Boitier de pédalier abimé et SRM
2 mai 2011
Coût cardiaque de chaussures.
14 mai 2011
Salut à tous,
La météo est vraiment avec les cyclistes en ce moment. Dès le matin il est possible de grimper vers les sommets Vosgiens tout en court ! Profitant d’un créneau, je décide de saisir cette opportunité pour me faire mon 2 ème Gimenez de l’année dans le Grand Ballon. Mon premier c’était réalisé à Mègeve il y a 15 jours entre Sallanches et le Mont d’Arbois. Ceux qui pratiquent cet exercice au combien difficile mais si rentable, savent que le choix du terrain est très important quand on le réalise à l’extérieur. Il faut trouver une route tranquille où feux, stop et priorités sont inexistants  afin de ne pas couper l’effort sur 45 min. Autant dire que seul un long col de montagne réuni facilement tous ces paramètres. Malheureusement dans les Vosges et quand on approche des 1200m/h, les cols de 900 m D+ pour faire les 45 min sont assez rares. Les fidèles lecteurs comme Hervé ou Manu qui utilisent un powertap savent aussi où aller pour réaliser jusqu’au bout un Gimenez : le Grand Ballon. Seul col des Vosges à proposer jusqu’à 1040 mD+ par Soultz ou 970 mD+ par Willer sur Thur, c’est le meilleur endroit connu pour Gimener sans interruption ! De plus l’endroit est magnifique, certainement la plus belle vue des Vosges au sommet.
Sommet en approche !
 Au vue des dernières sorties et relevés SRM, je fixe l’exo @380 watts( I5) et le contre exo @270 watts (limite I3/I4). J’attaque par Willer sur Thur. Les premières séries sont plutôt faciles, je me demande même si je n’aurai pas du monter un peu. Finalement non, je fini sans baisser mais j’aurai eu du mal à en faire une de plus aux intensités cibles. C’est vraiment un exo très difficile à réaliser correctement même avec un capteur. Il faut anticiper les variations de pentes pour toujours relancer et être juste. Dans Golbach où juste avant le col Amic, le grand plateau est nécessaire pour maintenir les watts. J’atteinds donc  les 45 min avec 292 watts moy et 300 watts NP. La dérive cardiaque est de 10 puls entre le premier PMA et le dernier ( 187 puls). Ma fc max plutôt à 194 puls en début de saison doit se situer pas loin donc des 187-190 puls. Je finis les 4 min de montée pour boucler cette belle grimpée avec 48 min les 14k300m @292 watts moy depuis Willer.  Cela permet en plus de donner une bonne indication de FTP certainement autour de 290 -300watts. Au sommet à 1343 m, c’est magique, calme sans vent et  déjà 19 °C à 10h30 ! A refaire si possible, place aux photos !
La vallée de Thann     
La remontée par le Viel Armand

4 Comments

  1. Ouch ! Tu as bien du le sentir passé ce Gimenez ! A la vue de la courbe, tu t'installes rapidement assez haut dans les pulsations. A la fin du 2eme contre exo deja 165bpm. Du coup ca te fait une dérive très "ressérée" et un temps de sollicitation de VO2max optimum.
    En comparaison de celui que j'ai fait la semaine dernière, j'ai l'impression d'en être très loin. J'ai remarqué que la pente plus "douce" et ton "poids plume" te permette de travailler plus en vélocité (tu travailles dans la gamme 80-100rpm vs 60-80rpm pour mon support) mais pas sur que ca soit le facteur limitant. Je pense plus à une limitation par rapport au terrain sur lequel je ne suis pas le plus à l'aise.
    Sur mon gimenez, à la 7ème reps (moment ou j’arrête) je suis 10puls en dessous d'une FC max relevé en course à Belley (175).
    Comme tu me l'as conseillé , j'essayerai de passer un modèle 390/280 après 72h de repos.

    Beau travail du maintien des puissances en tous cas ! Reglé comme une horloge ! 🙂

    Par rapport à l'année dernière au moment de ton pic de forme, ca te situe à quel niveau ?

    A+
    Olivier.

  2. Alban dit :

    Salut Olivier,

    Je suis assez véloce de nature et sur le GB à 8%/10% j'hésite pas à mettre 34*27 pour conserver les tr/min. Cela évite de tirer trop gros et de se fatiguer encore plus. Le Gimenez se suffit déja bien assez, inutile encore de le corser d'avantage en force.
    Concernant ma forme je suis effectivement pas loin de mon pic de septembre dernier. La puissance est là mais il manque encore un peu de travail en I4 pour pouvoir tomber mes records sur 30 min. Mais ça devrait le faire d'ici la Time MMB s'il n'y pas de pépin.

  3. Anonymous dit :

    Olivier ROMEYER

    Ouch ! Tu as bien du le sentir passé ce Gimenez ! A la vue de la courbe, tu t'installes rapidement assez haut dans les pulsations. A la fin du 2eme contre exo deja 165bpm. Du coup ca te fait une dérive très "ressérée" et un temps de sollicitation de VO2max optimum.
    En comparaison de celui que j'ai fait la semaine dernière, j'ai l'impression d'en être très loin. J'ai remarqué que la pente plus "douce" et ton "poids plume" te permette de travailler plus en vélocité (tu travailles dans la gamme 80-100rpm vs 60-80rpm pour mon support) mais pas sur que ca soit le facteur limitant. Je pense plus à une limitation par rapport au terrain sur lequel je ne suis pas le plus à l'aise.
    Sur mon gimenez, à la 7ème reps (moment ou j’arrête) je suis 10puls en dessous d'une FC max relevé en course à Belley (175).
    Comme tu me l'as conseillé , j'essayerai de passer un modèle 390/280 après 72h de repos.

    Beau travail du maintien des puissances en tous cas ! Reglé comme une horloge ! 🙂

    Par rapport à l'année dernière au moment de ton pic de forme, ca te situe à quel niveau ?

    A+
    Olivier.

  4. Anonymous dit :

    Olivier Romeyer

    J'utilise aussi un braquet de 34×27 mais compte tenu du poids total embarqué de l'ordre de 88kg c'est ce qui limite la cadence.
    J'ai remarqué qu'il y a une cadence à partir de laquelle je commence à etre plus à l'aise (>70rpm) et qd je passe au dessous, ca travaille plus en force donc plus limitant au final.
    Il faudra que je m'essaye sur une pente moins raide pour voir la difference (Epine, Granier ou Sapenay … à tester)

    La TMMB te donnera un apercu de l'aptitude en endurance critique. A suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *