Test chambre à air Panaracer R’air
26 septembre 2013
Grimpée du Salbert 2013
6 octobre 2013
Salut à tous,
J’ai participé samedi 28 septembre 2013 à la grimpée du
Lachtelweiher, 5ème rdv du calendrier FSGT 2013 et organisé par le
club CCK. C’est une épreuve courte de 3.6 km avec 300mD+ présentant de  bons passages à 10 % entre coupé de quelques brefs replats qui attendait les participants.
Pour moi c’est un effort d’une douzaine de minutes à gérer où la puissance aérobie allait être déterminante.
La pente assez soutenue peut  être  un avantage puisqu’il faut plus de 5 watts
pour compenser 1 kg de poids alors que sur du 5 % on est vers 3 watts. La pesée
du matin à 60.7kg ( 61 poids de forme) indique en effet que je peux
difficilement faire mieux actuellement sans perdre ensuite trop de force.  Juste après les Ballons Vosgiens j’étais passé
dans cette montée en reconnaissance à  330 watts et en ayant une petite marge. Alors la stratégie du jour sera  de tenir 340 watts.

Au départ les jambes sont bonnes et l’effort semble facile à 340 watts
au début. Heureusement cependant que je ne suis pas parti plus vite car au bout
de 6 min il faut déjà lutter pour tenir cette puissance. Les douleurs
musculaires apparaissent, la respiration devient vraiment rapide, il va falloir
s’arracher (comme prévue d’ailleurs J)
pour tenir ce rythme jusqu’au bout. Je sens qu’il me manque un peu de fraîcheur
musculaire et surtout mentale pour aller encore plus loin dans l’effort.  Sur l’échelle CR10 de Borg, je me situais à 8
/ 10. 
L’arrivée situé au parking au dessus du lac du Lachtelweiher est une
délivrance et je passe en 11’46 organisation @337w moy la ligne. En l’absence
de Philippe Moreau et quelques cadors de la région, ce temps me permet
finalement d’avoir la 3 ème place scratch derrière mon ami Hervé Gebel (11’38)
et le déjà vainqueur du CLM du Ballon Olivier Guth ( 11’17). 
Un rapide calcul
comparatif comme j’aime les faire me donne une puissance estimée à 355w ( +18w)  pour faire aussi bien qu’Olivier. Impossible
pour moi. Sur le Ballon et un effort plus long il m’aurait fallu que 10 watts
de plus pour rivaliser avec ses 26’40 » mais ici la PMA + quelques capacités lactiques supérieures
des 2 premiers font la différence. Pas mon fort, il me faudra aller faire
quelques courses FFC et FSGT en 2014 pour ça !
Dernier objectif samedi prochain avec le chrono du Salbert.
Grimpée que je connais les yeux fermés de part mes nombreux tests de matériels effectués dedans. Objectif 345w sur 9min50, ça ferait -10s par rapport à 2012…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *