Test Michelin PRO 4 comp limited 23 mm

VO2 max à l’épreuve du temps
12 novembre 2013
Reprise cycliste: des nouvelles pistes en musculation et running.
2 décembre 2013
Salut à tous,
J’ai pu tester  in
extrémiste le dernier Michelin PRO 4 comp limited 23 mm.
 A cette époque de l’année  les conditions météos, souvent changeantes et déjà
froides,   permettent rarement de faire des mesures de  terrains fiables. Mais coup de chance, j’ai bénéficié
d’une belle journée sans vent où le thermomètre est monté à 13 degrés. Ce n’est
pas les 20 degrés habituel pour mes tests et j’avais peur que cela influe déjà sur
le durcissement des pneus. Nicolas Crêt, ingénieur chez Michelin, me l’a
justement rappelé que l’on peut avoir une augmentation (plus ou moins forte) de
la résistance au roulement avec la diminution de la température. Plus il fait
froid, plus certains pneus deviennent difficiles à emmener. Ceci dit c’est une
règle générale mais tous les pneus ne vont pas varier de la même façon.Cela sera notable pour des variations importante par exemple de 25 à 5  degrés ! A 13 degrés c’est encore
représentatif de températures pouvant être rencontrées toute l’année. J’ai donc tenté le test en le comparant à mon best seller de 2013: le continentalSupersonic 23 mm.
un pneu à 166 g, l’autre à 172 g pas mal! 
Le michelin Pro 4 comp limited est l’évolution ultime du
pro4 comp. Encore plus léger ( -15 g) , un peu moins résistants à la crevaison
mais annoncé comme le plus rapide des Michelin. Comme le montre le graphique ci-dessous,
le PRO4 Comp Limited conserve la génétique du PRO4 dans sa bande de roulement
ave un grip sur sol sec et mouillé très bon.
Caractéristiques
J’ai réalisé une montée d’échauffement avec puis 2
montées de 11’40@280w (puissance maxi du moment pouvant être tenue sur la durée du
test…), démontage puis montage des supersonic  puis denouveau 2 montées @280w.
Et 5 Salbert de plus pour 2013!
 Comme d’habitude
le SRM est calibré et l’offset 0 fait avant chaque montée. Je me pèse pour
chaque montée et ainsi je peux déterminer grâce à un calcul théorique la
puissance de la montée que je compare à l’enregistrement SRM. Je peux donc voir
si un pneu économise plus de watts qu’un autre par rapport à la théorie. Les
résultats obtenus montrent que les Supersonic restent devant mais de vraiment
peu. 
A peine 2 watts de rendu, les pro 4 n’ont pas à rougir. Surtout que l’accroche
en descente m’a parue vraiment bonne, alors certainement que par conditions
humides ils pourraient être une bonne alternative aux Supersonic. En effet cela ne sert à
rien de gagner 2 watts en montée ou 4 secondes si c’est pour reperdre 1 minute
en descente ! Reste à voir la résistance à la crevaison : à priori la
couche de gomme est plus importante sur le Michelin (même si elle reste minime)
ce qui pourrait laisser penser à une meilleure durée de vie.

C’est en tout cas un des pneus les plus rapide que j’ai testé en 2013, assurément un  bon produit pour ceux qui recherchent la
performance sans compromettre  le grip d’un pneu.

5 Comments

  1. Arnaud Duval dit :

    2 W moins bien qu'un Conti supersonic, ça nous ramène au niveau d'un Conti GP 4000S qui est déjà excellent sous la pluie mais également très résistant à la crevaison et à l'usure. Je crois que je vais rester chez les allemands.

  2. Je classerai le pro 4 comp au niveau du conti TT en terme de perfo pure sur mes tests en bosse. Il y a 4 watts entre un gp4000s et un conti supersonic et 2 watts avec un TT. Le TT que j'avais en test à fait à peine 500 km…il est donc vrai que le GP4000s préqente un rapport rendement/crevaison/usure imbattable. Je suis curieux de voir la version 2 qui sort actuellement, annoncée encore meilleure en roulement: http://www.conti-online.com/www/bicycle_de_en/10_racetyres/GrandPrix4000SII.html

  3. Salut Alban,

    A tout hasard, as-tu un tableau mis à jour des tests de rendement effectués en laboratoire ?
    Tu avais diffusé ce lien l'année dernière : http://www.biketechreview.com/tires_old/images/AFM_tire_testing_rev7.pdf, mais une recherche sur leur site indique que la dernière mise à jour date de mars 2010.

    Le catalogue Schwalbe des produits 2014 http://www.schwalbe.com/fr/katalogeflyer.html?file=files/schwalbe/userupload/PDF/Kataloge/2014/Bike2014-French.pdf indique en page 6 que le One en version Tubeless a 3w de gain vis à vis du One en version pneu classiques et en version boyaux. Ce gain de 3w par pneu (6w par paire) m'a été confirmé par oral par leur responsable du développement, qui m'a dit que le test avait été mené par un laboratoire indépendant.

    Comme je vais passer au Tubeless en 2014 et que j'hésite quand à la marque et au modèle à acheter, je suis à la recherche de comparatifs récents. Si tu sais ou en trouver, je suis preneur.

    Merci,
    Florent

  4. Salut Florent,

    Actuellement non il n'y a pas de nouvelles révisions de ce comparatif biketech. Tu pourras trouver sur ce site quelques tests de pneus: http://bikeblather.blogspot.fr/2013/08/schwalbe-ironman-tires-clincher.html

    Il semblerait en effet que les derniers Schwalbe soient vraiment bien. Sur la plaquette que tu m'indiques, il n'y a aucun comparatif avec d'autres pneus, on ne sait pas non plus à quelle vitesse s'est réalisée…Le schwalbe ZX n'etait pas non plus une bête de rendement dans les comparatifs trouvables, heureusement que le one fait mieux! J'attends toujours d'en voir plus sur les tests de tubeless pour être convaincu. Pour l'instant je ne vois toujours pas comment un tubeless annoncé à 305g dans lequel il y a du butyl pour l'étanchéité peut être bon…??? en tout cas pas en bosse…peut être lancé à 50 km/H !

  5. Le catalogue Hutchinson indique la même chose sur le descriptif de ses pneu Tubeless : "Very low rolling resistance, surpasses tubulars in lab comparative testing" (sur la fiche du galactik).

    J'avoue être tout aussi surpris que toi.
    Je passe au tubeless à l'occasion des classiques (150km de pavés, entre le het volk, a travers la flandres, gand wevelgem, le tour des flandres et paris roubaix), je n'y passe pas pour des questions d'amélioration du rendement (surtout que les pavés, en terme de rendement, ça ne doit pas être le top), mais justement ces fiches descriptives m'intriguent …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *