Guerre des lubrifiants: Muc-Off C3 vs CeramicSpeed UFO Drip.

Bonjour à tous,

Fin 2017, Muc-Off et CeramicSpeed se sont livrés une petite guerre de benchmark concernant la performance de leurs lubrifiants. Muc-off a dégainé le premier en affirmant, banc de mesure à l’appui , que le dernier lubrifiant haut de gamme UFO de Céramicspeed était une catastrophe. Il perdait soit disant très rapidement du rendement sur 4 h de roulage en comparaison avec leur dernier lubrifiant NTC. D’après leur mesure, la différence était de 10.6 watts après 4h. !

Comparatif NTC vs UFO

Ils en profitaient pour afficher quelques autres mesures des concurrents pas beaucoup mieux placés.

Capture d’écran 2018-03-02 à 10.56.14

Des résultats d’autant plus étonnants que ceux de Friction Fact révélés quelques semaines plus tôt, ne mesuraient pas autant d’écart entre le meilleur et le dernier lubrifiant d’un large panel ( 5 watts maximum )

Comparatif Friction Fact

Pourtant les 2 bancs de mesures semblaient assez proche dans la construction et la méthodologie ( 250 w / 95 tr/Min) .

Muc-off:

Banc Muc-Off

Ceramicspeed:

Banc Friction fact

Ceramicspeed ne tarda pas à répondre en expliquant l’importance de la méthodologie de test. Il convient de différencier un banc de test de mesure ultra précis ( CET : Chain efficiency tester) où la chaine est mise en tension entre un plateau et un pignon et un banc d’endurance avec un dérailleur remplaçant le petit pignon arrière.

Full tension

Le CET peut entrainer à terme des baisses de rendement importante sur les chaines car il n’y a pas de ‘slacking effect’ ou effet de relâchement. Quand la chaine passe dans les galets de dérailleurs, il se produit un rechargement, redistribution du lubrifiant sur les maillons de la chaine. Cet effet a été découvert en 2015 et va donc clairement influencer des essais de longues durées en laboratoire. Les anciens tests de Friction Fact ( comme illustrés ci dessus) sont heureusement pas à remettre en cause car il testait les lubrifiants sur seulement 5 min en full tension.

La nouvelle publication concernant l’UFO et un test d’endurance sur 4 h sur leur banc avec dérailleur montre clairement que ce dernier ne baisse pas en rendement. Le graphique ci-dessous est intéressant car il montre et confirme certain points déjà constatés sur les lubrifiants. Le lubrifiant SRAM d’origine n’est pas bon ( courbe jaune) , celui des chaines Dura ace est bien meilleur ( courbe gris clair). Mais bien sur il conviendra d’enlever ces derniers et mettre un meilleur lubrifiant pour aller chercher les derniers watts. Sur ce graphique de promotion on retrouve cette fois l’UFO comme étant le meilleur et devant le dernier NTC Muc-Off !

Comparison-Graph UFO NTC

Comment savoir alors qui dit vrai ? est ce que le NTC ou le C3 est meilleur qu’un UFO. Une chose est sure, Muc-off a clairement tenté de fausser les résultats et s’appuyant sur des tests en Full tension et non avec leur banc équipé d’un dérailleur, seule explication possible permettant d’avoir un UFO si loin dans les mesures. D’ailleurs quand on fouille un peu sur leur publication, on trouve bien des images de chaines mise en full tension !

Full tension Muc off

Puisque leur graphique semblait mettre en avant le C3 ceramic lub et qu’il me restait de l’UFO drip de mon test UFO, j’ai donc voulu faire un test terrain de l’endurance de ces 2 lubrifiants.

 

C3UFO

Pour cela j’ai utilisé 2 chaines Dura ace assez proches en usure et rendement sans lubrifiant ( < 1 w) , dégraissées ultrason puis traitées UFO / C3 lub. Les chaines ont été utilisé pendant plusieurs sorties totalisant 4 h lors de routes sans pluie et dans les même conditions comme on peut le retrouver sur mes sorties Strava de l’époque: ( https://www.strava.com/activities/1238963244 https://www.strava.com/activities/1237520440 https://www.strava.com/activities/1244787939 etc ..)

J’ai ensuite passé les chaines au test des rouleaux. Comme pour les pneus, je roule 10 min sur le roller pour faire monter en température puis je mesure la puissance nécessaire pour maintenir une certaine cadence. Je démonte la chaine et recommence avec la suivante pour comparer la puissance consommée à la cadence choisie. Le premier test compare la chaine DA C3 à une chaine DA usée et sans lubrification depuis 1000 km.

Comparo C3 vs usée

On voit clairement le gain de la chaine quasi neuve et lubrifiée, il y a 8 watts d’économisés ( 232 w vs 240 w) pour maintenir 72 trmin. Pour être sur de la validité du test, je remonte la chaine DA C3 et retrouve bien 232 w de puissance consommée à 72 trmin ( 3 ème mesure) . La température est restée bien stable dans la pièce avec 18 degrés, c’est très important de contrôler ce paramètre car il influence le rendement des pneus. 1 degré de gain c’est 2 watts d’ économisé par exemple. Le test suivant concerne le comparatif après 4 h de roulage pour les chaines lubrifiées  C3 et UFO:

Comparo C3 vs UFO

J’ai vérifié à plusieurs cadences et puissances. On peut constater qu’à 73 trmin ( 223w) comme à 81 trmin ( 293w), les écart sont insignifiant entre les 2 lubrifiants. Je ne peux pas dire quel est le meilleur. C’est 2 bons lubrifiants pour des conditions sèches et bien sur je suis loin de constater une perte de 10 w pour l’UFO comme annoncé par Muc-Off. Mauvais point donc pour Muc-Off,  leur stratégie de communication était risquée et du coup mensongère…pour la peine, je n’essayerai pas d’aller plus loin avec leur dernier lubrifiant NTC,  je leur laisse !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *