Nouveautés 2019: rendement chaussures, pneus, cadres et roues.

Chambres à air: roulement et résistance.
20 décembre 2018
Test roulement VITTORIA CORSA SPEED TLR 2.0
14 avril 2019

Bonjours à tous,

Voici un petit récapitulatif des nouveautés de ces derniers mois qui pourraient améliorer le rendement pour notre matériel vélo. Comme souvent, mes sources sont en provenances des magasines Allemand ou Anglais ainsi que les sites/blog internet que je citerai .

Je commence avec un test de chaussures réalisé par le magasine Road bike ( 02/2019). La notation a été établie selon 5 critères :

L’ajustement ( 30 %) : Toutes les chaussures ont été montées par plusieurs testeurs pendant au moins deux heures, lors de montées raides et de descentes. Ils ont évalué la tenue du pied et les possibilités d’ajustements en cours de sorties.

Le transfert de puissance ( 20%)  : Les semelles ont été testées pour leur rigidité avec le centre de Competence sport de Cologne. L’arrière-pied était maintenu et un poids de 7,5 kg a été placé sur l’avant-pied. Ceci simulait l’application de la force lors du pédalage. Plus la déformation est courte, plus la semelle est rigide.

rigiditéchaussure

Malgré certaine différence, les testeurs n’ont pas noté de ressentis négatifs sur les semelles les moins rigides lors des sessions de pédalage même appuyées. A voir avec si un Greipel à 1800W sur sprint partage ce point de vue !

rigiditéchaussure2

Semelle intérieure (20%): Toutes les semelles intérieures des chaussures ont été comparée: soutien suffisant du pied ou trop mince et trop molle, entraînant une fatigue du pied trop rapide…

Poids ( 10 %)

Fermeture (10%): pour les fermetures, les testeurs ont vérifié s’ils répartissaient la pression de manière uniforme sur tout le pied, s’ils pouvaient être ajustés en cours de sortie.

Ventilation / équipement (10%): La chaussure offrait-t-elle une ventilation adéquate? Présences de guides de montage des cales, déplacement des trous de fixations, changement possible du talon…

J’ai traduit dans le premier tableau ci-dessous les principales notations, les suivants sont identiques. Pour ceux qui veulent tout traduire, je conseille de prendre un traducteur comme Google traduction en application téléphone, faire une photo de la partie d’écran et sélectionner le texte souhaité puis lancer la traduction,  en principe cela fonctionne.

Chaussures1

La Shimano RC9 semble sortir gagnante du comparatif dans le compromis, tenue de pied, confort, rigidité. Les Giro Pro light ou techlace  ( en version féminine) ne sont pas loin ainsi que les Suplest edge 3. On note la mauvaise position des Mavic qui perds des points sur la semelle et les fermetures pas au niveau.

chaussures2

Chaussures3

Ce comparatif manque tout de même de quelques informations importantes comme les hauteurs de semelles, talons virtuels et les points de perçages pour les fixations des cales. Cela peut avoir un impact sur les réglages de hauteur de selle et avance de cales.

A ce sujet je laisse quelques informations issus du magasine Le cycle ( avril 2018) sur certaine chaussures identiques ou presque à la sélection Allemande.

infoschaussures

Difficile de se faire un avis sans essayer, le choix des chaussures comme les selles est avant tout une affaire de ressenti personnel. Confort sur le long terme sont prioritaires. Bien sur à confort / ressenti / rigidité  identiques,  on pourra toujours prendre la chaussure la plus légère ou fine ( aéro)  pour quelques watts ( ou dixième…)  économisés sur plusieurs heures.

Concernant le roulement Pneu, le rendement des nouveau Continental 5000 a été confirmé par le site Bicyclerollingrésistance, trouvant comme  lors de mon test, une amélioration de 2 w vers 30 km/h vs le GP4000S2. Le nouveau Tubeless 5000 TL ( 8.3w à 120 psi) confirme aussi un très bon roulement en se rapprochant de la référence Corsa Speed TLR ( 7.7 w à 120 psi ) mais avec une résistance à la crevaison et un grip bien plus élevés. . Un best seller à coup sur !

comparoconti

Le magasine Tour l’a aussi testé trouvant 3w d’amélioration à 35 kmh pour une paire de roue avec 85 kg de charge, donc 1.5 w /pneu. La version TL améliore de seulement 0.5 w le rendement vs le 5000.

tourgp5000

Je me pose des questions sur la qualité de leur test pendulaire. 0.5 w de mieux alors que les pneus sont défavorablement montés avec des chambre butyl 100g, on devrait avoir beaucoup plus en écart ( 2.5 w au moins) comme le montre ce comparatif de roulement ( 30kmh/ 50kg)  venant de Rennrad ( 5000 25 mm vs 5000 TL 25 mm) . Dans l’ordre: butyl 100g, butyl 70 g, tubolito 38g, Latex 80g, liquide tubeless 30 ml.

rennradresult

Le graphique de Tour reste intéressant pour constater les différences de rendements entre pression, bitume lisse et bitume rugueux. Le tubeless, comme on peut s’en douter, perds moins de rendement sur du bitume en mauvais état.

Concernant l’aéro, le GP4000S 2, surtout en version 23 mm, était une référence. Le 5000 semble très bon également. Le site Aéroach l’a testé à 45 kmh sur une jante basse vs GP TT et GP4000S 2. Il semble légèrement en retrait sur les angles jusqu’à 5 degrés puis devient meilleur au-delà. Au total, le site annonce le GP5000 plus rapide de 0.3 w sur la moyenne des mesures d’angles.

aerogpvs5000

Bicyclerollingrésistance a fait des comparatifs de sections 23,25, 28 et 32 mm du 5000 équipé de chambre latex pour nous aider à choisir entre pression, largeur et roulement:

pressionroulement

En roulement, on constate que les versions 23 et 25 mm se tiennent à  0.1 w à 30 km/h et jusqu’à 5.5 bars de pression. L’embonpoint de volume étant moins spectaculaire avec ces 5000 vs 4000 s 2, on peut se poser la question de mettre un 25 mm devant dans le but d’une pratique compétition.  Le graphique ci dessous rappel les forces aérodynamiques entre largeur et forme de pneu sur une jante FLO 60 mm ( int 18 mm/ 25 mm externe)..

floresult

Le GP4000S 25 mm offre 0.000156 m2 de résistance supplémentaire vs la version 23 mm, ce qui équivaut à 1.8 w à 45 kmh. On peut penser la même différence entre un GP5000 23 et 25 mm.  La différence de roulement étant quasi nul entre eux,  voilà pourquoi il peut être avantageux d’économiser 1.8 w en restant sur du 23 mm à pression égale bien sur et en acceptant un peu moins de confort.  Un Conti 5000 de 28 mm offrira 2.8 w de résistance aérodynamique en plus qu’un 25 mm et donc 4.6 w vs un 23 mm. Le gain de roulement de 0.6 w à 30 kmh ou 0.9 w à 45 kmh, ne suffit pas pour compenser la différence. Surtout qu’on gonflera généralement moins fort un 28mm en perdant du roulement donc. On remarque qu’un pneu à chape collé comme un Turbo cotton 24 mm offre déjà 1.8 w de résistance aéro en plus à 45kmh qu’un GP 25 mm et dès 10 degrés de vent latéral, le flux d’air décroche dessus et oppose 7 w de résistance en plus!  Le GP 25 mm finit par perdre du rendement vs son homologue en 23 mm qu’au delà de 15 degrés de vent latéral, ce qui ne représente pas les conditions majoritairement rencontrées comme le rappel le graphique ci dessous ( mais un jour de grand vent, ranger les 25 mm! ) . C’est aussi pourquoi le site Aérooach ne teste pas les pneus au dela de 15 degrés de vent.

geneyawangle

Une autre étude réalisée par T.Anhalt sur une roue Roval CLX 64 est intéressante. Elle simule les forces aéro à 35 kmh et 38kg de charge ce qui représente une utilisation plus souvent rencontrée chez beaucoup de pratiquants. Des pneus Sw Turbo 22/24/26mm sont comparés ainsi que les Turbo Cotton 24/26mm. Les similitudes avec l’étude Flo sont nombreuses. Les Turbo Cotton décrochent et offre d’avantage de résistance aérodynamique dès 5 degrés vs les SW. On remarque que le SW 24 mm décroche vers 10 degrés de vent latéral comme le 26mm. Les GP4000S ne décrochaient pas avant 15 degrés ce qui confirment pourquoi ils sont recommandés par tous les fabricants de roues rapides de part leur performance aéro.

testpneuroval

 

Pour ceux qui privilégient une pratique plus cool et confort avant tout, un GP 5000 28 mm peut s’envisager . Le poids reste très contenu (235g , soit + 15 g vs 25 mm ) et l’amélioration de roulement à 30 kmh est de 0.8w vers 6 bars ou 0.55 w à 20 kmh . Le faible embonpoint doit lui permettre d’être plus rapide sur des grimpées que toutes les autres sections. A 20kmh, la pénalité aéro entre un 23 et 28 mm n’est que de 0.2 w, le roulement gagne ( sans vent latéral bien sur )  ! Cette conclusion sera d’autant plus vrai sur du bitume rugueux où il faudra baisser en pression pour éviter de rebondir. Mais même gonflé à 8 bars, il reste gagnant en roulement.

Dernier point concernant les pneus: l’annonce de Vittoria sur le graphene 2.0. Leurs pneus seraient 40 % plus rapides et résistants que la version 1.0. Ils deviendraient la nouvelle référence mais j’attends les premières dispos pour tester cela.

Concernant l’aéro des cadres, pas grand chose de neuf depuis mon dernier article. Un nouveau test était disponible sur le Tour de Janvier 2019 et dont j’avais relayé les résultats sur mon compte twitter. Je le remets ici où on trouve les principaux vélo aéro du marche.

recapaero

Le dernier Cannondale l’emporte concernant la performance générale. L’article était intéressant car il montrait bien l’importance de l’équipement choisi dans la mesure aérodynamique. Ainsi un cadre Giant Propel jugé moyen dans sa configuration d’origine ( à 1900 euros) pouvait devenir ultra rapide équipé d’un cintre aéro + des roues 65 mm ( + 3800 euros)  équivalents au Cannondale systeme six et devenait finalement plus rapide que ce dernier ! :

propelvssysemsix

propel

On note avec le Giant comme pour le Cannondale, que plus le vélo est rapide et plus les tubes profilés engendrent de l’incomfort…

Dans le numéro de Mars de Roadbike , le Canyon Aeroad sort grand vainqueur du compromis performance / confort. Selon moi, l’aéroad reste le meilleur rapport qualité prix du marché des cadres aéro.

systemsixvsaeroad

 

Le numéro d’’Avril de Tour parle des cadres féminin. Le Canyon Aéroad CF SL ( + 150 g vs CF SLX mais cotes et formes identiques pour homme et femme) gagne le match du meilleur aéro et aussi compromis aéro/confort.

Canyonaeroad CF SL

On peut noter que c’est la version XS qui est testée et offre 200W de résistance avec les roues Reynolds 58 mm + un demi mannequin pédalant avec 45 kmh de vitesse simulée. La version SLX en taille M offrait 211 w avec des roues équivalentes ( ZIPP 404). On peut donc penser qu’une taille de cadre augmente sa résistance aéro de 5 watts à 45 kmh, cela reste à confirmer ! Mais si on hésite entre 2 tailles, mieux vaut prendre la plus petite ( + rallonge potence) si on cherche la performance aéro et il sera un peu plus léger de plus. Bien sur stabilité et confort seront peut être diminués.

recapaero

Des tests de roues aérodynamiques sont aussi disponibles dans le Tour d’Avril. On retrouve une sélection de profil 45/55 mm. Le test est là aussi intéressant car en plus de tester l’aéro et la sensibilité au vent, les roues sont testées en endurance ( simulation 5000 km sur bancs de roulement par 65 kg de charge). Mais ce n’est pas tout: un test de choc simulant les nid de poules est aussi employé. Le freinage sur conditions séches et humides ( 100 kg de charge, répétitions non précisées) ainsi que la rigidité sont mesurés. Bref du très haut niveau d’expertise, seulement trouvable chez les Allemand encore une fois !

protocoletestrouestour

Chacun pourra choisir selon ses priorités.

Voici le récap aéro ( consommation en watts à 45 kmh, cadre non précisé / barre bleue)  avec un demi mannequin et sensibilité au vent ( barre orange) :

recapaerosensibilité

Les Bontrager Aéolus pro 5 TLR semble parfaites de se coté là avec une superbe performance aéro ( 223w) et une sensibilité au vent latéral des plus faible du comparatif.

Tour classe la Zipp 302 en tête en prenant en compte l’ensemble de leurs critères. Personnellement avec 1.7 kg sur la balance et une performance aéro des moins bonnes, ça ne sera pas mon choix.

Voici les tests dans le détails, je laisse toutes les informations car chacun pourra décortiquer les résultats suivant ses besoins et priorités.

récap1

recap2

Une marque attire mon attention : Bikebeat. Elle utilise la dernière version de jante Tune 45 mm TLR proposant un freinage diabolique sur le mouillé ( force de 100 Newton sur leur test, la moyenne étant à 50 N). La paire est de plus très bien placée en performance aéro et sensibilité au vent. Sur leur site, on pourra même trouvé une version à 1.2 kg equipée de moyeux light. ! Attention cependant à la rigidité du montage, jugé déjà moyenne en version DT 240s sur l’arrière. Mais pour un gabarit léger et montant au train, cela pourrait passer.

recap3

recap4

 

On pourra noter que 3 roues ne passent pas l’épreuve des freinages ( ohne wertung sur les tableaux) avec des endommagements trop important voir inquiétant de la piste de freinage ( Hunt, Acros, Venn).

crash

Tour souligne cependant les nets progrès des pistes carbones à pneus en général depuis leur dernier tests ( lien matos vélo). Et de plus en plus de roues carbones freinent mieux sous la pluie que les versions alu qui dépassent rarement 50 newton d’appui . On espère un jour un comparatif disc vs patin avec de tels moyens de mesures !

On finit par une mauvaise surprise dans les annotations sur la roue française: lourde, sensible au vent, pistes de freinage endommagée, ne passe pas l’épreuve des nid de poules ni le banc d’endurance !…

 

 

 

 

 

 

37 Comments

  1. Legrandmonarque2 dit :

    Bonjour, concernant les roues et pneus j’ai vérifié la largeur de 3 pneus montés sur une paire de roue à 19mm de largeur interne entre crochets.

    Conti GP Force 25mm —> 28mm
    Conti GP Attack 23mm —> 26mm
    Conti GP 5000 23mm —> 25mm

    J’ai donc préféré mettre le GP 5000 plus étroit à l’avant (pour l’aéro) et l’Attack plus large à l’arrière (meilleure résistance au roulement des 3). J’ai éliminé du choix le Conti GP Force 25mm trop large. Pense-tu que c’est le meilleur choix ?

    Dommage mais on ne peut pas mettre de chambres latex Michelin aircomp A1 sur des roues de 60mm puisque leur valve la plus longue c’est justement 60mm, (il faudrait une valve de 70mm minimum ou bien à l’obus démontable) et on ne peut pas mettre de rallonge sur ces valves. Quel modèle de chambre latex conseille-tu dans ce cas ? Merci.

  2. Topwheels dit :

    Quelques remarques sur le test de roues de Tour, certaines conclusions ou données demanderaient des éclaircissements car elles semblent incohérentes. Par exemple : la jante utilisée par les roues BikeBeat et Bike-components est la même, elle vient de chez Munich Composite (et non Tune), dès lors comment Tour arrive à trouver des résultats différents en dimensions (45x25mm pour l’une, 46x26mm pour l’autre) en performance aéro, sensibilité au vent latéral et en freinage? Pour le dernier on peut supposer que les patins employés sont différents, mais pour l’aéro?
    Autre incohérence : les jantes Giant, Vision, et Venn Var45 proviennent de la même usine à Taiwan, elles utilisent le même process de fabrication et les mêmes résines, donc comment est-il possible que le labo de Tour ait rejeté la jante Venn pour un problème de freinage?

  3. PYF dit :

    Coucou Topwheels,
    Je vois que tu suis toujours ça d’assez près ;-).
    Pour les jantes venant de chez Munich : j’attends une Tune Schwarzbrenner 45 depuis 7-8 mois… c’est la BikeBeat et ça tend à prouver que ce fut dur de commencer à livrer. A coté de ça la Bike Components est dispo depuis un bail, donc pas si sûr que les deux produits soient les mêmes. Ca bouge pas mal coté jantes en Allemagne avec Schmolke, Bike Components, BikeBeat et s’il y a des similitudes pas sûr que tous les produits soient strictement les mêmes, mais je peux me tromper…
    En Asie par contre je crois que tu fais fausse route, les Giant sont faites en Chine (même fabricant qu’Alto) dans une usine qui sait faire de l’enroulement filamentaire mais ne le fais pas systématiquement, d’ailleurs pour Alto et Giant c’est pour l’instant seulement la partie surface de freinage + crochets pneus qui est faite ainsi, Vision la dernière fois que j’ai visité TH/FSA les jantes étaient faites sur place sur un process « classique », Venn Var 45 je ne sais pas qui le fait mais je ne crois pas que ça soit la même usine que Giant. Donc je pense que tu fais des raccourcis pour le coup et ça explique que les résultats soient différents. Y’a quand même un paquet de fabricants en Asie et beaucoup ont maintenant des process tout à fait viables donc ça devient dur de tenir le discours « tout sort de la même usine » 😉 .

    En parlant de résultats d’ailleurs :
    1) la majorité de ces jantes ne posent jamais le moindre problème et je pense que le test de Tour est aussi un peu fait pour détruire (ça fait des belles images… dans la presse l’image « choc » est toujours vendeuse), ça ne veut pas dire qu’une jante qui ne rompt pas n’est pas plus costaud qu’une qui rompt, mais la barre est peut-être placée un poil haute volontairement pour que certaines lâchent.
    2) Mavic freine bien sur le mouillé, et BikeBeat semble meilleure, donc la jante semble vraiment intéressante !
    3) plus sur les rigidités, je remarque que ça ne pose aucun problème à pleins de marques de livrer des roues arrière sous les 35 N/mm en rigidité alors que si ça peut passer pour une certaine population (légère et qui relance peu) c’est quand même pas adapté au plus grand nombre… la recherche du poids a encore de beaux jours devant elle même si la logique voudrait qu’on ajoute quelques grammes ou qu’on optimise un peu la conception pour être toujours à mini 40 N/mm sur une roue arrière…

  4. Atlan Morandini dit :

    Bonjour, je cherche un test en soufflerie comparatif entre plusieurs roues actuelles de 58 à 65mm (Swiss Side Hadron 625/Dt Swiss 65/Zipp 404/Bora 60 wto etc…) Tu aurais quelques liens (texte ou vidéos) stp ?
    Quelle est la plus performante à ton avis ? Merci

  5. Louis dit :

    Bonjour Alban,
    Tout d’abord merci pour ce site/blog que je viens de découvrir (j’avais déjà lu 1 ou 2 articles grâce à MatosVélo mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de le regarder en profondeur).
    Moi-même étudiant en école d’ingénieur mécanique (j’ai lu que vous en avez fait une également) je compté également sur la rigueur et la science pour pouvoir économiser quelques watts.
    Le magazine RoadBike n’a pas comparé les dernières chaussures de Décathlon (maintenant VanRysel pour ce modèle), as-tu eu l’occasion de tester ce modèle ? J’envisage de changer de chaussure et le rapport qualité/prix semble très intéressant.
    Merci d’avance

  6. den's dit :

    Alors alors Alban, ils sont en test ces graphènes 2.0 ??! vont ils tout casser comme annoncé par Vittoria !!
    J’attends ta comparaison rendement 5000TLR/CORSA TLR 2.0 pour passer commande !

  7. Toni dit :

    WoW!!! I’m waiting your test and impresions about it

    The war is service Continental VS Vittoria. How will be the King??..

  8. amaury dit :

    Bonjour, as tu un lien avec la rigidité latéral en Newton/mm de la roue arrière de différentes marques ?

  9. Nicolas dit :

    Bonjour Alban, merci pour ton site et toutes ces analyses intéressantes avant tout.
    Pratiquant le triathlon, je possède un cannondale Slice 2016, avec des roues Mavic cosmic carbone(mix alu et carbone).
    Je me demandais le gain possible en watts en passant à des 100% carbone, Zipp 303 par exemple.
    As tu des comparatifs où le cannondale Slice figure?
    Merci par avance

  10. Patrick dit :

    Bonjour Alban, site super intéressant, merci pour toutes ces informations.
    Pourrais tu donner tes impressions sur les roues bikebeat.

  11. TITI70 dit :

    bonjour Alban,

    que pensez des roues Rose ?

  12. grichcka dit :

    Bonjour,
    Je suis assez surpris par les résultats moyens des tests de freinage des Zipp et Mavic. Des essais concluaient que ces roues carbones avaient désormais un bon, voir très bon, freinage sous le mouillé et supérieur à des roues alu. Et c’est c’est contre-dit.
    Comment arriver à de telles oppositions et les tests de freinage ont-ils été fait avec les patins préconisés par le fabricant?
    J’ai depuis peu des Mavic Cosmic carbone pro SL avec les patins Mavic gris, et le freinage est au moins aussi bon que des roues alu, même sur route mouillée

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Peut être que les Mavic ou Zipp freinent bien et c’est déja suffisant mais les Bikebeat semblent encore mieux freiner. Vous parlez d’essais chiffrés, lequel? je veux bien le lien de l’étude dont vous parlez, si c’est une étude dirigée par un fabricant…méfiance, je prefere lire un test indépendant (enfin j’espère! ) comme TOUR.

  13. grichcka dit :

    Bonjour Alban,
    Non je n’ai pas de test chiffrés sur banc, mais des essais lu sur matosvelo. J’ai moi-même depuis peu des Cosmic carbone pro sl 2018 et j’ai été positivement surpris par le freinage, avec les patins Mavic gris, aussi bien sur le sec que sur route mouillée. Il reste un petit temps de latence (je dirais 1 tour de roue) mais après c’est assez puissant. Pourtant je descends mal et fait dans les 80kgs. Dans la descente du Glandon lors du dernier BRA, mes roues étaient moins chaudes que les Giant d’un copain qui doit faire 65kgs. C’est pour cela que je m’interrogeais sur les patins utilisés par Tour.

  14. Philip Morel dit :

    Bonjour Alban,

    Je dois refaire mon stock de pneus et jusqu’à présent j’avais sur mon vélo de route/montagne des Conti GP s II en 23 à l’avant et 25 à l’arrière sur mes Zipp404 (modele Firecrest 2017) et sur mon mon vélo de triathlon (speedmax) des Conti GP TT en 23 à l’avant et en 25 à l’arrière (Reynolds Aero 72/90 modele 2017), roue pleine (zipp super9, modele 2017). Pour mes données c’est env 74kg, 320w FTP, et sur ironman « roulant » c’est env. à 37km/h de moy.

    Au vu de tous vos tests sur les Conti 5000, est ce que le mieux serait:

    route:
    Zipp 404 av: Conti 5000 23
    Zipp 404 arr Conti 5000 23

    clm:
    Reynolds 72 av: Conti 5000 23
    Reynolds 90 ar: Conti 5000 25 (ou 23?)
    Zipp super9: Conti 5000 25 (ou 23?)

    Je roule en Butyl Conti race 28 Ligth, est-ce que pour le clm (ou les revêtement est normalement meilleur qu’en montagne) cela vaut la peine de passer en latex?

    Merci d’avance,
    Philip

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour Philippe, les GP5000 roulent mieux pour un résultat aéro très proche des GP4000S 2. Vous allez gagner aussi en confort, c’est appréciable quand on part pour des sorties longues. Les 5000 taillent 2 mm plus petit que les 4000. Donc sur une zipp 404, le 5000 23 fera plutôt 24 à 24.5 mm grand max. On peut donc le mettre à l’avant et aucun soucis de mettre un GP5000 25 mm à l’AR d’une ZIPP 404. LE roulement est identique entre 23 et 25 mm sur ce modele. Pour la version aéro + CLM, je prendrai donc des GP5000 23 mm oui quelques soit la roue, Le roulement étant identique autant prendre le moins de surface. Une chambre à air latex permet de gagner en confort et encore un peu en roulement. Certainement 1.5 w/ ch vs conti race light à 30 kmh ! il faut donc pas hésiter. Je conseille les nouvelles VIttoria latex à 65 g en taille 19/24, mettre un prolongateur car seulement en 50 mm.

  15. bb dit :

    Bonjour,
    Que pensez des nouvelles roues Campagnolo bora wto 45mm (26.5mm de large et 19mm en largeur interne) poids raisonné 1500g. Niveau aero elles ont tout bon par rapport au fulcrum racing speed 40 c qui sont similaires mais je pense un aero moins favorable (24.2mm de large et 17mm de large) ?
    Ya t-il des tests/études concernant les dernières campagnolo bora wto 45mm ?
    Merci d’avance

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, sur le papier les WTO sont intéressantes et semblent présenter une bonne performance aéro sur les tests internes de Campa. Mais il me semble pas encore avoir trouvé de vrais comparatifs indépendant. Je pense qu’on aura des réponses dans les prochains mois.

  16. Marsac alain dit :

    Bonjour Alban
    J ai actuellement un cannondale system 6
    Avec de vieilles zip 404 disc
    Je voudrais changer pour améliorer mes performances sur 80 km
    Nouvelles zip 404 now ou 454 tubeless
    180cm pour 79kg
    Merci beaucoup
    Sportivement

  17. Marsac alain dit :

    Merci Alban
    Mais les jantes tubeless 404zipp nsw disc
    Ont elles un meilleur rendement?
    Le casque et la position c est ok
    Les 454 changent elles vraiment beaucoup de choses?
    Encore bravo pour tous ces articles de qualité et de plus objectifs

  18. Marsac alain dit :

    Ok dac
    Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *