Tendances aéro 2019: roues, cadres, casques, tenues.
27 octobre 2018
Chambres à air: roulement et résistance.
20 décembre 2018

Bonjour à tous,

 

J’ai reçu les nouveaux pneus Continental à savoir le GP 5000 et 5000 TL en version 25 mm. Continental a présenté ses nouveaux pneus il y a une dizaine de jours en annonçant en particulier:

Une amélioration du roulement de 12 % entre l’ancien GP 4000S 2 et et le nouveau 5000, une version TL Tubeless encore plus rapide de 5 % par rapport à la version 5000, un meilleur grip, une résistance à la crevaison accrue de 20 % et un poids légèrement en baisse de 10 g. On retrouvera tous les détails des nouveautés ici avec l’article de Guillaume pour Matos Vélo.

Me concernant, je vais m’attarder sur la résistance au roulement. Nul doute que l’on retrouvera d’autres articles prochainement, testant en plus la résistance à la crevaison comme chez Bicyclerollingrésistance .

Comme à mon habitude, j’ai testé le roulement sur mon roller avec mon capteur de puissance SRM. La roue arrière utilisée est une DUKE 35 mm tubeless ready de 19 mm interne et 26 mm externe. La roue avant étant cette fois une Neutron équipée d’un pneu bien résistant ( HUTCHINSON équinox). Pour chaque test, j’ai suivi un échauffement des pneus de 5 min puis fait une mesure du roulement sur 2 min en restant à  75 tr/min de cadence ( 52×11, environs 43 km/h). Chaque pneu a été gonflé à 6 bars et mesuré sur la jante au pied à coulisse.

Le nouveau 5000 TL 25 mm affiche un poids de 298 g sur la balance et mesure 25.2 mm sur la DUKE.  C’est donc une taille contenue permettant de s’ajuster au mieux par rapport à la largeur de jante. Un bon point pour l’aérodynamisme.

 

GP 5000 TL

GP 5000 TL

 

Largeur 5000 TL

Largeur 5000 TL

Cette version a été particulièrement difficile à monter en première utilisation, la première tringle a fait de la résistance pour passer le bord de jante, puis comme on  le verra ensuite, j’ai pu le remonter plus facilement en deuxième utilisation.

La version 5000 25 mm est pesée à 218 g et mesure 26 mm une fois en place.

 

GP 5000 25 mm

GP 5000 25 mm

 

GP 5000

J’ai opposé pour ce test les versions Schwalbe Pro one, GP 4000 RS 25 mm et ATTACK 23 mm dont on retrouve ci dessous les largeurs une fois montés.

Schwalbe Pro one: 25.75 mm

Schwalbe Pro one: 25.75 mm

GP 4000 RS : 28 mm

GP 4000 RS : 28 mm

GP ATTACK 23: 27 mm

GP ATTACK 23: 27 mm

Comme on peut le constater les anciens Conti prennent rapidement du volume sur les jantes larges actuelles. C’est un point qui peut avoir son importance dans le compromis roulement / aéro surtout s’ils sont montés à l’avant.

Concernant ces tests de roulement sur Roller, je rappel que la consommation instantanée en watts est éloignée de la réalité du terrain. Un coefficient diviseur de 4.5 est à appliquer entre chaque écart trouvé pour se rapprocher de la vérité à 43 km/h:  rappelé ici  ou encore ici sur ma synthèse du roulement 2018 ( avec test du GP4000 RS, ATTACK ).

J’ai donc commencé par le test du GP 5000 TL qui m’a donné 178 w consommés pour mon ensemble roulant. Le passage au Schwalbe PRO ONE ( + 20 cl liquide) a donné 190 w consommés. Cet écart de 12 w se traduit donc par un gain réel de 2.6 w en faveur du 5000 TL à 43 km/h ou 1.8 w à 30 km/h. Pour être sur de mes mesures et qu’il n’y a pas de dérives, j’ai remonté le 5000 TL et j’ai denouveau mesuré 178 w consommé. Lors de ce second remontage, la mise en place a été bien plus facile. Le GP 5000  ainsi que les autres pneus Continental ont été monté avec une chambre latex Michelin A1 de 80 g. Pour ceux qui roulent avec des chambres à air butyl standart de 100 g, il faudra rajouter au moins 10 w sur roller ou 2 w en réel pour se faire une idée des performances.  On retrouve l’ensemble des mesures sur le graphique d’analyse WKO4 puis le tableau récapitulatif des pneus.

Synthèse roulement pneus

Synthèse roulement pneus

Récap roulement

La référence choisie est le 5000 TL. En rouge, on retrouve les watts perdus par la concurrence et en vert l’inverse. On voit donc que la version TL serait plus rapide de 0.3 w à 30 km/h que la version 5000 équipé chambre latex. Un résultat plutôt cohérent puisque Conti annonce 5 % de gain pour le 5000 TL vs le 5000 butyl. Si je rajoute 10 w sur le roller du à un passage en chambre butyl, on aura bien 5 % de différence entre les 2 pneus ou pas loin !

Il est intéressant de noter que la version pneu 5000 est plus rapide que le GP RS, lui même déja une référence! Ainsi on serait au niveau du roulement d’un GP TT, mais avec une résistance à la crevaison supérieure ! Sans parler de la forme et de sa taille contenue qui favorise l’aérodynamisme. Seul le pneu GP Attack semble résister et faire mieux que les nouveaux Conti en roulement.  Cela reste un pneu exclusif et ultra light, que l’on peut se permettre de mettre à l’avant ou pour des grimpées en monte Arrière. Mon modèle utilisé sur 2000 km ne fait plus que 160 g à la place des 175 g du départ, cette différence explique son roulement encore plus rapide. Nul doute que les nouveaux Conti 5000 et 5000 TL vont améliorer leur roulement au fur et à mesure que l’épaisseur de gomme va diminuer avec l’usure.

Pour conclure, Continental frappe un grand coup. La gamme 5000 et son roulement ne déçoit pas. Dans mon comparatif 2018 du roulement, les pneus Continental étaient déja dans le haut du panier. Les versions 5000 sont encore meilleures. La version Tubeless pourrait enfin proposer un pneu rapide, aéro, solide et avec un grip sans faille. L’un comme l’autre sont à coup sur des futurs best seller dans ces compromis tant recherchés.  Ils vont rester en place et je vais pouvoir tester leur résistance + confort dans les mois à venir.

79 Comments

  1. Renaud M dit :

    Alban, une nouvelle fois bravo pour le sérieux de ton travail et merci pour ces nouvelles infos pertinentes.

  2. Seb dit :

    Toujours pas de tringles souples, quel dommage…

  3. philippe dit :

    merci pour ce premier test .
    qu’en est ‘il du montage sur tes roues? plus facile que les 4000 ou toujours aussi difficile …pour les pauvres petites mains!!
    par comparaison le Pirelli se monte beaucoup plus facilement que le 4000

    • Alban Lorenzini dit :

      Cela reste du Continental, moins simple en effet que d’autres marques. Le tubeless un peu raide, le 5000 ça allait cela reste du niveau d’un GP4000S 2 .

  4. Fabien dit :

    Comme d’habitude, super boulot ! Bravo !
    J’ai actuellement des pneus GP 4000SII 23mm en fin de vie, est-ce que je peux monter ces pneus GP 5000 25mm à la place ? (L’interrogation est sur la compatibilité 23 / 25mm)

    Merci d’avance !

    Fabien

  5. michel dit :

    Merci Alban pour ce travail scientifique et énergivore
    Je suis à nouveau tenté par le TL (dégouté par les hutchinson)
    Mon souci est de savoir s’il est possible de glisser une chambre à air dans le pneu (en cas de crevaison sur la route)
    Avec les shamal 2way fit (17mm) et les hutchinson je n’avais pas réussi, notamment avec le liquide « anticrevaison » plein les mains
    Avec quel produit peut on décoller cet anticrevaison séché par paquet sur la jante avant le montage d’un pneu neuf

    La réponse ne presse pas…

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, Il est vrai que c’est vite ennuyeux un tubeless dont la réparation ne peut se faire simplement avec le liquide qui rebouche le trou…et juste regonfler un peu pour finir la sortie ..Si votre jante est bien conçu vous pouvez rouler à plat ( moins de 1 b) sans déjanter mais c’est peut être pas le cas avec les 2 way fit. Sinon enlever le pneu, évacuer le liquide, desserrer la valve avec les mains glissantes peut vite devenir galère…Le 5000 TL 25 mm ne fera hélas pas exception. Il est raide à passer ( dépendant de la taille + forme de la jante tout de même) et mettre une chambre à air sans la pincer sera compliqué…peut être que la version 28 mm est plus simple…sinon le corsa 25 mm TLR est ultra simple à mettre en place mais assez fragile tout de même donc crevaisons rapides possible. Franchement un bon GP5000 + Ch latex à l’AR et CH Panaracer R’Air à l’avant ( butyflex très confortable, top roulement + sécurité à l’échauffement) vous apportera quasi autant de confort et roulement que le TL sans les inconvénients de réparations. Pour moi c’est toujours pas gagné cette histoire de tubeless pour le montage sauf prendre un ensemble type MAvic + UST mais hélas et comme vous dites c’est une gomme Hutchinson donc pas la meilleure en roulement mais surtout la moins bonne en résistance crevaison. Si des lecteurs ont une expérience de montage d’un autre tubeless sur jante MAvic UST, je veux bien connaitre leur avis .

      • Mathieu dit :

        Bonjour,
        Concernant votre commentaire sur les chambres, pourquoi préconisez vous des chambre différentes à l’avant et arrière ?
        Désolé si question « stupide », mais je débute en route, viens du VTT.
        Merci
        Mathieu

        • Alban Lorenzini dit :

          Le freinage avant échauffe d’avantage la jante, les chambres latex aiment moins. C’est donc pour des raison de sécurité qu’il faut mieux mettre du butyl à l’avant et on peut se permettre de garder du latex à l’arrière pour le rendement. Cette remarque est surtout vrai pour les descentes de cols, moins quand on roule majoritairement sur du plat et encore moins si on fait moins de 65 kg .

      • Topwheels dit :

        là il faut qu’on m’explique : j’utilise des tubeless route depuis sept ans, et je n’ai jamais eu de soucis pour monter une chambre à air en dépannage. J’apprécie le tubeless pour son confort et la bonne tenue de route qu’il procure, et aussi un coté anti-crevaison qui est appréciable, il est rare d’avoir à remettre une chambre à air en réparation puisque généralement la crevaison se manifeste sous la forme d’une crevaison lente, qui donne le temps soit de regonfler soit de terminer sa sortie pour réparer à la maison.
        Tubeless utilisés: Hutchinson, Specialized, IRC, Schwable. Jantes, Notubes, DT swiss, Boyd, et diverses jantes en carbone.

        • michel dit :

          Bonjour Topweels
          Avez vous une méthode efficace pour enlever le « liquide anticrevaison » (les guillemets sont importants) lorsqu’il n’est plus liquide et forme des paquets de croute sur la jante ?

          Sans « gratter » pendant …quelques minutes si possible

          Un grand merci de partager votre expérience

          (mes roues sont des campa shamal tubeless)

          • Didier dit :

            Bonsoir Michel,

            Il est fortement conseillé de renouveler le liquide anti-crevaison tous les 3 mois afin de ne pas avoir cette boule dure dans la jante, sachant de plus que le liquide ne joue plus son rôle.

            Cordialement

      • Côme dit :

        Salut Alban,

        Je te fais un petit retour sur les 5000TL avec des Mavic Comete UST. J’ai roulé avec toute la saison dernière avec des Comete UST + pneu Yksion Pro UST Mavic en compétition (je fais du traithlon), pour l’entrainement j’utilise des Ksyrium pneu (donc j’ai peu de bornes avec les Comete). Aucune crevaison avec les Comete sur la saison dernière et assez conquis par le confort et la sécurité que cela apporte. En voyant le sortie des GP5000TL je saute sur l’occasion car j’étais déjà sur mon vélo de route conquis par les pneus GP4000SII pour les raisons que tu connais.

        Mavic Comete UST + GP5000TL: et bien c’est vraiment mais alors vraiment la galère à monter, j’ai du acheter une pince spéciale pour montage de pneu car je n’y arrivait pas à la main… (contrairement aux Yksion). Une fois en place RAS, je n’ai pas encore roulé avec surtout que ça ne se fera pas avant quelques mois car j’habite en région montagneuse. Par contre un gros doute s’installe en moi car quand je vois le mal que j’ai eu à les monter/démonter (j’ai fais l’essai, une horreur comme c’est galère), qu’en sera il en compétition si je crève au bord de la route? Cela ne sert plus à rien que je prenne une chambre de secours car je n’y arriverait pas sans matos… Je ne sais pas si je vais prendre le risque et je me pose la question de remettre mes anciens pneus Mavic… Déçu car je suis certains que se sont des supers pneu

        • Alban Lorenzini dit :

          Bonjour, J’ai mentionné dans l’article que le 5000 TL avait été dur à monter la première fois puis bien mieux la seconde fois . Il reste plus dure à mettre que la version pneu. Cela va aussi dépendre de ta jante…Mais oui en cas de crevaison et s’il faut repartir vite, mieux vaut miser sur une version pneu surtout pour 0.3 w de différence si tu équipes ce dernier avec une ch latex. Mais bon hésiter entre la gamme 5000 et des pneus MAvic, faut peut être pas pousser ! 🙂

          • Merlin dit :

            @Alban, j’avais cru comprendre que le mavic pro UST étaient un fusion 5 galactik déguisé? et sauf erreur tu as trouvé des certaines qualités aux fusion 5 galactik? Dans ces conditions j’ai du mal à comprendre ta dernière remarque en réponse au post de Côme…
            Par ailleurs il est certains que la facilité de montage est un critère important pour éviter les galères. De ce côté là Mavic est vraiment au top, le montage sur les ksyrium pro ust est trés facile et étanchéité des pneus yksion pro impressionnante. J’ai monté ces pneus sur une jante AM 2218 (https://amclassic.com/index.php/rims/acrd-2218-road-tubeless-rim.html) et c’est encore plus simple !!
            Auparavant j’avais une une paire de DT 1400 oxid et le montage tubeless du pro one que tu m’avais recommandé est vraiment impossible même avec la Schwalbe Tire Booster !! J’ai revendu le tout… mais reste friand de tes articles et conseils !!
            Donc en conclusion l’aspect souplesse du pneu est probablement à prendre en compte comme un élément trés important pour éviter les galères lors du montage et sourtout remontage aprés crevaison !
            Actuellement si on a choisir un pneu tubeless (puisque c’est le meilleur rendement) pour faire des sorties courtes et dynamiques en montagne (mon usage) j’ai l’impression que le galactik eleven storm fusion 5 tubeless ready (ouf) à 240grs reste le mieux placé (avec le mavic qui lui ressemble donc?) et le 5000 TL venant juste aprés (du fait quand même de son embompoint +55grs par pneu par rapport au galactik), on élimine le corsa TLR trop fragile et le pro one trop rigide… tu confirmes ce choix?

          • Alban Lorenzini dit :

            Le fusion galactik a un certain rendement mais ne tient pas ses promesses concernant l’usure et la résistance à la crevaison.Tous les tests confirment leur résistance très en dessous de la moyenne. Le 5000 TL est peut être plus lourd mais est bien plus rapide en roulement( 3 watts) , grip et résistance supérieure de plus. Pour moi, il y a pas photos pour rouler fort, vite et longtemps dans le confort: 5000 TL si on veut rouler tubeless.

      • frederick VERGNE dit :

        Bonjour, oui les pneus mavic ne résistent pas longtemps à l’ar. A l’avant aucun soucis. Sur les dernieres mavic pro UST je roule avec des Hutchinson sector en 28 en tubeless, montage hyper facile, et super confort, apres je pense que niveau rendement c’est moins bien que les GP5000, par contre ils sont hyper résistants.

  6. Olivier Dulaurent dit :

    Bravo Alban, super boulot !

    Une nouvelle référence très certainement.

  7. thomas dit :

    Bonjour Alban,

    super, merci pour tes travaux toujours à la pointe…

    Par contre j’ai pas trop saisi si ces nouveaux pneus sont vraiment indispensable. Je me suis équipé des force / Attack, et aucune crevaison depuis les milliers de km.
    Ces 5000 ne sont pas meilleurs? Plus résistants?

    Apparemment les revendeurs pourront aussi fournir les 5000 en 23 ou 25 mm. Je partirai bien pour une paire de 23 pour l’aero, genre parcours rapide sans bosse, car là de toute façon le gain de rendement est gommé par la resistance au vent.
    Sinon avec un parcours avec de bonnes bosses, 25mm à l’arrière et 23 mm à l’avant.

    a+

    • thomas dit :

      Rajaout: Sauf que c’est vrai que ces gp5000 sont plus fins une fois montés…( c’est un+ pour l’aero) j’aimerai voir la largeur gonflé d’un GP 5000 23MM.
      ce dernier serait intéréssant pour un pneu avant (moins large).

    • Alban Lorenzini dit :

      Clairement la différence de rendement avec un pack attack / force sera vraiment imperceptible oui vs 5000. Il faut aller chercher du coté du grip, résistance à la crevaison supérieur des 5000 pour tenter de trouver des avantages.

  8. BARTHALAN dit :

    Bonjour Alban,

    est-ce que le compromis idéal si tant est que l’on reste en pneu + chambre ne serait pas Attack à l’avant et GP 5000 à l’arrière?

    Sportivement.

    • Alban Lorenzini dit :

      Pour le roulement aucun doute que l’attack reste meilleur mais bien plus fragile. Donc pour une grimpée ou un CLM voir une épreuve courte tu peux même tenter de mettre 2 attacks. Sinon 23 / 25 en combo 5000 possible aussi suivant largeur de jante. Le 5000 taillant plus petit, il se peut qu’on puisse mettre aussi un 5000 25 mm avant.

      • thomas dit :

        toujours sur ce GP 5000… d’après toi il y a une grosse différence de rendement en 23 ou 25 sur l’arrière?J’hésite entre une paire 23/25 ou 2×23.
        Toi tu avais mis le attack 23 mm à l’arrière aussi .
        EN tout cas de mon expèrience les attack force sont relativement solide – plus que le michelin competition – Donc de quoi assurer un minimum pour une competition comme tu disais à l’instant.
        Et donc les 5000 comme deviendrait la référence les pneus d’entrainnement…

        • Alban Lorenzini dit :

          je n’ai jamais eu de 23mm en 5000 et donc je ne sais pas ce qu’il mesure réellement sur jante. Mais je partage ton point de vue que l’attack est super costaud pour le poids et son rendement. La couche de Vectran est bien là et permet d’assurer un minimum de renfort. 2 attacks neuf sur des courses à la route pas trop défoncée doit pouvoir se tenter. Surtout si on pése pas trop lourd et on gonfle pas trop fort. Sinon oui pour en revenir en pneu d’entrainement et de course, le 5000 reste un top compromis car même s’il est un peu moins rapide qu’un attack, aéro, grip, confort et anticrevaison sont supérieurs

          • Jean Bambois dit :

            Le Conti GP 5000 en 23mm devient 25mm sur une jante de 19mm de largeur interne entre crochets mais en fait il n’est pas assez gros pour ce genre de roues très larges dont la jante déborde du pneu. Le Conti GP 5000 23mm est mieux taillé pour aller sur une jante de 17mm de largeur interne. Pour les jantes en 19mm de largeur interne il faut impérativement le GP 5000 en 25mm (qui devient 27mm).

          • Alban Lorenzini dit :

            alors il faut un deuxième attack il fait 26 mm sur du 19 mm interne donc parfait pour vos Reynolds et un roulement aussi bon que les 5000

  9. Toni dit :

    I mounted GP4000 SII and now Vittoria Corsa, always 23/25 only feel more grip and smooth rolling with Vittoria, but the Michelin Power Competition I feel bad grip in all weather I don’t know when It is going to fall.

    Have more grip GP 5000 than GP4000?

    • Alban Lorenzini dit :

      no idea , i take any risk in downhill

    • thomas dit :

      Je reviens après quelques semaines d’utilisation des GP5000 en 23 mm avant et arrière.

      Dimanche dernier, j’ai monté une cote 5.2.km, 4.6% en 17mn16 18.2km/h… 247 W avec le rotor et les GP5000 23mm. bonne condition de vent
      EN 2016 avec des gp4000s2 : 15MN16 20.6 km/h ….254 W et le powertape ! Pareil vent un peu favorable.
      Poids total équivalent, jantes larges…

      Bigre, 2mn pour 7W! Impossible, ce sont les pneus en cause.

      à midi j’ai fait 2 tests à 200W sur une cote à 9.5% de moyenne.
      Résultats à 200W: 4mn54 les 2 fois.
      avec les ATTACK FORCE, et 25mm à l’arrière je tournais en moyenne entre 4mn36 et 4mn42!

      Après en 23mm à l’arrière je suis sans doute plus aéro sur le plat, mais comme en cyclo, et quand on se tire la bourre entre potes c’est souvent en cote qu’on fait les différences, je vais remettre mon FORCE 25 mm à l’arrière.

      • Alban Lorenzini dit :

        dans ton analyse tu ne parles pas de la différence rotor / powertap , quel est l’écart de mesure entre les 2? Ensuite tu ne parles pas des conditions météo et surtout températures entre les 2 tests à 3 ans d’écart. Habillé pareil ? car scx en habit d’hiver peut influencer…DErnier point faire des mesures sur 200W à 9.5 % de pentes cela implique des vitesses très faibles et donc un nivellement du RR. Celui ci etant déja très faible à 30 kmh entre les pneus que tu sites, on ne peut expliquer autant de différence entre tes chronos 4’54 vs 4’36. 18 s sur une si faible mesure c’est au moins 25 à 30 w à produire pour compenser. Sinon je rejoints ton point de vue un pack Attack/Force et donc du 25 mm à l’ARR reste ultra compétitif pour une cyclo vs 5000 23 mm.

        • Thomas dit :

          Je n’ai ni le matos ni le temps de faire un travail de ta qualité…
          Les allures de montée étant faible j’en ai déduit que le cx jouait peu. Vent à peu près similaire.
          Différences PowerTap rotor, il me semble que tu disais qu’il y avait peu de Delta, demain je vais faire une sortie longue, avec les 2et 2 Garmin pour voir….

          En tout état de cause les écarts étant énorme j’en déduit que l’hypothèse la plus probable est la largeur du pneu.
          Après l écart exact du à la largeur du pneu…? Évidemment les autres facteurs que tu cites gomme l exactitude des résultats.

          • Thomas dit :

            En tout cas l’histoire des deux minutes d’écart sur une côte de 16 minutes environ montre bien qu’un capteur de puissance est indispensable.
            Car avec tous les facteurs pouvant expliquer ces 2 minutes d’écart, sans le capteur j’aurais cru avoir fait une super mauvaise performance.
            Alors qu’en fait je m’aperçois qu’après une longue blessure j’ai enfin presque retrouvé mon niveau d’il y a 2 ans et demi en W

        • Jean Bambois dit :

          Effectuée à fc identique dans une côte de 5km à 5%, 20sc de plus avec les Conti Force 25 & Attack 23 sur roues carbone à pneus Reynolds 58mm (1700g la paire) qu’avec des boyaux Vittoria corsa speed graphene 23mm sur roues Bora One 35mm boyaux (1200g la paire).

          • Alban Lorenzini dit :

            La fc identique n’est pas un indicateur fiable. Ceux qui s’entrainent avec un capteur de puissance savent que le ratio W/fc peut varier de 10w d’une journée à l’autre. Aviez vous des ch latex avec vos pneus? Si ch butyl c’est un résultat possible. Le corsa speed est donné 2 w plus rapide, couplé au gain de poids des roues bora et suivant la longueur de votre cote, cela peut faire un petit écart en faveur des boyaux. C’est bien le seul boyaux qui peut rivaliser pour le moment mais pas en tenue de route ni crevaison, à réserver sur un chrono ou grimpée. Mais bon il faut de la patience pour les tests terrains, pour en avoir fait des dizaines , un rien fait varier le résultat. il faut un capteur de puissance ultra précis, multiplier les mesures, toujours grimper dans les mêmes conditions de vent et température ( 10 degrés vs 20 degrés = 2 % de rendement pneu en plus par ex) etc etc. Merci pour le retour.

          • Jean Bambois dit :

            Test re-effectué hier avec cette fois pneus Conti Attack 23 à l’arrière et GP 5000 23 à l’avant (toujours les mêmes chambres butyl Conti race light) sur roues Reynolds 58mm, même température, même équipement, pas de vent, je monte la côte de manière la plus régulière possible calé à 160bpm (= 85% fcm pour moi, donc performance très facilement reproductible à chaque fois contrairement à ceux qui font les tests à fond…). J’ai amélioré mon temps de 10sc sur la côte de 5km à 5% par rapport au montage Conti Force arrière et Conti Attack avant. Néanmoins ça fait toujours 10sc de plus que le chrono obtenu avec boyaux Speed graphene sur Bora one 35. Il est vrai que les 500g de moins sur les roues Bora 35 boyaux par rapport aux Reynolds 58 se sentent bien, il est probable qu’avec une roue à pneu plus basse et légère on serait dans les mêmes temps.

          • Alban Lorenzini dit :

            une certaine cohérence oui, 10 s d’amélioration sur 5 km à 5 % et en supposant 20 kmh, c’est 3 watts de mieux . C’est selon moi c’est la différence entre votre premier montage FOrce/attack et le couple Attack / 5000; SI vous mettez des ch latex ( au moins sur l’AR) vous allez regagner 1.5 w par pneu. Vous serez donc quasiment identique avec vos boyaux. Mais nul doute que le montage pneu sera plus résistant, plus de grip et surtout un couple aéro / roue bien meilleur sur les partie roulante. Nul doute que COnti 5000 + reynolds 58 vs Bora 35 + corsa speed c’est 20 watts économisés par vent latéral 10 degrés vers 40 kmh. Donc votre version pneu sera aussi rapide en montée et bien plus rapide sur le restant du parcours que le boyau.

          • Jean Bambois dit :

            Par contre entre mes Bora Ultra 50 boyaux et les Reynolds pneus 58 le choix est moins évident car les Ultra 50 sont plus facile que les Reynolds en côte et relances et presque aussi rapide sur le plat et descente, mais plus sensibles aux rafales de vent de côté. Mes prochains tests opposeront l’Ultra 50 aux One 35 et Reynolds 58.

          • Alban Lorenzini dit :

            Les nouvelles Bora qui arrivent, seront en profil U et moins sensible au vent latéral. Mais aucune version boyaux, que du pneus, il faut l’admettre en couple aéro/roulement, rien ne peut être plus rapide quel les pneus. regardez mon dernier Article sur les roues où vous pourrez trouver des profil 45 mm pneus + tubeless à 1500 euros et 1400g ( Bikebeat) proposant tout ce que vous recherchez dans le compromis aéro/roulement/ relance. Mettez des conti tubeless 5000 TL et pcela sera difficile de rouler encore boyau 😉

          • Legrandmonarque2 dit :

            Toujours la même côte de 5km à 5% encore testée aujourd’hui (toujours à 85% fcm – 160bpm) cette fois avec Bora Ultra 50 et boyaux Vittoria corsa g+ 23mm (270g) = le plus mauvais chrono (+28sc que le meilleur chrono)
            + 28sc que les Bora one 35 /boyaux Vittoria speed graphene 23mm
            + 18sc que les Reynolds 58/pneu ar Attack- av gp 5000 23mm
            + 10sc que les Reynolds 58/pneu ar Force 25 et av Attack 23mm

            il est clair que le boyau Corsa g+ n’est pas du tout indiqué pour un clm 🙂 mais un bon boyau confortable et fiable. J’attends avec impatience le nouveau boyau Speed graphene 2.0
            Prochains tests avec Bora one 35 et ultra 50 donc en boyaux speed 2.0 contre Reynolds 58/pneu speed 2.0 !

          • Alban Lorenzini dit :

            Bonjour, je vais finir par croire que vous êtes un vrai métronome! Bravo, en effet votre test est très cohérent, le boyau corsa G+ même s’il est bon pour sa catégorie, ne peut surpasser les autres choix de votre selection. J’hésite à commander aussi un corsa speed 2 25 mm pour valider les progrès .Car s’il gagne 1 w comme la version TLR, il peut être redoutable !

          • Jean Bambois dit :

            Encore un test dans la même côte cette fois avec roues Bora 35 + boyaux Conti Compétition 25 ar et Vittoria corsa cxIII 23 av. Pas mal, je fais exactement le même temps qu’avec les roues Reynolds 58 + pneus Conti attack III ar et Gp5000 23 av. Je reste toujours à 10sc derrière le meilleur temps obtenu par les Bora 35 montées avec les boyaux Vittoria speed graphene 23 mais 18sc devant les Bora 50 en boyaux corsa g+ 23 .Je sais bien que la résistance au roulement des boyaux Conti comp et corsa cxIII n’est pas terrible, mais là c’est encore la roue Bora 35 boyau qui est vraiment exceptionnelle dans les côtes à partir de 5% et + et permet de faire le 2e temps ex-aequo, je l’ai toujours préférée à la Bora 50 en côte. Ceci me conforte dans l’idée que j’obtiendrai encore le meilleur temps avec le couple Bora 35 + les nouveaux boyaux corsa speed graphene 2.0 quand je les recevrai. Il ne restera plus qu’à voir s’ils sont vraiment supérieurs à l’ancienne version. Tu devrais rouler un jour en Bora 35 + boyaux speed 2.0 je pense que tu te régalerais !

          • Alban Lorenzini dit :

            Bonjour Jean, tu avais quoi comme chambre à air sur les reynolds + conti? pour une fois le test n’est pas cohérent mais il en faut bien un de temps en temps sans capteur de puissance !:-) je ne crois guère en la magie des roues…si tu montes au train, c’est le poids montant et le roulement qui font la différence. il n’y a pas d’effet magique des roues. J’ai déja essayé des LW à 900g comme des RAR à 1000 g boyaux, si tu mets des conti compétitions en boyaux et que tu opposes cela à une paire de roue pneu à 1300 g par exemple + conti attack / GP 5000 même équipés de ch butyl, la paire pneu gagne. il y a trop de différence de roulement entre les 2 montes.

          • Jean Bambois dit :

            Les chambres à air utilisées sont des Conti race light butyl à 75g. Oui bien sûr ce ne sont que des tests effectués en extérieur sur des jours différents avec les aléas que cela comporte, il faudrait les faire le même jour et dans un laps de temps réduit. Cependant il y a tout de même 500g d’écart de poids entre la paire de Bora boyau et la Reynolds pneu en 58 qui n’est pas la hauteur de jante idéale pour monter des cols à partir de 5% de moyenne. Le boyau conti comp en 25 à l’arrière a du sauver les meubles pour la motricité d’autant plus qu’il est pas mal usé, idem pour le Corsa cxIII, et qu’ils ont du s’alléger de 20g chacun les rendant sans doute un peu plus performants que neufs au niveau de la résitance au roulement ? Concernant les roues même si tes Lightweight et Rar citées sont plus légères je suis persuadé que la Bora est bien meilleure (plus rigide que Rar et Lightweight et meilleurs rayons) je pense que vers 1200g c’est le poids idéal pour les roues de montagne, en dessous ça ne doit rien apporter à part un manque de rigidité.

          • Alban Lorenzini dit :

            refait le test et vois si tu trouves une nouvelle fois pareil pour lever le doute

          • Jean Bambois dit :

            Test ce matin (aucun vent) : Roues Dt Swiss arc dicut 62 + Gp5000 25 ar et Gp5000 av 23 avec cette fois 2 chambres à air latex Vittoria (les nouvelles roses à obus démontables). Résultat… meilleur temps battu de 12sc ! waoh 12sc de mieux qu’avec les boyaux corsa speed graphene 1.0 en 23 sur Bora 35, je n’en reviens pas ! Déjà rien qu’à la sensation je sentais tout de suite que le roulement était vraiment super et le chrono vient confirmer l’impression.
            Je reçois cette semaine les nouveaux boyaux speed graphene 2.0 en 25, impatient de comparer ! Concernant les roues arc dicut 62 elles sont vraiment super aussi (et encore plus à grande vitesse), le gp5000 en 23 à l’avant prend le volume parfait pour cette jante en 17 interne.

          • Alban Lorenzini dit :

            Super produit et synthèse du pneu parfait que les GP5000: touché, grip, résistance, aéro, tout y est oui ! et les avis sont unanimes. Accepterais tu que je test un de tes boyau 25 mm 2.0 ? ecris en Mp si tu souhaites et on s’arrange! 😉

  10. thomas L dit :

    Merci pour cet article très intéressant ! Je vais recevoir ma paire de 23mm sous peu. En fait, avec les GP 4000 SII 25mm, le pneu frottait à l’avant sur le haut de la fourche, alors que cela passait très bien avec les MAVIC TL en 25, j’avais donc du opter pour la version 23mm des GP4000. Préférant rouler en 25mm, pensez-vous que le 25mm des GP5000 pourront passer au niveau de ma fourche?

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, le 5000 25 mm mesure maintenant 26.7 mm sur ma jante, c’est toujours 1.5 mm moins large que le 4000S 2 25 mm. A voir si cela passera chez vous.

  11. Jonathan.Letram dit :

    Bonjour, svp je voulais savoir lequel prend le dessus en résistance au roulement entre :
    Boyau Vittoria corsa speed graphene 23mm (je précise bien en boyau)
    Pneu Conti gp attack 23mm (chambre latex)
    Pneu Conti gp 5000 23mm (chambre latex)
    Pneu Michelin power compétition 23mm (chambre latex)
    Merci !

    • Alban Lorenzini dit :

      Attack ou 5000 23 mm + ch latex seront un poil plus rapide que le corsa speed boyau en roulement ( 1 w max à 30 kmh). Power competition 1.5 w moins rapide. Ensuite si on parle résistance crevaison/roulement , 5000 meilleur compromis.

  12. Jonathan.Letram dit :

    Et en aero et en poids on peut penser que cela fera finalement passer le boyau Vittoria corsa speed graphene devant les pneus car le boyau 23mm fera bien réellement 23mm une fois monté sur la jante et l’ensemble boyaux/roues peut donner 360g en moins que pneus/roues.

    Bora Ultra 35 pneus : 1370g
    2 pneus Conti gp 5000 23 : 400g
    2 chambres Michelin latex : 160g
    Total = 1930g

    Bora Ultra 35 boyaux : 1170g
    2 boyaux speed graphene : 400g
    Total = 1570g

    • Alban Lorenzini dit :

      Pour l’aspect aéro ce n’est pas uniquement une question de largeur de pneu. Les tests simulent les variations d’orientation de vent et d’effets de voiles. Pour un résultat optimal, le pneu doit avoir une forme se rapprochant le plus possible du GP4000S 2 ( référence) et affleurer avec la jante. Un corsa speed un boyaux a une chape collée ( vulcanisée pour le Conti GP) , on connait leur mauvais comportement par vent latéral. SI de plus la bora est une nouvelle donc 24 mm de large et vous avez que 23 mm sur le boyau, ça sera catastrophique en prise au vent latéral. Mavic équipe ces roues CXR d’un bandeau entre boyau et jante pour diminuer ce phénomène. Concernant le gain de poids, 360 g c’est 1 watt d’économisé dans une pente à 5 %. Vu qu’un GP5000+ latex roule 1 w plus vite qu’un Corsa speed, il faut vraiment des pentes encore plus raide pour voir l’interet du boyau mais ici on ne parle plus d’aéro et ne surtout pas aborder la résistance à la crevaison ( la cata sur corsa speed) bien sur.

      • GUBELLO JONATHAN dit :

        Bonjour bonsoir Alban,
        J’ai des Bora Ultra les dernières en 24mm de large

        Je viens de monter des GP5000 en 23mm
        Erreur ou pas ?

        Quels seraient les meilleurs pneus pour ces jantes ?
        GP5000 23mm
        GP5000 25mm
        Ou encore de bons vieux GP4000SII 23mm

        • Alban Lorenzini dit :

          Pour une pratique compétition, pas de soucis pour mettre un GP 5000 23 mm devant car aéro et roulement sont supérieur au 4000 s d’après les études. Il devrait mesurer en réel 24.5 à 25 mm sur la Bora. La BORA vieillit un peu, 24 mm est un peu faible en largeur pour un affleurement parfait du pneu. Pour l’AR un 25 mm peut s’envisager pour un peu plus de confort ou rester sur du 23 mm pour un maximum d’efficacité sur courses roulantes et si bitumes plutôt bon.

  13. Henri dit :

    Bonjour,

    Je débute en vélo de route. J’ai des pneus Pneus Mavic Yksion Comp en 25 mm et je souhaite changer avec ces pneus conti pour gagner en confort et en grip.
    Perd on beaucoup en rendement en passant du 25 mm au 28 mm ?
    Pour info, je roule en région parisienne en passant pas des chemins pas super clean.
    merci

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, les pneus Yksion sont surtout réputés pour leur manque incroyable de roulement et Mavic devrait avoir honte d’avoir équipé leurs roues avec pendant des années ( desfois des modèles à 2000 euros). Celui qui changeait pour des COni 4000S 2 gagnait immédiatement 10 à 15 w dès 30 kmh ( même avec une roue à 200 euros) . Donc si vous voulez gagné beaucoup, prenez des COnti 5000, grip, confort et roulement au top.

      • Henri dit :

        Merci. La question serait de savoir si je perdrais beaucoup en rendement en passant du 25 mm au 28 mm ?
        Sachant que le confort est meilleur, je suppose.

        • Alban Lorenzini dit :

          Bonjour, passé 35 kmh, l’aéro du 25 mm prends l’avantage sur le roulement du 28 mm. A vous de voir combien de temps vous roulez au dessus de cette vitesse. SI cela représente peu, alors pas de souci à rouler en 28 mm pour le confort. Les coursiers et pro doivent rester sur du 25/26 mm grand max.

  14. Henri dit :

    Par rapport à mon message précédent, j’ai des Roues MAVIC COSMIC ELITE avec largeur interne 17 mm.
    Mon souhait étant de gagner en confort et en grip sans nuire au rendement.

  15. philippe rey dit :

    bonjour,
    merci pour cette étude sérieuse, je veux me lancer dans le tubeless, je pense que c’est l’avenir
    Pour cela, j’ai l’intention d’acheter une PAIRE DE ROUES MAVIC KSYRIUM PRO UST TUBELESS
    Peut on installer facilement des GP 5000 tl sur ces jantes ?
    Peut aussi se priver de mettre le produit pour éviter les creuvaisons avec ces pneus gp 5000 tl ?
    pardon pour ces questions basics, mais je suis qu’un petit amateur
    salutations sportives

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, les Mavic UST sont développées pour que leur pneu UST se mettent en place très facilement. Je n’ai pas essayé le 5000 TL sur leur jante pour être affirmatif. Le 5000 TL est totalement étanche et donc on peut se priver de liquide. la tenue à la pression sera un peu moins bonne qu’avec un peu de liquide cependant. En effet le liquide viendra combler les micros espaces entre les tringles du pneu et la jante. Mais en tout cas sur ma jante, la baisse de pression est vraiment limitée ( 0.5 b / jours) même sans liquide.

  16. Félix dit :

    Bonjour
    J’ai des jantes 622 par 16 est-ce qu’il faut que je mette des sections de 23 avant et à l’arrière et je pèse moins de 65 kg je peux mettre deux latex avant arrière j’habite en Ardèche .qu’en pensez-vous

    Alexandre

  17. Jean Bambois dit :

    Bonjour, bientôt un test des nouveaux boyaux Vittoria Speed Graphene 2.0 en 23mm et 25mm ?

    • Alban Lorenzini dit :

      J’ai demandé une dotation mais aucune réponse, bien dommage. Mais par curiosité, j’acheterai un boyau 2.0 dès qu’ils seront dispo.

  18. françois ducroz dit :

    bonsoir
    est il possible de mettre une chambre Michelin Aircomp Latex 22 -23 dans un gp 5000 en 25 ?
    merci d’avance de votre réponse et encore bravo pour ces tests.

    • Alban Lorenzini dit :

      bonjour, aucun souci, le latex est très souple et le nouveau GP5000 moins volumineux que l’ancien 4000S 2 donc parfait !

      • françois ducroz dit :

        merci pour l’info
        actuellement je suis sur des gp 4000 s2 en 23 mm . j’hésite entre les gp 5000 en 23 ou 25 mm . a votre avis lesquels choisir ?
        quels sont les plus et les moins pour ces deux tailles ?
        merci d’avance e votre réponse

  19. Toni dit :

    Hi, Albán for race amateur. I’m thinking combo front Tubolito 38gr and rear wheel látex tube Michelin le Vredestein.

    I weight 56kg and I think that 65 or 70% of the weight put it un the rear wheel.

    Is It correct put látex un the rear for lees weight and Continental Supersonicor or Tubolito in the front for more security brake failer in carbon wheels?

    • Alban Lorenzini dit :

      Hi Toni, off course latex tube for rear wheel and butyl ( my best tube: panaracer R’air, light 66g and very smooth ride) for safety break on carbon wheels; Best choice ! Be carreful with latex Vredenstein: light but very weak, prefer michelin latex

  20. Toni dit :

    Thanks Alban. I’m going to change rear Vittoria Corsa 25 to Contienental GP 5000 25mm. Foto the moment there aren’t any information about Vittoria Corsa Graphene 2.0.

    I do it and install Michelin Latex rear.

Répondre à philippe rey Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *