Nouveautés 2019: rendement chaussures, pneus, cadres et roues.
31 mars 2019
Test rendement Specialized S-Works EXOS
21 mai 2019

Bonjour à tous,

 

J’ai reçu le dernier pneu Corsa Speed TLR 2.0 25 mm de chez Vittoria. La gamme évolue avec de nouvelles caractéristiques promettant plus de grip, de résistance et de roulement. On retrouvera tous les détails sur le site Matos vélo pour ceux qui veulent découvrir cette évolution. Comme souvent, je m’attarderai uniquement sur le roulement. Résistance dans le temps ou à la perforation seront certainement comparées prochainement quand un site comme BRR fera les tests.

De mon coté, j’ai choisi d’opposer ( tous en 25 mm) la version TLR 2.0 à la version 1.0 et également au best seller du moment à savoir le Continental 5000 TL.Concernant le poids, la version 2.0 du TLR reste identique à la version 1.0. Avec 226 g sur la balance vs 231 g, ils sont très proche et bien plus light que le Conti ( 5000 TL =295 g) .

Poids: CS TLR 2.0 vs 1.0

A vrai dire et à part l’inscription 2.0 en rouge, tout semble identique entre les 2 versions. Une fois monté sur une roue de largeur interne 18 mm ( ici Bikebeat prototyp ), la largeur mesurée est pour les 2 versions de 26 mm. Le montage est ultra facile, le pneu est bien plus souple et rapide à monter que le Conti.

Largeur CS TLR 2.0

Le Conti 5000 TL est lui aussi à 26 mm.

Largeur CONTI 5000 TL

Concernant le roulement, j’ai comme d’habitude utilisé le même protocole sur Roller. Pédalage à 75 trmin ou 43 km/h simulé, échauffement du pneu 5 min puis 2 min de mesure. J’obtiens une valeur de watts consommée qui ne veut rien dire mais cela permet de comparer les pneus entre eux en changeant uniquement un pneu pour le test suivant. Pour retrouver un écart réaliste par rapport à la route (car le roller amplifie le roulement), il faut alors appliquer un coefficient diviseur de 4.5.

Mesure roller

Les résultats sont résumés dans le tableau ci-dessous. Tous les pneus sont montés tubeless avec 20 ml de liquide pour le test et gonflés à 6 bars.

récap roulement

Le Continental 5000 TL est 5.6 w moins rapide que la version TLR 1.0. Cela représente 1.25 w réel à 43kmh ou 0.9 w à 30 km/h. C’est une mesure cohérente puisque le site Brr qui trouvait 0.7 w entre les 2 tubeless ( mais Conti 25 vs Corsa 23 mm) . La version TLR 2.0 semble encore plus rapide. L’écart avec le Conti 5000 TL est cette fois de 11.5 w ou 2.55 w réel à 43 kmh. Pour une paire de pneu, on aura donc un gain de 5 w! Cela devient interessant!

Il faut bien l’admettre Vittoria a réussi à faire encore plus rapide que la version 1.0 qui était déjà le pneu le plus rapide du monde. Bien sur il était aussi un des plus fragile alors si la résistance a été aussi amélioré, il peut devenir intéressant pour des chronos et même cette fois pour des épreuves sur bitumes en bon état.

Concernant l’aérodynamisme, il est difficile de se prononcer. C’est un pneu à chape collée et non vulcanisée comme le Conti. La pénalité aéro par vent latéral pourrait le désavantager. Une seule étude est disponible ici où la version TLR 1.0 23 mm ( donc on peut penser la version 2.0 identique ) semble tout de même assez performante face à un Conti type GP TT ( mais en 25 mm). Je remet ensuite l’étude Aérocoach GP TT vs 5000 pour ceux qui veulent tenter des comparatifs par déduction ( mais pas les mêmes roues testées donc rien de certain…)

aero corsa vs conti

aerogpvs5000

 

Une version Corsa TLR est aussi disponible ( à 290 g) , cela pourrait être un bon compromis résistance / roulement. On peut également penser au boyau Corsa speed 2.0. La version 1.0 était la plus rapide des boyaux disponible sur le marché mais d’une fragilité le limitant fortement en utilisation compétition. Si la version 2.0 évolue comme les TLR ( roulement et résistance ++), Vittoria pourrait redonner une seconde jeunesse aux roues boyaux. Il fallait répondre à Continental avec sa gamme 5000 et 5000 TL , Vittoria le fait déja question roulement. Si Vittoria lit cet article et veut m’envoyer leur gamme à tester, je suis preneur ! 😉

 

 

25 Comments

  1. Toni dit :

    Umm…. The 2.0 is only 1.31 watts more fast than version 1.0.

    I can think that the regular Corsa Clincher 2.0 probalbly is 1,31 watts more fast than de last versión.

    In BRR say:

    Vittoria Corsa 1.0 Clincher 12.9 watts at 100 psi and 29km/h, with load 42,5kg.

    Maybe the new versión is +/- 11,59 watts.

    The GP 5000 in the test was 10,7 watts

    • Alban Lorenzini dit :

      Yes corsa clincher isn’ fast and the new version 2.0 will be the same with improvement , we have to wait Brr test to be sure.

  2. Miti dit :

    Merci pour tout ces tests, à chaque fois intéressants. Une petite question concernant le gain en roulement entre un pneu AV ou un pneu AR. Il y a une diférence ? Assis la répartition de la masse doit être plus importante sur l’AR donc plus sensible aux variations de rendement ? Merci!

    • Alban Lorenzini dit :

      En effet dans le cas d’une bosse assez pentue ( sup 5 %) et en supposant une vitesse au dessus de 20 kmh, une grande partie du roulement viendra du pneu AR.

  3. Sylvain ROTH dit :

    Bonjour Alban,

    Je ne comprend pas votre dernière remarque  » …et en supposant une vitesse au dessus de 20 km/h ».
    La répartition de la résistance au roulement entre la roue avant et la roue arrière ne dépend que de la répartition de la masse qui s’applique sur chacune des roues.
    Or cette répartition des masses (à vitesse constante) ne dépend que de trois facteurs :
    – de la géométrie du vélo
    – de la position du cycliste
    – de l’angle et du sens de la pente

    Si ces trois facteurs restent constants, je ne comprends pas pourquoi le fait de rouler à 20, 30 ou 40 km/h va modifier la répartition de la résistante au roulement.
    Merci de m’éclairer.

    • Alban Lorenzini dit :

      Je voulais dire que pour être sur d’avoir du roulement avec la pente qui augmente, il faut maintenir une certaine vitesse. Sur le graphique en lien, on voit qu’à 300 w / 75 kg ( http://2.bp.blogspot.com/-iMdJpIo3S3M/VoASMgTLsSI/AAAAAAAACZ4/1hBMjTKZP7Y/s1600/hdgmE.jpg) la vitesse est de 20 kmh à 6 % de pente et vers 13 kmh à 10 % , l’importance du roulement passe de 7 à 4 %. Donc pour faire une différence entre av et AR concernant les pneus, plus i y a de pente et plus il faut forcer pour maintenir une certaine vitesse permettant d’avoir du roulement. A 10 % de pente, il est clair que le pneu AR aura toute son importance dans la motricité et le roulement général du vélo mais à 10 kmh peu de chance d’apprécier un pneu performant tellement son roulement sera faible.

  4. Jérôme Dupouy dit :

    Bonjour Alban. J’ai un collègue qui hésite entre prendre des bikebeat prototyp comme toi et les monter en corsa speed tlr 2.0 et des schmolke tlo 30 mm à boyau qu’il monterait également en vittoria. C’est juste pour cyclos de montagne et grimpées.
    J’aurais tendance à l’orienter sur bikebeat mais les schmolke font 950g et en boyau vittoria corsa speed, ça doit être pas mal. Qu’en penses-tu ? Merci 😉

    • Alban Lorenzini dit :

      Salut Jerome, pour une utilisation montagne et grimpée, un profil de 30 mm sera plus passe partout c’est certain. Les BB p vont vraiment bien sur le plat, handicap pas en bosse mais c’est un peu moins confort en 45 mm qu’une Duke 35 mm par exemple et la direction prends le vent si tu es sur des cretes en montagne. Donc oui toujours faire un choix et compromis parfait existe pas. Je suis curieux du rendement du CS 2 en version boyaux mais surtout sa résistance. En effet même si le CS b 1.0 etait rapide, sa fragilité le limitait vraiment aux chronos courts et pas possible de l’emmener sur des routes de montagne selon moi; En version 2.0 avec un peu plus de résistance, il pourrait devenir interessant donc oui ta proposition TLO 30 mm + CS b2 .0 pourrait convenir ! 😉

      • Jérôme Dupouy dit :

        Apparemment, la dispo tlo30mm est compliquée et on lui propose la schmolke tlo mais en 45 mm moyeux extralite. 1030 g contre 980 g la tlo 30. Je ne suis pas spécialiste boyaux mais c’est un bon compromis non. Après on se rapproche de la BB mais c’est boyau et 170 g plus light. À ce poids, ça doit passer easy en col non ?

        • Alban Lorenzini dit :

          50 g c’est en effet pas énorme…ensuite c’est se faire ch…avec des boyaux ultra light et fragile quand même. Quand je vois comment c’est simple de mettre 2 corsa speed TLR et le rendement/ confort qu’il y a dessus…

          • Jérôme Dupouy dit :

            Tu prêches un convaincu ! Ce sera mon choix pneus sur le prochain montage que me fera pyf. Mais j’attends un retour sur la résistance perforation pour valider ! (Ou ton retour si tu les roules depuis un moment ;-))
            Si ta Duke 35 était encore en vente, j’aurais orienté le collègue dessus ! Je lui ai envoyé plusieurs liens avec tes résultats et il y est sensible.

          • Alban Lorenzini dit :

            ma duke est vendable maintenant que j’ai les Bike beat! 🙂 je l’ai pas beaucoup usée. contact MP si besoin

  5. Jérôme Dupouy dit :

    Merci pour ta réponse rapide. S’il prend les tlo, je pourrai te faire un retour s’il me les prête 😉

  6. Yvan dit :

    Bonjour Alban,

    En occultant l’aspect financier et le couple risque/sécurité en terme de crevaison, pour une jante interne de 18 mm, comment se place, en mettant uniquement l’accent sur le roulement et l’aéro, un pneu Continental Supersonic 20mm (mesuré à 22mm gonflé à 9 bars, chambre à air Michelin latex) vs un Corsa Speed TLR 2.0 23 mm ou 25 mm? Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, je ne connais pas la résistance au roulement du GP S 20 mm. Difficile de répondre donc. Un GPS 25 mm + latex est 1.5 w moins rapide que le TLR 23 mm à 45 kmh, on peut donc penser que le GPS 20 mm sera au moins 2.5 w moins rapide en roulement. A 45 kmh, il est possible que ça faible largeur compense la perte roulement par un gain aéro…Peut être match nul jusqu’a des angles de 10 degrés puis le GPS 20 mm pourrait l’emporter. Car le graphique ( TLR vs GPS) montre bien le souci des pneus a chape collée par vent latéral important. Par contre il serait interessant de chiffrer le gain apporter par le confort d’un TLR. Pas sur qu’après 2 h à se faire secouer par 9 bars sur un pneu de 22 mm, il reste autant de watts dans les jambes qu’avec un TLR.

  7. Anthony Gef. dit :

    Bonjour Alban

    Merci une fois de plus pour ce test. Avec la sortie du nouveau Corsa G 2.0 TLR (et non le speed), as tu prévu de le tester prochainement ? Etant placé comme le nouveau concurrent du GP5000 TL avec un poids similaire, je suis très curieux de connaître le résultat. Est il également prévu un test du boyaux Corsa 2.0 ? Car ils tiennent leurs promesse concernant la résistance ameliorée ainsi qu’un meilleur CRR, celà le placerait dans le peloton de tête de tous les pneumatiques actuels, ce qui redonnerait une nouvelle jeunesse à nos roues à boyaux dont la monte stagne un peu depuis quelques années…
    Par avance merci, sportivement, Anthony.

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour Anthony, J’aimerai bien testé tout cela mais hélas Vittoria n’a jamais voulu m’envoyer quoi que se soit, c’est donc de l’investissement personnel pour le Corsa speed 2.0 et donc je ne peux pas tout tester. Je suis bien d’accord que leur boyaux 2.0 pourrait redonner une certaine jeunesse aux roues carbones si roulement/résistance se sont encore améliorés. Je peux faire une cagnotte en ligne et tester ensuite si vous voulez ou si un lecteur veut m’envoyer pour test et je le retourne ensuite, c’est possible.

      • Anthony Gef. dit :

        Merci pour la réponse. Je comprends que vu le prix des pneumatiques Vittoria tu ne puisses pas tout acheter. Celà fait plus d’un mois qu’ils sont en vente et très peu de review sur le web, même BRR ne l’a toujours pas testé, surprenant… Je vais user un peu mes GP5000 TL et mes Veloflex Arenberg avant de changer de monte en attendant les premiers retours sur leur résistance
        Bonne continuation

      • Jonathan Letram dit :

        ça y est les boyaux corsa speed 2.0 en 25mm sont dispos chez probikeshop et 15 ou 20eu moins chers que les concurrents ! Allez vite une petite commande et un petit test 🙂 Amitiés sportives.

  8. Joago Karim dit :

    Bonjour, je n’y connais rien en tubeless, c’est possible de rouler avec sans mettre de liquide dedans ? Y a-t-il un gain sur la résistance au roulement sans liquide (et de combien de watts) ? Je préférerais transporter sur moi une fiole miniature de produit et mettre le liquide seulement APRES une crevaison et regonfler avec une cartouche co2, ça peut se réparer comme ça ? Combien de centilitres minimum de liquide faudrait-il emporter pour réparer un seul pneu ? Merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Pour cela il faut un pneu et une jante tubeless et non tubeless ready. EN route très peu le sont….perso je ne mets que 20 ml de liquide juste pour assurer l’étanchéité après le premier gonflage. SI je perce, peu de chance que ça rebouche et je mettrai une chambre. J’utilise en secours les chambres à air tubolito, c’est super compact dans la poche et pese que 30g.

      • krys dit :

        Effectivement pas sûr que le préventif répare à chaque fois ( surtout si il y en a plus => séché !!)
        Sinon, la rustine autocollante( intérieur pneu) et un micro tube de colle cyanolite pour coller le pneu (par l’extérieur) plus un coup de CO2 pour re-claquer le pneu cela fonctionne.

        Sinon, accepter de rouler avec moins de pressions cela m’est arrivée de rentrer comme cela, (je pèse 81kg), juste faire attention au trou, sinon le rendement n’est pas trop affecté même à basse pression 2 / 2.5 bars.

        • Alban Lorenzini dit :

          j’avais déja essayer la rustine interne mais avec le liquide sec en surface, même en grattant, impossible d’avoir de l’étanchéité, ça finissait par passé sous la rustine. Possible qu’en prenant le temps de bien nettoyer et avec une bonne colle, ça fonctionne pour repartir en tubeless.

  9. Quentin dit :

    Bonjour,
    Je suis un coureur espoir et je fais régulièrement des CLM. J’aimerais savoir je dispose à l’avant d’un pneu GP 5000 de 23 mm (pas le choix pour que cela passe sur le CLM) et à l’arrière d’une lenticulaire à boyau. J’ai en ce moment un boyau vittoria corsa en 23mm (aussi obligé de mettre du 23 pour que cela passe). Que conseillez-vous que je garde ce boyau (car je ne souhaite pas prendre le risque de crevaisons) ou alors me conseillez-vous un autre boyau plus efficace et si oui combien estimeriez-vous ce gain ?
    Merci beaucoup d’avance et vos articles sont supers !

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Si vous parlez d’un boyau corsa G+ en 23 mm, le gain sera de 4 watts à 30 kmh ou 6 w à 45 kmh en passant sur un boyau corsa speed 2.0 en 23 mm. Bien sur le risque de crevaison sera supérieur même si la version 2.0 est un poil plus costaud que 1.0 mais cela ne va pas chercher loin. Les boyaux costaud et qui roulent très vite ne sont pas légion vs les pneus! Conti propose une gamme pour les équipes pro très performantes avec des versions TT + ch latex. Il faudrait mettre la main dessus mais sinon le Corsa G+ reste un bon compromis résistance / roulement, je ne peux pas dire si la version 2.0 est plus rapide.

Répondre à Jérôme Dupouy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *