Contre la montre du Ballon d’Alsace 2013

Test du pneu Continental GP Supersonic 23 mm
5 septembre 2013
Grimpée du Col Amic 2013
15 septembre 2013
Salut à tous,
J’ai participé Dimanche 08 septembre à mon traditionnel
rendez vous du contre la montre  du Ballon d’Alsace.
Le temps était incertain et les risques de pluies important
mais heureusement l’épreuve,  bénit des
dieux du ciel depuis sa création, va une nouvelle fois passer à travers les
gouttes. Et même bénéficier d’une météo optimale avec des éclaircies et 20
degrés au départ/ 15 au sommet avec peu de vent ! Encore une fois l’organisation
a réussie à fermer la route et nous aurons le col du Ballon réservé aux
cyclistes toute l’après midi, chapeau ! Pour ma part c’est déjà ma 10 ème
participation sur les 11 organisées, j’aurai raté que la première en 2003 !
Pour ces 10 ans j’ai à cœur de bien figurer et j’ai tout misé sur un pic de
forme pour battre mes  28’25 de 2012. Pour
cela et comme expliquer ici, j’ai bien chargé jusqu’à début septembre puis baissée
ma charge en vue de déclencher un pic de forme. Pour que celui-ci arrive plus
rapidement qu’en 2012, j’ai volontairement limité mes sorties  entre 1h30 pour le qualitatif  ( souvent) et peu au delà de 2h30 pour l’endurance critique ( car que des épreuves courtes en vue)  sur les 3 dernières semaines. Le CTL ( charge globale) est montée à un
niveau équivalent à septembre 2012 mais la fatigue résiduelle est bien moindre !
Charge qui baisse et forme qui monte !
 En effet les longues sorties de préparations pour la Vosgienne 160 km de 2012 m’avaient séchée et il m’avait bien fallu 15 jours d’allègement pour avoir un rebond optimal au
col Amic… Mes tests de pneus jeudi dernier m’ont de plus mis en confiance. En
plus d’avoir trouvé ‘ the pneu’ pour l’épreuve,  les 4 *10min@315w tenus assez facilement m’ont
montrés que la forme était déjà bien ascendante.  Dès l’échauffement je sens que les jambes
sont là. Comme d’habitude j’utilise un  protocole qui me réussit bien : 20 min
très cool à I2 puis 10 min de montée progressive d’intensité de I2 à I5 puis
encore 10 min @I2 avec 3 petits sprints court de 5s. 5min pour aller à la ligne
de départ et go.
Le protocole d’échauffement sur 40 min
 Les 10 premières minutes confirment les sensations, j’ai de
bonnes jambes. 322 watts mais je sais par expérience qu’il ne faut pas s’enflammé
et je préfère même lever un peu le pied. En effet et même si j’espère être dans
un pic de forme, il faut savoir rester réaliste en terme de progression et
miser sur 315 watts ( +10 watts en 3 semaines)  sur la montée serait parfait. Mieux vaut
pouvoir accélérer un poil sur les 5 dernières minutes que prendre un point de
coté et s’asphyxier sur la dernière partie. En effet après 15 min je suis tout
de même content de ne pas avoir été plus vite, merci la gestion au capteur de
puissance ! Ça devient dur et je pioche pour maintenir les 310 w mais ça
tient ! Surtout que j’ai mes repères et je vois bien que je suis parti
pour réaliser un chrono fou dans les 27 min !  J’en ai même quelques montées de stress !
La ligne approche et j’arrive tout de même à placer une accélération d’un
minute @390w malgré la fatigue. La ligne est franchie en 27 min19@315w/5.2w/kg  (
27min21 organisation) -1min06s sur 2012. Satisfaction totale ! 
Gestion à la puissance sur les 8k800 m et 615mD+ du chrono !
 Pourtant 2
h plus tard à la remise des résultats, je prends un petit coup derrière la
tête. Autant je pouvais pas aller chercher le premier ( Olivier Guth) et
deuxième ( Régis Claudel) en respectivement 26’42 et 27’06 autant le troisième
avec 2 s d’avance sur moi était prenable. Tellement satisfait de voir que j’allais
faire un top chrono dans la montée que j’ai préféré un poil assurer .Une
accélération finale 20s plus tôt ou une dernière minute avec 30 watts de plus
tout en lactique était possible si on m’avait annoncé un si faible écart pour
la troisième place ! Mais cela reste une belle satisfaction. Les 34 min de
ma première grimpée sont bien loin et jamais en 2004 jamais j’aurai pensé
pouvoir atteindre 27 min ! Un rapide calcul montre qu’avec  5 à 6 watts de plus il était possible de descendre
sous les 27 min. Voilà de quoi rester motivé et se fixer de nouveau objectifs
pour 2014. Quand on voit que 4 des 5 premiers ont plus de 40 ans cela laisse
encore de l’espoir de tenir quelques années à un bon niveau ( cf Horner à la
Vuelta ! J)
Sur la course en ligne ( sur 7 km)  je refais 5 ème en produisant 314wnp sur 21’50, vraiment bien!

A l’attaque en tête de course!

Prochain RDV le col Amic samedi 14 septembre pourvoir si la
forme se maintient !

6 Comments

  1. Rodolphe dit :

    Encore bravo ! Tu as commencé relativement tard le vélo, il te reste évidemment de très belles années devant toi.
    Pour le chrono c'est rageant, j'avais connu la même chose à St-Nizier en 2011 (16" du podium scratch après 42' d'effort, on était trois en 20")… On voit tout l'intérêt d'être renseigné sur les temps des adversaires en chrono individuel 🙂

  2. Merci, j'étais dans les premiers à partir ( de peur de prendre la flotte) , du coup j'étais leader virtuel une fois en haut. En effet en redescendant le speaker au départ demandait nos temps et renseignait les concurrents s'élançant sur les meilleurs temps en cours.

  3. Anonyme dit :

    merci pour vos;oh je me permet de dire tes participations et tes précieux conseils. un anonyme du cyclo-club des ballons

  4. Merci Anonyme, a priori quelques soucis de syntaxe avec ton message mais j'ai compris le sens général! 🙂

  5. am dit :

    Bjr

    Je me posais une question qui n a rien a voir avec le billet du blog… excusez moi pour cela. Mais je souhaiterais savoir si on peut coupler une srm PC 6 et donc le compteur avec un Powertap pro ant +?? Ils sont tous les deux ant + mais je préfère être sur quand même.. étant donne que vous bosses avec les deux…

    Merci.

  6. Les pc6 et 7 permettent de détecter un capteur de cadence ant+ mais pas de capteur de puissance autres que SRM. Benoit ( oldenhorn) a également essayer sur un power2max mais sans succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *