VOSGIENNE J-6
30 août 2010
CLM du Ballon J-1
11 septembre 2010
Salut à tous,

Dimanche j’ai donc participé à la VOSGIENNE. Journée de tous les records pour l’organisation avec 1500 participants au départ soit 25 % de plus que les meilleures années. La météo favorable depuis le début de semaine y a sans doute contribuée et tous les meilleurs cycliste du grand Est étaient présent ce dimanche.

1500 personnes!!

L’ambiance un peu fraîche du matin( 10 °C) est vite oubliée une fois placé vers la ligne départ. A 8 h, motivée par un orchestre Folklorique la meute est lancée à l’assaut des 160 km et 3200 m de D+. Me concernant c’est un nouveau défi puisque c’est la première fois que je me lance sur un si gros parcours en essayant de le faire à fond tout le long.

Un petit sourire avec Benoit avant de partir
Le col Hundsruck est tout de suite là et la stratégie est de le monter le plus vite possible pour espérer attraper un bon groupe pour les parties plus roulantes ensuite. Je me cale à 320 watts au compteur soit le maximum que je puisse faire sur 20 min. Dans la montée je double pas mal de cyclistes qui sont déjà au rupteur !! Doucement la journée va être longue !! David, un fidèle lecteur du blog me reconnaît, mais on a bien du mal à parler tellement ça monte fort. J’atteints le sommet avec 310 watts et 173 puls moy, ça va bonne puissance et des puls bien gérées. Avant de retrouver la vallée il ne faut pas oublier la petite bosse de 1.3 km après bourbach le haut avalée à 330 watts !! Une fois rejoints, Masevaux, direction le Ballon D’alsace. Un groupe d’une quarantaine de personne se forme, très vite je me retrouve à l’avant car une nouvelle fois personne ne veut rouler à part une femme qui tire tout le monde… J’attends un peu de voir et personne ne relaient, pas possible….pourtant bien décidé à rester à l’abri je change d’avis et viens l’aider. Elle est toute menue et pourtant il me faut pousser plus de 300 watts pour assurer les relais. COSTAUD !! Nous voilà donc au pied du ballon ayant tirer tout le monde avec 280 w NP dissipés sur 17 min au lieu des 200 w prévu. A l’attaque du col tout le monde me passe forcement et j’ai envie de leur balancer une boite clou sous les pneus !! Je laisse partir les meilleurs et régul autour des 300 watts. Au sommet je suis avec une vingtaine de gars avec 290 watts moyen pour 172 puls réalisés.Je suis un peu déçu de ne pas avoir accroché les meilleurs mais en regardant de plus prêt mes courbes, je totalise 287 watts NP sur 1 h 27 soit 95 % de FTP. Je pouvais difficilement faire mieux au risque de me carboniser pour le restant de la course. Au sommet tous les membres de mon groupe attrapent des bidons par des gens qu’ils connaissaient sauf moi !! IL faut dire que le premier ravito n’est pas encore là et après 1200 de D+ un point d’eau n’aurait pas fait de mal. Mes deux bidons sont presque à sec et je me demande bien comment je vais faire pour atteindre le ravito d’Oderen 2 col plus loin. Bref une fois descendu dans la vallée de Bussang c’est denouveau un faux plat qui nous attends et denouveau personne ne roule sauf mon petit bout de femme. Je décide d’engager la conversation intrigué par tant de puissance. C’est finalement Danièle Troesch championne de France de VTT longue distance !! OK respect miss !! Le col du page se profil, je monte au train en maintenant 286 watts et largue tout le monde à ma grande surprise. Sauf que je suis à sec d’eau et je dois ralentir le tempo sous peine de me hyophiliser d’ici le ravito ! Du coup le groupe revient sur moi juste au moment de la descente. Au ravito c’est l’horreur presque personne ne s’arrête et je pers mon groupe au plus mauvais moment. Je fais la descente seul et pense déjà à la transition roulante avant le Bramont et sa montée par très pentue. Effectivement impossible de revenir et me voilà seul au monde, personne en vue ni devant ni derrière. Je suis vert et me revoit comme à la luc serre che en train de perdre toute chance de bon classement. Dépité j’en profite même pour une pause pipi, je suis plus à une minute maintenant ! Je repars difficilement au pied du Bramont à l’attaque de la route des Crêtes. Je n’avance pas dans le début peu pentu et me refait un peu sur la fin. L’enchaînement Bramont route des américains se maintient encore à 280 watts mais je commence à sentir la fatigue une fois sur les crêtes. Surpris je reviens sur Danielle qui me dit déçu qu’elle a lachée le groupe 1 km avant la fin. On se quittera plus jusqu’au pied du col AMic en prenant relais sur relais si bien qu’à l’attaque du col on aperçoit le restant du groupe. Sauf que voilà je dois denouveau m’arrêter au ravito pour refaire le plein d’eau. Danièle aura pris un bidon au vol de son sherpa. Je repars donc une nouvelle fois seul. Je sens de plus que la reprise va être rude. Heureusement le macadam vient d’être refait. C’est une tuerie, un billard parfait pour finir. Mais rien n’a faire je n’arrive plus à dépasser 250 watts. C’est cuit pour revenir. Heureusement une mobillette me passe 1 km avant Amic et j’arrive à prendre sa roue. Le gars monte comme un fusée et je passe de 18 à 21 km/h. Du coup il m’emmène jusqu’au sommet et je reprends Danièle juste avant la descente. Sur le faux plat entre Cernay et Thann, elle roule encore comme une bombe, lancée à plus de 40 km/h elle assure 2/3 des relais. Impossible de l’aider beaucoup, je suis carbo ! On voit l’habituée des longues distances. Deux autres gars auront profiter de cette bombe pour suivre le rythme. Juste avant la ligne, je me retourne et leur fait bien comprendre de la laisser passer en premier ( sinon je baffe !). Au temps final ça sera 5h21 organisation et 5h18 au compteur 54/770.

Le premier de mon groupe laché à Oderen arrive en 5h14, 33ème place. Les arrêts ravito auront fait bien mal. Mais je reste pleinement satisfait de ma course. La puissance moyenne de 234 wmoy et NP de 257 w constitue de loin un nouveau record personnel sur une telle durée.

Bien au dessus des 217 w moy et 244 w NP de la TIME 2010 pourtant 1h15 plus courte où j’avais fait 29/950. Gros niveau général cette année sur la Vosgienne !!Bref de quoi rester motivé et se donner de nouveaux objectifs pour l’année prochaine. Pour finir encore un grand merci à l’AC THANN et ses partenaires pour nous avoir fait vivre une magnifique journée de vélo où sécurité, convivialité et plaisir auront été au top tout le long. VIVEMENT 2012 pour la prochaine!

8 Comments

  1. Salut Alban,

    Voilà un premier baptême d'une cyclo de 160km plutôt prometteur.
    Ca demande à bien développer ses capacités d'endurance critique pour être au mieux sur ce format d'épreuve. Mais ca prends du temps !

    Une experience qui sera reconduite ?

    Si Benoit était présent c'est que la jambe "noire" devait mieux se porter !
    @+
    Olivier.

  2. nicolas dit :

    Salut Alban
    Bravo pour ta course ! Belle perf ! Ton billet rend bien compte également de l'ambiance générale : beau parcours et organisation sérieuse. Rien à redire.
    Pour ma première participation, j'ai mis 7h21, plutôt encourageant pour les prochaines cyclos, mon point faible restant les forts %, séances de muscu + régime à prévoir pour arriver à ton niveau !! Coté matos, j'hésite également à passer en triple plateau. A suivre …

    PS: Je suis surpris par ta conso d'eau !? Pour ma part, à Oderen, il me restait un bidon plein. Est-ce normal pour les plus costauds ?

  3. Alban dit :

    Salut Olivier, développer l endurance critique demande du temps c'est clair! Et de l'énergie et de la motiv …. C est pas facile de tout développer en même temps en plus: puissance critique et fractionnée sont au point mort en ce moment. La jambe de Benoit allait mieux mais il a pas rouler depuis 15 jours. J espère que tu récupères de ta chute!

  4. Alban dit :

    Salut Nico, tu as bien de la chance de pas consommer trop d'eau. Attention a la déshydratation tout de même! Tous les gars de mon groupe étaient a sec d' eau des le ballon mais ils avaient leur porteur! Bonne continuation dans tes futur prépa!

  5. Rodolphe dit :

    Salut Alban,

    Bravo pour ta course, même si tu as souvent dû rouler "à contre-temps" pour pallier les arrêts ravitos (le lot commun des cyclosportifs sans assistance que nous sommes).
    J'espère en tout cas que ça t'a donné des idées pour les longues distances (pourquoi pas une Marmotte un jour ;-)) ?

    @+

  6. Alban dit :

    Salut Rodolphe, j ai déjà fait 2 marmotte en 2008 2009. Toujours fini a l agonie dans l alpe même en ayant gérer avant. Certainement que je pourrais la finir mieux que les autres années mais sans briller non plus dans l alpe! A bientot

  7. Anonymous dit :

    Bonjour Alban,

    Super ton article et très belle course. Ca confirme ta belle saison et de beaux résultats en col. La description de la puissance est bien aussi. Je n'ai pas de capteur mais avec un log de carto, polar, j'essaye d'évaluer tj ma puissance. 320w, c'est étalonné ? (70 + 8kg). Je passe le hundruck avec les 14 de tête à 350 w étal. Le BA à 317w etal mais là je ne suis plus avec Lauber et Spiesser et les allemands. Le page à 301 w étal, le bramont à 340 et route des americains 280 w, en fait je suis tj entre 1255 et 1360 m/h sauf dans le amic ou je coince 274 w et 1030m/h. Pour suivre il faut tenir 300 w tte la course, je pense être capable d'envoyer de fois 15' à 350 w et pour suivre Lauber atteindre les 400 w impossible pour moi. C'est des infos mais ça peut te situer aussi.
    A bientôt
    Laurent

  8. Alban dit :

    Salut Laurent,

    Tres belle course aussi pour toi. 11 ème ça cause!!
    Mes puissances indiquées sont celle du SRM sans correction. A savoir 74-75kg tout compris. A ce propos je ne sais pas pourquoi pour les calculs etalons ils prennent 8 kg pour le vélo. Mon vélo 7kg + 1.5 kg eau+ 2.5 kg (chaussures, casques, vetement, matos reparation, tel, barre, coupe vent). Cela fait 11 kg à rajouter au poids du cycliste.Meme les pro ont plus de 8 kilos à tirer. BRef sinon la VAM est tres interressante pour la representation de la performance mais si elle ne pas compte du vent, etat de surface de la route… Avec une carte et un enregristrent polar c'est assez simple à calculer effivement. J'etais à 1235M/H dans le ballon et plus qu'a 950 m/H dans amic…
    Bonne fin de saison et bon 40 ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *