Contre la montre du Ballon d’Alsace 2013
9 septembre 2013
Test chambre à air Panaracer R’air
26 septembre 2013
Salut à tous,
J’ai participé samedi 14 septembre 2103  au contre la montre du col Amic organisé par
le VC Soultzia. Grimpée de 10.2 km avec 500 mD+ donc plutôt roulante avec même
une partie descendante sur 1 km.
Nouveauté pour moi je me présente avec des jambes pas
vraiment opérationnelles pour une fois. En effet la veille j’ai réalisé une
bonne sortie musclée en montant 2 x la planche des belles filles . Une fois en
mode CP20 presque à bloc ( 21min20@313 watts) puis une autre en fractionné PMA (
3min@335w/3min@220w). Il faut dire que les prévisions météos, vraiment
pessimistes pour le samedi, ne m’avaient pas incitée à tout miser sur ce contre
la montre. Préférant profiter d’une meilleure journée vendredi après midi pour
me challenger sur la planche,  je tombais
mon record de 15 s par rapport à 2012. Une belle satisfaction personnelle dans
la poche assurée ! ( sans avoir de  plus des jambes de feu ) .
  
Au retour et ayant quand même l’espoir d’un  x ième plantage des prévisions météos du samedi, je mets en
place la grosse stratégie de récupération dont je reviens un peu dessus :
J’ai fini par 15 min assez cool mais pas trop vers I2/I3 @230w@95tr/Min pour
bien éliminer les résidus lactiques. Puis dès l’arrêt du vélo une bonne boisson
à base de St yorres + jus de citron ( fort pouvoir alcalinisant).Egalement un
yaourt à boire pour amener tout de suite du sucre et des protéines le temps de
prendre une douche et nourrir le corps immédiatement. J’ai fini la douche à l’eau
froide pour commencer à stimuler le retour veineux. Puis massage aux huilles essentielles
et enfin chaussette de contention ! Jambes en l’air puis gouter glucido
protéique devant la  Vuelta ! Me
manquait  plus que la cryothérapie pour
faire mieux ! 
Les prévisions ayant  évoluées dans le bon sens (pas de pluie du
moins), je me présente donc au départ du col Amic. 
Je choisis de prendre pas
mal de marge pour l’échauffement car je me doute bien que la mise en route sera
difficile. 30 min en tournant très facilement les jambes puis 2 montées
progressives de 6 min en intensité I2 vers I4. Les sensations sont très mauvaises
sur la première série mais mieux sur la deuxième. Quelques sprints court pour
finir et me voilà au départ. Le début est plutôt bon avec 4 min@340w sur la pente
@8% mais dès la partie roulante je vois qu’il me manque de la force pour
emmener du braquet. Je laisse passer @300w puis remet les watts quand la pente reviens
vers 5%. Après 15 min d’effort l’engorgement musculaire se fait important
malgré une bonne cadence de 90 tr/Min maintenue tout le long, je suis obligé de
relâcher plusieurs fois l’effort. Trop mal ! Comme en 2012, je me plante
sur le dernier virage et démarre trop tard l’accélération finale qui finalement
passe encore bien. 
Je passe la ligne en 25’47@313w soit 13 s de mieux qu’en
2012 ! Par contre c’est 5 watts de moins aussi ! Comment expliquer
cette amélioration avec moins de watts (pas de vent et température semblable) ? Simplement
par un ensemble montant 1kg plus léger  (
ça fait les -13s) mais aussi par un choix de pneumatiques bien meilleur !
En 2012 j’avais sur les mêmes roues des Ultremo ZX . Cette fois les Continental Supersonic ont fait merveille et comme mesuré dans mes tests m’ont permis d’économiser
4 à 5 watts sur les Ultremo ( au Crr identique ou pas loin des GP 4000s testés ). Comme
quoi ça vaut le coup de passer un peu de temps à choisir le meilleur matériel !
Je suis donc pleinement satisfait de ce chrono car j’arrive à pratiquement
donner le meilleur de moi-même en ayant fait un cp20 et de la PMA la veille. Les
4 premiers était intouchable mais la 5ème  place ( Bravo Bernard ) en 25’26 était peut
être jouable. Un rapide calcul montre qu’il me fallait sortir 7 watts de plus.
Limite quand même ! Je me contenterai de la 7ème place derrière
mon ami Hervé et de la 2ème place chez les Vieux !  Philippe Moreau gagne haut la main et est
intouchable en améliorant son chrono de plus de 20s en 21’54. Cela fait juste
400wmoy  à sortir pour moi pour
faire jeu égal ! J
Lui c’était fixé 450w (il est plus lourd) au powertap sur certain tronçon !
Chapeau !
Merci au club du VC Soultzia pour l’organisation et la
fermeture de la route, c’était top !

11 Comments

  1. Rodolphe dit :

    313 watts avec un bon replat c'est pas mal du tout ! Moi aussi je ne vais pas tarder à optimiser le matériel 😉
    D'ailleurs je viens de monter mes Ultremo tubeless : premiers tests dans la semaine, je les emmènerai en Italie dimanche après quelques sorties de rodage/vérification.
    La perf de Moreau est énorme, plus haut que mon CP5… sur plus de 20' chrono 😀

  2. Oui content du résultat avec surtout la planche x2 veille! Mais toujours en tête qu'il etait donc possible de faire un high score avec des bonnes jambes! Pour la prochaine grimpée!
    Sinon oui Moreau c'est fou, il parti devant moi..il monte mais quand tu le vois tu as l'impression que c'est plat avec sa vitesse…
    Le matos joue, une fois que tu auras un cadre leger, je pense que c'est bien dans le couple roue/chambre/pneu qu'il y a le plus à gagner. Tu nous rediras sur tes tubeless, mais sans comparatif sérieux je vois pas comment savoir si c'est plus performant que des latex + veloflex ou conti. Confort et sécurité à la crevaison sont un plus mais j'ai du mal question rendement… car à 290 g dont l'étanchéité est assuré par une couche de butyl et dont il faut encore rajouter de la masse par du liquide préventif, je ne vois pas comment ça peut être plus performant qu'un ensemble latex + pneu light. Mais peut être que je me trompe! A suivre!

  3. Anonyme dit :

    bonjour

    super reportage

  4. Anonyme dit :

    rebonjour

    j'aurais une question

    quel est l'avantage de rouler avec une roue ar au profil plus large qu'à l'avant ?? exemple roue de 40mm ar et roue de 22 ou 2 av

    ou pas d'avantage

    merci

  5. C'est ma configuration de course qui va bien: roue alu légère avant pour surtout les freinages puissant et la prise au vent de coté faible. L'arrière un poil plus lourde mais plus aéro quand ça visse à 50 km/h! :-)Sur le clm ballon j'avais aussi mis ma roue ultra light alu à l'arrière mais pour amic où ça monte bien plus vite ( aéro joue un peu) plus j'ai laissée la carbone 40 mm à l'arrière!

  6. Anonyme dit :

    Bonjour. Pouvez vous me conseille pour une roue ar 40mm. Je suis un cycliste de 70kg. Puissant mais un peu de mal en montée j ai à l avant une sl. Ssc. Ancienne et j aimerai des roues plus hautes. Que pensez vous des american classic 420. ?? J ai pas un gros budget

  7. Les 420 aéro 3 ont un profil de 34 mm, ce qui permet une grande polyvalence. C'est pas vraiment top aéro mais toujours plus que des SL. En fait la SL est la plus mauvaise roue pour l'aéro ( désolé). Les gros rayons plat se comporte comme un vrai parachute pour ralentir le cycliste quand on passe 35/40 km/h ( tous les études en soufflerie l'ont montré..). Alors oui les 420 comme leur nom l'indique sont bien légère.Avec 420 g sur la jante pour 34 mm en alu c'est une jolie performance. Vous pouvez y aller les yeux fermés, je pense qu'elles seront supérieures au sl dans tous les domaines.

  8. Anonyme dit :

    merci

    pour cette réponse en plus pas mal le look des aeros
    par contre est ce que je peux garder ma sl à lavant et mettre une bonne roue carbone à l'ar en 40mm c'est jouable ou je change les deux !
    je m'appel Jean mais je sais pas comment correspondre avec vous autrement qu'avec anonyme
    est ce qu'on peut parler d'entrainement vélo avec vous ? de conseils etes vous un coach ou c'est du réel plaisir de partager votre expérience du vélo

  9. En effet accessoirement je suis entraîneur diplomé! 🙂 vous pouvez me contacter via mon site cyclesetforme, pas de souci pour en discuter plus simplement.

  10. le site pro est http://www.cyclesetforme.fr où vous aurez un formulaire de contact pour plus de renseignements et pouvoir ensuite échanger par mail!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *