Test du pneu Continental GP Supersonic 23 mm

Les Ballons Vosgiens 2013
2 septembre 2013
Contre la montre du Ballon d’Alsace 2013
9 septembre 2013
Salut à tous,
J’ai réalisé un nouveau test de pneumatiques ce matin. Je ne
vous cache pas qu’ en ce moment, la résistance au roulement c’est mon dada !
A force de croiser ce qui est disponible en études terrain et labo/rouleau, j’ai
identifié un nouveau challenger dans les pneus light présentant un Crr ( coef de
roulement) très faible. Et je vais encore rester Allemand cette fois puisque c’est
 le dernier continental Supersonic  ( 160g).  
Je l’avais déjà mais vieux de 5 ans (pourtant très bons dans mes tests)
et non pourvu de la dernière version de la miraculeuse gomme Black Chili. Donc
opposition à mes meilleurs pneus actuels  soit le GP4000s ( 188g)  et le conti TT Ltd ( 176g). Terminé le boyaux,
mes dernières infos en provenance de Michelin et du Labo de Wheel Energy
confirme la performance supérieure des derniers pneus. Le gain inertiel que
pourrait représenter les roues carbones à boyaux en bosse ne suffit plus devant le rendement
d’un pneu associé à  une chambre à air
latex !
J’ai profité de la fraîcheur du matin pour avoir des
conditions optimales : 20 degrés, pas un souffle d’air, grand soleil. Comme
à chaque fois, je pèse l’ensemble montant et complète le bidon pour monter
avec le même poids. Aujourd’hui 69.2 kg tout compris ! 7 bars de pression,
chambre latex arrière et butyl sur l’avant ( évitons les risques d’explosion
sur les freinage en descente !). Salbert : 3.750 km @5,7%.
Je commence avec mes pneus étalon GP4000s puis je mets les déjà
testé Continental TT. Je monte un peu plus fort que d’habitude avec cette fois
315w moy. Cette séance fera office de dernier rappel intensif avant le clm du Ballon dimanche. Sur ce match le TT Ltd prends l’avantage avec 2.3 watts d’économisé
sur le gp4000s. C’est assez fou mais c’est déjà les résultats trouvés lors du
précédent test et complètement cohérent avec le labo Allemand du mag TOUR. Une
nouvelle fois je reste épaté par la répétabilité et la précision du test et du SRM. 
 Les 2 montées suivantes  se font avec le nouveau continental
supersonic.  Cette fois c’est 3.6 w et  4 watts d’économisés sur le GP4000s, soit une
moyenne de 3.8 watts. Incroyable performance du supersonic qui mérite bien ça
réputation de pneu le plus rapide du marché. Sur mon précédent test le supersonic
de 2008 était au niveau d’un Ultremo ZXL mais il faut bien reconnaître que la nouvelle
gomme Black Chili couplée à une bande de roulement fine et légère fait des
merveilles. Un pneu hors norme mais fragile à sortir que pour les grands rendez vous  !
Il me restera encore à tester le dernier Michelin pro 4
light mais on peut déjà conclure sur l’extrême importance de bien choisir ces
pneumatiques. Entre un pneu d’entrainement moyenne gamme et le GP4000s, j’ai
pas loin de 7 watts d’écart et cela à 20 km/H en montée. Donc plus de 10 watts
sur un supersonic ! Je n’ose imaginer la différence à 50 km/H !
Ci dessous les résultats d’un très bon blog pointu testant les pneus sur rouleau à 40km/H. Les écarts se font important!
Graph du xième test du jour!

21 Comments

  1. Rodolphe dit :

    Le GP4000S s'en sort vraiment bien en tout cas… Surtout qu'il peut encaisser 5000 km à l'arrière 🙂
    Dommage qu'il soit si raide à monter.

  2. C'est clair que c'est le meilleur pneu d'entrainement et finalement un des meilleurs pour les courses aussi. Increvable, bon marché et rendement top. Ah ces Allemand, Deutsch Kalitat!

  3. Rodolphe dit :

    C'est clair, ma prochaine monte sur les Neutrons… mais pas avant un moment car je pense avoir signé un bail de plusieurs mois avec les GP 4 Seasons (même à l'arrière il ne s'use pas 😀 !).

  4. Il faudrait que je test le veloflex record 700x22c annoncé à 145 g pour 350 TPI. c'est peut être le pneu ultime mais on trouve très peu de test de Crr dessus!

  5. Anonyme dit :

    intéressant.

    il n'existe pas de boyaux de ce niveau ?

    pardonnez mon ignorance mais auriez-vous un article qui explique le protocole, je ne vois pas trop comment vous arrivez aux déductions du gain de Watts (vu que vous êtes censé monté à 315W). quel est ce watts awsoft?

    merci

  6. En effet je n'explique plus le protocole car cela fait un an que j'utilise le même. Awsoft est un outil pour calculé les watts théorique en fonction du poids, km, D+, chrono, temps etc : http://www.awsoft.net/cyclo/calculs/energie.htm

    Je confronte toujours une montée mesurée au SRM par rapport à ce que donne le calcul théorique et j'en déduis l'écart. A conditions identiques de partout et en changeant juste le pneu j'en déduit quels pneus à le meilleur rendement par rapport à l'écart théorie/SRM. Plus le pneu est bon plus grand est l'écart avec la théorie puisqu'il me fait économiser des watts.

    Pour les boyaux, il me faudrait plusieurs jantes identique pour que je puisse faire le même jour toutes les mesures. En sachant que le type de colle, l'épaisseur de colle et le centrage du boyaux influence directement le rendement, autant dire très difficile d'être répétable avant même d'avoir commencer.
    De toute façon je ne peux pas tout tester (' le prix des boyaux….) et donc je prends que ce qui est sensé être le meilleur d'après les mesures labo disponible. Actuellement donc les pneus!

  7. Anonyme dit :

    en fait je pense avoir compris en regardant d'anciens articles.
    vous vous calez à 315W au SRM et comparez les temps, puis vous utilisez un soft qui se baserait sur le même temps du produit reference de base & qui en déduit les W qui auraient été fournis (pour ce temps donné) ?

  8. oui voila entre temps j'ai détaillé ma méthode plus haut.

  9. Anonyme dit :

    merci pour ces précisions.

  10. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,
    Il te reste à découvrir les tubeless sur une paire de Fulcrum 2-way-fit compatible avec les pneus à tringle ou les tubeless pour assurer la compatibilité.
    Les nouveaux Schwalbe One développés avec l'équipe Radioschack semblent prometteurs, les Ultremo ZX sont déjà impressionnants.

    A bientôt et merci pour tes articles

    Christophe V.

  11. Anonyme dit :

    ¨Vivement le test d'un pneu tubeless, qui parait il possède les qualités de rendement d'un pneu light haut de gamme, couplé à une résistance à la crevaison accru

  12. Je ne suis pas si sur…un pneu tubeless est plus lourd qu'un ensemble pneu light + ch latex. De plus pour assurer la rigidité et l'étanchéité du tubeless, les fabriquants n'ont pas d'autres choix que de mettre du butyl à l'intérieur, ce qui est pas bon pour le rendement….pour l'instant aucun tests dispos ne montrent une supériorité du tubeless. Les tests du magazine TOUR 2012 où le meilleur des tubeless l'ultremo ZX arrivaient pratiquement au niveau d'un GP4000s sont en fait pas si bons que ça pour les tubeless. Tous les pneus ont été testés avec une ch butyl mastoque de 100g! De quoi économiser 5 watts au moins en passant sur du latex ou 3 watts sur des butyl light….Donc pas encore si top que ça le tubeless.

  13. Anonyme dit :

    ok, merci pour la réponse rapide en tout cas.

    Cédric

  14. Rossi J. dit :

    Bonjour,

    est ce qu'on peut comparer ces performances face à une roue boyau?
    En clair une roue boyau avec un bon boyau ne serait elle pas plus performante qu'une roue avec le Conti?

  15. Pour l'instant mes tests comparatifs concernant les roues boyaux se sont arrêtés à une paire de RAR svelt 960g + boyaux veloflex et paire de lightweight + boyaux continental. Que ce soit au train ou en accélération, les roues carbones n'avancent pas mieux voir moins qu' avec le couple chambre latex + supersonic. Pour être sur il faudrait pouvoir essayer encore d'autre boyaux…perso je peux pas. Les études dispos sur internet concernant le coef de roulement vont dans ce sens aussi. Il n'y a pas plus de gain avec les boyaux face aux meilleurs pneus.

  16. Rossi J. dit :

    OK, c'est juste impressionnant!! Vous utilisez quoi comme roue à pneu pour vos test?

  17. Rossi J. dit :

    RAR Tempo?

  18. On parle bien de quelques watts, impossible à ressentir sans un capteur de puissance fiable et une mesure répétable et répétée! Idéal pour optimiser les chronos sur des CLM ou grimpées roulantes de quelques secondes, pour plus de watts faut déjà le capteur de puissance en lui même avec une bonne méthode d'entrainement! 🙂
    Roue pneu edge carbon composite 38 mm à l'arrière, roue alu no tube RAR à l'avant.

  19. Unknown dit :

    Alban, Merci pour ce blog que je découvre aujourd'hui. Impressionnant.
    Quelques questions, ma pratique est essentiellement en montagne et j'ai un CAAD10 avec des rsys SL + chambres supersonic et pneus supersonic (tout neufs!!). Je me tire la bourre avec les copains (uniquement en montée) et serait reconnaissant de quelques conseils pour améliorer le rendement. Convaincu comme toi de l'efficacité du conti supersonic (seulement au feeling avec lma trés faible expérience) !! Aurais je intérêt à mettre des chambres latex sachant que l'on perd quand même en poids par rapport au chambre supersonic28? Y aurait il un vrai gain avec des roues carbone+boyaux? Y a t'il d'autres pistes d'amélioration (transmission probablement autour de 2500kms). Poids du vélo 6,88.
    MErci
    denis

  20. Salut Denis,

    En effet tu peux encore gagner un peu avec une ch latex à l'arrière. L'écart ne sera pas aussi important par rapport à une butyl classique mais si tu prends une vittoria latex 18/23 à 70g, tu peux espèrer 2 watts! Pour l'avant tu restes en butyl car en bosse c'est seulement l'arrière qui donne le rendement et il sera préférable d'avoir du butyl pour freiner fort sur l'avant en limitant les risques d'explosion du Latex à la chaleur. Pour la transmission et si tu changes de chaine tu peux regagner 2 à 3 watts par contre il faut bien la degraisser puis mettre ton lubrifiant. C'est souvent de la vraie colle l'enrobage sous plastique des chaines ( sauf les shimano). ENfin bien choisir son lubrifiant ( jusqu'à 4 watts) mais là je peux encore rien dire ! …

  21. Semper Ubique dit :

    Bonjour Alban, merci pour ton blog, et en particulier les tests matériel que tu réalises. Avec le tableau des rendements des pneus à 40km/h, je commence à comprendre pourquoi je déprime depuis que j'ai monté des conti gp 4 saisons en 28mm (qui ne font que 24mm une fois montés sur des jantes fucrum5, contre 26mm pour des gp 4000s2 de 25mm). Depuis qu'ils sont sur mes jantes, j'ai l'impression (vérifiée par strava) de me traîner sur tous les terrains. D'après le tableau, si on le compare avec le all condition de spécialized, c'est entre 20 et 30W de différence par rapport au GP4000S2 avec chambre. J'attends du coup avec plus d'impatience le retour des beaux jours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *