Rendement des pédales: Powertap P1/ Look kéo / Garmin Vector / pédales plates
30 mars 2018
Test des pédales capteur de puissance Assioma DUO
8 juin 2018

Bonjour à tous,

J’ai testé le dernier capteur de puissance ROTOR 2Inpower avec la sortie de la version Direct Mount. L’axe a été modifié afin de permettre un montage et réglage rapide des nouveaux doubles plateaux.

Direct Mount ROTOR

C’est un jeu d’enfant, il suffit de faire coulisser l’ensemble sur l’axe et choisir son réglage de l’OCP.

On utilise ensuite l’outil pour serrer l’ensemble au couple.

Montage DM Rotor 2inpower

 

Concernant la calibration et l’association à un compteur, rien ne change. Après détection du capteur, l’étalonnage se fait en 2 parties: un premier étalonnage est lancé avec la manivelle gauche verticale en bas puis 2 tours de manivelles sont à faire et avant de lancer un nouvel étalonnage. Le résultat final doit être compris entre – 200 et + 200.

J’ai refait 2 sorties de validations avec l’aide des Powertap P1 pour comparer la fiabilité des mesures. Les Powertap P1 sont régulièrement étalonnées face à mon SRM, je n’ai aucun doute sur leur fiabilité quand je les utilise pour les comparatifs.

Comparatif P1 / Rotor 2InPower

J’ai profité de journées sans vent permettant de faire 3 mesures sur 2 secteurs en essayant de garder la même puissance. Lien Strava.

Comparatif 2 secteurs

On pourra retrouver le comparatif Rotor vs P1 à 250 w sur 1 km / 1’53 et 340 w sur 420 m/ 47 s .

Comparatif Rotor / P1

Les 2 capteurs sont très proches et surtout restent fiable dans leur mesure et leur écart. On est largement dans la précision annoncé de + /- 1% et cela vient conforter l’excellent test fait avec ce capteur il y a déjà un an.

Un très bon produit pour s’entrainer avec la puissance de façon précise et de plus magnifique dans cette déclinaison DM en pédalier Qring comme Rond.

16 Comments

  1. Samuele dit :

    Quel programme a été utilisé pour vérifier les graphiques de puissance? Je ne le connais pas, il a l’air très beau.

  2. Gautier dit :

    Bonjour,

    Finalement, quelle différence(s) y a t il entre le rotor 2 in power et le srm ? Quel est le système à privilégier ?

    • Alban Lorenzini dit :

      La mesure se fait avec des jauges de contraintes dans l’étoile du pédalier pour SRM , l’autre c’est manivelle droite + axe. Les possibilités d’analyse du pédalage sont bien supérieur avec Rotor. COncernant la précision de mesure à moins de chercher le watt, les 2 sont bons. DOnc vient la question du tarif, je serai tenter de dire ROtor pour le rapport prix / prestation. SI chaque watt compte= SRM.

      • Gautier dit :

        Merci. Quelles sont les précisions respectives du srm et du rotor ?
        Et quel est le coût de chacun des systèmes ? J’ai trouvé le Rotor 2 in power à 1200€ chez alltricks. Concernant le SRM j’ai regardé chez MATSPORT, il est en version « origin » à 1309€ mais je n’ai pas compris l’utilité des manivelles look carbone à 952€ : peut-on en monter d’autres moins chères ? Même question pour l’axe à 142,80€, est-il utile ? J’ai un vélo Lapierre Tech 3 de 2005 en triple 9v shimano tiagra, et je peux éventuellement passer en compact, mais comment savoir si mon boîtier de pédalier est compatible ?
        Merci d’avance pour les réponses à mes nombreuses questions !

        • Alban Lorenzini dit :

          Pour toutes tes questions SRM il y a un spécialiste, c’est MAtsport, tu prends le téléphone, tu demandes Romain et il saura te dire. ROtor c’et +/- 1 ou 2 % suivant les infos que l’on trouve.

  3. Anthony dit :

    Salut Alban,
    je sais que tu utilises les plateaux rotor depuis quelques années.
    es tu resté sur la position 3 ? ou as tu testé les autres positions?
    Apres plusieurs test, jai une préférence pour la posi 3.
    sur un vélo de chrono doit on changé de position? sur leur site ils conseillent de mettre en position4.
    qu en penses tu?

    • Alban Lorenzini dit :

      J’ai déja essayé d’autres position et aidé par le capteur 2INPOWER avec l’application. cela reste dépendant de chacun. L’application me préconisait un réglage 2 sur cote ( petit plateau) et 3 sur le plat. J’ai finalement tout remis à 3. J’ai vu des tests où les gars devaient pédaler sur 4…Je pense que tu dois essayer et te faire un avis. Comme des chaussures ou une selle, personne mieux que toi peut décider ce qui convient. C’est possible que la 4 soit plus adaptée à la position de chrono oui.

    • Olivier dit :

      Anthony, le test du capteur est très intéressant pour trouver son OCP. Comme Alban, j’ai 1 position d’écart entre montagne et plaine, voire 1,5 pour la haute montagne.
      Je règle donc les plateaux différemment. Cela me permet un coup de pédale souple et puissant en montagne. En plaine, ma position sur le grand plateau me permet d’avoir une bonne vélocité et de la conserver.
      Pour info, la longueur de manivelles a un impact important sur l’OCP: j’ai retenu la position 3 avec des manivelles 172,5, soit un angle médian de 90°, mais avec des 175, à priori plus adaptées à mon gabarit, j’ai dû monter la positon 2.
      Sur le terrain, ce qui marche le mieux pour moi, ce sont des manivelles courtes bien réglées, donc des 172,5 en position 3.
      Il faut savoir que les manivelles courtes permettent d’augmenter la vélocité, mais on réduit l’effet de levier également. Sauf qu’en mettant des plateaux ovalisés bien réglés, on arrive à récupérer cet effet de levier. En biomécanique, j’avoue avoir trouvé un coup de pédales hyper satisfaisant, je ne fais plus que 7000km par an et j’ai l’impression d’avoir la vélocité et la force de mes belles saisons à plus de 20000km.
      Pour moi, ceux qui ont abandonné les plateaux ovalisés sont soit des coureurs hyper véloces, soit ils ne sont pas allés jusqu’au bout du processus de réglage. Pour être sûr de son coup, un capteur qui analyse son OCP est hélas la seule solution. Si on a pas besoin de capteur, il est intéressant de s’en faire prêter un puis de trouver ses réglages OCP et les monter ensuite sur un pédalier classique type Aldhu ou Vegast.

  4. Joan Gomez dit :

    Bonjour Alban,

    Comment doit-on interpréter les données suivantes :
    -Efficacité du pédalage G/D : 96% G / 97% D
    -Fluidité coup pédale G/D : 43% G/ 46% D

    Existe-il une note explicative ?
    43% de fluidité est-ce une bonne donnée ? Dans la négative, comment peut-on l’améliorer ?
    50% étant la valeur absolue ?

    D’avance merci,

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, hélas après pas mal d’essais de positionnements et de comparaison avec de vrais outils ( bikefitting) ces données ne sont pas exploitables, c’est des arguments de vente ne représentant aucun intérêt pour une véritable analyse du pédalage. Enfin de mon coté j’ai arreté de perdre du temps avec ça.Peut être que d’autres testeurs ont une autre vision. Pour le rotor c’est plutôt du coté de l’aide pour trouver la bonne position des plateaux ovale qu’il se démarque.

  5. bat dit :

    Bonjour Alban, je cherche un capteur fiable avec plateaux ovales. Tu prendrais quoi entre un SRM Origin et des plateaux absolutblack, un 2inpower et un shimano 9100P avec absolutblack ?
    Niveau poids, le 2inpower est plus lourd et date déjà de 2016, je me demande s’ils ne vont pas un jour prochain l’actualiser en plus léger !
    Tu trouvais les passages de vitesse assez fluides avec le rotor ?
    Tu passes souvent de rond à ovale par exemple entre ton SRM et d’autres ?

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, question précision de mesure c’est bien sur SRM qui est devant tous les autres. Question poids aussi en version Origin, il est imbattable. Le Inpower reste bien mais comme tu dis commence à dater et il y a maintenant le Inspider. Je ne l’ai pas testé mais un client super rigoureux l’a fait pour moi avec des Assioma, c’est plutôt bon mais un poil trop lourd pour toi peut être? l’avantage des rotor c’est le Giroscope intégré et permet de ne pas surévaluer la puissance, c’est léger avec un SRM peut être + 1 % vs Rond. Cela dit ce n’est pas un souci sur srm, il faut juste modifié un peu la pente de ce dernier pour baisser la puissance de 1% si vraiment tu veux avoir la top réalité mais ça change pas la précision de mesure, le plus important pour un entrainement de qualité. Rotor ou Shimano ont le désavantage de ne pas pouvoir se controler dans le temps…SRM, tu suspends des poids et tu peux verifier qu’il y a pas de dérives et sinon corriger si besoin. Concernant Absoluteblack, je déconseille, l’ovalisation est un poil moins marqué que Rotor qui sont maintenant à +12.5 % vs 10 % Absolute, on sent bien la différence, c’est plu sagréable en Rotor. ROtor vs rond, j’ai cela sur mon gravel, 34 rond et 46 qring, je suis vraiment mieux sur le 46 ! Aucun soucis de reglage transmission avec du rotor. Perso je prendrai un pedalier aldhu rotor que je trouve magnifique de plus, sans capteur et mettrait des Assioma ( sauf si tu es allergique à look en plateforme) .

  6. bat dit :

    Merci Alban pour tous ces conseils. Du coup, j’ai regardé les poids des différentes configurations et on navigue à 100-150g max. Pas très pertinent pour ma pratique surtout que le 2inpower donne tous les choix de denture donc des cassettes aussi moins étendues en montagne donc gagnant du poids!
    Mes chaussures ne sont peut-être pas assez rigides mais je préfère largement le ressenti des shimano, c’est ce qui m’embête à passer aux Assioma Favero!

Répondre à Samuele Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *