Test terrain du Squirt Lube.
22 mai 2014
Test du Continental GP4000S 2 25 mm et point sur le marché du 25 mm
6 juin 2014
Salut à tous,
J’ai participé samedi 24 mai 2014 à ma première course de la
saison et il était temps ! J’ai fait ma reprise sur une cyclosportive
locale à 1 h de chez moi : les triangles du Doubs.
 Cette épreuve revient
après 4 ans d’absence, merci aux organisateurs pour cette manifestation sportive que l’on
sait toujours plus difficiles à réaliser. 2 parcours étaient proposés autour de
la commune  de Vercel : un de 150 km/2500 Md+ et l’autre de
110 km/1850 MD+. Ne connaissant pas trop les routes et les difficultés, j’opte
pour le petit parcours plus en rapport aussi avec mes possibilités du moment.
Je n’ai pas encore dépassé 2000 mD+ à l’entrainement. Je préfère me faire
plaisir jusqu’au bout, où du moins donner le maximum de moi-même jusqu’à la
ligne d’arrivée sur un parcours adapté. Je fais le déplacement avec mon ami
Hervé Gebel qui fera aussi le petit. Le profil tracé par Hervé sur Openrunner indique
que 1600 mD+ et on sait que celui-ci à souvent tendance à surestimé la dénivelé. 
Profil du 110 km.
Du coup en faisant le tour des difficultés dans la voiture avec lui (il l’a
fait en 2007), je m’aperçois vite que ça va être un parcours assez roulant avec
très peu de cols longs. Qu’à cela ne tienne, ça me fera du bien, un peu de
rythme en surrégime et des accélérations lactiques. Moi qui oriente beaucoup
mon entrainement pour les cols longs et les chronos en cote à l’allure
régulière, ça va me changer. Heureusement les quelques gimenez et 30/30 régulièrement
réalisés me permettront, je l’espère, de supporter quelques accélérations avant
de céder ! Pour le matériel, j’ai opté pour une roue profilé 38 mm avec
pneu Continental TT 23 mm. Ce dernier est un poil moins rapide que le
Supersonic mais présente une bande kevlar anticrevaison et une meilleure accroche. Sur les petites routes
de campagne, mieux vaut jouer la prudence. Pour l’avant je prends ma roue alu
no tube 22 mm pour la  légèreté en bosse et équipé en michelin pro 4 comp. Celui-ci
a le même rendement qu’un gp4000s mais possède une accroche sur route humide
supérieure. Comme il a plut encore tôt dans la matinée, les routes en sous bois
ne sont pas sèches.
L’équipement du jour!

Le départ à 10 h est idéal, le fond de l’air un peu frais (11
degrés) mais il fait déjà beau. Il y a environ 300 coureurs sur le parcours. Après
20 minutes d’échauffement, c’est le départ et la première cote de 2 km à 7% est
tout de suite là au km 0 ! ça attaque tout de suite et je dois maintenir
2min 30 à PMA pour passer le sommet avec la tête de course. Ça commence fort,
heureusement les jambes sont là. Après le crêt Monniot ( km 20) et quelques
passages de 5 min à 330w, la sélection est faite et je me retrouve avec Hervé
et un groupe de 12 coureurs dont 2 de mon club. Pas mal de coureurs ont
également décrochés en descente sur les routes humides. Je suis bien content
de mon choix de pneus pour le moment. Il s’en suit 45 km de roulant avec
quelques petits passages pentus, le groupe s’organise en relais double file et
l’entente relativement bonne nous permettra de creuser jusqu’à 3 min d’avance
sur la ligne d’arrivée. Avec mes 60,5kg, je ne suis pas un bon rouleur et finalement
je pense qu’une roue avant profilée ne m’aurait pas handicapée car les bosses
sont vraiment pas longues et pentues. Il me tarde quand même d’arriver au pied  de Villafans pour retrouver une cote de 5.5 km
et 300mD+ plus en rapport avec mes qualités. Mais voilà après pratiquement 2h
de course à 37 km/H et à passer des relais à PMA + subir quelques relances bien
lactiques, mes jambes ne répondent pas comme espérée et je dois me contenter de
monter au seuil à 290w soit ma valeur de ftp ( 60 min)  mais seulement sur 15 min…si le
groupe était monté 10 w plus fort je sautais…il me manque clairement du rythme
course. Les jambes sont déjà bien raides !
La répartition du jour: 25 % au dessus de 300 w
Répartition des 28 derniers jours: seulement 10 % au dessus de 300 w!
 Après cette difficulté pourtant
passé toujours en tête, l’allure ne faiblit pas et nous revoilà reparti à fond
de relais sur les 37 dernier km. Hervé commence à placer quelques attaques et
je réponds de plus ne plus mal…Première alerte à 15 km de l’arrivée où sur un
passage à 10 % je reste bloqué et laisse filer le groupe, heureusement ils
temporisent dans la descente et je peux revenir. Sur une des dernières petites
bosses vers le Village de Belmont, c’est l’accélération de trop pour moi et je
vois le restant de mon groupe partir sans pouvoir y aller (plus que 9 à ce
moment là). Je rentre en allure tempo et finit seul en passant la ligne à 45s
du vainqueur : Hervé qui en fin stratège place son sprint au bon moment et
gagne! Bravo à lui, je finis 8 ème et premier de ma catégorie. Pas si mal pour
une reprise. Avec 235 wmoy et 266wnp sur 3h04 c’est tout de même ma meilleure
perf absolue en wnp. 
En 2013, j’ai fait également 266wnp pour 230wmoy mais
seulement sur 2h30 aux Ballons Vosgiens ! Il m’a juste manqué un peu de
fraicheur sur la fin. Je paye mon manque de résistance lactique, bref
typiquement le genre de qualité qu’on travaille en course. Prochain rendez-vous
la Time dans 15 jours. Certainement le petit parcours aussi et à fond. Le moyen
bien que très sympa cette année passe un cap avec 115km/3100mD+. Il reste 15
jours pour se décider…
Classement scratch petit parcours

6 Comments

  1. Oldenhorn dit :

    Belle perf!
    Mon petit doigt me dit que tu seras prêt pour dans 15j!

  2. Merci, à voir pour le choix du parcours de la TIME. Je me laisse encore 2 grosses sorties pour me décider! Le chalet est réservé en tout cas! 🙂

  3. Rodolphe dit :

    Rendez-vous le 8 juin donc !

  4. julien Roess dit :

    Félicitation Alban, belle perf malgré que tu ne sois pas a t'a top forme 😉

  5. Anonyme dit :

    Pas de plateau Osymetric malgré le test encourageant ? Pourquoi ?
    Encore bravo pour la qualité des articles !

  6. En effet pas de plateau! J'avais remis mon rotor quelques jours avant et j'ai eu de très bonnes sensations aussi dessus. J'ai pas voulu prendre de risque un jour de course. Certainement que je ferai une saison complète en 2015 en intégrant ce plateau dès la prépa hivernal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *