Retour sur les Cols Vosgiens
10 avril 2011
Boitier de pédalier abimé et SRM
2 mai 2011
Salut à tous,
Hier j’ai participé au 37 ème Prix du Muguet organisé par mon club de l’AC THANN. Catégorie PASS cette course proposait un magnifique circuit de 27 km à faire 3 fois à travers les bosses de la région.  Cette pass était d’autant plus intéressante pour moi puisque c’est une des rares à faire 80 km et proposer 1100 de mD+ sur le parcours. Une excellente prépa tout en rythme et en bosse pour  prendre un peu de caisse en vue des futures cyclosportives de montagne. Pas d’objectifs particuliers pour cette première à part d’essayer de finir avec les meilleurs !
97 coureurs au départ, il y avait du monde en plus. Dès le départ ça flingue et un premier gars arrive à s’échapper avant le sommet de la première bosse ( Michelbach).La route étant encore longue le peloton laisse partir. De mon coté les 3 bosses jusqu’à Roderen se passent entre 350 watts et 400 watts, et l’enchainement enregistrent déjà 320 watts NP  sur 12 min. Pas déçu du voyage ! A peine le temps de souffler que denouveau se profile une autre bosse entre Roderen et Bourbach-le-bas de 100 mD+. Le rythme accélère  progressivement mais reste plus raisonnable avec  ‘seulement ‘ 300 watts  sur 6 min.  Les difficultés s’enchainent avec à peine descendu que voici la remontée sur Rammersmatt (130mD+) . On nous annonce déjà 1 min de retard sur l’échappé. Cette bosse fait bien mal en fin d’enchainement et il me faut sortir 320 watts NP sur 6 min pour rester au contact de la tête ( dont  3’ à 350 watts en fin).  Il y avait au sommet de cette dernière difficulté du parcours un classement pour le GPM mais impossible pour moi d’aller chercher les points aujourd’hui. Au sommet je suis à 190 puls soit pas loin de mon max. 2 semaines plus tôt j’étais passé à l’entrainement par là en maintenant 370 watts sur 3 min mais il n’y avait pas le rythme course dans les jambes ! La descente rapide s’enchaine puis viennent 8 km de plat. On essaye de s’organiser pour partir en chasse mais pas grand monde n’est là pour relayer avec le vent assez fort et surtout 3 coéquipiers du gars échappé qui verrouillent bien la course.  Les 2 autres  tours se dérouleront de la même manière sans qu’on puisse reprendre de temps. Chaque tentative de démarrage dans les bosses ou sur le plat étant avortée rapidement. Me concernant le rythme dans le 3 ème tour avait tout de même baissé de 20 watts par bosses et j’avais secrètement misé la dessus pour essayer de m’échapper. Hélas des débuts de crampes me font temporiser les montées et je ne peux plus dépasser 320 watts, je suis en limite de rupture. D’ailleurs dans la dernière de Rammersmatt Je dois laisser filer le groupe de tête et me faire bien mal dans la descente pour les reprendre. L’arrivée pour la 2ème place se joue donc au sprint. 300 m avant le dernier rond point je me fais une belle frayeur en évitant de justesse un écart d’un gars à 50 km/h. Du coup je me fais enfermer au rond poind et ressort mal positionné pour les 100 derniers mètres. De toute façon les jambes n’y sont plus. Je finis en 15 ème position à 11 s du premier. Classement ici .
Bilan de la course : 270 w NP sur 2h08 et 230 watts moy. Je suis un peu déçu des puissances atteintes puisque celle-ci sont assez proches des mes meilleurs entrainements sur cette durée ( 269 watts nP 2h05 il ya 15jours sans être à fond).
  Sans avoir eu l’impression d’être dans un jour sans, il me manquait tout de même  des watts,  et je pouvais difficilement donner plus en bosse. Peut être un effet du stress déjà constaté ici.
Bref on retiendra surtout une bien belle matinée de vélo passée sous le soleil et comme toujours dans une organisation sans faille du club. Grand remerciements aux organisateurs et aux bénévoles (nombreux sur le circuit) pour nous avoir sécurisé ce beau parcours.

3 Comments

  1. Rodolphe dit :

    Belle perf Alban 😉

    Je me souviens bien de ces deux difficultés, même si le circuit semble un peu plus long qu'il y a une bonne dizaine d'années, quand j'apprenais encore à faire du vélo chez les minimes/cadets :-P.
    Thann, Sentheim, Bouxwiller… voilà des noms pleins de souvenirs de belles courses alsaciennes, avec des circuits toujours sélectifs et du beau monde au départ :-).

    @+

  2. Salut Alban,

    Une belle course ce prix du muguet à Thann ! Le rythme sur les 1ere compétition n'est pas toujours facile à digérer surtout en reprenant avec des coureurs qui ont déjà quelques courses aux compteurs.
    Le vainqueur a fait une belle ballade en solitaire en tous cas et conserve une avance sur le fil !
    Les puissances qui ne sont pas très hautes sont liés à la fois au profil et aux conditions de courses. Si tu as l'occasion de faire du travail à l'avant du peloton ou présent dans une échappée, ca rehausse pas mal.
    A suivre ! 🙂
    Olivier.

  3. Alban dit :

    Merci à vous pour vos remarques. A suivre si je suis sur une pente descendante en ce moment ou si mes puissances du moment étaient faussées ou un jour sans aussi.
    Alban

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *