Point matériel 2019-2020: quelques nouvelles propositions.

Test de roulement WOLF PACK COTTON 24/26 mm
15 octobre 2019
Test tubeless Schwalbe Pro one TLE addix
27 novembre 2019

Bonjour à tous,

2019 se termine et il est bon de faire un point sur le matériel qui pourrait encore faire économiser quelques watts pour se déplacer sur nos chères bicyclettes ! Je continue de lire la presse Allemande ou Anglaise afin de dénicher les tenues, casques, roues, pneus ou cadres performants passés à la moulinette de leurs mesures pointues.

Je commence avec les tenues et le test Rennrad du mois d’aout 2018 où maillots et combinaisons ont été testés à 35 et 45 kmh en soufflerie.

Ces derniers ont été placé sur un mannequin ainsi que des tenues intégrales sans le vélo. Comme pour les roues ou cadres, les angles de vent ont été simulé jusqu’à +/- 20 degrés et les résultats moyennés. Les consommations en watts sont comparés par rapport à un maillot standard non ajusté ( flottant- standart trikot) ou pour un mannequin équipés sans combinaison ( ohne trikot).

Il est de suite intéressant de noter l’intérêt de porter un ensemble ajusté! 12 watts d’économisé à 35 kmh et jusqu’à 23 watts à 45 kmh par rapport à un maillot flottant.  Deuxième point: à faible vitesse ( 35 km/h tout de même)  les résultats peuvent être différent qu’à 45 km/h. Il ne faut donc pas se tromper et bien estimer sa vitesse moyenne pour ses choix. On notera donc la bonne performance du maillot Mavic quelques soit la vitesse, à essayer donc!  Pour les combinaison, la FE 226 semble se distinguer. Attention à la peau de chamois très fine la rendant inconfortable pour des épreuves au delà d’une heure. On retrouve ensuite l’Endura et la Bioracer, réputées maintenant pour leur performance à haute vitesse depuis plusieurs années.

On pourra retrouver les caractéristiques et performances de tous les produits ci dessous. Les gains sont aussi converti en seconde sur un parcours de 100 km à 35 km/h et 45 km/h. Attention aux chiffres, c’est la consommation du mannequin qui est donnée et non avec vélo et  cycliste au complet. Sur un vélo de triathlon et bien posé, on peut envisager de se déplacer  entre 40 et 45 kmh avec seulement 250 w sous les pieds mais pour un routier il faudra déja pousser 300 à 350 w moy pour apprécier les effets des tenues au delà de 40 kmh.

Une autre marque pourrait être citée dans les choix de combinaison et c’est Vélotech. La chaine Cycling Weekly l’a retenue 2 fois dans ses tests sur pistes à différentes vitesses, une fois en 2017 et dernièrement en 2018.

En 2018, la FE 226 n’était pas encore sortie et Endura/ Bioracer semblaient déja très performantes avec un avantage pour l’endura sur piste quelques soit la vitesse. Sur le test Rennrad 2019, Endura et Bioracer sont très proches mais c’est une version RR ( Road Race ) qui a été utilisée pour la Bioracer. Lors du test C weekly,  c’etait une version TT peut être moins performante …ou tout simplement le protocole de test Tunnel vs piste qui donne des résultats différents !

Pour vélotech, le rapport qualité prix semble vraiment intéressant avec la Pro Speed. Pour commencer avec une combinaison intégrale, c’est peut être un très bon choix. Vélotech a sortie une nouvelle version ( dynamic) mais optimisée pour les vitesses supérieure à 50 kmh. Pour évoluer entre 35 et 45 kmh,  la Pro Speed suit à seulement 100 euros , peut suffire pour celui qui veut essayer sans se ruiner. Un lecteur m’a confirmé son confort sur 2H30 de triathlon. J’ai reçu ce modèle mais pas encore testé, ça sera pour 2020 !

Concernant les casques, rien de nouveau depuis le test Rennrad ICI . Le casque EKOI AR 13 était bien placé en rapport aéro/prix et le nouveau AR14 me semble encore mieux. Après discussion avec les équipes Ekoi, l’AR 14 économise 3 w à 45 kmh vs l’AR13. Il arriverait donc presque au niveau des références comme le Specialized Evade 2 ou Giro Vanquish. Couplé à un poids extrêmement faible ( 210 g ) pour un casque aéro, il pourrait être un achat très intéressant et un super compromis aéro/poids/ prix. EKoi étant les champions de la promo à tout va, j’ai déja vu ce casque à 79 euros sur une vente flash!  Bien sur je le prendrai dans des coloris blancs car les faibles aérations ne l’avantageront peut être pas en cas de forte chaleur.

Je poursuis avec les roues à profil moyen 40/45 mm  à disques suite au dernier test Roadbike ( 12/2019). Ces derniers ont enfin testé la nouvelle version WTO 45 des Campagnolo  ( souvent demandé par les lecteurs du blog). On a également la nouvelle roue de chez TUNE Schwarzbrenner 45, utilisant le même profil de jante que les Bikebeat 45 mm , qui est testée. Pour compléter le test: DT Swiss ERC 1400 Spline 47 ,  Reynolds Black label Aero 46,   Mavic Cosmic Pro Carbon SL UST, Shimano Dura-Ace WH-R9170-C40-TL,  Fulcrum Speed 40mm.

Les roues ont été testé à 45 km/h sur des angles de vent de 20 à – 20 degrés. Montage sans disque et avec continental GP4000S 2 .

Les Tunes sortent gagnantes de se comparatif mais BORA, DT Swiss, Reynolds et Mavic ne sont pas très loin sur la consommation moyenne. Shimano et Fulcrum sont un peu plus loin mais cela reste tout à fait logique car c’est aussi les hauteurs de profil les plus faibles du comparatif ( 36 et 40 mm vs 45 mm moy).  En rentrant dans le détail, on s’aperçoit que les Reynolds ( courbe jaune)  avec leur profil plus en V que U seront meilleurs que les Tunes ( courbe bleue fluo) en cas de vent faible ou forte vitesse de déplacement. Je rappel que plus on roule vite et plus on annule le vent latéral. Pour aider à mieux choisir, on pourra exploiter le deuxième graphique des moments de force ressentie par vent de coté ci dessous:

Fulcrum et Shimano font partie des moins sensibles au vent latéral et cela semble logique par rapport à la taille de leur profil mais la bonne surprise vient des Tune qui restent tout aussi insensibles malgré le profil 45 mm. DT, CAMPA et Mavic étant les plus sensibles.

Les Tune sortent donc gagnantes du test et avec seulement 1460 g, c’est aussi les plus legères ( 1550g moy pour les autres roues).

Je ne peux m’empêcher de faire le lien avec Bikebeat qui propose donc la même jante en version Uberflieger Pro disc ou patin pour 1390 g et 800 euros de moins que TUNE actuellement!  Pour ceux qui veulent investir dans des roues polyvalentes, aéro, legères et à prix contenu, je continue donc de préconiser Bikebeat en patin ou disque. Pour info je vais recevoir des nouveaux patins Campagnolo rouge qui semblent encore mieux freiner que les Swiss top Black sur le sec comme le mouillé pour continuer de s’affranchir du disque!

Pour finir avec l’aéro des vélos,  nous avons quelques données intéressantes en provenance de TOUR sur les derniers mois écoulés. Ces derniers testent maintenant le vélo en configuration livré par le constructeur puis remplacent les roues par des ZIPP 404 à patins ou disque toujours équipés des mêmes pneus. Il est du coup plus facile de comparer un vélo à l’autre car le couple roues/pneus influencent beaucoup le résultat final d’un test soufflerie. Un premier exemple frappant est le test du Canyon EVO en disque. Pour arriver à flirter avec les 6 kg, Canyon propose son vélo avec des DT swiss PRC 1100  25 mm à disque équipé de Continental GP TT 25 mm. Pas de soucis avec ça, des roues légères et des pneus super performants pour un programme de grimpeur, c’est cohérent. Mais en test soufflerie, les roues sont mauvaises et encore plus équipées de GPTT 25 mm. On connait bien le volume une fois monté de ces pneus ( 29 mm mesuré) et dont la forme aéro est bien moins performante que son homologue GP4000S 2 .

Ainsi le vélo est mesuré à 239 watts sur leur test aéro ( avec demi mannequin posé dessus  je rappel). C’est un des plus mauvais score chez Tour.  Pour comparer,  un Canyon aéroad CF SL avec ZIPP 404 consomme 208 watts ( 209 w avec Reynolds 58 ).

Même à 25 kmh, l’aéroad sera encore 5 watts plus rapide que l’EVO. Par contre, si on équipe le Canyon EVO des mêmes ZIPP 404, la consommation  est mesurée à 221w à 45 kmh, ce qui permet de mieux apprécier la performance du vélo et surtout de le comparer plus équitablement.

Pour en revenir au Canyon Aeroad CF SL, les données sont issu du dernier comparatif TOUR de vélos dit polyvalents. En effet son confort et sa polyvalence sont telles pour un vélo aéro qu’il est comparé avec des vélos aux formes moins travaillées. Il se retrouve du coup largement devant dans le compromis aéro/prix/performance. Ce  comparatif géant permet de mieux saisir l’importance du couple roues/cadre et voir s’il est intéressant de changer la monte d’origine pour une pratique rapide bien sur !

Parmis les nouveautés testées en soufflerie, on a le dernier Willier Zéro SLR qui affiche 230 w de puissance consommée avec des roues Vittoria 38 mm + boyau Corsa speed. Dommage de ne pas avoir avoir la mesure avec les ZIPP 404. Tour insiste sur la forme travaillée des tubes + intégration des cables et je pense qu’on doit être entre 220 et 225 w en version ZIPP 404.

Autres vélos légers, confortables et ayant améliorés leur aéro, c’est bien sur les nouveaux Cannondale Caad 13 et super six EVO Hi mod:


La version alu consomme  237 watts pour rouler à 45 km/h équipée de Fulcrum racing 6 + pneus de 28 mm mais passe à 222 w avec les ZIPP 404. La version carbone consomme 219 watts équipée de leur roue 45 mm + pneus corsa 25 mm. Il passe à 216 w avec les zipp 404. Pour rappel c’est le Spécialized S-works Tarmac SL6 + zipp 404 qui était jusqu’alors le plus rapide des cadres polyvalent avec 217 watts consommés + ZIPP 404. Ce Cannondale propose un très haut niveau de confort également. Pour ceux qui ont le budget et veulent passer à une version disques ultra polyvalente pourquoi pas ! ( et équipé en DI2 11V, nous verrons pourquoi c’est si important plus bas!). Pour rappel la version aéro Systemsix consommait 203 watts avec leur roues 64 mm ( 206 watts avec ZIPP 404) mais en approchant des 8 kg et au prix d’un confort dégradé.

Parmis les autres nouveautés plutôt confortable et aéro, on pourra trouver le dernier Madone SL6 à 217 w mais 8.6 kg sur la balance et 211 watts en version ZIPP 404 . Attention à la souplesse du boitier de pédalier: 41 N.mm…en dessous de 60 N.mm j’estime qu’il y a un risque de dissiper des watts en danseuses ou par fort braquet…

OU encore le Willier cento 10 mesuré à 2O8 watts en ZIPP 404

Je finirai par le Pinarello F12 qui consomme 209 watts pour un bon confort de roulage.

A 12 400 euros et 7.7 kg sur la balance, je pense que l’on frise l’indécent cependant…

Pour rappel, la version patin du F8 était plus rapide avec 206 watts avec les roues Mavic,  et seulement 7Kg!

 

 

Les fabricants communiquent sur les nouvelles versions à disques à la performance améliorée grâce notamment à l’intégration des câbles mais ce n’est pas le fait de passer en disque qui fait gagner de l’aéro…Comme le rappel Canyon, le passage en version disque de l’Ultimate CF SLX coute 3.3 w moy et jusqu’à 7 w uniquement à cause des roues (  Mavic Cosmic Carbone SL à patin ou disque).

On voit bien de part les tests Aéro chez Tour que les performances stagnent et qu’il est bien difficile de descendre sous les 208 w de résistance aéro sans dégrader le confort. Car on reste confronté au même soucis: plus les tubes sont aéros et travaillés et plus c’est inconfortable. Donc on a intégré les cables mais on a rajoutés les disques mais les vélos ne vont donc pas plus vite qu’avant. Ils sont maintenant plus lourd mais freinent un peu mieux surtout sous la pluie j’en conviens!

Petite pause/réflexion: En prenant un raccourci rapide j’en vois déja qui vont prendre plus de risques en descente parce que l’on peut retarder le freinage grâce au disque? merci pour la sécurité des pratiquants car cela va finir ainsi ( on le voit déja) dans les courses amateurs ou de masses! .. descentes au cordeau,  assis sur le tube et freinage de dernière minute sur des disques en fusion qui doivent être remplacer à chaque étape de montagne (  chez les pros)  entre nous soit dit…mais autre débat…

L’autre point noir des vélos haut de gamme est la dotation systématique en  Sram 12V red ou force. Ce groupe est selon moi un profond retour en arrière. Sous prétexte que SRAM essaye de vendre un 12 eme pignon tout en étant plus léger avec  leur nouveau groupe,   ils sont alors descendu vers des plus petits plateaux. Hors si on compare le rendement d’un 48×10 vs un 53×11 ( velonews ici pour l’article complet) , c’est 6 watts de pertes à 250 w  et plus globalement 3 watts de perte sur la moyenne de  tous les pignons!

Il faut ensuite rajouter le rendement exécrable de la chaine spécifique développée par Sram pour passer sur le pignon de 10 et leur forme particulière…d’après Zerofrictioncycling.com  la perte est estimée entre 2.4 et 2.7 w à 250 w vs une chaine dura ace 11V.

Si on fait le compte c’est donc 6 à 10 watts de perte à 250 watts  vs un groupe 11V 2X. Je laisse les pro et ceux qui développent 350 w à 400w faire un calcul proportionnel vs 250 w pour estimer leur perte!  Aujourd’hui on a donc des vélos aéro à disque pesant 7.5 à 8 kg, coutant 10 000 euros moy et fonctionnant avec un groupe 12 v qui n’avance pas.

En simple exemple, on pourra reprendre le tableau de calcul Tour qui simulait des chronos sur 100 km et 2000 MD+ à 23 kmh de moyenne ou 200w moy pour un coureur de 75 kg…Imaginons qu’ancien possesseur d’un Canyon Aeroad CF SLX LTD, je passe sur la dernière version à disque + Sram 12 v. L’embonpoint + le rendement dégradé de la transmission fera passer le chrono prédictif de 4h15 en patin DI2 à 4H20 en disque + SRAM 12v ( j’ai compté seulement 6 w de pénalité poids + transmission à 200w ).

Personnellement, je préconise encore  Shimano Di 2 11v ou SRAM red ETAP 11 v pour un montage électrique. Pourquoi pas Campagnolo ? juste pour la chaine Dura ace 11v ( compatible Sram) qui est selon moi la meilleure en rendement/prix/durée de vie. En restant sur l’exemple de l’aéroad disque et pour limiter les pertes je choisirai donc la version DI2, à 7.1 kg c’est  très correct!

Pour finir avec les disques et pour passer la puissance de freinage, de plus en plus de vélo dit aéro sont équipés en pneu de 28 mm ( surtout devant…) …une hérésie pour rouler vite dixit des spécialistes comme Swiss side ou Bike beat qui préconisent du 25 mm max sur leur roue…Pour l’exemple du Canyon DI2, il est livré avec l’excellent combo GP FORCE 25/ ATTACK 23. Donc parfait! Je critique le passage aux disques mais en cherchant bien et avec du budget, on peut se faire de bons montages, il faut juste être informé et ne pas se tromper ! Personnellement mon Canyon Ultimate équipé Bikebeat 45 mm à pneus + red ETAP 11 v et pesant 6 kg a encore de beaux jours devant lui surtout avec une maintenance des freins ultra simple!

En parlant pneumatique, le site Brr a testé les nouveaux pneux Schwalbe pro one Addix. J’y reviendrai plus en détail dans un futur article car j’ai aussi testé la version TLE. Mais pour le moment difficile de conseiller d’autres pneus que les Continental 5000 pour rester tubetype ou 5000 TL pour ceux qui veulent rouler tubeless. La synthèse grip, aéro, résistance, roulement, prix est sans concurrence actuellement. Mon dernier point roulement ici.

Pour finir avec ce point matos, ceux qui souhaiteront lubrifier leur chaine avec les meilleurs produits, je préconise toujours l’association AFUPRIM + UFO drip comme décrit ici.

 

 

 

 

 

141 Comments

  1. BRUNO GERMAIN dit :

    Merci INFINIMENT pour ces conseils, très précieux.
    C’est vrai que tubeless (en route je ne connais que depuis cette année), c’est sympa, mais niveau maintenance et vérification de pression, c’est un peu plus contraignant que « les bonnes vieilles chambre » ! :). Bonne route.

  2. Michel dit :

    Bonjour Alban,

    Je vois que tu disposes d’un sram red etap à l’arrière avec des galets cycling ceramic. Peux-tu m’indiquer la référence de la cassette et sa plage ainsi que la référence de la chaine ?
    Est-ce que l’ensemble est silencieux ?
    A l’avant je remarque que tu n’utilises plus le 2in power de rotor mais un autre groupe peux tu m’indiquer lequel et la taille des plateaux.
    Pourquoi tu n’utilises plus le 2 in power de rotor ?

    Merci pour l’ensemble de tes travaux de recherche.

    • Alban Lorenzini dit :

      Cassette Shimano 9100 11×30 + chaine HG 901, très silencieux oui. Le pédalier ROtor n’etait qu’un pédalier de test. Je reste SRM pour mes entrainements et tests en tout genre, quand chaque watt compte c’est SRM !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *