dans ce cas les watts économisés peuvent doubler, je remets le tableau récap ci dessous avec la sélection  dispo ici . Donc entre prendre le bon casque qui fait gagner 20 w à 45 kmh  lors d’une journée sans vent et sortir sa belle paire de roues de 62 mm pour tenter un chrono ( 4 w max)  tout en gardant un casque moyen, il y a des erreurs à éviter!

On termine avec les tests de vélos polyvalents et aéro réalisés par Rennrad. Les vélos sont mesurés en configuration series mais sans mannequin pédalant à la différence du protocole TOUR. Autre différence importante, l’ensemble roue /pneu n’est pas changé pour une paire référence utilisée à chaque mesure ( ZIPP 404 + GP 4000S pour TOUR) . On connait l’importance du couple roue/pneu sur un vélo et c’est dommage de ne pas pouvoir apprécier la performance uniquement du cadre .

 

Voici les résultats de l’ensemble du test des watts consommés par le vélo + roues à 45 km/h et toujours avec une simulation de vent entre 0 et +/- 20 degrés.

Le Canyon ultimate est testé avec des roues series de 25 mm de hauteur  et des DT Swiss 62 mm.

 

Concernant le comparatif de ce test avec ceux réalisés par TOUR, on peut noter une certaine différence dans les écarts trouvés. Par exemple le Canyon Ultimate équipé des mêmes roues/pneus ( DT Swiss + GP 5000)  que l’Aéroad CF SL est mesuré 15.2w moins rapide. Dans le test TOUR présenté ci dessous, les 2 cadres équipés des zipp 404 + GP 4000 n’étaient mesuré qu’avec 11 watts de différence. C’est donc un écart de 36 % entre les 2 protocoles de mesure ! L’importance du mannequin pédalant joue certainement un rôle important dans les flux aéro et explique certainement cette différence .

 

Pour la différence Cannondale systemsix à 69 w  ( roues Cannondale 64 mm + pneus corsa )  vs Aéroad CF SL 8.0 à 76 w ( DT swiss 62 mm + GP 5000) , Rennrad mesure donc 7 w de différence entre les 2 vélos. En reprenant les différents tests de TOUR j’ai pu retrouvé  203 w mesurés avec le mannequin pour le Cannondale ( toujours roues Cannondale 64 mm + pneu corsa)  et  208 w pour l’Aéroad avec DT SWISS 62 mm + GP 5000. On peut donc valider 5 w d’écart sur le protocole TOUR avec mannequin vs 7 w chez Rennrad a configuration identique. Soit denouveau un écart proche de 40 %. Sacré impact finalement de ne pas mettre de mannequin, cela fait gonfler les écarts entre vélo.

On peut donc penser que les mesures de TOUR sont plus réaliste avec le mannequin et surtout qu’ils testent systématiquement avec les même roues références ZIPP pour mieux apprécier la performance du cadre .Mais l’aéro ne fait tout, il y a le poids, le confort, le comportement du vélo bien sur. Pour le poids des vélos disques testés, voici le récapitulatif.

Concernant les gagnants, ce sont les 2 Canyon Aéroad et Ultimate qui remportent la palme du meilleur compromis aéro, poids, confort, prix du marché avec pourtant des vélos sorti en 2015!  Un Ultimate équipé de roues aéro peut présenter un bon compromis confort performance car il arrive à être aussi rapide que certain vélo aéro en étant plus tolérant sur les sorties longues.

Pour finir, ce bilan aéro de mi saison 2020 ne change pas les précédentes conclusions: la position du coureur reste le principale frein aéro. Puis le changement de tenue, casques peuvent apporter des améliorations significatives sans ce ruiner, enfin le cadre et les roues pour finir d’économiser des watts.

 

 

 

55 Comments

  1. Ronflet dit :

    Coucou !!
    Merci
    Pour cet article passionnant.
    Je me demandais si tu as des tests roues et cadres specifique aux ascensions ?
    En effet, l’aero joue moins et c’est + la légèreté et la rigidité qui fait gagner les watts.. neanmoins, je ne trouve pas d’étude qui compare l’effet de la rigidité d’un vélo par rapport à un autre dans un col…

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, la rigidité d’un vélo actuel est largement suffisante pour grimper sans le mettre en défaut. Les fabricants qui annoncent toujours plus de rigidité pour le sprinteur a 2000w sera même un problème pour grimper. TRop rigide c’est du confort en moins avec des vibrations en plus sur les routes de montagne. Quand le magasine TOUR donne des valeurs de rigidité du cadre ( souvent trouvable dans mes articles: case tretlagersteifigkeit ) globalement il ne faut pas dépasser 65 N.mm sur leur protocole pour un bon compromis confort rigidité. Les vélo Aéro sont souvent au dela de 70 et les vélo un peu trop souple, en dessous de 55 . Mais il y a des exceptions de part la qualité des fibres de carbones employés. Spécialized a des vélos incroyablement rigide et réactif tout en étant super confort dans le temps comme le Sworks SL6 par exemple. Mais encore une fois pas d’affolement, avant d’avoir les cannes pour sentir un manque de rigidité et avoir peur de dissiper des watts dans le boitier de pédalier, il y a de la marge avec les vélos actuels.

      • Hervé dit :

        Salut Alban,
        Pour compléter ta réponse au sujet des valeurs de rigidité de cadre, TOUR donne en général 3 valeurs à ce sujet :
        – La rigidité du tube de direction (Lenkkopfsteifigkeit) exprimée en Nm/°, représentant 15% de la note finale du vélo complet,
        – La rigidité latérale de la fourche (Seitensteifigkeit Gabel) exprimée en N/mm, représentant 5% de la note finale du vélo complet,
        – La rigidité de la boîte de pédalier (Tretlagersteifigkeit) exprimée en N/mm,représentant 5% de la note finale du vélo complet.

        Exemple ici : https://www.tour-magazin.de/raeder/rennraeder/vergleichstest-neue-marathon-raeder-bis-2500-euro/a48852.html

        Et je confirme pour le Spé S-Works Tarmac SL6 avec lequel je roule (version freinage sur jante), un vélo fabuleux, incroyablement rigide et réactif tout en étant super confortable dans le temps comme tu le dis. On n’arrête pas le progrès mais difficile de m’imaginer encore mieux dans le futur pour ce type de machine.

  2. Cyril dit :

    Bonjour Alban,
    toujours aussi pointu dans l’analyse des données. En comparant avec d’anciens articles j’observe que les nouveaux vélo à disques et intégration complète ou semi-complète n’apporte pas de gain significatif au vu de tout le marketing fait à ce sujet. Les vélos les plus aéro tournet <210w et les vélos polyvalents 225<235w, compte tenu de la somme à sortir pour le peu de gain mieux vaut clairement faire une étude posturale et adapter sa tenue en fonction de l'objectif.
    Au final les gains les plus importants ne sont font pas avec une grosse dépense: position, tenue, pneus, lubrifiant; très loin de justifier investissement dans un nouveau vélo.

    • Alban Lorenzini dit :

      Absolument, tu as bien résumé, ceux qui prennent le temps de lire ces articles gagne de l’argent à ne pas sombrer dans l’argument marketing du disque et tout ce qui tourne avec ( roues larges, pneus larges..etc)

  3. Ronflet dit :

    Du coup un Canyon Ultimate SL et un SLX, sous réserve qu’ils soient entre 50 et 65 et si on arrive à un poids identique en changeant le matos de l’un et l’autre, on aura pas de différence globale en montant un col ?
    Parce que je trouve qu’on sent une différence de réactivité entre les deux.. mais sans savoir si ça se vérifie niveau watt !

    • Alban Lorenzini dit :

      L’ultimate SLX est plus rigide et plus confortable grâce à la qualité de ces fibres de carbones. Ensuite je pense pas qu’on aura de différence. Comme je disais pour mettre à mal un cadre, il faut lui envoyer 1500 w…donc pas le cas lors des grimpées.

  4. Gabich dit :

    Bonjour Alban,

    Encore merci de nous faire partager toutes ces analyses qui nous permettent d’avoir une vision plus réaliste de notre sport favori.

    Par hasard, est ce que vous auriez des chiffres sur des casques semi aero, notamment le Abus Airbreaker vs des casques aéro.

    Je pense encore garder un petit moment mon Supersix à patin sans m’en vouloir de passer à coté de quelque chose de mieux grâce à votre travail.

    • Alban Lorenzini dit :

      Merci ! Je n’ai pas de test du Airbreaker. Malgré le discours rassurant du fabricant voulant un casque aéré et aéro, je suis un peu septique que ces qualité à haute vitesse. Il y arrive un moment où la physique reste de la physique, si l’air entre cela freine le coureur.

  5. christophe dit :

    Salut Alban, je suis surpris du test sur le casque Lazer Bullet 2.0, qui dit que c’est le plus mauvais, même un très mauvais, casque aéro. Seulement, quand on achète ce casque, on a le choix pour changer la trappe coulissante au centre, il y a une qui est totalement fermée pour être plus aéro, mais si ce casque a été testé avec sa trappe ventilée comme on pourrait le croire sur la photo du test, normal qu’il soit aussi mal classé… De plus, ce casque est fourni avec une visière, le test a t-il été réalisé avec la visière ou avec des lunettes on ne le sait pas… Bref, surprenant. Bravo pour tes tests hyper intéressants, je possède un Felt F1 de 2012 donc cadre pas aéro ni intégré, mais j’ai mis l’accent sur une position agressive et optimale, sur l’utilisation d’une combi bien fitée, de bonnes roues carbone U avec pneus 23mm, et lire ça ça me rassure qu’en changeant de vélo je ne serais pas forcément beaucoup plus rapide. Merci 😉

  6. Velo78 dit :

    Bonjour Alban

    Je me joins aux commentaires précédents pour te remercier de ton travail.

    Question de « gros nul » en Aéro , car je lis que tu pondères souvent les données en insistant sur les vitesses soufflées.

    Le vent réel( celui de la météo) s’additionne t’il avec le vent relatif (celui du déplacement coursier+velo)?
    Autrement dit, si je roule a 30km/h pour un vent de 15 km/h de face, suis je bien a 45 km/h de vent? Si oui, c’est une situation assez banale et les tests a ces vitesses ont un sens non ?

    Cordialement

    • Alban Lorenzini dit :

      Je te conseille l’excellent résumé ici: https://www.slowtwitch.com/Tech/Real_World_Yaw_Angles_5844.html . Le vent n’est jamais constant et on est jamais de face. Concernant les écarts d’un matériel à un autre et se donner une idée de l’impact réel pour ta vitesse, tu dois te référencer par rapport aux différentes simulation. Si le test annonce un gain pour un panel de vent simulé et que l’on te dit que tu économises 10 w à 35 kmh par exemple, cela eut dire que ton cda ( ou scx) est amélioré grace à se materiel. . Il faut le calculer et grace à un simulateur comme celui ci : http://sportech.online.fr/sptc_idx.php?pge=spfr_esy.html tu peux faire varier des données ( dont scx) et voir les gains possible à ton niveau.

  7. Mathieu dit :

    Salut Alban, du coup finalement le canyon aeroad cf sl reste très polyvalent?

  8. Joseph dit :

    Bonjour Alban, excellent article comme d’habitude.
    Mieux vaut donc avoir une position à la Jacques Anquetil sur un vélo polyvalent qu’une position de véliplanchiste sur un vélo aéro dernier cri 😉
    Cela fait penser à la célèbre phrase d’Antonin Magne, alors directeur sportif de Raymond Poulidor, lorsque ce dernier se fit dépasser par Jacques Anquetil dans l’ultime contre la montre du Tour 1962 : « Poussez-vous, Raymond, la Caravelle arrive ». Une vraie démonstration d’aérodynamisme sur la seule position et de fluidité dans le geste.
    Merci encore Alban pour ces articles très éclairants.

  9. Gomez dit :

    Bonjour Alban
    Encore un article finement analysé
    Merci
    Si je comprends bien l’ensemble idéal ( (compromis prix poids aéro perf)
    Serait
    Un Canyon Ultimate CF SLX 8.0 Di2 aujourd’hui vendu avec Reynolds ar41
    Mieux ou moins bien que des roues bikebeat ?
    Je te remercie
    Longue vie à ton blog

  10. GERMAIN dit :

    Bonjour Alban, tout d’abord encore merci pour tous ces articles toujours très intéressant et très explicites.
    As tu des informations/données sur les gains (ou pertes) aérodynamique VS éfficacité qu’apporte un disque de 140mm au lieu de 160mm à l’avant.
    En effet, finalement peu de fabriquant mette un disque de 140mm à l’avant, bien que (si j’ai bien suivi) si l’on fait moins de 70kg, cela serait meiux de passer sur du 140mm ?
    De plus, étant passé (sur mon nouveau vélo) sur disque récement, j’ai été plutôt surpris (pas en bien) de la prise au vent du disque à l’avant, que je trouve (personnelement) plus forte que d’avoir des roues de 60mm de haut.
    Autre question sur les belles roues Bikebeat que j’ai connu grace à toi, il y a t-il un intérêt réel de prendre les ÜBER- / TIEFFLIEGER (en 45mm) plutôt que les ÜBER- / TIEFFLIEGER LITE (pour 300€ tarif de plus et 50g de moins) ? , ou les lite sont-elles déja très très bien ??
    Merci d’avance à toi pour ces réponses.

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, je pense pas qu’un disque de 140 ou 160 mm change grand chose dans la performance aéro. DIsque vs patin c’est environs 2 w à 45 kmh de pénalité, c’etait sur du 140 mm donc 160 mm dégradera un poil plus sans que ça soit perceptible. POur ta sensibilité au vent, je pense plus à l’ensemble roue/pneu vs ton ancienne configuration. genre un GP4000S 23 mm + 60 mm de haut peut mieux se comporter que roval 38 + un pneu SPE type turbo cotton, rapide air etc. Sinon pour les Bike beat, c’est uniquement le changement de moyeux/rayons qui fera la différence sur le poids ( et un peu sur le comportement) mais pas sur la performance aéro puisque les jantes sont toutes pareilles. Les tests en soufflerie dispo des Bike beay sur DT 350, DT 240 ou TUNE 170 semblent vraiment proche.

  11. GERMAIN dit :

    J’ai oublié de dire, par rapport a des roval 38 d’origine sur un Tarmac SL6, désolé

  12. GERMAIN dit :

    Encore merci pour les réponses, toujours aussi pertinentes, explicites et objectives !

  13. Jan dit :

    Bonjour Alban,

    merci bien pour tout ce travail, vous etez vraiment une reference! Du coup, je me permets de demander un petit conseil.. pour un vieux pere de la famille avec tres peu de watts dans son moteur (245W FTP pour 74kg actu, 39 ans) qui pourtant adore des sorties et sportives tres vallonées (helas, nous n´avons pas des Alpes chez moi, mais je sais faire des sorties de 3000m+ quand meme en sortant de Prague), j´ai le projet de me faire plaisir vers le debut de l´année prochaine et acheter une nouvelle bete.. Malheureusement je n´ai pas un budget illimité, je ne voudrais pas depasser de bcp les 4 000€. J´ai deja une paire de roues carbone plutot correctes, donc je peux faire des « economies » la… freins a diques sont obligatoires pour moi, sinon la bitume sur laquele je roule est tres variée chez moi, j´ai la tendence de faire des longues sorties, donc le comfort est tres, tres important pour moi.
    Avec tout le hype dernierement, j´ai du mal de ne pas etre excite pour le nouveau Tarmac SL7, ca crie super aero, super leger, super comfort, mais ca va etre super cher. Supersix Evo semble un tres bon cadre, mais a un prix assez eleve en version hi-mod. Mais franchement, la version plus basse coute bcp moin chere, alors ca ne serait pas un boin choix? J´ai du mal a estimer la difference entre le cadre top et la version plus modeste – parti du principe du SL/SLX que vous mentionnez plus haut, vaut mieux investir dans la plus haute version? Ou on ne peut pas faire de regle?
    Puisqu´il semble quand meme que Giant TCR nouveau est plus comfortable en version Advanced Pro que le top modele…
    Mais tout ca, difficile a trouver ou s´orienter. Je voudrais avoir du Di2 pour le comfort, mais ca ajoute bcp sur la facture, selon vous, vaut mieux d´avoir le cadre top et se priver de l´electrique? Je vois toujours le Canyon Ultimate comme un super choix niveau perf/prix, du coup, devrais-je favoriser le SLX mecha plus que SL Di2?
    Et aussi, pour Canyon, il me semble comme le meuilleur choix un velo complet, mais je regarde aussi ailleur et je me pose la question – peut etre un bon cadre, acheter a part la Ultegra Di2 et finir le reste avec une tentative d´un cocpit aero (je sais je sais, c´est le marketing du jour, mais j´adore vraiment le look quand des cables sont caches dans l´interieur 🙂 ?
    Des Bianchi Oltre, Supersix Evo, TCR Advanced Pro, Orca OMX…tout ca me parrait comme de tres bons velo niveau rapport comfort/rendement/aero.. mais selon vous, Ultimate les ecrase toujours? Ou le nouveau Tarmac SL7 va vraiment etre tellement magique? 🙂
    Merci’

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Du moment que l’on passe en disque, il faut un vélociste derrière ou de bonnes connaissances pour assure la maintenance. SI c’est le cas, vous pouvez envisager Canyon sinon s’assurer que votre vélociste vous dépannera ou donc prendre une autre marque. SL ou SLX, ils sont très confortables, le SLX est un peu plus rigide et leger sans dégrader le confort. LE SL6 ou SL7 ( attendre 6 mois pour les retours et tests valides de ce dernier) sont le must en confort, aéro, plaisir. Nul doute mais il faut mettre le prix…DOnc pour votre pratique et votre puissance, je pense qu’un ultimate CF SL serait parfait, un giant tcr aussi dans le compromis prix / confort équipé DI2 ou mécanique en groupe shimano mais surtout pas SRAM 12 v.

  14. Jan dit :

    Et evidemment, je n´ai pas tout mentionné – Scott Foil, Focus Izalco Max, Basso Astra…

  15. Alexandre dit :

    Je m’interroge sur la Marque Cervelo, pionniere il y a une dizaine d’années dans l’aéro, mais qui disparait de ces comparatifs….

    • Alban Lorenzini dit :

      bonjour, il est vrai que cela fait un moment que je n’avais pas vu passer de test. Le S5 est testé dans le numéro de TOUR 8 qui vient de sortir ; 205 w sur leur test à 45 KMh, donc un des plus rapide mais un vrai bout de bois, inconfortable et hors de prix. Un des dernier de la selection sur ces critères.

  16. Victor dit :

    bonjour Alban,
    le Cube Litening C68X Pro est donc plutôt bien noté au niveau de son aérodynamisme si je lis bien le tableau.
    étant dans ma liste de prochain vélo pour faire essentiellement du plat, vallonné et de la montagne une ou deux fois max par an, ça peut rester un bon choix même en étant bien typé aéro?
    Merci pour ce très bon article qui éclaire beaucoup les amateurs!
    Victor

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, pour des tarifs equivalent l’aéroad est encore plus polyvalent mais si le look du Cube te plait il est plutôt pas mal aussi oui. Il faudra changer les roues qui ne sont pas adaptées à rouler vite dans ce test et qui le pénalise sur la note aéro final. Mais avec des ZIPP 404 comme testé avec l’article précedent de fevrier 2020, il est proche de l’aéroad.

  17. wartex dit :

    dommage le nouveau trek emonda pas encore testé, ça aurait l’occasion de voir ses progrès en aéro ! pas de test des campa bora wto 45 mm en disque ?

    • Alban Lorenzini dit :

      il sera certainement testé mais il faut du temps pour un test tunnel…compter 6 mois entre une sortie et un test soufflerie…les WTO 45 sont dans mes articles aéros. Très bonnes roues

  18. THOMAS dit :

    Super article encore une fois.
    Je m’interroge juste sur le choix des pneus en 25 mm.
    Il m’avait semblé que cela pouvait jouer sur l’aéro de la roue…a moins que dans cette gamme gp5000 la largeur soit similaire en 23 ou 25mm.
    De plus le rendement des 2 sont équivalents.

    • Alban Lorenzini dit :

      2 mm plus large pour le 25 mm mais ça permet d’être pile poil sur la largeur des jantes actuelles, c’est donc bon. En GP4000, il fallait choisir un 23 mm pour obtenir 26 mm reel car il taillait grand, moins en GP 5000.

      • THOMAS dit :

        Oui, mais ça dépendait aussi beaucoup de la jante… largeur entre crochets etc…
        Certaines grossissaient très peu les pneus.
        Pour les lightweight en V, si les tests ont été effectués avec des 25mm c’est certain qu’ils sont à la rue.
        Les pneus devant être moins large que la jante pour un bon aérodynamisme.
        Mais avec du 23 sans vent je suis dubitatif…

        • Alban Lorenzini dit :

          oui les vieilles jantes de 13 à 15 mm permettaient de contenir certain pneus comme le GP4000S 2 ou d’autres qui prennaient vite de l’embonpoint. C’est résolu maintenant, les 25 mm taillent mieux. A l’inverse quand on avait des jantes de 17 mm mais dimensionnée pour du 23mm et qu’on mettait un super pneu comme le GPTT 23 mm, il faisait 26 mm dessus pour 175 g. C’etait le top confort et roulement. Et pour une pratique plutôt montagneuse et à des niveaux modestes, il ne faut pas le négliger !

  19. Vandel dit :

    Bonjour Alban,

    Actuellement, j’ai un focus izalco Max ancienne génération(Ag2r) . Sram red meca et roues zipp 303 boyaux.

    Je souhaite changer de vélo ou faire évoluer les composants de celui-ci. Les vélos à disques étant moins aéro je resterais bien à patins mais compte tenu de la revente est-ce valable d’investir à patins lorsque toutes les marques oriente vers le disque et les «imposent » aux coureurs en compétition?

    Est-ce qu’il vaut mieux investir dans une paire de roues bike beat 35mm ou changer de vélo.

    Changer pour un aeroad avec roues de 35mm ou ultimate avec roues de 35mm? Patins ou disques pour la revente?

    Merci d’avance pour tes précieux conseils

    Romain

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, J’opterai pour un changement de cadre car avec des zipp 303, l’évolution sur une autre paire de roue sera peu perceptible. JE ne connais pas le futur marché de la revente mais forcement d’ici quelques années, il sera moins simple de revendre du patin. Moi je me pose pas cette question car de toute façon un vélo après 5 ans ne vaut plus rien en occas. On achete pour se faire plaisir la configuration qui nous convient.

  20. David dit :

    Bonjour Alban,

    Est-ce que la proportion de la contribution aéro du cadre sur l’ensemble cycliste-vélo varie en fonction de la taille du cycliste et du cadre? En gros, est-ce qu’un grand cycliste avec un grand cadre a plus « intérêt » à utiliser un cadre aéro qu’un petit cycliste avec un petit cadre? Y a-t’il un intérêt au niveau aéro à prendre le cadre une taille en-dessous (pour un e position équivalente sur les 2 cadres)? As-tu connaissances d’études sur ces aspects?

    Cordialement,

    David.

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, entre 2 tailles et si tu souhaites optimiser l’aéro alors oui il faudra prendre la version la plus petite. Quand tu vas faire ton calcul de surface frontale , un cadre plus petit aura donc une tige de selle sortie d’avantage offrant moins de résistance qu’un cadre plus grand. Idem avec du vent latéral, le vélo plus petit ira plus vite, c’est une évidence. Ensuite il faudra toujours raisonner avec le cycliste dessus. Prendre un cadre plus petit mais être mal et toujours bougé ou finir avec une position moins aéro qu’un cadre bien adapté et on gagnera rien au final. Mais pour quelqu’un de grand, malheureusement c’est lui qui va finir par prendre toute la résistance aéro. les tailles XXL de cadre seront plus haut que les XS et le coureur déja grand et haut se retrouve naturellement encore plus haut sur son vélo pour avoir une géométrie adaptée. Ex un aéroad 2XL est 15 cm plus haut qu’un XS. Du coup pour rouler vite quand on est grand, il faut beaucoup de puissance pour compenser son aéro très mediocre sur un vélo.

  21. Léna dit :

    Bonjour Alban,
    Merci pour cet article.
    Sensible aux sirènes du marketing, je souhaite « investir » dans un nouveau vélo aéro, mais je suis perdue et chaque vendeur prêche pour sa marque, alors merci de donner un avis neutre.
    Je suis tout de même un peu perdue …
    J’aime beaucoup le spécialized venge, mais on me dit que c’est une ferrari et qu’il n’est pas confortable pour la longue distance. On m’a conseillé le Tarmac qui est plus confortable mais qui me plait moins côté esthétique.
    Le Trek Madone me fait de l’oeil mais il semble lourd ?
    Le meilleur compromis serait donc l’Aeroad de Canyon ?
    Je roule depuis 5 ans sur un Cervelo S2 sur lequel j’ai toujours des douleurs, malgré une étude posturale … il est réputé pour être rigide je crois ?
    Merci pour ton aide … car si j’achète un nouveau vélo c’est aussi pour être mieux dessus.

    • Alban Lorenzini dit :

      BOnjour, le treck est vraiment réputé pour son confort mais oui un peu lourd. L’aéroad reste la valeur sure c’est certain. J’attendrai la nouvelle version ( retardée) et certainement visible prochainement avec le Tour. Il devrait être encore plus confortable et aéro. Sinon le nouveau tarmac SL7 est magnifique et ultra efficace mais à quel prix !

  22. Gib dit :

    Bonjour Alaban,
    Je ne trouve aucune données sur le « vélo de l’année » top vélo, l’orbea orca omx, as tu quelques informations dessus ?
    Merci pour ton travail !

  23. Cyril dit :

    Bonjour Alban
    Suite à quelques questions que je t’avais posé, j’ai fait quelques changements.
    Dans l’optique de l’IronMan d’Hourtin, j’ai vendu le focus izalco team sl très léger et nerveux. J’ai pris le spécialized transition de 2016 d’un ami (Shiv expert, Fact 10R) ! Plus aéro (mais sans savoir de combien), plus rigide mais je ne le trouve absolument pas inconfortable.
    J’ai également vendu mes paires de roues carbone boyaux.
    J’ai trouvé une mavic comète lenti que j’ai équipé en GP 5000 23mm et chambre latex michelin.
    Pour l’avant, je cherche encore car j’ai budget ultra serré. (Moins de 200€ !!!)
    Penses-tu qu’une mavic cosmic 50mm (mêmes pneu et chambre) soit inapproprié ?
    En occasion, que me conseillerais-tu ? (J’ai vu une 404 dans le budget par exemple)
    Enfin, que pense l’expert en matériel que tu es de ce vélo ?
    Ton site est définitivement (avec bicyclerollingresistance) mon site de chevet !!!
    Mille mercis !
    Cyril

  24. Julien dit :

    Bonjour Alban, merci pour tes articles très détaillé. As-tu un avis sur le bmc tmr01 di2 2020 ?
    Merci

  25. RONFLET dit :

    As-tu des retours sur les vélos Origine qui, avec leur configurateur, permet des offres à la carte alléchantes !!
    Au niveau Aero et Rigidité, je serait curieux de voir où il se place par rapport à un Canyon Cf SLX…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *