Les capteurs de puissance: fiabilité des mesures..vaste débat…

Test capteur de puissance STAGES
27 janvier 2015
Musculation et cyclisme: des gains probants !
18 février 2015
Salut à tous,
Suite à un long commentaire d’un lecteur sur la qualité des
tests du blog, je tiens à y répondre par un argumentaire fournis.
Voici d’abord le commentaire : Bonsoir, vos articles sont assez intéressants et assez
souvent argumentés du coup je ne comprends pas votre insert du 16 janvier qui
casse franchement le ROTOR Power mais sans réels arguments. C’est un peu comme
dans l’article du cycle du mois de janvier sur les capteurs de puissance (une
rigolade écrite sur un coin de table sans réels tests et qui s’est certainement
appuyé sur articles lus sur internet ) . Bref ce qui me fait le plus sourire
c’est que finalement le produit le plus cher et le premier sur le marché est
nécessairement la référence en terme de mesure et donc est utilisé par les
pseudos scientifiques pour faire des essais comparatifs sur les autres capteurs
de puissances (SRM l’a certifié donc !!!!) : cela me laisse personnellement un
peu rêveur parce scientifiquement c’est plus que contestable. Sur le principe
le Rotor est quasiment le seul a avoir des capteurs sur les 2 manivelles et
hors Powertap qui fait sa mesure sur le moyeu de la roue je ne vois pas trop de
produit ayant un meilleur concept de base (le blabla du type SRM 1er sur le
marché et utilisé par tous les PRO à l’entrainement donc le meilleur cela ne
vaut rien du tout ) . Ensuite comparer la puissance mesurée au niveau du moyeu
de la roue avec toutes les contraintes exercées ou non exercées sur la roue en
fonction de la qualité du revêtement et très certainement à la tension des
rayons , la pression des pneus et la rigidité du cadre et celle finalement
développée au niveau des manivelles qui sont beaucoup plus proches en terme
mécanique du point d’application de la force appliquée par les jambes du
cycliste me parait contestable surtout lorsqu’on parle de pic de puissance (
vous le reconnaissez implicitement dans votre article) . Mais il y a
certainement une histoire de gros sous la dessous . J’aimerais savoir comment
vous comparez un SRM et un Power Rotor sans passer par un Powertap….. le
raisonnement étant certainement le SRM est le meilleur ensuite c’est le
powertap donc si je compare le SRM et le Powertap pour certifier que les
mesures sont proches entre les 2 je peux alors prendre un rotor et le comparer
à un powertap ce qui me donnera une référence par rapport à un SRM pffff (c’est
le même vélo ? ) …c’est un peu du bricolage et pas très sérieux par rapport
au travail de développement fait par des ingénieurs ? En gros si on vous écoute
les ingénieurs de chez Power2max, Garmin , Rotor et consort sont des charlots
et limite des escrocs parce qu’au final cela revient un peu à cela .
Personnellement je ne vois pas comment on peut faire un essai sérieux en dehors
d’un test labo où les conditions sont parfaitement reproductibles et
certainement pas en se basant sur un produit du marché pour référence car il y
a quand même d’autres solutions un peu plus sérieuses . Je ne comprends pas
comment vous pouvez casser un produit sur de simples affirmations telles que
« Finalement les nombreux retours après un an d’utilisation semblent
montrer des valeurs souvent erronées à l’usage. Des soucis de calibration assez
récurrents…je ne préconise plus ce capteur  » . A quand un test sur les
compteurs qui affichent la puissance mesurée ( peut être pas facile de gérer le
flux d’information reçues par le capteur , cela serait idiot de découvrir qu’un
type de compteur affichent des données erronées avec un capteur X mais qu’avec
un capteur Y c’est bien mieux. et tout cela pour un simple problème logiciel )
Pouvez vous nous expliquer tout cela dans un prochain article ? Au fait vous
vous prenez pour qui finalement ? Un expert ou vous souhaitez juste partager
votre passion?
Bien sportivement
Philippe MERCADIER (pour ne pas être un anonyme)
A oui Ingénieur, je ne travaille pas chez Rotor ou autres mais passionné de
vélo. Continuez tout de même c’est plus intéressant que dans le Cycle ou Top
Velo

Bonjour Mr Mercadier,
Mon premier powertap date de 2006, je pense donc pas être un
novice avec l’utilisation de la puissance. J’ai une formation d’ingénieur comme
vous à priori, et j’aime comprendre les systèmes de mesure que j’utilise. Je
sais très bien qui dit mesure, dit fiabilité ! Depuis que j’utilise les
capteurs  je suis méfiant et je les
calibre régulièrement. Je les fais réviser et les compare toujours avec des
calculs de puissance théorique sur mes montées tests, etc…Que ce soit Powertap ou SRM et  sur des dizaines de mesures et comparatifs ( j’ai
déjà eu plus de 40 powertap de par mon activité), je dois dire qu’ils sont très
souvent juste l’un par rapport à l’autre  et que l’on est jamais au-delà de 2 à 3 % de
perte essentiellement du au friction de la chaine au niveau powertap Vs SRM.  Quand j’ai testé le Rotor j’ai donc bien sur
testé le powertap VS SRM puis powertap VS ROTOR. Comment faire autrement ?
Le confronter à la théorie en refaisant des centaines de montées comme j’ai
fait avec le SRM sur mes tests de pneus ? je ne fais pas que ça heureusement !
 L’ajout du 16 janvier ne tombe pas du
ciel mais bien de retour d’un an suite à des comparatifs powertap VS ROTOR que
possèdent mes clients. En effet ces derniers avaient une roue à moi en location
pour essayer la puissance  puis ont voulu
passer sur Rotor en investissant  dans
leur matériel. Pendant un temps nous avons enregistré en doublons les données
avec  2 compteurs ANT+.  A ce sujet et pour contredire vos propos, ANT
+’est la norme de communication et tous les capteurs sont développés pour
fonctionner avec ! Donc un compteur ANT+ enregistre de façon identique les
données. Garmin, Sigma, Powercontrol SRM ont été testé en mode enregistrement
1s avec un powertap ou SRM ( PC7 vs Garmin 500). Les résultats sont les mêmes. Donc
pour en revenir à mes tests et mon métier d’entraineur, je veux m’appuyer sur
du fiable à 100 % que se soit pour l’entrainement, course ou résultat de 6 mois
de suivi par exemple. Je peux pas me permettre d’avoir le doute sur 5 % d’erreur.
Car les clients veulent des résultats et avec un suivi par la puissance seul
les chiffres comptent à la fin. Si une personne paye un suivi et ne progresse
pas en ayant suivi mes cosignes et bien ça sera de ma faute et j’assumerai
pleinement sans mettre en doute le capteur. Heureusement ce n’est encore
jamais arrivé …Donc je ne suis pas un expert mais je suis très pointu et
exigeant avec le matériel comme avec mes planifications. Malheureusement la
puissance est une nouvelle mode lucrative et je peux vous dire qu’il y a des fabricants
qui surfent dessus en proposant des produits loin d’être aboutis ! Il
suffit de voir la multiplications des solutions sur une jambe ( dite LT)  ou encore le pompon un capteur avec des jauges
à coller soit même ! Autant s’entrainer avec la FC ! Un énorme test
réalisé pas la FFC sera peut être disponible prochainement sur tous les
principaux capteurs du marché ( réalisé sur home trainer, labo /tapis, route, pavé..),
vous verrez alors qui sont les charlots et les capteurs validés et qu’à
la fin le choix reste maigre. 

Pour en finir, cela tombe bien car je voulais en parler et
je suis d’accord avec vous: l’article du Cycle sur les capteurs de puissance
est une catastrophe. Pourtant ça commençait  plutôt pas mal : Entre le principe d’entrainement,
le témoignage du cyclosportif et du responsable Btwin …..Mais quand on rentre
sur le test en lui-même ça se gâte sur plusieurs points …comment noter qu’un
SRM qui n’est autre qu’un pédalier se monte moins bien qu’un système Vector où
il faut un clé dynamométrique à 40 N.m !!, des pod qui touchent pas la
chaine ou le cadre…puis la calibration infernale (angle des accéléromètres,
rétropédalage…)….mais passons…après c’est n’importe quoi….vouloir comparer
des capteurs entre eux…la seule façon de le faire scientifiquement est de
prendre un pédalier  en valeur étalon (
il faut bien en choisir un ). Puis comparer les écarts… le SRM pour comparer
vectors, ibike, powertap,  se servir du powertap pour mesurer les autres pédaliers. 
Le résultat du comparatif le cycle, sur des efforts de 30 » à 5 ‘, jusqu’à 60 % d’écart?? autant garder la FC…protocole farfelu
Pour obtenir de tel écart de mesure dans leur tableau final, ils ont du passer
dans une bosse, mesurer un écart de chrono pour des même watts affichés…enfin
je sais pas…à les lire on a l’impression que la calibration est une vraie
galère avant chaque sortie alors qu’il y a juste à ce mettre en roue libre pour
la plupart des modèles….preuve qu’ils sont pas allé bien loin dans leur
recherche….et la note finale…donner autant d’importance à la facilité de
montage que la précision de la mesure…c’est bien montrer qu’lis ont rien
compris à quoi sert un capteur. Les qualités des mesures sont la clé, je préfère
passer 2 x plus de temps à installer un capteur fiable que l’inverse…Dans tout
ça SRM reste la référence dans ce test comme sur d’autre, c’est les seul à
certifier leur capteur avec une précision inférieur à 1%. Cela reste pour moi
la référence de par mon expérience perso mais aussi des nombreux retours et différents
échanges avec la FDJ / MATSPORT / COPS BESANCON.

46 Comments

  1. Anonyme dit :

    Je suis toujours surpris par l’agressivité des gens… Tu proposes des super test, très documentés, très précis, super instructifs et cerise sur le gâteau…gratuits. Et les gens ne sont encore pas contents !!!
    Vraiment continue comme ça. Moi je me régale à te lire. Et je suis bien d’accord avec tes conclusions de test (en ce qui concerne le P2M par ex).

    Amicalement
    Fred Ostian

  2. Merci Fred, je vois que tu es content de ton SRM ! 🙂 A bientôt !

  3. Rodolphe dit :

    Idem, continue tes articles que beaucoup apprécient (moi compris)… Au passage SRM n'est pas forcément le plus cher de tous, suivant le modèle choisi 😉
    C'est malheureusement dans l'air du temps de critiquer en ligne… Dès qu'on sort du consensus 🙁

  4. Anonyme dit :

    J'apprécie moi aussi tes articles, mais je ne trouve pas celui sur le Rotor Power du 16 janvier dont vous parlez.

  5. Merci à tous! c'est un ajout sur le test du Rotor fin novembre 2013: http://cyclesetforme.blogspot.fr/2013/11/test-rotor-power.html

  6. Arnaud Duval dit :

    On peut ne pas être d'accord avec ce qui est écrit sur ce blog (j'ai notamment pas mal débattu avec Alban sur veloptimal au sujet de sa méthode de quantification des gains marginaux) mais à mon sens, pour qu'une critique soit constructive, elle doit être un minimum argumentée.
    Taxer les gens de pseudo-scientifiques (il y en a quand même dans le lot qui sont des docteurs diplômés de l'université de Franche Comté) ou leur demander s'ils se prennent pour des experts est totalement irrespectueux, surtout lorsque les arguments avancés en face sous-entendent une théorie du complot organisée par la multinationale SRM.
    M. Mercadier, lorsqu'Alban rédige ses articles, il prend la peine de détailler ses méthodes de mesure et de calcul, d'ajouter des figures et de publier les données issues de ses manips. Merci de faire de même lorsque vous souhaitez démonter ses arguments sur un ton aussi agressif.

  7. Anonyme dit :

    Changes rien! Merci de m'avoir donner l'envie, en lisant ton blog et celui de rodolphe, de mettre la puissance au centre de mes entrainements! Laurent, liege, belgique.

  8. Anonyme dit :

    Oui, ne changes rien ! Ton blog est une mine d'info. Et ton sérieux ne fait pas de doute. Merci.
    Xavier

  9. Merci pour vos encouragements, ça fait plaisir! On continue alors! Prochain article sur la musculation pour le cyclisme et l'amélioration du rendement du geste cycliste ! 🙂

  10. Anonyme dit :

    J'utilise depuis 1 an le Rotor Power j'ai eu pas mal de problèmes au début (6mois) et j'ai fait la mise à jour S9 en juillet et la plus de pb pour moi ca a l'aire niquel.

  11. Moi aussi, je te remercie pour tes articles. Même si j'exploite comme un manche mon capteur de puissance, tes articles poussent à se poser des questions qu'on ne se pose pas en général : si tu n'avais pas eu l'idée de tester le rendement d'une chaine neuve ou de différents lubrifiants, je ne me serait jamais intéressé à ce point.

    Pour moi, bien au delà des mesures que tu livre et dont le protocole ne m'est pas toujours pleinement compréhensible (malgré des diplômes en mécanique et en physique générale), tu parle avec passion et conviction d'un domaine intéressant bien que peu connu. Tu montre que le vélo ce n'est pas que pédaler, faire des exercices dans des zones, se reposer et manger correctement. Rien que pour ça, je te remercie.

  12. Merci Florent! J'espère t'en faire découvrir encore plus en 2015 ! 🙂

  13. nfkb dit :

    Hello,

    moi je comprends aussi que l'on puisse s'interroger sur le pourquoi du comment, c'est toujours bon de lire et réfléchir avec un oeil critique.

    Après, je trouve aussi que le côté "VRAI VIE" des tests est important. En sciences du sport et/ou en médecine on critique souvent le fait que les conditions sont tellement contrôlées qu'on ne peut pas reproduire dans la vraie vie des résultats d'étude. Là les protocoles d'Alban respire le sérieux (en tout cas pour un scientifique qui n'a pas de formation en mécanique)

    En tout cas merci Alban pour tout ce que tu écris et pour le Powertap… qui me rassure lorsque j'appuie face au vent du Norrrrrd dans les Flandres et que j'avance pas 😉

  14. Merci Rémi! l'importance d'avoir des outils de travail bien calibrés sur lesquels on peut compter, je pense que c'est pas toi qui va dire le contraire!
    A bientôt!

  15. Merci Alban pour tes comparatifs et tests. Surtout bravo pour ta reponse et ton sang froid devant de telles agressions.
    Concernant les différents capteurs ils faut prendre un peu de hauteur : perso j ai commencé a m entrainer avec un power2max a 1200€ puis un stagescycling et enfin depuis peu un SRM. Je peux confirmer que le SRM est bien au dessus. Cependant les 2 autres sans etre aussi fiable que le SRM donnent une tres bonne indication et permet aussi aux novices de se familiariser avec un capteur de puissance. Dans mon esprit il y a le SRM en haut de l échelle puis les power2max, stages… puis ensuite et loin la FC!

  16. Merci Adrien pour ton message!

  17. Bonjour Alban,

    Tout d’abord merci pour tous les comparatifs et les tests.

    Je me permet de rebondir sur le sujet, comme ils ne sont pas cité ici, je vous avoir ton avis ou si tu avais des retours sur les capteurs Quarq ?

    Merci

    Xavier

  18. Bonjour Xavier,

    Merci! Les tests français sur Quarq sont très rares car il n'y a pas de distributeurs. Vous achetez sur internet et à l'étranger et vous priez que tout ce passe bien pour la suite!! . Donc peu de monde prends le risque et achète un p2max réputé plus sérieux sur la partie SAV ou SRM/powertap avec Matsport ( sav au top) pour la France. Ne jamais oublié que cela reste de l’électronique soumis aux conditions extérieures du cyclisme donc pouvant être difficiles pour le matériel.

  19. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,
    La réponse à Mr Mercadier est précise et pertinente!
    Et merci pour tes analyses toujours rigoureuses et compréhensibles de tous.
    C'est cela le rôle d'un spécialiste que tu es.
    Faire comprendre des choses complexes à des non spécialistes.
    Et le pire est de se prendre pour un spécialiste quand on ne l'est pas!
    Cela me rappelle la phrase d'Audiard….."Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."
    Edouard.

  20. Merci pour ton message Edouard!

  21. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,
    tout d abord bravo pour ton blog un vrai mine d information.
    Une question ,j hesite entre un p2max et un powertape,j aimerais ton avis bien que je pense deja le connaitre.
    Et que pense tu d un montage pt sur jante no tube alpha 340 pour une utilisation entrainement et competition.
    Merci de ta reponse et continue a nous faire partager ta passion.
    Philippe

  22. Merci Philippe,

    La no tube convient au gabarit plutôt léger et évoluant en terrain montagneux. Montée en 28 rayons, ça sera une bonne roue surtout qu'elle donne du volume au pneu.Le P2max type S est tout de même pas si mal, on est a 2 doigts de le valider . SI tu as déja de bonnes roues, pourquoi pas! . Tu n'auras pas toutes la précision du powertap, mais cela reste le meilleur pédalier entrée de gamme.

  23. raver2046 dit :

    bonjour,
    Serait-il possible de parler du capteur 4iii ?
    bonne journée

  24. Bonjour, Non il n'est pas prévu que je le teste. Restons sérieux.

  25. raver2046 dit :

    Par contre la c'est du dénigrement. dcrainmaker lui l'a testé. Sous entendre que cette solution est une blague sans la tester……

  26. oui mais DC ne paye rien, moi j'achète mon matos la plupart du temps! ,..je vais faire comme vous, attendre d'autres avis et retour et peut être que si j'ai un client ou contact qui le possède, nous ferons une étude avec powertap en doublon.Sportivement.Alban

  27. raver2046 dit :

    Ha ok sa ce comprends. Et bien je suis de belfort donc au plaisir.

  28. Oui faudra pas hésiter à passer si vous avez un nouveau capteur à tester ! 🙂

  29. mikael dit :

    Bonjour.
    Tout d'abord bravo pour le blog, sincerement j'en ai appris plus avec votre blog niveau entrainement que sur tous les autres sites consultés. J'avais une question sur les nouveaux capteurs powertap. A votre avis, est ce qu'il vaut mieux attendre la sortie des tests ou vous pensez qu'on peut precommander sans soucis, la fiabilité devrait etre au rdv. A choisir votre preference irait plutot vers les plateaux ou les pedales, j'avoue ne pas trop savoir, mis à part le prix bien sur qui nous oriente forcement vers les plateaux. Par avance merci. Mikael

  30. Merci pour les retours Mickael. Je pense que l'on peut avoir confiance en powertap…il faut accepter quelques mise à jour ou bug mineur, cela semble inévitable quelques soit le fabricant sur un lancement de produit. Pour le moment on sait que les pédales sont un peu moins réactive que le moyeux et que les plateaux sont plus rapide mais sous estime un peu la puissance mais tous les 2 sont répétables , le plus important!

  31. MrAkrapovic66 dit :

    Sacré casse tête que celui du choix d'un capteur de puissance.
    On a vraiment l'impression que c'est SRM ou rien d'autre? Faux?
    Pour ma part je reçois mon Canyon Ultimate en sram red fin janvier et je veux lui monter un cap. Mais quel casse tête!!! Je ne veux pas de pédales ni moyeux, donc je m'orientais vers un rotor power ou quarq. Mais voilà patatra, j'apprends que le rotor "ne vaut pas une cacahuète"!!!
    Suis-je obligé de "claquer" 3000€ pour avoir de la fiabilité? Et quid du coût de l'entretien d'un SRM?
    Merci pour ton super blog et pour ton éventuelle réponse.

  32. Bonjour, le recul sur le P2max type S me permet maintenant de le recommander pour ceux qui cherche un pédalier sans se ruiner. il a baisser de plus. il est pas aussi rapide qu'un SRM ou powertap mais plutôt fiable dansle temps. Il y a aussi les plateaux C1 de powertap qui sortent en ce moment. A voir si vous avez un pédalier compatible mais cela sera surement un très bon produit. Je vais le tester très rapidement.

    • MrAkrapovic66 dit :

      Merci pour ta réponse. Si après avoir acheté un Canyon, j'achète un P2Max mon vélociste va finir par se prendre dans son atelier!!!
      Je suis allé voir le site de P2Max et comme le site de rotor il est assez imbuvable!!! On ne comprend rien aux configurations et autres compatibilités.
      Pour ma part comme je l'ai mis dans mon message je vais être en Red22 donc apparemment pas compatible avec les plateaux Powertape.
      Quel casse tête cette affaire!!
      Mais peut-être que le P2Max avec pedalier Rotor serait un choix judicieux si tu dis que la fiabilité des mesures est bonne.

    • oui globalement le type S est pas mal et assez fiable maintenant. Comme tu dis pas simple…mais le plus dur commence! Etablir son profil de puissance, savoir l’interpréter et s’entraîner en fonction des résultats! 🙂

  33. Anonyme dit :

    Ca fait 2 ans j'utilise le Rotor Power au début c'était pas top mais de puis 1 an j'ai fait la mise à jour 9 et plus de problème j'en suis comptant.

  34. Bonjour,
    Je découvre le blog et je vous remercie pour cette mine d'infos .
    Je me suis interessé au rotor power (dualpower), or je viens d'apprendre par mon vélociste qu'il n'est plus fabriqué et qu'une nouvelle version est en cours de développement sans date de sortie de la part de rotor( infos prises auprés de rotorfrance)
    Ma recherche s'oriente sur la capacité d'un capteur capable d'analyser la diffėrence entre jambes droite et gauche, ceci afin de me rééduquer au niveau de mon pédalage vers une amélioration de mes sensations ( cyclosport en montagne )
    Est-ce que selon vous les dernières versions du pédalier quarq mérite que je m'y intéresse ?
    Jlouis.

  35. Bonjour JL, vous pouvez vous tourner vers les derniers modèles de Quarq Elsa. L'équipe AG2R avec qui j'étais en prestation en novembre semble satisfaite! pour encore plus de précisions vous pourrez aussi essayer les nouvelles P1 de powertap qui vont en plus pouvoir analyser tous vos vecteurs de forces. J'ai testé ce modèle sur min blog. De plus vous aurez un SAV très performant en France ,si besoin. Alban

  36. Bonjour,
    je suis étudiant et j'ai un projet concernant un VAE. Mais au préalable, je dois effectuer des recherches sur les capteurs de puissance. Pour cela mon binôme et moi meme voudrions comparer les différents capteurs, ainsi que leurs fiabilité de mesure… chose pas facile a trouver…
    Je voulais vous demander si le tableau de comparatifs de cet article est réalisé par vous? ou par une tiers personne? et comment?
    Vous dites que SRM est fiable à 1%, sur quoi cette fiabilité est basée svp? et donc le comparatifs des différents CdP est réalisé avec SRM comme référence?
    cordialement,
    M. VICTOR

  37. Bonjour, Non justement c'est le genre de tableau et d'article issu d'un magazine qui n'y connait pas grand chose dans ce domaine…contactez moi via mon site et je pourrais vous envoyer quelques études officielles plus sérieuses.

  38. mich- much dit :

    Bonjour,
    Mon capteur powertape viens de rendre l’âme après de nombreuses années de service et comme je voudrais bien avoir des données en courses j'envisage de le remplacer par un capteur dans le pédalier .
    Je pensais au Quarq pour Sram red , ce capteur est il fiable en utilisation et en précision ?
    Je suis sur Mac et à priori les capteur SRM étaient pas compatible et le problème de changement de pile me rebute compte tenu du démontage et retour à l'atelier .
    Merci de tes lumières
    Jean-Michel

    • Je n'utilise pas Quarq q , il semble sur estimer un peu la mesure mais semble répétables d'après les échos d'AG2R qui ont utilisés depuis des années. Je n'ai aucun soucis d'utilisations des softs SRM avec mon mac et il faut savoir que SRM inclus dans ces 3 ans de garantie un changement de pile + calibration. Toujours interessant de repartir avec un moyen calibré car ils finissent tous par dériver un peu et fausser la mesure année après année ( powertap inclus).

  39. mich- much dit :

    Merci pour les infos, personne à fait de test sérieux de précision du Quarq vs powertape ?

  40. J'avais preter des roues powertap à AG2R justement. C'est les retours que j'ai eu, répétable, globalement +/_ 3 % plutôt et surestiment un peu. Les nouveaux sont annoncés une précision meilleure, à suivre .

  41. thomas dit :

    Bonjour,

    j’ai pas le pas de passer au SRM pour être sur de mes données. Pour véritablement savoir si mes segments ont de meilleurs temps parce que je pédale plus fort et non parce que j’avais plus de vent dans le dos.
    J’avais une powertap jusqu’à présent- hyperfiable … 20 000km sans le moindre problème. Mais je n’étais pas sur des résultats, surtout sur des boucles d’une heur ou j’avais peur que les résultats soient inexactes notamment avec un calibrage dans les descentes.*
    Mon SRM est rechargeable. je le calibre sur les premiers exometres de chaque sortie.
    Les données ont l’air fiable.
    Par contre l’appareil lui même c’est autre chose:
    Achat Avril 2019 . 2200€ (le prix d’un canyon ultimate complet à 7kg!)
    – Juillet perte d’un aimant collé sur le cadre…. plus de données du capteur. j’ai du le faire coller ailleurs plus fortement
    – Aout. Suite à un problème de dérailleur avant mal réglé, les sauts de chaines ont arraché un ergo servant au branchement de recharge
    -> retour SAV: 5 semaines sans capteur + 295€ de réparation ;-(((
    – Novembre 2019: fin de sortie sous la pluie. données aberrante. par la suite impossible de le remettre en route -> envoi SAV
    J’attends qu’ils me recontactent…
    Franchement me demandez pas de faire la promo de SRM…

    • Alban Lorenzini dit :

      Bonjour, vous devez différencier les SAV…aimant mal collé ( prenez la patte dérailleur avec aimant spécifique pour se passer du collage ) et dérailleur Av mal reglé sont de votre faute et SRM n’y peut rien. Ensuite qu’il prenne l’eau, ça sera geré en garantie. Les pannes SAV du à l’electronique font parti du risque. Je ne compte plus le nombre de powertap G3 qui ont eu des problèmes de tube couple ( pluie ou pas) avec une réparation aussi cher que le moyeu…Les powertap P1 ont aussi pris l’eau à cause de capuchons non étanches…Les garmin V1,V2,V3 = 20 % de retour sav , SUr 20 paires Assioma, j’ai eu 2 paires avec soucis de jauges dans les 6 mois de l’achat, pris en charge SAV, bien sur c’est génant pendant 10 à 15 jours ont a pas la puissance…Donc pas de chance pour le SRM …mais quelques soit le capteur avec des jauges de contraintes, cela reste de l’electronique soumis à forte sollicitations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *