Gains aérodynamiques: actualisation 2016 et applications au Tour de France.

Nouveau test roulement + crevaison pneus et tubeless
2 juillet 2016
Critérium du Ballon d’Alsace 2016
18 août 2016
Salut à tous,
Le premier article sur les gains aérodynamiques en cyclisme ( cadres, casques, tenues..) avait eu
un grand succès en 2015. Quasiment un an plus tard, les pistes d’améliorations
sont toujours importantes dans ce domaine et il était nécessaire de refaire un point. Mon passage sur le Tour de
France et le Contre la Montre de Megève m’a également permis de mieux apprécier les choix stratégiques des équipes. Constater que le matériel mais aussi que de la
gestion des efforts pour rouler vite aux bons endroits sont de plus en plus cruciales ! Je vais me servir de l’exemple de l’équipe Sky pour présenter les derniers tests chiffrés que je possède du magasine Tour int.
On parle de la domination physique des Sky ( chacun aura son
avis..) mais il faut reconnaître qu’il y a  eu très peu d’erreur de faites sur le choix du matériel. Premier point : le cadre. Le Pinarello Dogma  F8 fait partie des meilleurs cadres testés en
soufflerie par le magasine Tour. Avec un drag de 206 watts à 45 km/h associé aux Mavic CXR 60,  c’est un des cadres les plus rapide
du marché.
 Pour comparaison le Canyon Ultimate choisit par Movistar drag à 222
watts avec des ZIPP 404. 
Les cadres classiques: drag à 45 km/h 
La dernière étude sur les roues disponibles permet de
voir que la ZIPP 404  est d’ailleurs
mieux placée que la Mavic CXR 60. C’est dire si le F8 semble un cadre rapide ! Même équipé des
Shimano C50,  il reste une belle machine à rouler et à grimper puisqu’il ne dépasse pas 7 kg !
Les dernières roues du marché testées en tunnel angle 0
Et en vent latéral
L’équipe
Movistar pourrait donc encore optimiser son choix de cadre et devrait rouler avec le Canyon Aéroad, testé à 208 watts
avec les ZIPP 404, si leur sponsoring et dotation le permettent.

Les cadres 2016 aéro / polyvalent.

Même si Quintana était souvent protégé, c’est donc ses équipiers
qui s’épuisaient plus vite que les Sky en protégeant leur leader avec un ensemble cadre/équipement moins performant…Et pour un petit
gabarit comme Quintana,  non rouleur, un cadre comme l’Aéroad l’aiderait bien pour rouler vite en économisant quelques précieux watts ( 14 watts à 45 km/h)…Pour posséder les 2 versions ( Ultimate et Aeroad) , je peux assurer que
l’Aéroad va bien plus vite sur le plat et même en cote. Lors d’un comparatif en pente à 6 % et 23 kmh (  5, 4 w/kg), il m’a permis de
gagner au moins 10 s sur 10 min de montée avec le même équipement et puissance que l’Ultimate ( roues,
casque, pneus, chaine..SRM calibrés et démontés d’un vélo à l’autre)..…un gouffre même à un niveau amateur.

Aéroad: 70,5 kg montant, 9’55 à 328 watts
Ultimate: 70kg montant: 10’07 à 327 watts
Concernant le contre la montre Sallanches / Megève, l’équipe
Sky avait la version Bolide, équipé de prolongateurs, d’une roue proto maquillée ( 800 g estimée d’après quelques recherches!),  boyaux Conti Pro LTD, attaches rapides light KCNC , chaine lubrifiée en dernière minute avec le Muc off hydrodynamic ( il restait
des traces bleues).Bref une machine ultra performante et light en se rapprochant des 7 kg, difficile d’avoir un meilleur compromis pour ce chrono ( le poids du kit cadre + fourche est de 1,4 kg soit très proche du F8)..

Ci dessous on peut retrouver
l’avantage d’une jante disque sur  des
jantes 50 mm à différentes vitesses…comme c’était un jour avec peu de  vent et vue la
faible masse du proto, il ne fallait pas s’en priver selon moi…
Froome gagne l’étape et Romain Bardet termine à 42 s. Je pense que Froome n’était pas meilleur
que Bardet se jour là ( ou si peu )…mais que son matériel et ses qualités de rouleur ont
fait la différence..
Un chrono pour grimpeur mais pas seulement…
Bardet avait choisi son vélo classique équipé de simples prolongateurs et roue zipp 303. Le Focus n’apparaît pas dans le tableau où figure
l’Utimate et les cadres classique mais on peut penser qu’avec ses tubes ronds,
il se situe plutôt vers 230 w de drag ( comme un Cube ou Cannondale ). Il perdrait donc 25 watts sur les parties roulantes à 45 kmh auxquels on peut rajouter encore 10 watts de perdu sur la roue disc + aéro 3 batons du Bolide à Froomey..

Par exemple, l’équipe FDJ avait choisi l’option cadre de chrono Aerostorm et certainement que T.Pinot ( snif..) l’aurait utilisé comme A.Roux ci dessous.
Position en recherche de vitesse juste avant la cote de la route de Poex ( 15 %).
Nous avons un exemple plus parlant de gain aéro dans un col avec
partie roulante grâce au site Bikesplit, spécialisé dans les calculs numériques: le col d’EZE de Paris Nice.
Le choix s’est porté sur la comparaison entre un Treck Emonda ( avec ou sans prolongateur) et d’un
Treck Speed concept. 
La version Emonda a besoin de 20 watts de plus pour faire
le même chrono que le speed concept malgré un poids inférieur de 1,5 kg pour
l’Emonda !  
Le fait d’ajouter un
prolongateur à l’Emonda change déjà beaucoup la donne pour cet exemple et
réduit les écarts. Mais sur Sallanche / Megève et en
reprenant notre Bolide CLM estimé à 7,4 kg il n’aura pas perdu de temps dans les fortes pentes du à son poids et aura eu que des avantages sur le roulant !
Le dernier point intéressant est la gestion de l’effort. Beaucoup
de coureurs sont partis trop fort sur la partie roulante entre Sallanches et
Domancy et ont coincé ensuite. Quand on regarde les différents points
intermédiaires mais aussi lit les interviews, 
on apprends que Froome est volontairement parti pas trop fort. Sa gestion de l’effort avait été bien étudié aussi. Une nouvelle
fois Bikesplit démontre qu’en gérant efficacement sa stratégie de pacing on
peut gagner du temps…
Même puissance moyenne mais 30 s de gain en variant sa puissance aux bons endroits ! 
Stratégie optimale sur col d’EZE: effort lissé  ( gris) vs pacing étudié ( orange ).
Un effort lissé à la même puissance n’est pas optimal pour ce genre de chrono.Si d’un point de vue physiologique cela peut l’être, c’est bien
différent pour le résultat du chrono sur un terrain varié comme sur Sallanches
/ Megève. La meilleure gestion semblait donc de rouler un peu en dedans sur les
parties roulantes et gagner du temps grâce au vélo aéro puis donner le maximum en cote où
l’aéro joue le moins…évident une fois que l’on a balayé tous les tableaux et
graphiques déjà proposés cela paraît évident !
Stratégie de pacing optimale pour Sallanches / Megève pour un effort moyen vers 400 watts.
Les techniques d’entrainement, de pacing, de nutrition( micronutrition)
et le matériel évoluent encore.  Les fameux gains marginaux mais on ne peut les ignorer pour performer et faire
la différence !

82 Comments

  1. Super article Alban. Encore une fois bravo à toi et merci pour toutes ces nouveaux tableaux et informations. Nicolas Portal est un modèle pour moi et son travail de recherche avec son équipe a un gros impact sur les performances de ses coureurs et donc de Froome bien évidemment.

  2. Emmanuel dit :

    Super intéressant l'analyse du pacing!
    Bientôt ça va devenir aussi pointu que la F1! 😉

  3. Anonyme dit :

    Super article, comme d'hab, vraiment merci encore!
    Question perso, ce que j'aime dans le vélo c'est grimper, je recherche un vélo pour grimper le plus vite possible.
    Je monte un col à 6.5% à 17/18kmh environ, un col à 10% à 12/13kmh pendant une demi heure, moins si c'est plus long… En gros mes vitesses moyennes sur des cols n'excèdent quasi jamais les 17kmh… Du coup j'ai un cadre (Addict 2016) légers et des roues légères (R-Sys, je sais ce que tu en penses). Est ce qu'à ces vitesses je fais bien de privilégier le poids à l'aérodynamisme? (à 12kmh c'est sur, mais à 17/18?). Merci pour ton retour

    • Merci ! c'est le scott addict SL testé dans les tableaux dispo? si oui il n'est pas terrible niveau rigidité du boitier de pédalier et presénte un transfert de puissance pas assez suffisant selon moi. Il faut tabler sur 65/70 N.m pour dissiper le moins de watts possible… Je pense qu'en choisissant un vélo plus rigide tu iras déja plus vite…concernant tes vitesses de montées, on est à la limite vers 17/18 kmh en effet…TOur int simule 100 km 2000 Md+ à 23 kmh et les cadres aéro sont gagnant sur les modeles plus light de 1 kg…donc pour moi tu gagneras quasi rien.à 17 kmh ..mon aéroad fait 6,2 kg donc pas de souci question poids…:-)

    • Merci Alban pour cet article pointu. J'ai une question technique sur les trainées aérodynamiques: elles sont exprimées ici en Watts, habituellement, la trainée est mesurée en soufflerie en FX, voir en S*CX. Je suppose que la puissance est calculée avec FX*V? En quel cas, on a une dépendance en S*CX*V3 de la puissance aéro.
      La dépendance en vitesse au cube montre toute l'importance de l'optimisation aux grandes vitesses.
      Pour que le coureur quidam puisse optimiser son poids / trainée en fonction de sa vitesse de montée, il faudrait connaitre le paramètre S*CX de chaque groupe vélo+coureur. Enfin, la trainé du coureur n'est pas montrée ici, car est extrêmement variable (taille, position, casque…) mais quel est l'ordre de grandeur en position CLM / assise et danseuse par rapport au 230W du vélo?
      L'optimisation du chrono se fait aussi par la position, par exemple Froome qui est beaucoup plus assis que Qintana dans les cols.
      Merci
      Pierre

    • une partie de la réponse se trouve dans le dernier commentaire…Tour int a fait avec un demi mannequin et que les jambes tournantes.

    • Anonyme dit :

      Bonjour Alban, concernant le addict SL, je suis surpris des chiffres au valeurs un peut plus basse que les autres vélo en terme de rigidité sur tous les axes. Je me souviens d'un essai du "cycle" avec sans doute un autre protocole qui avez mesuré des déformations plutôt contenu et qui du coup classait ce vélo en catégorie plutôt rigide confirmé par leur essai terrain. Je confirme avec ma modeste expérience de mon addict 10 (c'est pas le Sl en fibre hmx mais le standard un peut plus lourd 890g en fifre hmf) que le vélo semble très rigide voir par moment tape c.. avec roue d'orig' ou roues 50mm boyaux. c'est peut être pas en inadéquation avec les chiffres mais ça me surprend ça voudrait dire que les autre vélo cité son plus rigide? si c'est le cas et que ça se répercute sur le confort quesque ça doit être.
      Je pourtant suis relativement jeune (qouique 38 ans…) et fait des courses, le vélo bronche pas mais c'est vraiment pas de tout repos, le coup de mou est interdit. Plusieurs de mes collègues en on fait l'expérience à leur dépens(vélo revendu car trop rigide, sortie finissant à la rupture…), donc les chiffres difficile a interpréter au moins en terme de confort en tout cas, pour ce qui est du transfert de puissance je te fait confiance.
      J'envisage pour ma part de le changer par un modèle plus aéro et confort et de gagner un peut en rendement et en fatigue générale (si ça existe) : l' aeroad que tu possède est il dans ce registre, il me semble avoir lu qu'il est plutôt tolérant et plus "confortable" que l' ultimate que tu possède aussi?
      merci
      Bastien

    • les meilleurs cadres arrivent à être très rigide et assez confortable..en effet l'aéroad est assez confort pour dire l'indice de rigidité qu'il a ! Je l'ai trouvé exigeant au début mais on s'y fait et on peut tout a fait envisager du long avec ! Par contre non le nouveau ultimate est bien plus confortable, c'est un pullman, impressionnant et ne fatigue vraiment pas.

  4. Anonyme dit :

    Merci pour cet article intéressant, mais sauf erreur de ma part il présente un pb d'unité : tout ce qui concerne les "drag" est en g et non en W. Un cadre avec 210W de drag serait une charrue… D'ailleurs la revue citée fait cette erreur.

    • oui en effet le drag est une unité en gramme. J'ai mal utilisé ce terme, j'aurai du employer plutôt consomme ! pour le protocole de test et le calcul simulé, j'en parle dans le réponse au commentaire ci dessous.

  5. Anonyme dit :

    citation: "associé aux Mavic CXR 60, c’est un des cadres les plus rapide du marché."

    Tiens donc, il me semblait que tu nous avais expliqué que Mavic produisait les pires boyaux du marché question rendement ?..

    • Et je confirme, Mavic fait des très mauvais pneus et boyaux …chaque fois qu'il y a eu un test de roulement, ils finissaient dans les derniers. Tous les tests dispos sont sur le blog et le mois prochain il y aura un nouveau grand test de pneus fait par Tour int et certainement qu'ils auront la même place. Avez vous compris le protocole de test aérodynamique? on parle pas du roulement…le vélo avec une moitié de mannequin simulant un pédalage est posé sur support devant le tunnel…la simulation estime les watts dépensés par l'ensemble pour avancer à 45 km:h, Tour int précise bien qu'il faudrait rajouter le double si le mannequin était entier et si on tenait compte des différentes résistances le roulement non prise en compte donc…suivant les pneus montés et en accords avec tous les tests déja fait , équipé de GPTT on rajouterait 26 watts, équipés de boyaux mavic ça serait 50 watts…http://bikeboard.at/Board/Die-schnellsten-Reifen-der-Welt-Pt.-2-th217501

  6. Unknown dit :

    Salut Alban, super article comme d'habitude. C'était pas plutôt des Zipp 303 pour Bardet sur le CLM de Sallanches ? Christian

  7. Bonjour Alban, dans un souci de changement de pédales suite à des roulements morts trop fréquemment avec des LOOK TI CARBON, aurais-tu déjà trouvé un comparatif concernant les pédales? Au regard des équipes PRO et de la SKY qui ne fait jamais rien au hasard, la plupart roulent en SHIMANO DURA ACE. Raison marketing ou réel avantage niveau transfert de puissance par rapport à des marques comme LOOK ou SPEEDPLAY ou encore les AEROLITE qui me tenteraient bien dans leur aspect minimaliste, sans liberté ? http://www.dulight.fr/fr/148-pedales

    • D'un point de vue transfert de puissance pure, Friction fact avait tout testé et trouvait meme pas un watt entre toutes celles que tu sites…tu pourras avoir un pattern différent par contre surtout entre speed play et les autres ce qui pourrait améliorer ton efficacité selon ta gestuelle…faut essayer…pour les pédales aéro, je ne sais pas, pas d'études serieuses la dessus indépendante…LEs pedales durace sont appréciées pour leur robustesse, surface d'appui.

  8. yesti54 dit :

    Bonjour,

    Le canyon Ultimate CF SLX 9.0 Aero mesuré à 222 watts l'a été avec Zipp 303 et non des Zipp 404. L'écart est donc encore moins important par rapport à l'Aeroad si le test l'avait été avec des Zipp 404….

    Sportivement

    • Bonjour, En effet…Le dernier test de roues indique 3 watts entre 303 et 404. Mais rien ne dit qu'une fois montées sur un ensemble cadre + mannequin, la différence soit la même. Beaucoup de tests en soufflerie ont montré que la même paire de roue donnait des résultats différents d'un cadre à l'autre au niveau aéro …Et comme je le montre l'aéroad transmet bien mieux la puissance que l'ultimate…donc même l'ultimate équipé des 404 perdra pas mal…beaucoup trop selon moi au niveau pro où chaque watt compte.

  9. AGUD thierry dit :

    BONJOUR très bon article felicitations
    une question est ce que tu connais les valeurs de drag pour le chipo nk1k , je trouve que ce cadre à de la gueule

  10. Baptiste dit :

    Bonjour, petite question : quand on lit que le coût de tel cadre ou roue est de 222watts : c'est par minute ? sur un parcours de tant de km ?
    Merci de l'éclairage

    • Bonjour, C'est la consommation instantané de l'ensemble vélo + demi mannequin pour rouler à 45 km/h. il faudrait donc quasiment doubler les valeurs si on tenait compte de l'aéro totale avec le haut + résistance roulement + déperdition mécanique..etc..

  11. contre occi dit :

    Bonjour Alban.
    Peut on estimer que cette hypothese de travail (demi mannequin) peut s'approcher des conditions de courses ou l'on s'habrite derrière d'auters courreurs?

    • Difficile de répondre…l'abri sera amplifié en fonction de la vitesse, du nombre de coureurs devant…etc…généralement derrière une roue vers 40 kmh on économise 30 %, je ne connais pas précisément ce que consommerait les cadres testés en condition ' reelle'. L'argumentaire de Tour jugeant que trop de différences sont possibles entre équipement, position, taille de chacun sur le haut du corps…d'où le 1/2 mannequin…

  12. Anonyme dit :

    On fait de plus en plus de cadres typés aéro pour gagner quelques watts comme le Canyon Aerod avec douille profilée et cintre aerocockpit et tout ça pour rien puisque le jour d'une cyclo on y met par dessus une grosse plaque de cadre en façade de 20×15 parfois qui masque en partie la douille et le cintre… je serais curieux de savoir combien de watts peut faire perdre l'emplacement d'une telle plaque de cadre par la prise au vent et les perturbations aerodynamiques qu'elle provoque ? Vélo aero inutile en cyclosportive ?

    • les vélos et les tests sont bien sur orientés compétition de haut niveau…On traque le watt pour gagner des secondes ou dixième s'il faut. quand un podium peut se jouer à une poignée de seconde après 3 semaines de course…tout est bon à prendre…Sur une cyclosportive roulant 10 kmh moins vite avec des écarts de 30 min sur les 50 premiers, on a le droit d'être moins exigeant…mais oui sur le fond vous avez raison…..il y a des plaques de cadres avec la puce integrée qui sont enormes…juste pour le photographe de plus…

  13. Baptiste dit :

    Bonjour Alban,
    Est ce qu'on a une idée sur les gains aéro liés aux roues de la répartition de ces gains entre la roue avant et arrière. Bien que "disgracieux", est-ce qu'une roue avant aéro seule serait une réelle amélioration sur du plat au dela des 30-35kmh ?

  14. fred.0 dit :

    l'amateurisme des AG2R me laisse parfois un peu pantois (surtout connaissant le côté pointilleux de Romain). Je sais que des pistes d'amélioration de matos sont en cours mais il y a vraiment du pain sur la planche… Fred'O

  15. Rodolphe dit :

    C'est bien pour ça qu'on essaie souvent de la mettre sur le tube de selle, bien alignée avec le reste… car la photo on s'en f* mais pas les watts quand il faut enquiller une vallée à 45 km/h 😉
    Y'a aussi le gilet/maillot grand ouvert dans les cols quand il fait chaud 😛 (et là je plaide coupable).

  16. AGUD thierry dit :

    Bonjour alban , cette année je roule avec un casque aéro evade, une combinaison aéro ekoi très souvent, j'ai remplacé mes pro4 comp par des conti 4000 S2, sur le vélo en bosse je roule les main serrées , assis le plus souvent, donc moins de danseuse, résultat en cote sur tous mes segments strava , j'ai amélioré mes temps en consommant 2% de puissance en moins..dans des conditions similaire(capteur stage)…..comme quoi le matos ça joue pas mal
    Et attention je parle pour les segments en bosse ou la vitesse est souvent inférieur à 17km/h….sur le plat ou en descente c'est encore plus flagrant…..avec le meme vélo bien sur
    A méditer pour ceux qui pensent qu'avec des pneus bas de gamme et des vêtements flottant on va aussi vite

  17. Pour Phil: j'ai supprimé le commentaire par erreur mais lenticulaire boyaux sans hésiter!

  18. Bonjour Alban, ce week end, j'ai pu essayer un Emonda SLR S8 et j'ai beaucoup aimé noveau montagne bien sûr mais également sur le plat, je l'ai trouvé vraiment à l'aise. Aurais-tu trouvé un test au niveau du drag aéro pour le comparer au Madone ou au Pinarello Dogma ?

  19. Sebastien dit :

    Salut Alban, dans le tableau du test aero en tunnel la nouvelle Cosmic Pro Carbon s'en sort plutôt bien. Qu'en penses-tu de cette nouvelle version face à une 303 par exemple ? Merci 🙂

    • oui il semblerait que malgré une hauteur de jante plus faible ( 40 mm) comparé à la 303, elle soit meilleure en aéro frontal et certainement aussi bonne en latéral. Poids contenu ( 1450 g annoncé, 1500 g réel) il faudra juste mettre de bons pneus et pas ceux fournis. Dommage que Mavic ne propose pas leurs roues moins chères sans leur pneu ( catastrophique pour le roulement).

  20. Bonjour Alban, merci pour ton test sur le Galaktik, il vient vraiment confirmer de manière scientifique mes observations de terrain.
    Une petite question sur les drag au sujet de LAPIERRE, car après m'avoir épaté avec le nouvel AEROSTORM (certes cher mais incroyablement efficace au regard de toutes les perfs des coureurs de la FDJ en chrono !!!), je serai attiré par le nouveau Xelius modèle Orange Ultimate (beau montage Di2 avec Zipp 303 à pneus ! Pas mal du tout je trouve pour le prix !) http://www.culturevelo.com/XELIUS-SL-700-ORANGE-Ultimate
    et je voulais donc savoir si tu avais des valeurs drag aéro sur ce modèle (ou données comparatives avec ton Aeroroad, un Dogma ou un modèle plsu montagne comme le Super Six Evo ???,test Tour magazine ???). Comme je n'ai rien trouvé de mon côté mais que je connais tes contacts privilégiés avec des membres de la FDJ et notamment Julien Pinot, je me suis dit que tu aurais peut être des infos. Le Xelius semble avoir un très bon écho pour la montagne mais comme je vois que Thibaut Pinot n'utilise jamais l'Aircode même sur le plat, je me dis que le Xelius doit être assez polyvalent ??? Qu'en penses-tu ?

  21. Anonyme dit :

    [citation] 1 août 2016 à 22:35
    "Et je confirme, Mavic fait des très mauvais pneus et boyaux …chaque fois qu'il y a eu un test de roulement, ils finissaient dans les derniers. Le mois prochain il y aura un nouveau grand test de pneus fait par Tour int et certainement qu'ils auront la même place."

    Bonjour, voilà donc 2 mois qui se sont écoulés depuis, alors qu'a donné ce nouveau grand test de pneus en question ? Pouvez-vous le commenter svp ?

    • Bonjour, j'ai juste mis les résultats sur mon compte twitter à l'adresse suivant quand les tests sont sortis: https://pbs.twimg.com/media/Cqo-FETW8AAinpV.jpg
      Les mavic ne sont pas dedans…le nouveau système pendulaire choisi ne me satisfait pas même s'il permet de faire des mesures de rendement sur différents revêtements…en effet le mag a construit un oscillateur pour roues avec un poids déporté..ils en déduisent le rendement du pneus en fonctions du nombres d'oscilation jusqu'a l' arret…pour comparer les pneus entre eux pourquoi pas mais rien ne dit qu'avec de la vitesse et des vibrations la hierarchie sera la même en condition réelle…dommage….CRR dépends de la vitesse!

  22. loic dit :

    Bonjour Alban,

    Peux tu me renseigner sur l'existence d'un test comparatif des différents vélo TT (drag, rigidité)? J'en recherche depuis longtemps sans réussite.

    merci

  23. il faudrait certainement chercher du coté des magasines Allemand de triathlon, très friant de ce genre de comparatif…de mon coté je n'ai rien.

  24. Julien dit :

    Bonjour Alban, je me demandais quelle était la part de gain de l'aerocockpit dans les performances aerodynamique de l'aeroad, sachant qu'il y a 2 version déclinées, grosso modo combien de watts sont gagnés simplement par le cadre, disons à 45km/h. Pour le cintre uniquement canyon avance 5W vs un ensemble cintre/potence classique. C'est valable aussi pour tous les cadres aero qui embarquent un cintre intégré, pour savoir s'il y avait un intérêt à prendre un cadre aero ou si on pouvait se contenter d'un cintre aero sur cadre "standard" type supersix, ultimate…

    Autre chose aussi, tu cite que l'aeroad transmet bien mieux la puissance que l'ultimate. Mais alors que reste t-il de l'ultimate à part le poids ?

    Merci à toi.

    • Difficile de répondre concernant l'aérockpit…beaucoup de communication ( marketing) que reste t'il à la fin…il faudrait essayé les différentes options en soufflerie….pas encore fait du coté de Tour int en tout cas…L'ultimate reste plus confortable, une position moins racing , il est donc moins usant qu'un aéroad sur des sorties longues, moins tape cul c'est certain.

  25. Anonyme dit :

    Normal qu'il y ait dans cet exemple 20w à l'avantage du velo de chrono Trek speed concept dans le col d'Eze car sur les 9,5km il y a 6,5km faciles entre 1 et 5% pour seulement 3km durs entre 7 et 8,5%, donc plus des 2 tiers du parcours qui permet une vitesse élevée donc au bénéfice de l'aéro. Maintenant si vous inversiez le profil de ce col avec seulement 3km entre 1 et 5% et 6,5km entre 7 et 8%, avec plus de 2 tiers du parcours à basse vitesse l'aero ne joue pratiquement plus et c'est la grosse différence de poids de -1,5kg au bénéfice de l'Emonda qui prendra le dessus dans ce cas.

    • oui et uniquement valable si ses w/kg permet de dépasser une certaine vitesse. En effet sur une forte pente, cela va s'inverser en fonction de la différence de poids et de la trainée, cela sera plus ou moins vrai… Tous les cadres profilés du moment permettent d'être à 6.8 kg donc aucune raison de s'en priver.

  26. Anonyme dit :

    Bonjour , super article , j ai néanmoins une interrogation, actuellement possesseur d un supersix evo je réfléchi a le changer et sachant que je roule 50% en plaine et 50% en moyenne/haute montagne je m interroge sur la cohérence de prendre un modèle plus aéro type aeroroad venge ou priori? Je gagnerai en plaine mais ne perdrais je pas davantage en montagne ( autant en confort qu en efficience)?

    Par avance merci

    • Monter un vélo type aéroad et de plus leger, vous aurez tous les avantages. IL reste la question de la rigidité, confort sur des longues distances. IL faut voir quel est votre poids/puissance et comment vous supportez une position plus couchée sur un cadre très rigide…si au bout du donc le cadre vous fatigue et finissez plus rincé que sur un modèle plus tolérant. J'ai des clients qui sont revenu en arrière. Possible que je retente une marmotte en 2018, et pas sur que je prenne l'aéroad…sur 4 h ça va mais ensuite, il est plus usant. IL y a aussi les roues choisies: des tailles basses + tubeless améliorent vraiment le confort.

  27. Ghislain dit :

    Bonjour Alban,
    as tu l'intention de rédiger un article sur les gains aero pour 2017, suite de tes 2 précédents.
    Je suis vraiment impatient de le lire.
    Par avance, merci.

  28. Anonyme dit :

    Je ne vois pas où est la superiorité du vélo clm Trek Speed Concept dans le col d'Eze car c'est bien l'Emonda avec prolongateurs qui réalise le meilleur chrono (20'08) 9 secondes de mieux que le Speed Concept (20'17) qui fait seulement jeu égal même avec l'Emonda sans prolongateur (20'18) une seconde d'écart entre les deux bof ça peut se jouer sur une petite erreur de trajectoire. Le chrono démontre bien que le meilleur choix s'avère être un vélo classique de grimpeur light + prolongateurs sur ce type de parcours et pas un vélo lourd de Clm.

  29. le speed concept fait jeu égale avec l'émonda sauf qu'il a besoin de 20 w de moins pour le faire ! et concernant la version emonda + extension il faut 10 w de plus pour en effet gagner du temps.

  30. Anonyme dit :

    Et pourquoi le coureur sur le vélo Clm n'a pas réussi à développer 20w de plus et signer le meilleur temps ? Parce qu'il ne pouvait pas exprimer toute sa puissance sur ce type de parcours avec un vélo clm peu à l'aise en montée de col et probablement vite fatigué dès les premières rampes avec la lourdeur et l'extrême rigidité de ce type de vélo ?

    • La position plongeante des cadres aéro va limiter la puissance et il sera certainement pas possible de sortir autant de puissance que sur un cadre traditionnel. Sur un CLM plutôt plat, la perte de puissance sera largement compenser par le gain aéro et la vitesse. Sur une bosse assez pentu c'est certainement plus discutable. L'etude ci dessus reste une modélisation informatique et le coté humain/ fatigue est bien sur non pris en compte mais c'est bien pour montrer l'importance de l'aéro aujourd'hui…DE mon coté pour avoir testé un Canyon Aéroad vs ultimate ( comme mentionné) , dès 20 kmh en bosse l'aéroad va plus vite par exemple…par contre dans la planche des belles filles et souvent à 10 % et 12 kmh, l'ultimate reprends le dessus car montage plus light. L'aéroad me fatigue d'avantage aussi et sur 4 h de sortie je prefere l'ultimate me permettant certainement de sortir d'avantage de watts sur la fin de sortie…

  31. Anonyme dit :

    Bonjour, dans ton dernier tweet tu présentes un test sur "L'importance d'avoir un pneu qui ne déborde pas de la jante pour rouler vite!" mais y a-t-il un test qui montre aussi les conséquences aéro néfastes en mettant un pneu trop petit sur une jante large" ? En ce moment le problème c'est que beaucoup de roues se sont élargies et on voit beaucoup de coureurs qui mettent encore des boyaux de 23 par exemple sur des Bora nouvelle génération qui sont prévues pour boyaux de 25, même si le boyau tient bien en place (pas de problème à ce niveau-là) on voit bien de face que la jante est plus large que le boyau de 23 et l'air doit venir se heurter sur ce bord qui dépasse. Il faut donc impérativement avec ces nouvelles roues passer au 25 à l'avant comme à l'arrière pour être pus aéro, mais une ancienne jante plus fine et parfaitement adaptée à la largeur des boyaux de 23 ou 21 à l'avant sera toujours plus efficace en pénétration dans l'air qu'une nouvelle élargie pour 25, alors est-ce vraiment un progrès ces roues larges du point de vue de la performance ?

    • L'élargissement des jantes est avant tout pour mieux envelopper les pneus larges. Meilleur confort, meilleur roulement, meilleur maniabilité en virage. Concernant l'aéro pur en SCX frontale on y perds un peu c'est clair mais c'est déja en partie compensé par le roulement du pneu et on y gagne très vite dès qu'il y a un peu de vent latéral de part le profil goute d'eau. il y a finalement très peu de journée sans vent. Concernant ta remarque de mettre un boyaux plus fin sur une jante large, tu es donc perdant sur pas mal de points clé ( roulement, maniabilité, confort)

  32. Anonyme dit :

    Bonjour, a-t-on chiffré le gain de watt du simple fait de pédaler avec un tube de selle à 80° (position triathlon selle très rapprochée de l'axe de pédalier) par rapport à un tube de selle classique aux environ de 73° ?

    • Bonjour, je dirai plutôt une de perte de watts. Le fait de s'avancer fait perdre du rendement musculaire vs une position plus standart. L'avant du genou va passer mais bien après l'axe de pédalage des pédales. Mais cette avancée permet d'avoir une position plus aéro, plus plongeante sur l'ensemble avec prolongateur. Généralement on peut perdre 10 à 20 w de rendement musculaire mais c'est largement compensé par un Scx meilleur permettant au final de rouler plus vite, en CLM c'est tout ce qui compte.

  33. arpege dit :

    Alban, es tu toujours du même avis concernant l'Aeroad/Ultimate maintenant que tu roules avec depuis quelques temps.
    Es tu vraiment plus rapide avec l'Aeroad, même dans les bosses ?
    Parce qu'on parle de 20w à 45km/h, l'avantage me semble très faible à 20/25km/h dans une bosse.

    • Quelques watts à 25 kmh pour l'aéro bien sur, mais il y a pas que ça..la construction, rigidité, travail des fibres, je ne sais pas vraiment mais même à 15 kmh, il économise d'avantage de watts. on avait fait le test avec un pote ( lui nouveau aéroad + srm ) moi ancien ultimate + SRM , on avait mesuré la différence de watts entre nous en bosses à 18 kmh puis recommencé dans meme conditions avec moi sur mon aéroad + SRM+Roues+chaine démontés de l'ancien.

  34. arpege dit :

    Etrange qu'il y ai une différence entre 2 cadres haut de gamme comme ceux là, surtout à 18km/h et au train. Avais tu chiffré la différence de watts ?
    On se demande alors pourquoi les gars de Movistar utilisent l'Ultimate et non pas l'Aeroad. Est ce le choix de la marque, Katusha sur Aeroad et Movistar sur Ultimate.

  35. arpege dit :

    Pour Movistar et katucha on peut imaginer une volonté de Canyon d'avoir les 2 vélos sur le WT. Il faut les vendre aussi les Ultimate.

  36. Anonyme dit :

    Movistar vise avant tout les étapes de montagne avec des grimpeurs au service de Quintana, normal qu'ils soient plutôt équipés du vélo le plus adapté et agréable des deux pour grimper (l'Ultimate) et le plus confortable pour arriver moins "cassés" dans la montagne. Le reste du temps Movistar se met à l'abri dans les roues donc pas besoin de vélo aero. Tandis que Katusha repose surtout sur leur sprinter Kristoff avec une équipe de rouleurs qui doit emmener leur leader devant au train rapide sur les étapes roulantes, normal qu'ils choisissent le vélo le plus aéro (l'Aeroad). Et quand c'est leur grimpeur Zakarin qui joue une étape de montagne et le classement il est quand même sur Ultimate même chez Katusha.

  37. arpege dit :

    Entre le choix marketing, et le choix performance, chez les pros, difficile de faire la différence.
    Ils roulent très souvent avec ce que les marques leur imposent.
    On se pose quand même des questions sur ces gains théoriques aéro. Pour Alban c'est clairement l'aéro qui sort gagnant. Sauf que pour revenir aux pros, très souvent, le matériel utilisé est plus polyvalent/léger qu'aéro, avec des cadres normaux (Ultimate, Emonda, Tarmac, TCR….) et des roues à profils moyens (30mm ou 40mm, rarement 50mm et plus).
    Certes, ils font 30000km/an et des courses de 4 à 6 heures, donc le confort est important, mais tout de même, cela fait se poser des questions sur le réel intérêt du matos aéro.

  38. il y a ce que l'on sait et ce que l'on sait pas des sponsoring…le plus tiré par les cheveux reste la SKY équipée des pires capteurs de puissances du marché…pour en revenir au vélo, la sky roule bien avec le meilleur vélo aéro du marché quand même… Une autre équipe que je ne citerai pas avait tous les vélo aéro prêt pour le Giro et on a vu tous les coureurs avec des cadres normaux…pourquoi? les selles + tubes spécifiques n'avaient pas été livré avec…faut pas croire que le monde pro = toujours le top à suivre…si tu veux aller vers les meilleures solutions techniques c'est vers les triathlètes qu'il faut se tourner.

  39. Titouan dit :

    Bonjour Alban, pourrais tu m'indiquer à quoi correspond 1 W de drag en secondes sur un CLM de 40km réalisé en 1h ?

    Par ailleurs, quel serait ton conseil sur une paire de roues la plus polyvalente possible, je pensais à une zipp 303 + gp 4000 II en 25mm avec chambres latex ?
    Merci d'avance pour ta réponse

    • ZIPP 303 GP4000S 2 parfait ! pour la section je partirai sur un 23 mm avant, 25 mm AR

    • Je confirme les dires d Alban, j’en roule depuis 6 mois avec de 303 nsw avec combo Force/attack, c est un bonheur. Sur la plat excellentes, dan sales montés de cols super et dans les décentes avec la piste de freinage spécifique tu prends 10 m d avance à chaque virage. L aseule limite, elles manquent un poil de rigidité dans les forts pourcentages qd tu es à l arraché. Sinon bonheur

  40. 1 w d'économisé est insignifiant à 40 kmh, impossible de le chiffrer, ça te ferait rouler à 40.03 kmh en supposant le parcours plat pour 70 kg total et 0.35 scx dans le calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *