Premier test Michelin POWER Competition 25 mm
4 avril 2016
Test du pneu Continental GP TT 25 mm
27 avril 2016
Salut à tous,
J’ai pu essayer dernièrement les plateaux ovales de la
marque Dual Oval. Un de mes clients les possèdent et en est très satisfait.
J’ai donc voulu tester leur rendement car ils possèdent une ovalisation différente des Rotor ou Osymétric. Différents montages sont possibles en
fonction de son pédalier ( 4 ou 5 branches) 
et combinaisons souhaitées ( 110, 130 mm), je laisse le choix de
regarder les présentations et options possibles sur le site ici.
Plateaux Dual Oval avec 3 positions de réglages
L’ensemble est bien fini et se monte vraiment facilement grâce à une
notice claire et des détrompeurs sous forme de flèche. D’un point de vue ovalisation, en comparant
avec Osymétric ou Rotor Qring,  on voit
clairement que le pic de force n’apparaitra pas au même endroit. 
Manivelle assez basse pour le pic de force

Rotor et ovalisation max
Sur la photos
ci dessous et pour résumer les plateaux, même si mes traçages ne
sont pas aux degrés prêt ( angles des prises de vue et approximation symétrie),  on voit clairement que
l’Osymétric permet d’atteindre le pic de force en premier dans le pédalage,
puis le Rotor et enfin le Dual oval. 
Grand plateau ( jaune): Dual oval, Petit plateau ( rouge) Osymétric, orientation plateau virtuel rotor ( bleu)
Au
niveau du ressenti, l’Osymétric est celui qui permet de ressentir le mieux
l’accélération angulaire, comme je l’avais déjà décrit dans mon test en 2014.
Le Dual vient juste après et bizarrement 
ce n’est pas le Rotor. 
L’accélération est légère mais on la sent tout de même, on s’y fait très
vite et elle passe inaperçu après 30 min de roulage.  Le Rotor vient en dernier et il est vrai que je ne
fais quasiment pas la différence par rapport à un pédalage sur plateau rond de
ce coté là. La cadence de pédalage est augmentée naturellement et significativement
que se soit en Osymétric ou Dual. Personnellement je tourne à 90 tr/Min sur
Dual Oval avec un ressenti 85 tr/min si j’étais sur Rotor. Plusieurs fois je me
suis surpris à voir 90/95 tr/min en ayant l’impression d’être vers 85 tr/min. Un bon point pour l’économie d ‘énergie.
Pour m’aider dans les analyses, j’ai utilisé 3 capteurs de
puissances en même temps : à savoir le SRM, les pédales P1 et un Powertap
G3 afin de n’avoir aucun doute sur le calcul des watts et le comparatif. Le SRM
et les P1 ne sont pas influencés par le
ROTOR , il indique la même puissance et écart ( à 1 % prêt) par rapport au
powertap G3.  Pour le Dual, le SRM ne bouge
pas non plus mais c’est les P1 qui sur estiment la puissance de 2%. Etrange car
c’était un argument de Powertap d’être juste avec les plateaux oval.
Malheureusement pour les P1, le résultat n’est pas bon non plus avec
l’Osymétric où on retrouve bien une surestimation de la puissance comme le SRM
de 3 à 4 % ….dommage pour les P1 et on attends avec Matsport  l’avis Powertap sur ce sujet.
Mon
coureur, qui les possède, a joué le jeu d’un comparatif PMA et PMAX . Nous
avons fait un test PMA 5 min à 380wmoy  + 3 sprints max à 1506w en Dual. 
Test PMA, PMax avec Dual OVAL
Puis il a démonté les plateaux et mis les ronds. Recalibration SRM bien sur
entre les 2 plateaux. Le lendemain il a fait une sortie d’adaptation avec les
ronds, puis une journée de récup off puis un nouveau test PMA un jour plus tard
en rond à 377 w moy  et sprints à 1430 w. 
Test PMA, PMax sur plateaux ronds
Donc les résultats de ces tests
confirmeraient aussi d’autres études ( JSSM et F.Grappe) que la PMA ne bouge pas mais que l’on peut
sortir un peu plus de puissance sur sprints. Bien sur il faudrait prolonger
l’étude pour être sur et compléter par d’autres mesures mais ça donne une
indication .Je pense que les sprinteurs devraient s’intéresser un peu plus à
cette possibilité de gain.
Le
coureur a préféré remettre ses plateaux Dual après quelques sorties en
ronds, il a trouvé la fatigue musculaire plus importante sur les séances en
intensité avec les ronds. C’est mon ressenti aussi chaque fois que je réessaye un
plateau rond, je m’épuise plus vite.
Les
Dual Oval présentent donc une solution intéressante pour celui qui veut essayer
l’ovalisation. Impossible de dire qu’elle est la meilleure solution. Je pense qu’en fonction de son pédalage, de sa position,  un plateau pourra mieux convenir qu’un autre. L’offre de chez Dual Oval ( France de plus) est très bien placée en terme de rapport
qualité / prix ce qui pourrait faire pencher la balance pour celui qui veut essayer un plateau ovale.

34 Comments

  1. Fabrice Vidal dit :

    Bonjour Alban,
    Au niveau du réglage du dérailleur tu as du le retoucher? Comment se passent les montées et descentes de plateaux par rapport à des ronds?
    Merci pour ton CR en tout cas.

    Fabrice

  2. Phil dit :

    Bonjour Alban,
    Ne devrait on pas parler plutôt de possible gain en rendement ? Comme de meilleurs pneus par exemple qui permettent d'économiser quelques watts ?
    Il me semble qu'un coureur qui a une PMA d'admettons 350 w, aura la même, quel que soit le système de transmission en aval.
    Un meilleur pneu, une meilleure chaine mieux lubrifiée, n'augmente pas la PMA…
    Est ce que je fais fausse route ?

    • Bonjour, relisez mes nombreux articles et vous verrez que chaque fois qu'il y a un gain de rendement mécanique à la clé, j'en parle…chaine, lubrifiant, pneus, aéro , roue sont en effet des moyens de rouler plus vite pour une puissance donnée ou d'économiser des watts en restant à la même vitesse. Concernant les plateaux oval on peut retarder la fatigue musculaire donc rouler plus longtemps à la meme puissance avant l'épuisement. C'est un sujet particulier car comme je l'écris, en fonction du pédalage de chacun l'ovalisation apportera plus ou moins de résultats qu'il est bien impossible à chiffrer de mon coté…certaine etudes ont démontré qu'on produisait moins de lactactes…il faut essayer, capteur de puissance à l'appui bien sur…de mon coté, c'est des hypothèses que j'ai tenté en 2014 avec le test Osymétric…avec le recul je ne sais dire si les quelques watts soutenu en plus sur 35 min de tests à fond venait du plateau ou bien d'une bonne forme ce jour là…les triathlètes sont convaincu de l'efficacité sur 180 km où la transition avec la course à pied est facilité. Je veux bien le croire dans le sens où ces plateaux permetttent de rouler avec un gain de vélocité donc une fatigue musculaire moindre, sur 180 km ça se compte.Mais si vous n'arrivez pas à augmenter votre cadence avec, il n'y aura pas de gain bien sur…

  3. Phil dit :

    Bonjour,
    Donc on serait à peu près d'accord en disant qu'ils n'augmenteraient pas la PMA mais permettraient de diminuer ou retarder la fatigue musculaire ? ( si gain de cadence )

  4. contre occi dit :

    Tout cela semble logique… un effort avec moins d'à cout, donc les muscles s"économisent un peu plus, ou peuvent apporter un peu plus de force car meiux sollicités, de là à avoir un effet sur la PMA…
    Je pense que ces plateaux ont fait le buz après que des équipes pro aux résultats extraordianaires leurs en ai attribué une partie du bénéfice, pour mieux caché d'autres gains (illicites? cf buzz de stade 2 cette semaine)…

    • En effet on en restera sur l'économie d'énergie possible…car avec un osymétric, je peux aussi tourner les cannes à 100 tr/min avec du rendement, sans m'épuiser…donc le Coup de Froome = moteur c'est vraiment du buzz sans preuves….

  5. contre occi dit :

    En tout cas super test pour relativiser l'efficacité de ces plateaux.
    merci Alban

  6. Bravo Alban vous avez tout compris comme Froomey qui ne risque pas d'en faire la pub, il n'aimerait pas voir ses principaux concurrents avec Osym, coup de chance pour lui le sponsor principal fait tout pour empêcher Osymetric d'être utilisé par les pros et c'est vraiment facile pour lui, question de budget… N'oubliez pas que les directeurs d'équipe, les entraineurs et les athlètes sont payés par le sponsor et que leurs salaires est très important quand on leur parle de victoires possibles avec Osymetric pour eux c'est hypothétique, tandis que le salaire pendant 3 ans avec un sponsor c'est du sur et du solide. Quant à la cadence de pédalage les études biomécaniques montrent qu'avec Osymetric on passe les 2 zones point mort (point mort haut, point mort bas) ce qui fait plus de 200°: 8% PLUS VITE avec MOINS D'EFFORT donc MOINS D'ACIDE, le point mort est donc moins "mortel" ce qui permet une cadence supérieure, c'est QFD, vous n'avez qu'à l'essayer et vous comprendrez. Ni Froomey et Wiggo n'ont été payé par Osymetric… C'est un signe!

  7. AGUD thierry dit :

    je roule depuis 3 saisons avec des osymetric et je ne reviendrai pas aux plateaux ronds, en effet la fatigue est retardée, et c'est bien plus efficace sur des sorties longues, et aussi sur des chronos d'au moins 20 mn
    Au passage je note que les nouveaux osymetric sont bien mieux depuis qu'il sont fabriqués par stronglight

  8. Bonjour Thierry, La forme semble avoir un peu évoluée depuis ma version en effet. Si JL Talo en a un pour test, je me ferrai un joie de comparer !

  9. AGUD thierry dit :

    oui ils sont plus rigides et la chaine ne saute plus sur le braquet le plus petit, et aussi plus ce bruit aux points mort qd la chaine tombe sur le plat
    Autre avantage un 34 dents pour les modèles shimano 4 branches
    franchement je comprend pas pourquoi les pros n'y croient pas…pierre roland les a vite abandonné .. wiggo aussi

  10. Pour info Wiggo et Pierre Rolland ont abandonné à contre cœur les plateaux Osymetric sous la très grosse pression des sponsors, dans le sport l'économie a plus d'importance que la perf… et merci pour votre enthousiasme!

  11. Les osym sont bien chers par rapport aux dual oval ( même si faits en france les osym )

    • Le pic de force et l'accélération angulaire sont différentes et interviennent à des niveaux différents dans le pédalage. Il faut essayer mais si les osy te conviennent mieux et te permettent d'économiser des forces et gagner 5 min sur un 5 h de vélo, tu les prendra quand même malgré le prix ! 🙂

  12. Les Osymetric sont vraiment différents, ce n'est pas du tout la même courbe.

  13. mikael Chenal dit :

    Pour les pedales P1,il reste toujours l'option de tricher en modifiant le parametre longueur des manivelles . Si je compte à l'endroit en saisissant une longueur de 5mm plus longue ou plus courte que le reel on devrait pouvoir tromper le calcul pour retomber sur nos pattes.

  14. Salut alban
    quelles dentures utilises tu pour les plateaux ?
    merci

  15. jean kellens dit :

    Bonjour Alban
    Est ce que les plateaux font du bruits comme sur des osym?
    Merci

  16. Bonjour, la came est moins prononcée, on entend presque rien

  17. Bonjours Alban
    merci pour ton article qui ma décidé a passer sur des plateau ovoïde et a choisir la marque dual ovale.
    2 petite question persiste pour moi…
    tu n'a pas parler de la qualité et des finitions du produit de l'impression de solliciter… (c'est peux être fait exprès de ne pas en avoir parler… (autre article ou autre))
    et faut t'il raccourcir la chaîne ou la rallonger ou faire un changement de réglage sur le dérailleur AV/AR si on passe d'un plateaux 52 rond a un plateau 52 ovale,
    de même pour un passage de plateau 52 rond a un 53 en ovale ?
    merci

  18. JL dit :

    Bonjour Alban,
    Adepte des osymetric j'ai dû les abandonner à cause des déraillements inopportuns ;-).
    Je suis passé aux Dual Oval où je n'ai plus de problème de déraillement. Mais préférant les Osymetric je me demande s'il ne serait pas possible de mettre le grand plateau en Dual et le petit en Osymetric pour limiter les problème de déraillement. Le montage se fait sans problème mais ma question est par rapport à la différence de pic de force entre les deux quand on passe de l'un à l'autre car la sensation est vraiment différente.
    Merci et bonne continuation.

    • Bonjour, en effet la sensation est vraiment différente quand on passe d'un osymétric à un autre plateau sur le même pédalier. L'impression de pédaler avec une patate je dirai sur le grand plateau plus classique puis cela s'estompe. J'avais testé sur mon blog petit plateaux osymétric / gd plateau Rotor. C'etait avant tout pour une question de réglage et de bruit aussi. ça me semble un bon compromis d(utiliser 2 plateaux différents pour l'économie musculaire si on est habitué aux 2. En fonction des pédalages de chacun il se peut en effet qu'on prefere ou que l'on soit plus efficace avec un pic de force retardé ou avancé. Dans ce cas les rotors et le capteur 2 inpower sont bien et peuvent vraiment aider à trouver le bon réglage ( test également dispo ).

  19. ribes dit :

    Bonjour,

    je recommande , après 500 km sur la position 2 , je suis sur la position 3 , pour moi positon idéale , un régal et du changement ,
    adaptation , immédiate , aucune gène , pas de déraillement , réglage du dérailleur et deux maillons en moins de la chaine ,
    moins de fatigue , sur une sortie longue .

    Je recommande

    sportivement

  20. Pierro dit :

    Bonsoir,
    Merci pour votre blog et ce super article.
    Je voulais savoir si les dual oval étaient compatibles avec un P2M NgEco cannondale ?

    Sportivement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *