Corsa Speed TLR 23 mm vs GP4000S 2 25 mm

Tests Pneus Specialized TURBO COTTON 24 mm et S-works TURBO 26 mm
6 mars 2016
Premier test Michelin POWER Competition 25 mm
4 avril 2016
Salut à tous,
J’ai pu confirmer dernièrement l’incroyable rendement des
Vittoria Corsa speed TLR par un test tout simple. Avec mon ami Hervé qui possède le
même Canyon Aéroad que moi aussi équipé en shimano 11v, SRM, PC8, nous avons
échangé nos paires de  roues de roues
plusieurs fois en bosses. 
Les 2 Canyon Aéroad  avec SRM, PC8 …
En roulant l’un à coté de l’autre par une journée
sans vent, nous avons déclenché des intervalles et mesuré l’écart de puissance
entre les 2 vélos. L’allure était donné de mon coté en régulant vers 250 watts sur des pentes
autour de 5% généralement ( vitesse entre 15 et 20 km/h).  Sa paire était une Shimano Ultégra 2016
équipée des Continental GP4000S 2 25 mm + chambre latex à l’arrière, butyl à
l’avant. Ma paire référence était les No tube montée tubeless en Corsa Speed
comme testé ici. On peut estimer la différence de poids à 500 g entre les 2
montages. Au niveau section de pneu mesurée, on etait à 27 mm réel pour les Conti et 26 mm pour les VIttoria. La pression était identique pour les pneus et gonflés à 6,5 bars. Le premier intervalle de 7’07 a donné 278 w pour Hervé et 252 w pour
moi, soit 26 watts d’écart. Hervé est plus lourd que moi pour l’explication de
la différence et bien sur nous n’avons pas le même équipement vestimentaire sur
nous mais seul l’écart entre les 2 paires nous intéresse. Nous avons donc
interchangé les roues, refait les off set des SRM puis relancé une mesure.
Toujours sur 7 min pour 253 watts de mon coté l’écart c’est réduit à 17  watts pour Hervé avec 270 watts mesuré !
Lap des tests:  2,3,4,5 Hervé 
Lap des tests: 1,2,3,4  Alban
 Nous avons continué les mesures et le dernier intervalle,  avec nos roues retrouvées,  a bien redonné le même écart qu’initialement avec 276 watts mesurés pour Hervé
et 249 watts pour moi ! Ci dessous le tableau récapitulatif.
L’écart moyen entre les 2 paires de roues est donc de 11 watts, c’est impressionnant.  On peut
retirer 1,5 watts pour compenser le poids supérieur des roues Ultegra en
bosse mais il reste encore presque 10 watts !

Mise à jour du 25/03:
Il conviendra bien sur de diviser cela par 2 car le handicap référence a  permuté aussi en changeant de roue. On peut le comprendre sur la démonstration suivante issu du commentaire de Hristo, merci  pour le correctif! :

 Soit A et B les puissances respectives de ton copain et toi avec les « bons » pneus (TLR) et P la « pénalité » avec les Conti. Donc sur la première côte on aurait A+P pour lui et B pour toi alors qu’au deuxième passage ce serait A et B+P. Donc, les écarts sont : A+P – B = 26,5 et A -(B+P) = 15,5. Si on fait la différence des écarts : 26,5 – 15,5 = A+P – B -(A – (B+P)) = 2P => P=5,5W.

Un bel exemple en tout cas concernant l’évolution du
matériel ! On ne peut plus se permettre de passer à coté des meilleurs
composants quand on voit ce petit test et quand on sait comment il est dur de
gagner des watts en entrainement ! 

38 Comments

  1. Anonyme dit :

    Au niveau usure et résistance, satisfait des corsa à ce jour?

    • Cela reste un pneu très fin au niveau bande de roulement où il ne faut pas trop lui en demander quand même question résistance face à de gros silex .Mais le concept du tubeless et du liquide fonctionne donc ça rebouche vite… A la sortie de l'hiver, donc des conditions pas facile, il est encore pas mal mais on peut pas dire que j'ai roulé fort dessus ( 1000km) et donc on va voir maintenant jusqu'a où je peux l'emmener. Cela reste un pneu a réserver aux compétitions de part son rendement exceptionnel, on fera pas 6000 km avec , enfin je pense ! A suivre.

  2. fred.0 dit :

    en considérant qu'il était en 25 avec à la base un rendement meilleur VS 23 et qu'en plus il était en chambre Latex derrière c'est vraiment très impressionnant. Vraiment très curieux de voir ton prochain test des Conti TT en 25. Même si je pense que le Corsa sera toujours devant. Et pourtant en 23…
    Fred'O

  3. Anonyme dit :

    Un montage carbone pneu tubeless aéro type 40 mm avec les corsa tlr doit être vraiment top du coup ?

  4. Rodolphe dit :

    Merci pour le test Alban ! Vu les conclusions ces nouveaux tubeless au graphène semblent révolutionnaires 🙂
    Sans doute les futurs remplaçants de mes GP4000S2 sur mes Ryde (très bonnes par ailleurs), ça laissera le temps de juger de leur longévité/résistance à la crevaison… car :
    1) à 60€ mini le pneu, ça fait cher le km si ça tient 2000 bornes à l'arrière (même si comme tu dis, faut pas rêver vu le rendement/accroche)
    2) le liquide préventif marche (quand il n'a pas séché dans le pneu comme aux 3B :-P), mais pas toujours… pour l'instant c'est du 50/50 pour moi

    Peut-être que les performances feront réagir la concurrence (pas beaucoup moins cher, mais un peu à la ramasse de fait).

    • je ne sais pas comment va réagir la concurrence mais oui si on veut une baisse de prix, il faut des pneus aussi performant chez les autres. Cela reste pas donné, pour les grandes occasions en effet…de mon coté performance et confort sont tellement supérieures que ça les vaut. Quand on avait essayé tes tubeless schwalbe, j'avais pas senti plus de confort que les pneus. Avec les Corsa c'est flagrant!

    • Rodolphe dit :

      Arf entre mes ZTR en tubeless Schwalbe et mes Ryde en chambre/GP4000S2 ces dernières sont quand même plus tape-cul… faudrait faire le test à roues égales, mais j'arrive à sentir la différence tubeless vs chambre.
      En tout cas ça va dans le bon sens, la concurrence va forcément réagir… et peut-être que certains poids lourds comme Continental ou Michelin vont enfin se mettre au tubeless qui sait ? 🙂

  5. Anonyme dit :

    Bonjour Alban,

    Les nouveaux Michelin Power competition en 25mm ont l'air d'être très prometteur…
    J'espere que tu pourras les tester par rapport aux vittoria, tt en 25…
    Merci pour tous ces tests
    Sylvain

  6. Anonyme dit :

    Merci Alban pour ce test ! Je suis à la recherche d'un pneu rapide pour mes courses de triathlon. Pour l'instant j'ai des vieux Michelin pro3SC avec des chambres latex car apriori ils étaient aussi rapides que les GP4000S1. Malheureusement je ne trouve nulle part la comparaison avec les GP4000S2. Mes roues de compètes ne sont malheureusement pas convertibles en tubeless (Cosmic Carbone) mais en regardant ton test je me dit que je pourrais au moins changer ma roue avant (arrière est avec le powertap…).
    Par contre dans ton calcul tu as oublié de diviser par 2 la différence de puissance entre toi et ton copain ce qui fait 5W par paire au lieu de 10W. Ceci dit, c'est quand même beaucoup à cette vitesse là !

    • Je ne connais pas tes michelin, mais tu pourras certainement mettre des TLR + ch latex et ça marchera déja très bien.Il y a le GPTT 25 mm aussi…je ne me suis pas trompé dans mes tests, il y a bien 10 w par paire, je ne comprends pas pourquoi je devrais diviser par 2 vu qu'on a échangé avant et arrière.

    • Anonyme dit :

      Si je dois mettre de chambres latex j’essayerais plutôt les spé turbo cotton en 24mm car je suis tout juste au niveau de la roue arrière sur mon CLM. Pour ton calcul, imagines que vous aviez le même poids, ça aurait donner : 1. 255w – 250w = 5w et 2. 250W – 255W = -5W ce qui donnerait une différence des "écarts" de 10W.
      Hristo

    • nous n'avons pas le même poids et équipements…l'écart moyen entre nous 2 quand nous roulons l'un à coté de l'autre est de 26,5 watts en version d'origine. Il est seulement de 15,5 watts quand on a échangé nos roues. Je ne vois pas plus simple comme comparatif.

    • Anonyme dit :

      Je poste au bon endroit.
      C'est parce que c'est aussi simple que tu ne vois pas ton erreur. Je ne l'avais pas vue tout de suite, mais la différence me semblait énorme par rapport à la puissance (20W avec un Crr de 0.005) perdue au roulement à cette vitesse (20km/h). Maintenant si on formalise le problème ce sera encore plus clair que dans l'exemple précédant.
      Soit A et B les puissances respectives de ton copain et toi avec les "bons" pneus (TLR) et P la "pénalité" avec les Conti. Donc sur la première côte on aurait A+P pour lui et B pour toi alors qu'au deuxième passage ce serait A et B+P. Donc, les écarts sont : A+P – B = 26,5 et A -(B+P) = 15,5. Si on fait la différence des écarts : 26,5 – 15,5 = A+P – B -(A – (B+P)) = 2P => P=5,5W.
      Hristo

    • En effet bien vu, je n'avais pas vu cette histoire de handicap qui parait logique quand on met en équation ! Du coup mon étonnement etait aussi justifié car 10 watts et en bosse, c'etait énorme ! je vais corriger et te remercier!

  7. Thomas dit :

    Bonjour alban,
    Pour plus de validité sur ton test il aurait fallu les mêmes jantes sur chaque roue.
    Les ztr ellargissent les pneus et donnent donc plus de rendement que beaucoup de jantes.

    • En effet ça aurait été plus juste….mon expérience dans les tests de roues en bosse montre que c'est vraiment le pneu qui donne le rendement et sa largeur en effet. Sur les ultégra je peux te dire que les GP4000S 2 25 mm faisaient un bon 27 mm, donc rien à envier au ZTR…Hervé a aussi des ZTR 340, ça fera certainement l'objet d'un prochain test comparatif avec les derniers power michelin qui arrivent ainsi que les GP TT 25 mm.

  8. Thomas dit :

    Les gp4000s2 font presque 29 mm sur mes ZTR… à 7.5 bar.

    Je viens de trouver ces nouveaux test:

    http://www.bicyclerollingresistance.com/road-bike-reviews/specialized-turbo-cotton-2016

    http://www.bicyclerollingresistance.com/road-bike-reviews/compare/continental-grand-prix-4000s-ii-latex-tube-2014-vs-continental-grand-prix-tt-2016-vs-specialized-turbo-cotton-2016

    Le tt25 toujours en tête, et le GP400S2 qui tient la dragée haute au turbo cotton.
    C'est que j'avais pressenti sur mes "essais" (j'ai pas le temps de faire des "tests" aussi minutieux et précis que les tiens).

    • Oui j'avais mesuré un bon 28 mm sur les miennes . Le gp4000 est proche du Cotton en version ch latex sinon il est plus loin à ch butyl égale. Relis bien ! 🙂

    • Je rajoute que les tests bicyclerolling sont à relativiser…le diamètre de roue est très petit et la vitesse est limitée à 30 km/H; ça lisse beaucoup les écarts entre les pneus, voilà pourquoi on ne retrouve pas les même résultats que les tests bikeboard ou Tour mag ou Wheel energy ou les miens…mais ça donne une idée sur la performance du pneu et un pneu mesuré top sur son banc le sera sur le terrain.

    • clairetmath dit :

      Bonjour Alban ainsi que les autres contributeurs,
      Auriez-vous des infos sur les boyaux les plus performants en ce moment ?
      Conti Attack et Force Comp ou 4000S II ?
      Je n'envisage pas pour le moment de changer de paire de roue pour passer aux pneus.
      Merci d'avance pour vos réponses.
      Mathieu

    • Bonjour, le tout dernier test disponible avec des boyaux conti FOrce/attack est ici ( déja en lien dans d'autres de mes articles) : http://bikeboard.at/Board/Die-schnellsten-Reifen-der-Welt-Pt.-2-th217501
      Comme tu pourras le voir, tu perds 10 watts par boyaux sur les meilleurs pneu. Au mieux seulement 6 watts avec le boyaux spécialized. On ne parle pas de l'écart qu'il y aurait avec un corsa speed s'il etait testé…Possible que le dernier vittoria boyaux corsa speed 23 mm soit le seul a pouvoir se rapprocher des pneus, je l'ai testé dans mes articles. Très cher et ultra fragile d'après les premiers retours.

  9. clairetmath dit :

    Merci pour les infos !
    Peut-être le Corsa normal dans ce cas… ?

  10. Julien Lambot dit :

    Merci beaucoup pour ces tests très intéressant ! Pour le moment je préfère user mes GP TT monté sur mes Fulcrum Racing Quattro (chambre Maxxis avant et latex arrière, choix gagnant lors de la MF St Tropez), mais je compte bien passer sur Tubeless prochainement vu le rendement exceptionnel des Vittoria. Ça dois bien filer avec une roue ZTR 🙂

    • GP TT tu as déja un super pneu…Le 25 mm est encore plus performant mais prends vite du volume ( 27/28mm) ce qui pourrait nuire à l'aéro…le TLR en plus d'être rapide est de base à 23 mm et peut monter à 26 mm sur jante large ce qui est encore acceptable. Donc il a pas mal d'avantage entre roulement, tubeless, poids etc..à vrai dire je n'arrive plus à rouler avec autre chose avec les ZTR, comme tu dis ça file et c'est super confort.

  11. Julien Lambot dit :

    Avec mes Fulcrum qui ont une largeur entre crochet de 17mm les TT font un bon 24mm, idéal au niveau aéro. Et étonnamment je les trouve bien plus confortable que mes GP4000S2 en 25mm. En tout cas la différence de rendement est net, et la différence de tenue de route est très net aussi, approuvé dans les routes défoncées du Massif des Maures.

  12. Parfait donc, tu pourras mettre des corsa TLR + Ch latex si tu souhaites gagner encore 2 à 3 watts / pneus

  13. Anonyme dit :

    Bonjour, pour une tentative de record perso prochainement sur la montée de l'Alpe d'Huez j'hésite entre 2 montages :
    -Roues Bora One 35 (boyaux Mavic Yksion Pro 23mm) soit 1215g + 230 +230 = 1675g
    -Ksyrium pro exalith SL (pneus Michelin power compétition 23mm, chambre latex ar, butyl av) soit 1355g + 195 + 195 + 70 + 65 = 1880g
    L' écart de 205g entre les deux paires de roues me ferait choisir à priori les Bora plus légères mais le rendement des Michelin Power comp montés sur les Ksyrium suffirait-il à l'emporter sur les Bora ? Que choisir ?.. Merci !

    • il y a pas à ce poser la question une seconde..sans hésiter la version pneu power ! il doit y avoir 5 à 10 watts à gagner avec les power vs vos boyaux ( les pires du marché actuellement en rendement), cela va dépendre de votre vitesse de montée.. …200 g c'est 0, 75 w d'économisé dans l'alpe ! le poids n'est rien face à un tel écart de roulement.

    • Anonyme dit :

      Merci pour votre réponse ! Quelle pression idéale pour une perf avec les Power en 23 (cycliste de 65kg) ? et en 25 ? Quels meilleurs boyaux pour mes Bora ? Que pensez-vous d'un montage 25ar et 23av (ce sont les nouvelles Bora élargies) ? En montée de col en danseuse je n'aime pas les 25, j'ai l'impression que mes qualités de grimpeur sont comme anesthésiées, je pensais même revenir à du 21 ou 22 sur des Dura-ace c24 carbone à boyaux !

    • Pour l'alpe et un bon bitume on peut monter à 7 bars maxi avec les pneus…6.5 b sur bitume moyen…25 AR et 23 AV est un bon compromis que se soit en pneu ou boyaux…les ressentis sont trompeurs…tous les bancs de mesures confirment bien que les sections de 25 mm ont un meilleur rendement que les 23 mm..on peut rester à 23 mm à l'avant car à 45 kmh, l'aero frontale se dégrade avec un 25 mm et on perds le gain de roulement….concernant les boyaux, je n'en conseille pas …vous irez toujours plus vite avec les pneus. Je vous conseille plutot d'acheter une vraie paire de roue alu bien large pour faire prendre encore plus de volume au pneu, donc du rendement…les mavic avec leur norme à 13 mm entre crochet sont une vraie catastrophe pour ça, les pneus sont minuscules la dessus. ça n'avance pas…ils viennent d'evoluer à 17 mm, ce n'est pas trop tôt!

  14. Anonyme dit :

    Des Fulcrum Racing zero carbone à pneus (1355g) à nouvelles jantes élargies seraient donc un meilleur choix par exemple ?
    Si les pneus en 25 sont si avantageux que ça, dans ce cas pourquoi ne sont-ils pas utilisés pour les records de l'heure ? (qui sont effectués avec des boyaux de 19 à 21 comme celui-ci par ex) https://www.bike24.com/p240307.html
    Si les petites sections sont les meilleures pour un record de l'heure sur piste il n'y a pas de raison qu'elles ne soient pas aussi performantes sur un clm sur route (je parle d'une route avec un revêtement irréprochable bien sûr) ?

    • sur piste gonflé à 12 bars vous pouvez prendre un boyaux en 21 mm en effet…pour la route, les boyaux sont encore largement utilisé en CLM car il y a très peu de solution performante à pneus pour rouler vite…ça commence à venir du coté de ZIPP…et quelques grands fabricants..comme je disais à 50 kmh, c'est l'aéro qui prends le dessus sur tout …par contre sur le tour de france c'est 25/23 mm ou 23/23 mm mais en aucun cas 21 mm…

  15. Anonyme dit :

    Que pensez-vous de l'idée de test suivant : par chez moi j'ai une descente continue de 5km qu'on peut passer intégralement sans freiner, (des virages larges, des bouts droits, quelques virages plus serrés un peu chauds mais qui passent quand même sans freiner). Par une journée sans vent, pour comparer deux paires de roues (ou des pneus) j'imaginais prendre un départ arrêté au sommet SANS PEDALER, (la pente est entre 4 et 7% puis ça se termine par une longue ligne droite plate idéale pour la desceleration progressive sans avoir à freiner) faire toute la descente sans donner un coup de pédale, donc sans freiner et en suivant rigoureusement les mêmes trajectoires (facile de suivre le bord droit tout le long) et bien sûr toujours dans la même position rigoureuse sur tout le parcours. On prend le chrono une fois arrivé à un repaire précis en bas de la descente, on voit aussi quel matériel permet d'aller le plus loin (dans la ligne droite plate en bas) avant de s'arrêter tout seul. On remonte on change les roues (ou les pneus) et on recommence. Au moins l'action du cycliste ne jouerait pas sur le test. Serait-ce un protocole intéressant pouvant donner de bonnes indications ?

  16. oui c'est possible pour les pneus! un système de mesure avec cellule radar avait été réalisé à besançon en se servant de la décélération entre 2 points pour en déduire le rendement pneus. pour les roues, je ne sais pas……vous aurez l'efficacité d'une roue à aller vite en descente, c'est sur dire ensuite si elle sera bonne sur du plat, en relance, en bosse….( peut être l'inverse..).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *