Grimpée du Lachtelweiher 2013
29 septembre 2013
Rendement de lubrifiants pour chaîne de vélo.
12 octobre 2013
Salut à tous,
J’ai participé samedi 05 octobre2013 à la grimpée du Salbert
organisé par le club Belfortain de l’ACTB, 6 ème et dernier rdv du calendrier
FSGT 2013. C’était  une épreuve courte de
3.850 km avec 215 mD+ . 
Pour ma dernière compétition la météo n’a pas été
clémente avec  une bonne pluie dès le
départ.
Dommage pour cette épreuve à domicile que je connais par cœur
de par les nombreux tests de matériels cette année !  Je déteste la pluie et roule pratiquement jamais
dessous mais pour aujourd’hui et comme cela ne représente que 10 min d’effort,
j’accepte de me faire tremper. De plus et heureusement il ne fait pas trop
froid ( 17 ° degrés).
Image sous le soleil des années précédentes, c’est mieux! 
 2 jours plus tôt je suis venu me tester avec à la clé un
joli 9’38 ‘’ sur mon segment test de 3.760 km @343w. Un chrono possible vers 9’48
était donc possible en donnant tout puisqu’il faut rajouter une dizaine de
seconde et 100 m pour aller jusqu’à la ligne officielle.
343w 9’38 en reco ( Jantes No tube, supersonic + latex, poids total 69.2kg)
Le temps est encore sec  au moment de retirer le dossard et après avoir
regardé les derniers échos radars, je décide de partir le plus tôt possible en
espérant passer entre les gouttes. Mais rien à faire, à peine à la voiture pour
se changer que s’abat une première grosse averse qui détrempe tout. Dans la
voiture j’avais prévue le coup et pris avec moi en plus des roues No tube + supersonic,  mes neutrons d’entrainements. Equipées
en GP4000s certes usés mais sous gonglés à 5 bars, elles seront parfaites  pour l’échauffement sur route mouillées. Je
traîne à partir sous cette pluie et du coup il me reste plus que 30 min avant
le départ…Je m’échauffe avec une montée de Salbert pour reconnaître qu’il y a
plein de débris sur la route et  sur le
coup je suis content de n’être pas parti avec mes supersonic plus fragiles. Les
jambes tournent pas si mal et j’arrive à me motiver malgré la météo épouvantable.
De retour à la voiture j’enlève le bidon, le matériel inutile…bref m’allège au
maximum et me présente tout juste à 1 minute de mon départ. Seulement voilà
dans la précipitation, j’oublie de changer mes roues…Moi qui a passé des
dizaines de montées sur plusieurs semaines à sélectionner le meilleur matériel,
je me retrouve avec du matos pourri et de plus sous gonflé…J’hésite à reporter
mon départ mais vu la pluie battante et déjà trempé, je me vois plus attendre
encore 30 min pour un nouveau créneau. Je pars donc le moral cette fois dans
les chaussettes. Je rumine toute la montée et du coup m’aperçoit à peine de l’effort
tellement je m’en veux…Et pourtant quelle dommage je suis dans un bon jour, je
passe la ligne @347w mais seulement 9’59…sans avoir l’impression de tout
donner. Sur mon segment de 3.760 je réalise 345w mais prends  7s dans la vue  pour 2 watts en plus pourtant à causes des  roues ( 1.55kg,  gp4000s vs 1.115 kg , latex,supersonic…).
9’45 @345w ( Neutron, gp4000s, 5b, 68.8 kg total)
 Bref
de quoi faire 9’34 dans les même conditions que jeudi ou 9’44 au chrono
officiel. HORRIBLE sentiment de frustration sur le moment….Finalement après obtention
du classement, je finis 6ème scratch. J’aurai pu éventuellement viser
la place d’Olivier Guth ( pas bien, rage de dent..) en 9’47 mais ensuite 9’36
et surtout 9’29 pour la 3 ème place était inaccessible. Je remporte tout de
même ma catégorie. Félicitations spéciales à mon ami Hervé qui finit 2ème
dans un temps stratosphérique de 9’29 @375w pour lui. Il colle + 13w en une
semaine depuis le Lachtelweiher.

Cette mésaventure permet au moins de confirmer toute l’importance
de choisir le bon matos et conforte mes résultats de rendements déjà mesurés
même si je m’en serai bien passé. Je reste par contre très satisfait des watts,
c’est mon record pour 2013 avec donc 347w sur 10 min ou 5.7 w/kg ramené au
poids de corps du matin. De quoi rester motiver en clôturant ma meilleure fin de saison depuis longtemps! 

2 Comments

  1. Rodolphe dit :

    C'était le week-end des records… CP20 à 339 W pour ma part à Montaud (CP10 @ 348 W). Enorme perf d'Hervé en effet : à 64-65 kg (si mes souvenirs sont bons) ça commence à sacrément causer !
    Sur route sèche, dégagée avec les bonnes roues ton record perso ne tiendra pas longtemps 😉

  2. Merci, en effet je pense revenir prendre ma revanche si la forme et la météo se maintient prochainement. Je me contenterai d'un nouveau KOM sur STRAVA comme récompense! 🙂
    Bravo à toi ça devient stratosphérique sur 20 min!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *