Les Hautes Vosges entre 2 grimpées.

La Masevaux Ballon D'Alsace
2 août 2010
Le critérium sous la pluie
16 août 2010

Salut à tous,

En attendant le critérium du Ballon dimanche prochain, retour sur des sorties de préparation pour la Vosgienne. Normalement ça sera le 160 km car Benoit qui viendra découvrir la région à travers cette cyclo c’est engagé sur le grand Je me dois de l’accompagner et comme il sortira d’un Alpen Brevet de 5000mD+, les 3200 de la Vosgienne ne devrait pas trop le marquer ! On se rabattra sur le petit parcours si la météo n’est pas top. Mercredi dernier j’ai donc repris la direction des cols en enchaînant Ballon d’Alsace, Col de Bussang et col Hundsruck. Une sortie en demi teinte, un niveau de puissance limité à 280-290 watts certainement du aux restants de cette folle grimpée de Masevaux. 115 km – 1600 mD+ en 3 h 50. 30 km/h moy pour 249 wNP et 260 de TSS. Samedi une autre longue sortie m’attendait avec le club et un parcours totalement inconnu organisé par E.Gehin notre coach de l’AC THANN dans les Hautes Vosges. Au programme 115 km pour 2000mD+. Possédant un nouveau jouet téléphonique, celui-ci a enregistré notre parcours grâce à son GPS intégré ( vive la techno !) dont on retrouve le lien ici :

Le départ en faux plat descendant pendant 30 min permet de se chauffer tranquillement puis arrivé du coté de Vagney c’est la première difficulté pour monter sur les Haut du Tôt. Une bien jolie bosse de 400 mD+ sur des pentes de 8 à 10 %. Je monte au train sans avoir de super sensations, je sens que la sortie de mercredi a quand même laissé des traces. Malgré tout le premier sommet d’une longue série est atteins en 18 min pour 300 w . Une petite descente et c’est reparti pour 7 min @ 307 w. Les sensations commencent à revenir! Après avoir récupéré tout le monde c’est la descente vers le Tholy. On reprends la route de Gérardmer puis bifurcation direction Champdray. La route s’élève à nouveau et j’ai cette fois retrouvé toutes mes jambes. La cote s’avale à 315 watts pendant 10 min. C’est exactement le rythme et les sensations que j’avais espérer une semaine plus tôt. Puissance totale dans l’effort en jouant sur le fil rouge sans le dépasser. Le sommet arrive si vite que je suis presque déçu de ne pas pouvoir continuer encore un peu .. Bref la sortie sera ainsi tout le long avec des successions de petites bosses et des bon moment de récup permettant de placer de bonnes accélérations ( cf courbe).

Sur le retour, je me suis surpris à sortir après 4 h de route 320 watts pendant 6 min dans le col de grosse pierre puis encore 280 w-10 min dans la deuxième partie. L’analyse de la sortie explique en partie ses possibilités d’accélérations sur la fin. Avec 180 w moy sur la sortie, je suis 40 à 50 watts plus bas, que lors de mes sorties solos. Il est donc normal que je finisse plus frais. Ceci dit avec 238 w NP et 303 de TSS cela fait tout de même une sortie très intéressante pour le fond. Et puis quelle météo : 24 °C et grand soleil, le top.

Vue depuis col de Grosse Pierre

Pour finir le coach nous a payé l’apéro pour se remettre. Très sympa, on a trinqué avec sa petite de 3 mois 🙂 En tout cas on a découvert une partie des Vosges totalement méconnue et vraiment tranquille. Idéal pour rouler au calme sur des petites routes de montagnes dont certaines grimpent sérieusement. A refaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *